Partagez | 
 

 Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 158
Inscrit le : 28/02/2017
Crédits : .cranberry (avatars)
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Soraya Scott
« Les oiseaux nous observent »
Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Ven 3 Mar - 21:28 - #



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

C'était le jour tant attendu pour Soraya elle avait enfin pris la décision de se prendre enfin en main et de se trouver un petit endroit pour vivre sans être avec sa mère... Mais ses recherches ne s'était pas passé comme prévu, le particulier à qui elle devait louer un appartement lui as fais faux bond alors qu'elle arrivait avec sa petite camionnette louée et des cartons pleins les bras... Ne voulant pas se retrouver encore chez sa mère et lui avouer son échec elle continua sa route vers Willow Lane, le quartier où habitait son frère... Elle savait que celui ci cherchait un colocataire, elle s'était donc désigné futur locataire avec lui et que ça lui plaise ou non...
Elle avait un peu peur de la réaction de son frère certes ils avaient toujours été proche mais de là à l'accepter chez lui c'était une toute autre question. Je devais me l'avouer sa réaction me faisait peur, mais j'avais de plus en plus besoin d'être avec lui surtout depuis qu'il avait eu son concours de police... J'avais tellement peur pour lui tout les jours que j'en étais presque à le harceler tous les jours... Je ne savais même pas s'il était chez lui aujourd'hui, je venais de me garer devant chez lui, il devait avoir quelqu'un sinon j'allais devoir louer la voiture une journée de plus et je n'avais pas vraiment envie. Heureusement qu'il ne pleuvait pas au pire je déposerai mes bagages et cartons a l'entrée... Garée juste devant le porte je pris une grande inspiration avant de sortir et sonner à cette grande porte de villa. Le stress montait au fur et à mesure et personne n'ouvrait. Si jamais un de ses colocataires ouvrait et me trouvait à la porte il allait sûrement se demander ce que c'était se bordel... Quand finalement la porte s'ouvrit et avant même de voir qui s'était je m'écriais "SURPRIIIIIIIIISE !"

made by roller coaster



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Dim 5 Mar - 19:42 - #

Evan était rentré du boulot peu de temps auparavant et il était pas mal crevé. Il fallait dire que ce n'était pas facile tous les jours, d'autant plus qu'il travaillait à des horaires irréguliers, tantôt la nuit, tantôt la journée...Bref, c'était crevant, mais il fallait faire avec. Et puis, il aimait ce qu'il faisait et c'était tout ce qui comptait. Certes, c'était un métier dangereux et il n'oubliait pas comment son père était mort, mais ça ne l'avait pas empêché d'emprunter la même voie que lui. Il voulait en quelque sorte continuer ce que son père avait commencé et il espérait que ce dernier était fier de lui de là où il était. Mais assez de sentimentalisme. Une fois rentré, le jeune homme avait rejoint sa chambre pour faire une petite sieste. Ses colocataires n'étaient pas là, il devait donc en profiter. Ils n'étaient pas méchants et Evan les aimait bien, mais Benjamin n'était pas le mec le plus calme et quand il était là, il était parfois très difficile de se reposer.

Il était donc en train de dormir comme un bébé depuis une bonne demi heure lorsqu'il entendit quelqu'un à la porte. Il avait d'abord songé à faire comme s'il n'avait rien entendu, mais finalement, il décida de se lever en baillant et en traînant les pieds jusqu'à la porte. Il avait les cheveux un peu en bataille, montrant qu'il avait dormi, mais il s'en fichait pas mal, là. Il eut à peine ouvert la porte qu'il entendit une voix familière crier à la surprise. Hein ? Quoi ? Evan resta un instant planté là comme un con, la bouche ouverte, trahissant son étonnement. Soraya ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Il ne devait pas être bien réveillé...si ? Apparemment, il n'était plus en train de dormir. Elle était donc bel et bien là, juste devant lui. Avec...des bagages ? C'était trop d'informations d'un coup pour son pauvre petit esprit embrouillé.

"Soso ?"

Il réalisa enfin que sa petite sœur adorée était vraiment là et sentit alors la joie l'envahir d'un coup. Il sortit donc de sa petite torpeur et serra fort la jeune femme dans ses bras. Il ne l'avait pas vue depuis un petit moment, du coup, ça lui faisait vraiment plaisir de la voir.

"Pour une surprise, c'est une surprise !"

Il finit par la lâcher, déposant cependant un petit bisou sur son front avant d'observer les bagages, l'air un peu dubitatif.

"C'est quoi, tout ça ?"

Il avait bien une petite idée, mais il voulait évidemment l'entendre de la bouche de sa sœur.

"Tu n'as pas d'ennuis, j'espère ?"

C'était tout lui, ça. Il était heureux de voir sa petite sœur, mais il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour elle. En même temps, c'était normal, non ? C'était son devoir de grand frère ! Et ça l'était d'autant plus depuis la mort de leur père.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Inscrit le : 28/02/2017
Crédits : .cranberry (avatars)
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Soraya Scott
« Les oiseaux nous observent »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Lun 6 Mar - 23:45 - #



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Evan et moi avons toujours été proches. Depuis ma naissance je ne me souviens pas une fois où nous ayons pas été proche. On peux dire qu'il prend son rôle de grand frère très à cœur c'est à dire qu'il me protège beaucoup (des fois je trouve cela étouffant même) quant à moi je joue aussi mon rôle de petite sœur à merveille c'est à dire que l'embêter est ma priorité. Mais c'est aussi devenu mon soutien quand tout allait à volo dans ma vie. On a qu'un seul frère et ça j'ai fini par l'apprendre à mes dépens...

Au départ de papa, ou plutôt à sa mort je n'ai trouvé qu'une seule épaule la sienne. Je lui en ai beaucoup voulu quand il nous a annoncé un soir à maman et à moi qu'il allait passer le concours de police qu'il voulait faire comme lui... Je crois bien que c'est la seule fois où nous avions été fâché... J'espérais qu'il abandonnerait mais bien sure ça n'a pas fonctionné. Quand il a une idée en tête il l'a garde, comme moi... Maman dit que sur ce point on est exactement comme papa...

Quand je lui ai appris que je cherchais un appartement maman a été vraiment déçu je crois qu'elle ne s'attendait pas à "perdre" ses deux enfants presque en même temps. Surtout que la maison est juste à côté de la fac. Mais j'avais un petit boulot au coffee shop j'avais déjà pas mal de côté pour pouvoir prendre mon petit appartement à moi. J'avais voulu trouver un boulot plus proche de mon appartement, en plein centre pour que je puisse y aller à pied c'est ce qu'il c'était passé mais maintenant que le projet appartement était tombé à l'eau je ne pouvais pas retourner dans la maison familiale, de plus le coffee shop ne me reprendrais pas et j'avais envie de m'amuser dans ce bar que j'avais trouvé, l'ambiance avait l'air plus que génial ! Mon choix de m'imposer chez Evan n'allait pas me rapprocher ni de la fac ni du boulot mais tant pis. Ma décision était prise, j'espérais juste que mon frère ne me foute pas à la porte... J'étais peut être pas vraiment prête à prendre mon envole...

Une fois ayant sonner j'attendais que quelqu'un daigne m'ouvrir la porte, j'allais abandonner et finir par retourner chez ma mère quand on ouvrit enfin la porte et avant même que je distingue qui ouvrait la porte je me suis mise à crier. Si c'était un de ses coloc j'allais me retrouvé avec la porte dans le nez. J'aurais peut être dû attendre un peu. Mais un visage familier m'ouvrit, c'était lui, c'était Evan. J'avais envie de lui sauter dans les bras comme s'il n'était pas venu manger à la maison la semaine passé. Mais je le laissa regarder et assimiler les valises à mes pieds. Je pense d'ailleurs que c'est la première chose qu'il a remarqué...

Euh oui je ne pense pas avoir tant changé !

Dis-je en riant suite à son expression ahurie. Dans un même temps il me serra fort dans ses bras. Je lui rendis son étreinte, ca faisait un bien fou de le voir.

Mon sourire ne partît plus de mon visage j'étais vraiment ravie de le voir... Il continuais à analyser la situation et les sacs, j'avais envie d'ajouter que la fourgonnette en face était pleine à craquer.

Et bien...

Une fois la question poser, je ne savais pas trop comment annoncer la nouvelle. C'était plutôt délicat et en faite très mal polie de ma part de ne pas l'avoir prévenu et de le prendre en traitre... Évidement il s'inquiéta de suite.

Non tout vas bien... C'est juste que la personne à qui je devais louer son appartement m'a fais faux Bond et je me retrouve comme qui dirai à la rue, j'ai pas envie de rentrer à la maison avec maman, elle va me dire qu'elle m'avait prévenu et tout ça...

J'achevais ma phrase en soupirant, elle m'avait prévenue enfin elle ne voulais juste pas que je parte de la maison. Et je repris avec mon plus beau sourire...

Donc je me disais que mon frère cherchais un dernier colocataire chez lui et que ça serai une bonne idée si j'emménageais avec lui...

Je lui fis mon plus beau sourire et mes plus beaux yeux de petite malheureuse, ceux pour qui il ne résistait jamais...


made by roller coaster



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Jeu 9 Mar - 9:16 - #

Bon sang, ce qu'il était content de voir sa petite sœur ! Certes, il avait toujours essayé d'aller la voir dès qu'il le pouvait, mais évidemment, ce n'était pas assez à son goût. En même temps, jusqu'à ce qu'il déménage, ces deux-là avaient été quasiment inséparables et elle lui manquait tous les jours. Il s'inquiétait pour elle tous les jours aussi, se demandant si tout allait bien pour elle. Bref, il jouait le rôle du grand frère protecteur à merveille - parfois même un peu trop. Du coup, lorsqu'il la vit derrière cette porte, il ne put s'empêcher de sourire comme un con, une fois le moment de surprise passé. Il n'y avait vraiment rien de tel qu'un bon câlin pour se rendre compte qu'elle était bel et bien là. Mais forcément, la surprise passée, il s'interrogea sur la présence de la jeune femme ici. Surtout qu'elle était accompagnée par de charmantes valises. Il s'était passé quelque chose avec leur mère ? Il n'attendit pas pour le lui demander et fronça légèrement les sourcils à ses paroles.

"J'aurais bien envie de lui dire deux mots, à cette personne... On ne lâche pas ma petite sœur comme ça !"

Il en aurait été bien capable, mais il savait aussi que Soraya l'en dissuaderait sans doute. De toute façon, ça n'en valait pas la peine, au final. Il comprenait pourquoi elle ne voulait pas retourner chez leur mère, mais il allait bien falloir la mettre au courant également. Quoiqu'il en soit, ça expliquait tout, maintenant. Evan adressa un grand sourire à sa petite sœur qui lui fit sa petite bouille irrésistible en déclarant qu'elle voulait s'installer chez lui. Même sans cette bouille, il n'aurait jamais pu refuser, de toute façon. C'était sa sœur et sa sœur ne dormirait pas à la rue ! Jamais !

"Allez, reste pas là, entre !"

C'était sa façon à lui de lui dire qu'il était d'accord. Il allait bien sûr devoir en parler à ses colocataires, mais ils seraient forcément d'accord. Sinon, il les obligerait à accepter ! Il attrapa les bagages de Soraya pour les emmener à l'intérieur, les déposant dans l'entrée pour le moment.

"Bienvenue dans ta nouvelle maison, sœurette !"

Il lui adressa un nouveau sourire, puis la reprit dans ses bras. Il en avait simplement envie. Depuis qu'il vivait ici, il ne recevait pas du tout sa dose de câlins quotidienne, du coup, il fallait y remédier ! Oui, il était un vrai bisounours quand il s'y mettait, et alors ? Au bout de quelques instants, il la relâcha, toujours le sourire aux lèvres.

"Y a deux autres gars qui vivent ici. Ils sont pas là pour le moment, mais dès qu'ils rentreront, je leur expliquerai la situation. Ils ne pourront pas refuser ! Mais je te préviens tout de suite, ils sont un peu bizarres..."

Il se mit à rire doucement, imaginant déjà la rencontre entre Soraya, Benjamin et Synyster. Surtout celle entre Soso et Benji, en fait. Parce que Benji, c'était un vrai petit phénomène. Tout comme Evan quand il était avec lui, d'ailleurs...On dirait alors deux grands enfants totalement idiots.

"Tu veux boire ou manger quelque chose ? Ou tu préfères que je te fasse visiter avant ?"

Quoiqu'elle veuille faire, ils le feraient. Elle était sa petite princesse, après tout !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Inscrit le : 28/02/2017
Crédits : .cranberry (avatars)
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Soraya Scott
« Les oiseaux nous observent »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Jeu 9 Mar - 22:05 - #



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

J'étais ravie de revoir Evan. Depuis qu'il avait pris son indépendance c'était très dur pour maman et moi. Certes on s'y attendait je ne m'y était pas vraiment préparé. Ça ne restait qu'une éventualité qui c'est concrétiser le jour où je l'ai quitter la maison dans sa voiture pleine à craquer de ses affaires. Nous avons toujours été très proche, il a pris la place de papa sans non plus être non stop sur mon dos comme l'aurait été papa, maman remplissait se rôle à merveille à elle toute seule, elle le fait d'ailleurs toujours aussi bien. C'est cette réalité qui m'a fais prendre conscience que je devais prendre mon envole et partir de la maison.

Bien sure en avouant la raison pour laquelle je me trouvais face à lui des valises pleines et un coffre plein je m'attendais à cette réaction son côté protecteur prenais le dessus ! Pour une fois ca ne m'aurait pas dérangé qu'il aille dire deux mots à cet idiot qui m'a lâchement abandonné...

Si tu peux lui mettre un ou deux pv je dirais pas non...

J'avais dis cela sous le ton de la rigolade et j'espérais vraiment qu'il n'utiliserais pas de ses pouvoirs pour me "venger" surtout pour un truc aussi futile ! Par contre si pour me venger de mon ancien connard de meilleur ami il pouvait utiliser de ses droits je dirais sûrement pas non. Bien sure je ne veux pas qu'il le face, j'ai mûri depuis que cela c'est passé, mais je dois bien avouer qu'à l'époque je m'en serai servis. Lui aussi d'ailleurs, puisse que je n'avais pas réussi à lui cacher ses actes plus de deux semaines...

Je le suivi alors à l'intérieur de chez lui, heureuse comme jamais ! Je le pris une nouvelle fois dans mes bras...

Merci, merci, merci !

L'entrée de sa villa était assez grande, je n'y avait encore pas mis les pieds, c'était encore très récent pour lui aussi. Je mis mes valises dans l'entrée en regardant de haut en bas et sous tous les angles l'espace dans lequel il m'accueillait. C'était simple sans trop de décoration. Avec mon arrivée cela risquait de changer mais je ne voulais pas non plus lui faire peur, apres tout j'allais être en minorité puisse que d'après ce que j'avais compris il vivait ici avec deux autres hommes. J'espérais qu'ils soit aussi gentil et ne pose pas de problème à mon installation... Il me souhaita la bienvenue et je dis des petits bonds sur place tout en étant à nouveau dans ses bras. J'avais eu une sérieuse baisse de câlin depuis son départ et j'allais bien remettre ça sur le tapis, a n'importe quelle heure du jour comme de la nuit et que ça lui plaise ou non.

Il me parla alors de ses colocataires, les pauvres n'aurait pas le choix de m'accepter d'après ce qu'il me fit comprendre. Je voulais que tout se passe pour le mieux. D'après lui ca ne poserais pas de problème mais aussi d'après lui ils étaient très bizarre. À quel niveau de bizarroïde ils sont serait une excellente question.

Je leur préparerais un repas s'il s'oppose à mon installation, après ils ne pourront plus me refuser.

Je dis ça avec un grand sourire j'étais une excellente cuisinière ça ne pouvais qu'ajouter des points en ma faveur dans une colocation de garçons... J'étais à présent stressé de les rencontrer et aussi impatiente, deux émotions que j'avais du mal à gérer en même temps...

Je veux bien que tu me fasse visiter et que tu m'aide par la suite à vider la voiture qui est dehors parce qu'il faut que je l'a rende avant 19h ce soir...

A présent je suis sûre qu'il va me demander pourquoi je ne lui avait pas dis avant qu'il l'aurait de suite fait, mais on avait encore le temps, la fourgonnette n'était pas si remplis que ça.

made by roller coaster



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Mer 15 Mar - 5:01 - #

Evan était vraiment content de voir Soraya. Il ignorait comment se passerait la colocation, notamment avec les deux autres gars, mais au fond, il n'y avait aucune raison que ça se passe mal. Après tout, sa petite sœur était adorable et comme elle l'avait si bien dit, elle pourrait toujours leur préparer un bon repas pour les convaincre. Généralement, ce genre de choses marchaient très bien. Evan n'avait pas trop le temps de cuisiner de vrais bons repas - car il se débrouillait plutôt mal de son côté aussi - du coup, les talents culinaires de Soraya seraient plus que bienvenus.

"A mon avis, tu les convaincras déjà avec ton joli sourire, mais le repas aura sûrement raison d'eux !"

Il lui sourit et lui fit un bisou sur le front, comme ça, spontanément. Bon sang, ce qu'il était heureux ! Mais ils ne pouvaient pas non plus rester là à se faire des câlins toute la journée. Du coup, Evan proposa de faire visiter la maison à Soraya, ce qu'elle accepta évidemment. Non sans ajouter qu'il fallait sortir le reste de ses affaires du véhicule qu'elle avait loué. Evan fronça légèrement les sourcils.

"T'aurais pu me le dire tout de suite ! T'en fais pas, on ramènera la voiture à temps !"

Elle avait vu juste concernant la réaction du jeune homme. En même temps, elle le connaissait sans doute mieux que quiconque et connaissait donc également ses réactions. Ils s'étaient certes un peu perdus de vue dernièrement, mais ça n'altérait en rien leur relation. Peut-être même que ça la renforcerait encore. Il attrapa la main de la jeune femme et lui fit donc une petite visite guidée des lieux, commençant pas les pièces communes: le salon et sa magnifique télé où Evan aimait se détendre et jouer à des jeux et la cuisine, évidemment. Elle était grande et entièrement équipée.

"Jolie cuisine, hein ? Tu prendras plaisir à y faire à manger, tu verras !"

Il lui montra ensuite les deux salles de bain - car évidemment, avec autant de monde, il fallait au moins ça - les chambres de Benjamin et de Synyster, sans pour autant ouvrir les portes. Il respectait leur vie privée et montra donc seulement les portes à Soraya. Bien sûr, il ouvrit la porte de sa propre chambre, il n'avait rien à cacher après tout. De toute façon, il n'y avait pas grand chose à voir. Elle était parfaitement rangée car Evan était parfois un peu maniaque sur les bords. Il aimait que tout soit à sa place, que ce soit propre et rangé. Bref, tout le contraire de Benji dont la chambre était très souvent en bordel. Et pour finir, il montra sa nouvelle chambre à Soraya.

"Et voilà ta chambre ! Tu peux en faire ce que tu veux, c'est ton domaine à toi !"

Il lui sourit, puis alla chercher ses valises dans l'entrée pour les emmener dans la chambre. Au moins, ce serait fait.

"Je t'expliquerai les quelques règles de vie plus tard. Allons décharger tes affaires d'abord."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Inscrit le : 28/02/2017
Crédits : .cranberry (avatars)
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Soraya Scott
« Les oiseaux nous observent »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Dim 26 Mar - 17:40 - #



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Les choses n'avaient pas changé entre Evan et moi, il avait toujours été proche de moi, encore plus à la mort de notre père. J'étais jeune pour pouvoir me souvenir de tout. Mais notre père a toujours été un héros pour nous deux. C'est pour ça que je ne m'inquiétais pas de la colocation entre nous deux, mais plus de celle entre ses deux autres colocataires et moi. Je ne les connaissais pas, je ne savais pas s'ils avaient mis en place un règlement. Apres tout c'était des mecs et j'avais regarder assez de films pour savoir comment se passait des colocations entre garçons. Certes c'était plus des films avec des fraternités et du coup ça partait souvent en cacahuète. Mais Evan savait comment me rassurer.


Je sais comment gagner les cœurs des mecs alors !


Ajoutais-je en riant. Pas sure que ce genre de phrase lui fasse extrêmement plaisir. Il restait un frère protecteur. Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire comme une idiote tellement j'étais heureuse d'être avec lui en ce moment. Je n'aurais jamais penser ressentir cela. Maintenant que je l'avais retrouvé je me rendais compte combien il me manquait depuis son départ de la maison. Je devais jouer les filles forte pour ne pas le montrer à maman, elle n'avait jamais été à l'aise avec le départ d'Evan de la maison même si elle savait qu'un jour ça arriverait ! De plus l'acceptation à la police n'a rien n'arrangé, alors j'ai simplement éteint mes émotions au maximum pour ne pas craquer. Je le pris dans mes bras. J'espérais vraiment qu'il n'allait pas travailler ce soir que je puisse profiter de lui au maximum.

Avant d'avoir visité la maison j'avais aussi fait remarquer à mon cher frère qu'il fallait que je décharge la voiture, comme s'il ne l'avait pas deviné tout seul.


Tu crois franchement que j'aurais pu déménager juste avec deux valises et un sac ?


C'est vrai après tout, je suis une fille et je ne sais pas comment faire pour survivre avec le strict minimum. C'était déjà le minimum que je puisse faire, je n'avais pas eu assez de place pour tout ce que je voulais prendre... Mais c'était déjà oublié il lui pris la main pour commencer la visite. Le salon était énorme je savais déjà qu'Evan devait y passer le plus clair de son temps. On passa à la cuisine


Ne crois pas non plus que je vais cuisiner tout le temps pour vous !


Même si je n'y croyais pas le moins du monde. J'adore vraiment cuisiner, et même pour le plaisir alors j'allais y passer mon temps libre quand je n'aurais pas à bosser mes cours de journalisme ou que je ne serais pas au boulot... Ils passèrent aux chambres, Evan n'ouvre pas les portes de ses colocataires normale en même temps mais ouvra la sienne. Ses habitudes n'avaient pas changé, elle était parfaitement rangé... Pas même un vêtement ne traînait au sol... Il passa ensuite à la dernière chambre, la mienne...


Je sens que je vais vraiment me plaire ici !


Mon sourire ne disparaissait pas de mon visage. Je n'avais pas eu le temps de contempler toute la pièce qu'Evan apparaissait avec mes valises... Je le remerciais silencieusement... Avant de le rejoindre pour vider la valise...


Quel genre de règle ?!


Demandais-je alors curieuse. J'imaginais déjà toute sorte de règle. Je ne savais pas à quoi m'attendre il avait eu l'air de me dire que ses colocataires était tout aussi fou que lui ce qui n'arrangeais pas ma paranoïa... Mais je déchargeais mes cartons sans poser de question, il allait m'en parler donc je ne m'en faisait pas...


Au faite, qu'es-ce qui t'a pris autant de temps pour venir m'ouvrir tout à l'heure ?!



made by roller coaster



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Ven 31 Mar - 19:51 - #

Bien sûr, Evan était le grand frère protecteur qui avait limite tous les hommes qui côtoyaient Soraya, de près ou de loin, à l’œil. C'était un peu son rôle et puis, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour elle en permanence. Il ne voulait pas la voir souffrir, mais il faisait aussi au mieux pour ne pas se montrer trop collant et pour ne pas trop étouffer la jeune femme. Ils étaient très proches, certes, mais il était parfaitement conscient du fait qu'ils avaient chacun leur propre vie à côté. Mais évidemment, si Soraya arrivait un jour avec un mec et le lui présentait comme étant son petit ami, il se montrerait intransigeant envers lui et lui ferait sans doute subir un véritable interrogatoire. Il fallait au moins ça ! Il était gentil, mais dès qu'on osait toucher à sa sœur, il ne rigolait plus du tout et sortait les crocs. Alors attention à vos miches, les gars ! De toute façon, il ne s'inquiétait pas du tout concernant les colocataires. Benji était inoffensif et il était un grand enfant. Syn... c'était une autre histoire. Evan ne l'avait toujours pas vraiment cerné, mais il était presque sûr que lui non plus ne toucherait pas à sa sœur. Tout se passerait donc très bien. Normalement.

"Ils vont t'adorer, c'est obligé !"

Bien sûr qu'Evan s'était douté que Soraya n'avait pas que ces affaires-là, mais sur le coup, il avait été tellement surpris de la voir qu'il n'avait pas réfléchi plus loin. Il se contenta de sourire bêtement et de coller un bisou sur la joue de la jolie brune. Bon sang, ce qu'il était heureux de la voir ! Il mettrait sans doute plusieurs jours avant de réaliser qu'elle était vraiment là et que, cette fois, elle n'irait nulle part. Enfin...au départ, c'était quand même lui qui était parti.

"T'en fais pas ! Je cuisine parfois aussi ! Sinon on aime commander des pizzas de temps en temps."

Rien ne valait une bonne pizza devant la télé, après une dure journée de travail. C'était vraiment le pied ! Bref, Evan montra donc sa chambre à Soraya, puis mentionna quelques règles, mais au fond, ce n'était pas grand chose. C'étaient des règles de vie totalement banales, à vrai dire. Il passa un bras autour des épaules de sa petite sœur et lui sourit doucement.

"T'en fais pas, rien d'extraordinaire ! On participe tous aux tâches ménagères, on évite de faire du bruit quand les autres dorment... Enfin, tu vois le genre ! Sinon, c'est assez libre."

Ils se rendirent ensuite à l'extérieur pour décharger les affaires de la jeune femme et les ramener dans sa chambre. Evan se tourna vers elle en souriant à sa question.

"Tu trouves que j'ai mis longtemps ? Désolé, ma Soso, j'étais en pleine partie ! Estime-toi heureuse que j'aie tout lâché pour t'accueillir !"

Il lui tira la langue, signe qu'il la taquinait plus qu'autre chose. Il était évidemment prêt à tout pour sa petite sœur, alors abandonner une partie de jeu vidéo, c'était vraiment la moindre des choses.
Au bout de quelques instants, ils avaient fini de décharger les affaires de la demoiselle et Evan en profita pour lui refaire un gros câlin. Il n'en avait jamais assez, de toute façon. Il fallait bien rattraper le temps perdu !

"On ramène la voiture, maintenant ? T'en fais pas, je m'occupe de tout ! Tu as le droit de te reposer après tous ces efforts !"

Il quitta donc la maison avec Soraya et s'installa au volant du véhicule de location. Ils n'en auraient sans doute pas pour longtemps et seraient rentrés en un rien de temps !

"Au fait, tu veux pas appeler maman pour lui dire que tu es bien arrivée ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 158
Inscrit le : 28/02/2017
Crédits : .cranberry (avatars)
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Soraya Scott
« Les oiseaux nous observent »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Jeu 4 Mai - 12:48 - #



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Soraya avait toujours eu son frère pour veiller sur elle et ça ne la dérangeait pas vraiment plus que ça. Il avait prit la place du père sans la contrainte de l'éducation. Elle savait qu'elle pourrait toujours toquer à sa porte à n'importe quel heure si cela le nécessitait, bien sure... Derrière son dos elle avait su aussi garder un œil sur son frère. Elle non plus ne voulait pas qu'il souffre et avait toujours mené ses petites enquêtes sur les personnes qu'il fréquentait. Elle se foutait d'où il allait tant qu'il était heureux c'était tout ce qu'elle souhaitait. Elle savait que le jour où elle présenterai quelqu'un officiellement à sa famille il allait subir un véritable interrogatoire et Evan savait très bien que la personne qu'il présenterai subirai le même sort de son côté...
Malgré toutes les phrases rassurante de son frère elle ne pouvait s'empêcher d'être nerveuse à l'idée de rencontrer ses colocataires. Elle ne les avaient jamais rencontré, en même temps Evan venait d'arriver ils ne devaient même pas être au courant qu'Evan avait une sœur...
Elle se contentait de l'aider à vider la voiture laissant le soin à son frère de décharger les cartons les plus lourd en ponctuant la plupart de ses phrases par

Attention c'est fragile !

Elle n'avait jamais été aussi heureuse d'habiter avec son frère, elle serait capable de n'importe quoi pour lui, vraiment n'importe quoi. La elle ne pouvait pas s'empêcher de sourire à imaginer leur soirée. Même si elle n'es pas naïve et sait bien qu'avec le travail de son frère, ses études et son travail au bar, d'ailleurs il va falloir qu'elle lui en parle de son nouveau travail, ils n'allaient pas se voir beaucoup mais elle savait que le savoir la porte d'a côté allait lui suffire.

Tant qu'il y a une de mes pizzas fétiche sur la table ça me va !

Soraya avait des goûts particulier en pizzas et elle n'en choisissait souvent que deux sortent Hawaïenne ou Chèvre/Miel. Elle pouvait avoir 15 autres choix sur la table elle finirai par se rabattre sur les deux pizzas. Ses goûts pouvaient être particulier mais au moins ils étaient simple. Et si possible avec une pâte épaisse et des olives en supplément... Enfin ça elle se débrouillait toujours pour piquer les olives chez les autres.
Ca avait été souvent un sujet de dispute quand ils habitaient encore avec leur mère...
La mention des règles de vie etait une bonne chose, même si elle ne savais pas trop à quoi s'attendre après tout c'était des garçons... Et la réponse de son frère l'a rassurait. Rien de bien extraordinaire!
En effet ca m'a surprise, t'es pas du genre à me faire attendre ou à mettre trois jours à ouvrir j'ai cru que tu dormais, je me demandais même si ça allait être toi qui allait m'ouvrir!

Elle souriait de toutes ses dents avant de lui lancé une tape sur l'épaule

D'accord je suis moins importante qu'une partie ! Très bien je retiens !

Elle rit faisant mine de bouder, chose impossible pour elle face à son frère.

Non ne t'inquiète pas je vais t'accompagner ! Je suis encore en pleine forme ca fais une semaine que j'ai pas travaillé pour être au point pour aujourd'hui !

Cependant s'installer côté passager elle ne refusait pas ! Elle adore conduire mais à cette heure ci il commence à avoir des bouchons de fin de journée et elle déteste ça...
Merde ! Maman, elle l'avait complètement oublié et vu son expression ça se voyait... Elle avait vraiment la flemme de l'appeler alors elle lui envoya un message, espérant que ça convienne à sa mère, même si elle en doutait fort.

Je l'appellerais en rentrant, quand je serai bien installé.

Elle savait qu'une fois installé sa mère ne réussirai pas à la faire culpabiliser pour rentrer et elle n'avait aucune envie de rentrer chez sa mère. Encore moins après une journée comme celle-ci.


made by roller coaster



Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Sam 6 Mai - 3:55 - #

Evan était vraiment heureux de pouvoir accueillir Soraya chez lui. A vrai dire elle lui avait beaucoup manqué et même si leurs emplois du temps respectifs ne leur permettraient sans doute pas de se voir autant qu'ils le voudraient, ils seraient quand même sous le même toit et auraient donc plus de chances de se croiser et de passer quelques moments privilégiés ensemble. C'était tout ce qui comptait ! Et puis, ils s'entendaient si bien, ils étaient même d'accord sur les pizzas ! Les pizzas, c'était la vie. D'ailleurs, il avait bien l'intention d'en commander ce soir, pour fêter leurs retrouvailles et leur nouvelle vie ensemble. Il n'y avait pas de fête sans pizzas ! Oui bon, ce ne serait pas une fête à proprement parler, mais qu'importe. Après en avoir fini avec les cartons de la jeune femme, il était donc temps de ramener la voiture qu'elle avait louée. Evan proposa donc de conduire, se doutant bien que Soraya devait être fatiguée et qu'elle avait envie de se poser un peu.

Bon sang...Evan avait totalement oublié qu'à cette heure-ci, ils se retrouveraient en plein trafic. Tant pis, ils allaient prendre leur mal en patience et puis voilà. Il n'était pas du genre à s'énerver facilement, pas comme certaines personnes qui se mettaient à klaxonner comme des débiles. Ça n'avait jamais fait avancer le truc plus vite et ça n'avait jamais résorbé un bouchon. Et puis, comme ça, il pouvait discuter un peu plus avec Soraya. « Alors, dis-moi. Comment se passent tes études ? Tu t'en sors ? » Il ne voulait pas donner l'impression d'être le frère trop collant qui voulait à tout prix que sa sœur réussisse, c'était juste de la curiosité et puis, c'était normal qu'il s'intéresse un peu à sa vie quand même ! De toute façon, il était fier d'elle, quoiqu'il advienne. Il était vraiment fier de la jeune femme qu'elle était devenue, même si à ses yeux, elle restait sa petite sœur qu'il devait à tout prix protéger. Il en serait sans doute ainsi jusqu'à la fin de leurs vies, de toute façon. Une petite sœur restait toujours une petite sœur. Histoire de faire passer le temps plus vite, il mit la radio et se mit à chanter au rythme de la chanson qui passait à ce moment-même. Il n'était évidemment pas le meilleur des chanteurs, mais il ne se débrouillait pas trop mal. Et puis, il faisait surtout ça pour le fun, là. C'était toujours marrant de brailler au son de la musique quand on était coincé dans un embouteillage. Oh. Merde. Voilà qu'ils passaient All by myself. Oh. Merde. Voilà qu'Evan se mit à crier, essayant de tenir la note. Inutile de dire que c'était assez drôle à voir et à entendre.

Au bout de quelques secondes, c'en était trop pour lui et il éclata de rire comme un con. « Tu crois que je pourrais faire carrière dans la chanson ? » Il se remit à rire doucement avant de reporter son attention sur la route puisque ça commençait à avancer un peu et ils étaient presque arrivés. Enfin. Ils rendirent donc le véhicule, mais du coup, ils avaient un autre souci. Quel idiot. Il aurait dû proposer à Soraya de la suivre avec sa voiture pour qu'ils puissent rentrer ensemble ensuite. « Zut...J'ai un peu zappé le chemin du retour... » Ils avaient clairement été tête en l'air tous les deux, là. Tant pis, ils prendraient un taxi. Ils marchèrent donc un peu avant de trouver un taxi libre qui les ramena chez eux. Evan paya la course, ne laissant pas le choix à Soraya, puis il se précipita vers la porte d'entrée pour l'ouvrir en grand et s'incliner en laissant passer sa sœur. « Après vous, très chère ! » Il se mit à rire et referma la porte, puis se dirigea aussitôt vers le salon où il se laissa tomber sans le canapé. Ce qu'il était confortable, ce canapé ! « Ça te dit de commander des pizzas pour ce soir ? » Une bonne petite soirée dans le canapé, devant la télé, avec une pizza. Quoi de mieux?


Revenir en haut Aller en bas
 
Surpriiiise ! ▬ Evan&Soraya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )
» Evan Bourne VS Alberto Del Rio
» Evan Bourne Vs Dolph Ziggler
» Evan Gibson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Willow Lane : les habitations :: Cherry Street-
Sauter vers: