Partagez | 
 

 Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 5 Mar - 22:07 - #

Evan était content car ce soir, il allait revoir Paul, le gars bien sympa qu'il avait rencontré à la salle de sport. Le courant était tout de suite passé et ils avaient fini par bien déconner ensemble. Du coup, il était évident qu'ils allaient se revoir. Ils en avaient parlé à la salle et le jour tant attendu était enfin arrivé. Evan se rendait donc chez Paul dont il avait hâte de découvrir la maison, mais surtout...surtout...il avait terriblement hâte de faire la connaissance de son chien ! Étant un grand amoureux des animaux et ne pouvant pas en avoir lui-même pour le moment, il était toujours plus qu'heureux de rencontrer des gens qui en avaient et qui le laissaient les papouiller bien comme il faut ! Oh oui, Paul n'était sans doute absolument pas prêt au gagatisage intense d'Evan lorsqu'il verrait le toutou.

Ne voulant pas venir les mains vides, il avait emporté un pack de bière et se dirigeait à présent vers la maison de Paul. Par chance, ils habitaient dans la même rue, il n'avait donc qu'une courte distance à parcourir. D'ailleurs, Paul allait être content. Très content, même. Car Evan l'avait pris au mot. Il avait tenu parole, alors qu'à la base, c'était parti d'un délire. Oui, il avait bel et bien enfilé un uniforme de pompier - pas un vrai, évidemment, mais un uniforme trouvé dans un magasin de déguisement - et il se présentait donc dans cette tenue devant la porte de Paul. Il avait évidemment d'autres vêtements en-dessous, n'ayant quand même pas l'intention de passer toute la soirée avec ça sur le dos. C'était pas très pratique quand même.

Bref, il sonna donc à la porte et afficha son plus beau sourire lorsque celle-ci s'ouvrit.

"Paraît qu'il y a le feu chez vous, Monsieur ! Vous permettez que j'entre pour vérifier que tout va bien ?"

Content de sa connerie, il entra donc après y avoir été invité, puis se mit à rire doucement en tendant le pack de bière à Paul.

"Tiens ! Histoire qu'on ait assez à boire, ce soir !"

Forcément, il regarda un peu autour de lui pour se faire une idée de l'endroit où vivait son nouvel ami. Mais il cherchait surtout le chien. Le fameux chien dont il avait tant entendu parler. Bon...en attendant, il reporta son attention sur Paul et bomba fièrement le torse. Après tout, ce n'était pas pour le chien qu'il avait enfilé cet uniforme, bien au contraire.

"Alors ? Comment tu trouves ton pompier personnel ?"

Il se mit à rire doucement, fier de sa connerie. Et surtout fier d'avoir relevé le défi ! Il était presque sûr que Paul ne s'y était pas du tout attendu.

HJ:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Mer 8 Mar - 7:29 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

L
a vie réservait bien des surprises, et ce même lorsqu'on pensait avoir touché le fond. A ce moment précis, il y avait toujours quelque chose – ou quelqu'un – qui vous laissait la possibilité de taper du pied et remonter la pente. Dans la vie de Paul Quincy, ça avait otujours été le cas te même à tente-cinq ans, il remerciait son espèce de bonne étoile – une étoile ou un vieux barbu quelle différence ? - de mettre sur son chemin des personnes sympathiques enrichissant considérablement sa vie.

La semaine précédente, alors que je justement, plusieurs jours pourris enchaînés l'avaient un peu poussé au fond du trou, il était tombé sur un jeune policier qu'il voyait souvent à la salle de sport. Et le courant était si vite passé qu'il avait l'impression désormais qu'Evan avait toujours fait partie de sa vie. Cette fois-ci, leur rencontre était programmée puisqu'elle consistait en une invitation à voir un match en mangeant de la pizza – éventuellement arrosée de bière mais l'abus d'alcool est dangereux pour la santé – avec en dessert, de merveilleuses crêpes dont la recette lui venait de sa mère.

Tout était prêt : deux glacières remplies de pains de glace – une de chaque côté du canapé – fournies en bouteilles alcoolisées, le four en préchauffage et les assiettes sur la table basse du salon avec leurs ustensiles de découpe. La pâte à crêpes, elle, reposait gentiment au réfrigérateur.

On sonna. Le vétérinaire se dirigea tranquillement vers la porte pour ouvrir à son ami et se figea sur place, interdit. "Paraît qu'il y a le feu chez vous, Monsieur ! Vous permettez que j'entre pour vérifier que tout va bien ?" Paul éclata de rire. Il était venu avec un uniforme de pompier ! Le con ! Il avait tenu cet espèce de pari qu'ils avaient fait un peu plus tôt. La soirée promettait d'être drôle. « Je ne crois pas avoir senti de fumée, mais entrez donc monsieur le pompier ! » fit-il en s'effaçant pour laisser Evan entrer.
Bien élevé, ce dernier avait apporté de la bière supplémentaire. Ils ne mourraient certainement pas de soif ce soir. Comment il le trouvait ? Séduisant et tout à fait convainquant dans cet uniforme de location.« Tout à fait à l'image de spompiers que je me faisais... » Paul sourit, à la fois taquin et coquin.

Soudain, une boule blonde et poilue surgit en trombe du salon pour s'attaquer à ses proies favorites : les invités. Pattes sur le ventre, langue sortie et queue frétillante, le labrador de la maison faisait sa fête au nouveau venu avec un enthousiasme débordant. « Voilà. Evan, je te présente Buckley. Buckley, c'est Evan ! ». Les présentations étaient faites, mais il n'était pas sûr que le jeune homme parviendrait à se libérer du chien pendant la soirée.



GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Mer 15 Mar - 4:44 - #


L'expression de Paul lorsqu'il vit Evan dans son petit uniforme était juste magique. Sérieux, il aurait dû filmer tout ça parce que c'était tellement magnifique ! En tout cas, il pouvait dire que la surprise était réussie et pas qu'un peu ! Bien sûr, il crut bon plaisanter un peu, se mettant dans son rôle l'espace de quelques instants. Oui, bon...en fait, on aurait presque pu croire au début d'un porno, là... Le pompier qui apparaissait à la porte d'une personne qui n'avait manifestement pas d'incendie chez elle...Oui, bon, son imagination lui jouait encore des tours, mais en même temps, pouvait-on vraiment lui en vouloir ? De toute façon, il ne comptait pas partager cette pensée avec Paul. Il ne voulait pas qu'il le prenne pour un gros obsédé ou un truc du genre. S'il avait fait ça, c'était simplement pour rire et pour montrer à son nouvel ami qu'il était du genre à relever tous les défis qu'on lui lançait, sérieux ou non, débiles ou non.

Le jeune homme finit donc par entrer, non sans adresser un petit clin d’œil à Paul. Mais il n'eut pas vraiment le temps de dire quoique ce soit d'autre car il venait de se faire littéralement sauter dessus par une adorable boule de poils. Esquissant un grand sourire, Evan se mit à caresser le chien, l'air totalement gaga. Il ne lui en fallait vraiment pas beaucoup. Et puis, franchement, comment résister à une bouille pareille et à un tel élan d'amour ? Paul fut même assez sympa pour faire les présentations. Même si le toutou semblait s'en ficher totalement. Lui, ce qu'il voulait, c'était faire connaissance avec le nouveau venu à sa façon.

"Enchanté, Buckley ! Ton maître m'a beaucoup parlé de toi ! Tu es exactement comme je t'imaginais ! Ô Buckley ! Tu l'ignores encore, mais c'est le début d'une grande histoire d'amour entre toi et moi !"

Il se mit à rire bêtement à ses propres paroles, continuant à gratifier le chien de caresses un moment avant de reporter son attention sur Paul. Bah oui, quand même. Ce ne serait pas très poli de l'ignorer indéfiniment alors qu'à la base, il était quand même venu pour passer la soirée avec lui.

"Et si je retirais tout ça en faisant un petit strip-tease ?"

Il fit un clin d’œil taquin à Paul, couplé d'un sourire tout aussi taquin. Il n'avait pas du tout prévu de strip-tease, évidemment. Mais il avait envie de voir la tête de son ami. Ami qui, il devait l'avouer, était tout à fait à son goût. On pouvait même dire qu'il était peut-être en train de flirter un peu avec lui. A sa façon. Comme à la salle de sport. Merde. Il tira la langue et se mit à rire doucement, signifiant qu'il plaisantait, même s'il comptait bien se débarrasser de cet uniforme assez rapidement. Il tenait chaud et il n'était pas très pratique. En attendant, il prit connaissance des lieux et vit les glacières près du canapé.

"On va avoir de quoi faire ! Fais gaffe, tu sais pas de quoi je suis capable quand j'ai trop bu !"

En fait, il ne le savait pas vraiment lui-même. Assurément, il agissait de façon très débile quand il était bourré. Non pas que ça le changerait beaucoup de d'habitude, en fait...

"Une p'tite bière en guise d'apéro ?"


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Lun 20 Mar - 17:29 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

L
'être humain est un animal grégaire à l'instinct de reproduction développé qui – même alors que la société prône le développement personnel et la carrière professionnelle – se fait régulièrement happer par la fameuse horloge biologique qui lui murmure à l'oreille qu'il serait temps de procréer. Alors, à l'apparition d'un petit être que l'on appelle nouveau-né, tous ont ce même regard. Attendri, mouillé et joyeux prêt à oublier les galères que cela implique pour les vingt années suivantes dès lors qu'ils posent leurs yeux sur un bébé.
Et ce regard, Paul en aperçut les prémices dans les yeux d'Evan à l'instant même où Buckley arriva dans la pièce. Il était clair que le jeune homme cachait son « gagatisme » canin – avec un brio tout relatif mais tout de même – et cela fit sourire Paul, bien content de s'être fait un ami qui semblait aimer les animaux tout autant que lui. Et alors que le policier faisait mine d'annoncer une belle, longue et éternelle histoire d'amour entre le chien et lui, Paul fit mine d'être vexé. « Evidemment, il n'y en a que pour le chien... » maugréa-t-il dans une barbe qu'il n'avait encore tout à fait tout en tentant tant bien que mal – et plus mal que bien – de cacher un petit sourire amusé. Parce qu'évidemment, il n'était pas vexé pour un sou : son chien était objectivement le plus beau et le meilleur chien du monde.

Et alors que le sujet passa sans prévenir à l'annonce d'un strip-tease de pompier, Paul ne put empêcher un air franchement surpris – quoi que peut-être subtilement intéressé – de fendre son visage à une vitesse folle. Reprenant rapidement sa contenance, il prit le parti d'aller jusqu'au bout de ce qui semblait être une blague. « Je ne saurais t'en empêcher… Si tu y tiens vraiment, je suis pour que chaque homme exerce le droit à la Liberté qui lui est dû... » » Oui, il était tout à fait capable d'être sentencieux quand ça le prenait. Mais l'envie était trop forte et il éclata de rire. Sincère et amusé, il n'aurait cependant pas détourné les yeux si Evan avait réellement exécuté un strip-tease – question de bonne éducation….

La soirée promettait d'être agréable, et Paul avait préparé le champ de bataille, autrement dit la table basse avec les assiettes, deux glacières remplies de bières bien fraîches. D'ailleurs, le four lui sonna qu'il était temps d'enfourner les pizza. Se dirigeant rapidement vers le coin cuisine, il répondit de loin : « Ce sera pile poil ! Faut au moins 30 minutes pour les pizzas, on a tout notre temps pour l'apéro ! » Il revint alors avec un saladier de chips et quelques toasts type « mini-hamburger ». Indiquant le canapé avec sa seule main libre, il enchaîna :  « Après-vous monsieur l'officier de police slash pompier strip-teaser... » clin d'oeil amusé et quelques pas de plus qui le rapprochèrent du sofa. « Installe-toi donc du côté qui te plaît le mieux...» Paul déposa le tout sur la table avant de terminer.  « Avec ça, on devrait pouvoir patienter ! »



GleekOut!


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Mar 21 Mar - 1:12 - #

Oh oui, entre Buckley et Evan, c'était le début d'une grande histoire d'amour ! Le jeune homme n'avait certainement pas fini de gagatiser sur le chien ! Ne pouvant pas avoir d'animal pour le moment, il se rattrapait avec ceux de ses voisins. Tant que ça ne dérangeait pas ces derniers, il continuerait à le faire ! Ainsi, il avait toujours un petit quelque chose pour le chien de Lauren quand il partait au travail. Peut-être devrait-il faire pareil pour Buckley ? C'était une idée, tiens ! Le jeune homme sourit, amusé à la remarque de Paul. Il savait évidemment qu'il plaisantait et qu'il n'était pas vraiment vexé, mais ça l'amusait quand même.

"T'as vu ça, Buckley ? Ton maître est jaloux et veut nous séparer ! Mais toi et moi, c'est à la vie à la mort, hein ?"

Pour toute réponse, le chien lui fit une grosse léchouille sur la joue. C'était assez dégoûtant, mais Evan se contenta de rire. Après tout, c'était une marque d'affection ! Bref, après ce petit interlude canin, Evan fit un petit état des lieux, non sans plaisanter au sujet d'un striptease. Ah, il adorait vraiment Paul. Ce mec entrait toujours dans son jeu, c'était vraiment plaisant. Du coup, Evan ne doutait pas une seule seconde que la soirée se passerait autrement que bien.

"Peut-être que t'y auras droit en fin de soirée. Si t'as été sage jusque là."

Il lui fit un petit clin d’œil, puis se dirigea vers le canapé, prêt à prendre l'apéro ! Mais avant, il retira la tenue de pompier sans plus de cérémonie. Après tout, il avait une tenue normal en-dessous, composée d'un simple pantalon et d'un t-shirt. De quoi être bien à l'aise pour la soirée, en somme. Et bon sang, ça faisait du bien de retirer ça ! Il commençait à avoir légèrement trop chaud avec toutes ces couches. Il s'installa ensuite sur le canapé et sortit aussitôt une bière de la glacière à côté de lui.

"T'as tout prévu, on dirait !"

Il attendit que Paul le rejoigne, puis il ouvrit sa bière et trinqua avec son nouvel ami, un grand sourire aux lèvres.

"A cette soirée ! Et à notre nouvelle amitié !"

Il but ensuite une gorgée de bière et piqua quelques chips. Il allait devoir se contenir s'il voulait avoir assez de place pour la pizza ! Les chips, c'était infernal. Quand on en mangeait une, on voulait tout manger ensuite.

"T'as passé une bonne journée ?"

Il fallait bien commencer quelque part. Même si là, ça ressemblait limite à une conversation de couple. Le mari qui rentrait à la maison et qui demandait à sa petite femme comment s'était passée sa journée... Evan se mit à rire tout seul en imaginant Paul en mode parfaite femme au foyer. Ce qu'il pouvait être débile, parfois !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 26 Mar - 20:44 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

À
la Vie, à la Mort. Une bien grande formule parfois bien mal utilisée. Mais ce soir, c'était tout à fait à propos que Evan avait exprimé un amour grandiose naissant entre lui et Buckley, un labrador tout à fait charmant. Paul ne cessait de sourire. Parce que la situation et l'attitude du policier étaient amusants, et parce qu'il était franchement heureux d'être là. Un nouvel ami, connu depuis si peu de temps et pourtant, il avait l'impression d'avoir passé sa vie avec lui déjà. Et ce genre d'évènement était suffisamment rare pour le savourer pleinement.  « En même temps, j'ai des raisons d'être jaloux, Buckley me vole toujours la vedette ! » Rien de bien méchant ici, seulement l'envie de rester un peu dans ce jeu du pauvre maître à qui les gens préfèrent son chien. Un grand enfant jaloux d'un labrador en somme.

Le sujet du strip-tease, et autre joyeuseté un peu coquine semblaient décidément être leur sujet favoris. Evan avait émis le souhait d'en réaliser un et Paul n'avait pas le coeur de l'en priver. Lorsque le jeune homme lui promis qu'à la condition d'être sage, il y aurait peut-être droit, le vétérinaire sourit de plus belle. Son plus beau sourire enjôleur et coquin par ailleurs.  « Un si chouette pari, ça se tente… » annonça-t-il. La soirée s'annonçait extrêmement bien. Vient le temps de s'installer sur le canapé pour débuter l'apéro et Evan se soulagea de quelques couches. Feignant une mine déçue d'enfant à qui on aurait refusé une friandise, il soupira. « Tant pis pour moi alors… » Finalement, il rit et s'installa à côté de son ami.  « Et oui ! Je sais recevoir un ami vois-tu ! ». Chacun sa propre bière à la main, ils trinquèrent donc dans un tintement de verre.  « A nous ! » Enchaîna-t-il avec un grand sourire.

Sa journée ?! Bien meilleure que ces deux dernières semaines en tout cas. Mais cela n'expliquait pas le sourire et le rire retenu d'Evan. « Beaucoup plus normale que l'entièreté de ces deux dernières semaines, donc vachement reposante ! » Une gorgée bien fraîche lui fit un bien fou. « Et toi ? Pas de méchant trop méchant ? » Mais ce sourire l'intriguait quand même…. « J'ai un truc sur la tronche ou…. ? » Souriant à son tour, il prit un air plus dur, dans le genre de celui d'un parent qui gronderait son enfant. « Non, parce que si ça ne te va pas, tant pis… Tu n'auras juste pas de crêpes en dessert après ta pizza préparée avec amour… » La tête de Paul, ressemblait à celle d'un smiley « lol », et ces mots s'étaient exprimés tous seuls dans sa tête de « vieux chnoque ».
Ou au moins de « presque vieux chnoque ».



GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Mar 4 Avr - 23:19 - #


Cela ne faisait pas longtemps qu'il était arrivé et pourtant, Evan passait déjà un très bon moment. En même temps, tous les ingrédients étaient réunis pour que ça se passe bien. Un adorable chien, un pote marrant et sympa, des bières et des pizzas qui attendaient d'être prêtes. Franchement, il n'aurait pas pu demander mieux ! Et quelque chose lui disait que la soirée ne faisait que commencer. Il s'amusait à raconter des conneries et à lancer un défi idiot à Paul. Ce dernier réagissait vraiment bien à toutes ses bêtises, du coup, Evan souriait de plus belle. Franchement, il se disait qu'il était limite tombé sur la perle rare, sur la seule personne dans cette ville à supporter ses blagues idiotes et à entrer dans son jeu. Il n'y avait pas à dire, ces deux-là feraient encore un bout de chemin ensemble, c'était obligé. Néanmoins, le jeune homme avait tout de même un peu de mal à déterminer les véritables intentions de son nouvel ami. Il entrait dans son jeu, répondait à ses sous-entendus parfois coquins, lui adressait des sourires tout aussi coquins...C'était un jeu ou de la vraie drague ? Bah... Evan n'allait pas se prendre la tête pour ça non plus.

"Tu rêves de me voir dans mon plus simple appareil, avoue !"

Il se remit à rire bêtement tout en se disant qu'il allait quand même devoir se calmer, sinon la soirée risquait de changer du tout au tout une fois qu'il aurait quelques bières dans son organisme. Il décida donc de changer de sujet pour quelque chose de tout à fait banal, à savoir la journée que Paul avait passée.

"Ah, c'est cool ! De quoi finir la semaine en beauté !"

Il se mit à rire doucement à la question de son interlocuteur et but une nouvelle gorgée de bière, puis poussa un soupir de contentement. C'était vraiment le pied !

"C'était plutôt tranquille aujourd'hui aussi. A croire que tout le monde était déjà en weekend !"

Il but quelques gorgées et chercha le chien du regard, esquissant un sourire en le voyant. Il était tellement mignon ! Ah, il fondait intérieurement ! Du moins, lorsqu'il n'imaginait pas n'importe quoi au sujet de Paul. Ce dernier s'en était bien sûr rendu compte et le menaça à présent de le priver de dessert. Comme s'il était un gosse. Bon, au fond, il en était encore un du coup, il fut évidemment obligé de faire une moue boudeuse.

"Hé ! Non ! Je veux des crêpes !"

Là, clairement, il se comportait comme un vrai gamin. Mais bien sûr, il le faisait exprès et finit par tirer bêtement la langue à son ami.

"Je viens juste de t'imaginer en petite femme au foyer..."

Il se remit à rire comme un con, puis se mit à l'embêter en appuyant son index sur la joue du pauvre Paul qui ne savait sans doute pas encore dans quoi il s'était vraiment embarqué en acceptant de fréquenter Evan.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 9 Avr - 13:37 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

E
van dans son plus simple appareil ? L'idée n'était pas déplaisante. Ce nouvel ami était jeune, sportif et policier ce qui assurait une composition corporelle tout à fait satisfaisante – et les minis aperçus qu'avait eu Paul a la salle de sport étaient de bonne augure – sur laquelle le vétérinaire ne cracherait certainement pas. Cependant, il y avait une dualité et une guerre coriace dans sa tête. Un Ange sur l'épaule gauche et un petit Diable sur l'épaule droite se livraient une bataille sans merci. L'un certifiait que s'entendre aussi bien en si peu de temps avec un garçon plus jeune était gage d'une belle amitié à venir et que connaissant ses maudites habitudes sentimentales il serait suicidaire de tout foutre en l'air en se laissant aller à de la vraie drague pour de vrais problèmes. Et l'autre, lui, arguait que, quand même, un si bel homme dans son canapé et promettant un strip-tease valait qu'on jette au diable – joli jeu de mot – tous ses principes et seulement profiter du moment.
Alors oui, s'il répondait positivement et entrait dans le jeu de son ami, Paul n'avait pour autant aucune idée de ce qu'il faisait vraiment ou de ce qu'il voulait en faire. Alors tant pis, l'idée était de profiter de la soirée et advienne que pourra. Tout en gardant à l'idée qu'il serait franchement con de tout gâcher. « Je ne sais pas mais je me dis que le spectacle doit bien valoir quelques dizaines de crêpes... » Il rit, parce que le deal des crêpes avait été conclu quelques jours plus tôt au décours d'une conversation tout aussi délirante.

Mais, parce qu'ils étaient tout de même un minimum adultes, Evan entreprit de les lancer sur un sujet un peu plus traditionnel et ils partagèrent leur semaine, et le déroulement de cette journée d'avant week-end. Le policier lui confia que les méchants s'étaient tenus à carreaux, ou en tout cas avaient fait un peu moins parlé d'eux. « En même temps, le boulot de méchant c'est fatigant, ils ont dut vouloir se faire un grand weekend. Peut-être même que ce vendredi est un jour férié pour les malfrats ! On ne sait pas après-tout... » Nonmaisçaveutdirequoiça ? Et puis ça sortait d'où une connerie pareille ?! A croire que la simple présence d'Evan libérait l'âme d'enfant de Paul et les réflexions très philosophiques qui vont avec. Bizarre…  « Je ne sais pas si c'est une bonne de chose de te fréquenter finalement… J'ai peur de tourner mal... » Il avait l'air sérieux. Enfin il tentait de l'avoir. « Je vais finir par faire des blagues encore plus pourries que celles de mon père… Et on sait que les blagues des papas ne sont franchement pas un exemple à prendre... » Paul rit. Parce que oui, les jeux de mots de son père pouvaient s'avérer scabreux et peu compréhensibles pour les non initiés – c'est à dire toute personne extérieure à sa famille proche – mais il y avait aussi ce petit sentiment que, « faire des blagues de papa » si ça lui arrivait, voudrait dire qu'au moins entre temps il serait devenu papa. Et ça, aussi difficile que ce soit à admettre pour lui, ça le travaillait depuis quelques semaines.

Vu l'angoisse sentie dans la voix de Evan à l'annonce d'une potentielle privation de crêpes, celles-ci semblaient former un parfait moyen de pression pour obtenir ce qu'il voulait de lui. « Au moins, je sais comment faire pression sur toi… » Mais le plus bizarre fut lorsqu'il lui expliqua qu'il l'avait imaginé en femme au foyer ce qui était franchement bizarre. Faussement offusqué, Paul se leva du canapé comme s'il était vexé comme un pou.  « Ah oui ?! Je me casse la nenette tout l'après midi à faire des pizzas, je mets de la bière au frais au pieds de Môsieur pour qu'il n'ait pas d'effort à faire et se sente comme un petit Prince et voilà qu'il me compare à une ménagère de moins de cinquante ans ! » Pour bien appuyer ce cliché, Paul avait prit un ton beaucoup plus aigu, et maniéré. Dieu comme il détestait ce cliché de l'homo qui ressemble à une nana et encore, à un cliché de nana !. Mais surtout, le four venait de sonner la fin de la cuisson des pizzas alors il se dirigea vers la cuisine avec les assiettes et revint avec deux grandes pizzas et des couverts.

 « Voilà, Monsieur est servi ! » Souriant, il se rassit. « Que cette pizza sustente ton estomac et calme ton âme affamée... » Oui, il avait envie de jouer encore un peu.



GleekOut!


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Sam 22 Avr - 2:56 - #

Cette soirée promettait d'être inoubliable et ponctuée de moments totalement dingues. Déjà, le fait qu'Evan se soit ramené en uniforme de pompier avait un peu donné le ton et il était vraiment fier de lui pour le coup. Bien sûr, il n'avait pu s'empêcher de plaisanter à ce sujet, parlant de striptease et faisant même de petits sous-entendus totalement débiles. Mais Paul entrait dans son jeu et ça, ça ne lui facilitait pas les choses. Ou si. Au contraire. Ça encourageait cet idiot d'Evan à continuer sur sa lancée. Et il était loin d'avoir terminé. La soirée était encore longue et il comptait en profiter à fond ! "Ah ouais ? J'ai autant de valeur que des crêpes, alors ?" Il sourit bêtement, se demandant tout de même sérieusement ce qu'il allait faire. Est-ce qu'il allait vraiment s'amuser à jouer les chippendales devant Paul ? Cela restait à voir. Ils enchaînèrent les conneries et Evan fit semblant d'être vexé aux paroles de son ami qui venait quand même de se demander si c'était une bonne idée de le fréquenter. Non mais ! "Bien sûr que c'est une bonne idée ! Tu peux t'estimer extrêmement chanceux de pouvoir me fréquenter et de faire partie de mes amis. C'est un privilège rare, môssieur !" Ou pas. Evan était le genre de mec à s'entendre avec tout le monde et à se faire des amis rapidement. Ce n'était donc absolument pas crédible, mais ce n'était pas son but, de toute façon.

Le jeune homme esquissa un petit sourire lorsque Paul parla de son père, mais il en avait momentanément perdu son entrain. Car son père à lui était mort. Cela remontait à de nombreuses années, mais son absence se ressentait encore maintenant et il lui manquait cruellement tous les jours. Il n'aimait pas particulièrement en parler car ça le rendait triste et il n'aimait pas se montrer triste devant les autres. De plus, il ne voulait pas plomber l'ambiance, alors il ne dit rien. "Mes blagues sont très bien, d'abord ! C'est toi qui as pas de goût !" Il croisa les bras et fit mine d'être vexé - pour pas changer. Bien sûr, ça ne durait jamais très longtemps. Le brun éclata de rire en voyant Paul mimer une femme au foyer contrariée. C'était juste...sublime. Magnifique. Il aurait dû filmer le tout, tiens. "Tu fais une superbe femme au foyer, Paulette !" Il avait du mal à se calmer, il riait tellement qu'il en avait les larmes aux yeux et les abdos qui lui faisaient mal. Bon sang, il adorait ce mec ! Et puis, la petite ménagère disparut, le temps d'aller chercher les pizzas. En voyant les saintes pizzas, il se calma aussitôt et eut l'eau à la bouche. "Pizzaaaaa !" Oui, Evan venait bel et bien de crier ça haut et fort. Rien à foutre. Il adorait la pizza et il le faisait savoir, voilà tout ! Par contre, il haussa un sourcil en voyant les couverts. Il était sérieux, le gars ? "Me dis pas que t'es déjà trop vieux pour manger ta pizza avec les doigts ?" Il se mit à rire doucement, but une gorgée de bière, puis attrapa direct une part de pizza pour l'engloutir sans plus attendre. Oui, il en oubliait même ses bonnes manières ! Ce ne fut qu'après-coup qu'il réalisa son impolitesse extrême. Il se tourna donc vers Paul et s'adressa à lui, la bouche pleine. Oui, c'était très glamour. "Bon app' !"

La pizza ne fit pas long feu et Evan la dévora en un rien de temps avant de se caler contre le dossier du canapé en se frottant le ventre. "Fiouuu...Je vais exploser !" Il lui fallait pourtant encore de la place pour les crêpes ! Bah...ils avaient encore le temps et puis...il y avait toujours une petite place pour le dessert quelque part. Toujours. "Polochooooon...je meuuuurs...." Oui, il venait bel et bien d'appeler Paul "Polochon". En même temps, c'était plus que tentant. Et sans crier gare, Evan s'affala sur son ami comme la grosse loque qu'il était à cet instant. "Hmm...t'es plutôt confortable, en fait."


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Sam 22 Avr - 10:48 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

E
van lui exprima à quel point il devait se considérer chanceux, heureux et honoré même d'être l'un de ses amis tant il était une personne exceptionnelle. Paul ne put évidemment retenir un retentissant éclat de rire, certifiant que oui, ils semblaient tous les deux s'être bien trouvé. « Au moins ça oui ! » parvient-il à lancer entre deux secousses. Il se reprit, s'assit correctement et continua sur un ton presque docte et cérémonieux. « Dans ce cas je promets de chérir chaque fou-rire, chaque pizza et chaque crêpe partagé avec vous Monseigneur…. » sans prévenir, il se leva et réalisé une magnifique courbette avant de se rassoir comme si rien de venait de se passer.

Sa performance d'acteur interprétant un cliché de ménagère de moins de cinquante fut salué par le public – Evan quoi – et Paul remercia son audience d'un sourire enjoué et enjôleur jusqu'à ce qu'un surnom pour le moins étrange fasse irruption dans la conversation. Paulette ? Mais ça sortait d'où ? Il voyait bien évidemment le côté « féminin du prénom Paul » - quoi qu'en réalité c'eut été « Paule » - mais songea que ce petit chenapan avait du y penser bien avant pour le sortir comme ça, sans sembler y réfléchir. Son visage exprimait un étonnement qui n'avait rien de feint, et le vétérinaire hésitait encore entre s'en amuser ou se sentir vexé. « Et je peux savoir d'où ça sort ça, « Paulette » ? Fais attention Evan, a trop jouer avec le feu, tu vas en perdre tes crêpes ! » Finalement, il s'en amusait bien. Sur ces excellentes paroles, il partit chercher les pizzas à la cuisine et revint avec deux belles pièces que le jeune policier attaqua sans plus de cérémonie, le taxant au passage de vieux croulant qui mangeait avec des couverts.  »Appelle moi papi aussi pendant que tu y es ! » Feignant d'être vexé – quoi qu'il ne faudrait pas qu'Evan lui rappelle son âge trop souvent – il reprit. « Ne sachant pas si tu voulais la jouer propre ou pas je les ai mis, et puis une table sans couverts même si on ne s'en sert pas, c'est bizarre…. » Comment ça il était maniaque ? Rien à voir, il aimait seulement qu'une table soit présentée comme il faut.

Alors que l'élan de la jeunesse poussa son invité à engloutir son repas en dix secondes chrono, le vieux débris qu'il était prit le temps de savourer sa pizza tout en manquant d'en mettre la garniture par terre lorsque Evan s'affala sur le dossier avec force. « Fallait manger plus lentement... » répliqua-t-il avec regard en coin tout en attaquant tranquillement sa troisième part sur les six que comptait la pizza. Evidemment, c'était sans compter sur l'énergumène à côté de lui qui trouva excellente l'idée de se jeter sur lui à plat ventre dans un cri de détresse annonçant qu'il allait mourir. « Allons bon, maintenant c'est Polochon ! » fit-il sur un ton exaspéré. « Cela dit, je crois que je préfère ça à Paulette…. » Paul marqua une pose, et haussa un sourcil en entendant qu'il était « confortable finalement ». « Me traîtes-tu de gros lard… ? » Si on n'entendait que sa voix, on pensait qu'il était sérieusement vexé et presque en colère contre l'homme à l'origine de cette insulte plus que sournoise. Si on regardait son visage en revanche, on constatait qu'il s'amusait bien et espérait ficher un peu la trouille à Evan.

 « Surtout ne te gène pas, prend tes aises... » Utilisant la tête d'Evan comme accoudoir, Paul continua de manger tranquillement sa pizza. La situation et leur position respective étaient étranges et s'il devait être totalement honnête, il avouerait qu'il ne savait pas franchement quoi en penser. A la fois il pouvait considérer ça comme une soirée entre potes de chamaillant comme des gamins et presque comme deux frères. Et en même temps, il pouvait aussi laisser son imagination déborder et imaginer tout un tas de choses possibles avec un être comme celui qui se tenait présentement allongé à plat ventre sur ses genoux.

La question était de savoir de quel côté pencher….



GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Sam 6 Mai - 0:49 - #


Evan passait vraiment une excellente soirée. A peine arrivé qu'il s'amusait déjà comme un petit fou. Il fallait dire que Paul y était quand même pour beaucoup. Il participait à ses petits délires et renchérissait même. Et puis, il y avait un chien trop mignon, de la pizza, des bières et des crêpes ! Franchement, que demander de mieux ? La soirée avait seulement commencé et ça promettait déjà. Evan se mit à rire doucement au petit cinéma de Paul et une nouvelle fois, il se dit qu'il avait vraiment bien fait d'aller lui parler dans cette salle de sport. Ils étaient vraiment faits pour s'entendre, c'était évident. Et comme le jeune homme aimait taquiner les gens qu'il appréciait, Paul n'y échappa évidemment pas et se vit affublé d'un surnom des plus ridicules. La réaction de l'autre le fit rire, c'était juste génial.   « Bah quoi ? T'aimes pas ? Pourtant, ça te va tellement bien ! » Il se remit à rire doucement, ne cessant d'embêter son ami. A présent, il s'attaquait à son âge car il adorait le faire chier à ce sujet, même si au fond, il ne le trouvait évidemment pas si vieux que ça. On n'était pas vieux quand on avait la trentaine, c'était juste pour l'emmerder, rien de plus. Et puis, franchement, qui mangeait sa pizza avec des couverts ? « Papyyyy ! » Il lui tira la langue comme le sale gosse qu'il était à cet instant, fier de sa connerie. Et puis, il haussa un sourcil en entendant ses explications. Il était sérieux, là ? Apparemment, oui. Le brun fit son possible pour garder son sérieux, mais c'était un peu peine perdue. « T'as des manies bizarres, toi ! »

Quoiqu'il en soit, il engloutit rapidement sa pizza parce qu'il avait faim et parce qu'il adorait les pizzas, tout simplement. Résultat, il s'affala sur Paul comme une merde en clamant qu'il avait trop mangé. Il resta là un moment sans bouger, servant donc d'accoudoir à son ami. Un accoudoir humain. Pourquoi pas. C'était un nouveau concept. Les accoudoirs Scott, pour vous servir ! « Tu préfères Polochon ? Très bien. Viens pas te plaindre si je t'appelle tout le temps comme ça, alors ! » Il se retourna lorsque Paul eut l'air d'avoir pris la mouche car du coup, il avait vraiment eu peur d'avoir exagéré. Mais en voyant l'expression de l'autre, il comprit qu'il s'était un peu foutu de lui. « Pff, crétin ! » Il lui mit un petit coup sur le torse, toujours vautré sur ses genoux, mais cette fois, il le regardait. Il était vrai que la situation pouvait paraître bizarre, mais du côté d'Evan, il n'y avait aucun malaise, au contraire. Il se sentait bien. Mais si ça gênait Paul, ce dernier pouvait toujours le lui dire et il reprendrait une position un peu plus...normale dirons-nous. Et pour le faire chier un peu plus, il se mit à lui appuyer bêtement son index sur le menton, un grand sourire débile aux lèvres. Sérieux, il avait quel âge, là ?

« Je sais pas toi, mais je passe une excellente soirée ! Merci encore pour l'invitation ! J'espère que tu regrettes pas d'avoir invité quelqu'un d'aussi dissipé que moi ! » Il se mit à rire doucement, totalement conscient de son comportement de gamin. Mais il ne fallait pas abuser non plus, alors il se calma un peu...était-ce vraiment une bonne chose ? Pas nécessairement. Car du coup, d'autres choses lui passaient par la tête. Il ne savait même pas d'où c'était venu, mais c'était là. Une envie étrange, presque irrépressible de... Ne terminant même pas le fil de sa pensée, il se redressa subitement et colla un bisou sur les lèvres de Paul. Eh merde. Pourquoi il avait fait ça ? Il se rassit convenablement à côté de son ami, lui-même surpris par son propre geste. En même temps, il n'avait jamais nié le fait que Paul lui plaisait, même s'il ne l'avait jamais dit au concerné. « Hum...désolé... » Mince, ça l'avait calmé d'un coup. Et pour essayer de se redonner une contenance, il attrapa sa bière et en but une longue gorgée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 7 Mai - 18:44 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

M
anies bizarres, papy, vieux croûton… Et la liste était encore longue. Toutes ces appellations et commentaires étaient donnés avec un si grand sourire qu'il était difficile de les renier, d'autant plus lorsqu'on remettait tout cela en perspective les moments au cours desquels ils étaient prononcés. Parce qu'on peut bien dire tout ce que l'on veut, mais le coup de foudre ça existe. Vous savez, cette étrange impression de connaître quelqu'un depuis toujours, comme si vous aviez déjà tout vu, tout fait et presque tout vécu ensemble. Se comprendre avec si peu de mots que ça en devient indécent. Avoir le même instinct de la blague nulle et/ou graveleuse – si, ça compte aussi – et des centres d'intérêts communs que l'on a même pas encore exploré.
Alors oui, tout n'est pas immédiat et la situation actuelle devenait bien étrange pour cet homme de trente-cinq ans qui pensait jusqu'à présent savoir exactement ce qu'il voulait. Il ne voulait pas s'engager, il ne voulait pas donner sa vie pour un autre ou des enfants – ce qui ne l'empêchait pas de devenir un oncle du genre « gâteur impénitent » - sa vie telle qu'elle l'était avec son chien et ses quelques vieux amis lui suffisait. Il s'en était même fait un nouveau. Un super nouveau copain sans qui il ne passerait pas cette extraordinaire soirée. Alors bon, dans le fond, Evan pouvait bien l'affubler de tous les noms et surnoms les plus ridicules, ça n'avait que peu d'importance et l'amusait bien.

Et tandis qu'il abdiquait devant la difficulté de manger sa pizza avec un bonhomme sur les genoux – comme c'était étrange dit comme ça – il se vit affublé définitivement du nom d'un poisson dans La Petite Sirène. « Et bien va pour Polochon alors ! » Oui, il se rendait. Et en soufflant en plus, mais amusé. Pour une fois qu'on lui offrait un vrai surnom. Parce que les Paulo et autres Popol, n'en étaient pas franchement, et n'étaient même pas beaux en plus ! Pas pour des humains en tout cas.
« Crétin ». Tiens, il était nouveau celui-là. Et la petite tape aussi. Vous savez, ces petites tapes que l'on se donne pour signifier la bêtise de l'autre sur le ton de la minauderie. Et la soirée avec soudainement plutôt viré dans ce sens. Enfin peut-être pas si soudainement que ça.
Mais il avait l'air con aussi ! C'était de sa faute hein ? Non parce que bon, avec ses grands yeux, à moitié allongé sur ses genoux, à lui taquiner le menton du bout du doigt comme un enfant, si c'était pas de la provoc'… Ouais, mais non. Enfin pas si sûr quoi. Etait-ce vraiment une option ? Parce qu'ils s'entendaient franchement bien, et partageaient déjà vachement de choses. Mais une partie de son crâne – voire même de son anatomie quoi qu'il contrôlait encore tout à fait son corps – de se séparait pas des souvenirs d'Evan a moitié nu à la salle. De ce qu'il pouvait deviner aisément sous ses t-shirts ou derrière une paire de pantalon quand ils se voyaient.
Et pendant qu'il se triturait les méninges, il avait bien du mal à comprendre ce qui se passait devant lui. Il entendit bien Evan le remercier pour cette excellente soirée et acquiesça en souriant sans réussir à regarder autre chose que ses lèvres qui bougeaient en même temps qu'il entendait les sons qu'elles émettaient. Tout cela ne dura pas bien longtemps et il était tout à fait envisageable de seulement croire qu'il regardait le visage d'Evan, du moins le croyait-il. Mais ce qui le désarçonna le plus fut de voir – sans rien y comprendre – ce fameux visage s'approcher pour l'embrasser et revenir dans ses vingt mètres tout aussi sec histoire de reprendre une espèce de contenance, sa bière à la main en s'excusant.

Pantois, Paul n'avait aucune idée de la manière dont il devait réagir. Parce que oui, il avait plusieurs fois imaginé une scène comme celle-ci mais sans marche arrière et un sacré manque de temps pour atteindre une pièce plus convenable, mais il n'avait imaginé « pour de vrai » qu'Evan puisse avoir la même idée. De son point de vue, ce jeune homme serait et resterait un foutu fantasme de flic-pompier-copain-canon et point barre. Alors, non il ne voyait ni quoi dire, ni quoi faire. Parce que relancer la machine, dans un sens comme dans l'autre était bizarre et inconfortable. « Non, c'est pas... » Pas quoi hein ? « … pas grave t'inquiètes ! » Ouais, t'as raison, t'as qu'à juste dire ça, ça va bien faire avancer les choses.

Assis comme un con à regarder ses mains.  « Moi aussi j'y ai pensé... » Putain mais quel con ! Et pourquoi il avait balancé ça ?! Ouais, ben te plains pas si ça vire en relation chelou de « on n'ose plus se parler parce que c'est trop chelou ». Bravo, champion Polochon !



GleekOut!

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 7 Mai - 22:35 - #


Evan ne savait pas trop pourquoi il avait fait ça. Enfin, si. Il savait. Mais disons qu'il avait agi sans réfléchir, sous le coup d'une certaine pulsion, même si au final, cette pulsion avait été toute gentille puisque ça n'avait été qu'un petit bisou tout innocent. Néanmoins, ce geste allait sans doute marquer un certain tournant dans leur relation...alors que celle-ci se créait tout juste. Merde, si ça se trouvait, Paul allait le foutre à la porte et ne plus vouloir le revoir. Mouais. Il ne lui paraissait pas être le genre de personne à faire ce genre de choses, mais Evan ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter. Il venait peut-être de tout gâcher. De gâcher une belle amitié en devenir. Ou peut-être qu'il se prenait bien trop la tête au final. Ce n'était pas comme s'il avait arraché les vêtements de Paul et qu'il lui avait sauvagement fait l'amour sur ce canapé. Bon sang, mais à quoi il pensait, là ? Il était vrai que depuis la salle, Evan n'avait cessé de se dire à quel point Paul lui plaisait et qu'il aimait tout particulièrement ses yeux magnifiques. Sérieux, comment ne pas craquer face à ça ? Il avait presque envie de s'y noyer, mais il s'en abstint évidemment, trop occupé à se redonner un semblant de contenance avec sa bière. Mouais, il espérait berner qui au juste ? Lui-même ?

Et là, Paul prit la parole, l'air décontenancé et sans doute perdu. Il y avait de quoi, en même temps. Pas grave ? Disait-il seulement ça pour se montrer poli ou le pensait-il vraiment ? Evan reprit une gorgée de bière avec laquelle il faillit s'étouffer en entendant la suite. Il y pensait aussi ? A quoi ? A l'embrasser ? Alors là, le jeune homme était sur le cul. Il regarda un moment son interlocuteur avec un air totalement con, les yeux écarquillés et la bouche à moitié ouverte, avant de secouer la tête pour se reprendre. Depuis la salle, il n'avait cessé de se demander si Paul flirtait avec lui ou si c'était seulement son imagination. Apparemment, il avait la réponse, maintenant.   « T'es sérieux, Polochon ? » Oui, il s'était quand même senti obligé de poser la question, même s'il ne voyait pas pourquoi Paul mentirait. Surtout sur un truc comme ça. « Je savais que personne ne pouvait résister à mon charme ! » Il sourit bêtement, se sentant presque obligé de plaisanter, alors qu'au fond, il avait quand même le cœur qui battait la chamade. C'était quoi, ça ? Il réagissait comme un gosse. Et puis, ce qu'il éprouvait envers son ami, c'était surtout de l'attirance. Oh et puis zut ! Il posa sa bière, puis se rapprocha à nouveau de Paul avant de l'embrasser vraiment. Pas un bisou tout bête, non, cette fois, c'était un vrai baiser. Il ne pouvait de toute façon plus faire machine arrière, alors autant aller jusqu'au bout de ses pensées et de ses envies. Enfin...dans la mesure du possible, bien sûr.

Il finit par rompre le baiser et resta tout près du visage de Paul, plongeant un instant son regard dans le sien. Ce magnifique regard... « J'adore tellement tes yeux... » Il était sérieux, là ? Il venait de lui rouler une pelle digne de ce nom et il lui parlait de ses yeux ? Et pourquoi pas, d'abord ! Quoiqu'il en soit, il n'avait pas pour habitude de se taire, au contraire, il disait toujours ce qu'il pensait. Alors autant être honnête tout de suite. « Je me sens très attiré envers toi, Polochon. Depuis un moment déjà. Je ne me l'explique pas, mais c'est comme ça. Libre à toi d'en faire ce que tu veux. » Il esquissa un petit sourire et s'éloigna tout en restant quand même assez proche.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Lun 8 Mai - 12:51 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

Ç
a aurait pu être une scène typique d'une série pour adolescents : une fille, un garçon, assis côte à côté sur un canapé à se triturer les mains sans oser regarder l'autre. Parce qu'ils sont amis depuis si longtemps que la pulsion du baiser les laisse pantois tous les deux. Comment rattrape-t-on une telle chose ? Et si ce genre de situation, notamment dans ces séries à la con, est la base pour « trouver son chemin pour passer l'adolescence et réussir à devenir adulte », là, ils n'avaient rien d'adolescents.
L'un des protagonistes avait trente-cinq ans, quand l'autre en avait dix de moins. Et c'était peut-être bien ça qui perturbait le plus Paul. Depuis le début, il avait l'impression que ses pensées impures à l'égard de Evan l'étaient en grande partie parce qu'il se trouvait trop vieux. Il n'imaginait pas un instant que tout cela puisse être réel, que ses sentiments – ou tout du moins ses envies – puissent être partagés. Alors, forcément lorsqu'Evan l'avait embrassé sans prévenir de quoi que ce soit, il s'était retrouvé con. Très con. Trop con.

Tellement con qu'ils étaient assis côte à côte en n'osant même pas se regarder, et sans trop savoir quoi se dire. Et parce qu'il était con, c'était sorti tout seul. L'honnêteté à l'état pur. La pulsion de vérité qui sort sans que l'on puisse rien y faire, et sans chercher à savoir ce qui était mieux à faire ou à dire. Il avait avoué que oui, il y pensait. A toutes les parties possible et imaginables de son corps, à lui, juste lui et à ce qu'ils pourraient faire à deux. Ca n'était pas une obsession, mais une pensée régulière qui l'assaillait à des moments bien peu adéquats et sans qu'il ne sache ce qui pouvait les déclencher. Depuis leur rencontre, oui, il fantasmait sacrément sur cet homme avec lequel il aurait pu ne jamais passer la soirée s'il n'était pas venu lui parler à la salle ce fameux soir.

Paul n'entendit que le bruit de la bière régurgitée et avant même d'avoir tourné la tête il souriait. Evan le regardait maintenant, tout aussi étonné que lui probablement par cette confession.
Un coup de Polochon et une blague plus tard, il ne put s'empêcher de rire. Certes, Evan était charmant, mais ça n'était pas franchement ça qui l'attirait le plus chez lui.  « T'emballes pas non plus, je te signale que c'est toi qui a commencé... » sa voix était douce, grave et taquine. Et cette fois-ci, il n'évitait en rien les yeux d'Evan dans lesquels il préféra nettement se plonger, le regard brûlant.

Une fois encore, Evan prit les devants pour l'embrasser à nouveau mais « pour de vrai » cette fois. Et si le vétérinaire avait un peu mieux vu le coup venir que la fois précédente, il ne se déroba pas à cette prise d'otage et fut même prit d'un terrible syndrome de Stockholm en participant avec autant de fougue que possible. Comme il le faisait depuis un petit moment déjà, Evan géra la situation avec l'autorité d'un policier et rompit ce baiser pour déclarer sa passion à ses yeux. Et parce qu'il semblait que quelque soit leur relation, sa base était le jeux de mot et la taquinerie, Paul ne put s'empêcher de répondre, sur un ton terriblement coquin. « J'ai d'beaux yeux, je sais... ». C'était con. Très con. Mais il semblait que cette soirée était placée bien au centre du signe de la bêtise alors tout cela n'avait que peu d'importance.

Un petit instant de confidence s'installa lorsqu'Evan lui confia être attiré par lui depuis un moment déjà. Et sans trop savoir ni comment ni pourquoi, Paul se sentit libéré d'un espèce de poids. Un peu comme si le fait de les placer tous les deux sur le même plan, alors qu'aucun des deux ne semblaient se douter des réelles envies de l'autre depuis le tout début, lui faisait oublier cette impression d'être vieux et plus franchement bon à rien.

 « Libre à toi d'en faire ce que tu veux. » Et bien soit. Il ne lui en fallait pas beaucoup plus pour reprendre un minimum le contrôle de la situation. Evan était encore tout prêt, et Paul en profita pour se pencher vers lui tout en prenant son visage dans ses mains. « Moi, c'est pas tes yeux que je préfère... » glissa-t-il à son oreille avant de l'embrasser fougueusement tandis que sa main droite se dirigeait vers l'endroit sus-nommé. Glissant le long de sa cuisse, elle se fraya un chemin jusqu'à sa taille et se permis de passer sous le jean pour atteindre cette paire de fesses dont il avait rêvé plus d'une fois.


GleekOut!


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Ven 23 Juin - 4:38 - #


En venant ici, Evan n'aurait jamais imaginé que les choses prendraient une telle tournure. Et pourtant les voilà, tous les deux sur ce canapé, en train de s'embrasser et de se faire des déclarations à deux balles suite à de nombreuses taquineries. Bon sang, au début, il avait commencé à flirter un peu avec Paul pour s'amuser, mais il s'était bien vite rendu compte qu'il avait envie de plus. Il le lui avait dit lui-même: il était attiré par lui et il avait vraiment très envie de dépasser le stade du simple baiser. Il ignorait où ça les mènerait, mais à cet instant, il n'y pensait pas du tout. Il voulait juste profiter du moment présent et du fait que son ami ne semblât avoir aucune intention de le repousser, bien au contraire. Et encore une fois, le jeune homme ne put s'empêcher d'admirer les yeux de son vis-à-vis et limite de leur déclarer tout son amour. Il était ridicule, mais c'était la vérité ! Il se mit à rire doucement à la réponse de Paul et se perdit un moment dans son regard avant de lui confier ce qu'il avait sur le cœur.

Les paroles de Paul le firent à nouveau sourire tandis qu'il sentit une douce chaleur commencer à envahir son corps. Là, il était certain qu'il ne partirait pas d'ici sans avoir eu ce qu'il voulait et ce dont il avait terriblement envie à cet instant. Et apparemment, Paul semblait du même avis vu la façon dont il l'embrassait. Il finit par se montrer bien plus entreprenant en glissant ses mains vers ses fesses. En fait, c'était un petit coquin...mais c'était bien loin de déranger Evan, bien au contraire. Il approfondit encore le baiser, se mettant lui aussi à avoir les mains baladeuses, commençant à explorer un peu ce corps dont il avait si souvent rêvé. Oui, il avait souvent rêvé de Paul, s'était toujours demandé ce que ça ferait d'être avec lui, d'assouvir ce désir qu'il éprouvait envers lui. Et ce moment semblait enfin arrivé. Sans plus de cérémonie, il commença à déshabiller le vétérinaire, envoyant ses vêtements valser dans la pièce. Il l'embrassa dans le cou et y laissa sa petite marque en lui faisant un suçon. C'était quelque chose qu'il aimait beaucoup faire, il trouvait ça amusant.

Il releva le visage et esquissa un petit sourire, reprenant possession des lèvres de Paul avant de les mordiller doucement. "Plus de marche arrière possible..." Bon sang, ce qu'il avait envie de lui, il ne voulait plus attendre. Mais une question subsistait et pas des moindres. Et même si cette question pouvait sembler embarrassante, il fallait la poser pour que tout se passe bien. Alors, il se pencha vers l'oreille de son ami pour y chuchoter. "Toi ou moi ?" Nul doute que c'était assez clair, non ? Avant d'aller plus loin, il voulait savoir qui d'entre eux prendrait le dessus. Et il devait aussi s'assurer que celui qui le ferait était protégé. Evan faisait très attention à ces choses-là car il savait qu'un seul oubli, qu'une seule petite erreur pouvait parfois causer beaucoup de dégâts. Des dégâts souvent irréversibles. En attendant, il ne se gêna pas pour admirer le corps de Paul et redessiner ses muscles du bout des doigts, un sourire taquin aux lèvres.

HJ:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Dim 25 Juin - 12:30 - #

     

Evan Scott ♦ Paul Quincy



Soirée crêpes & pizzas

L
eur première « vraie » rencontre avait été naturelle et Paul s'était immédiatement senti à l'aise avec Evan. Ils avaient le même genre d'humour – pas aussi drôle pour tout le monde – et s'étaient rapidement mis à se chamailler comme des gamins ou de très vieux amis. Si on lui avait demandé de qualifier sa relation avec ce jeune homme ne fut-ce que cinq jours plus tôt, le vétérinaire n'aurait pas hésité en indiquant que le policier était un nouvel et excellent ami avec lequel il avait vécu un coup de foudre amical. Avec toute la mauvaise foi du monde, Paul n'aurait pas parlé du nombre incalculable de fois où Evan était venu hanter ses pensées. Pour des choses aussi triviales que passer devant le commissariat ou voir quelqu'un gagatiser sur un chien, mais aussi lors de certaines nuits au cours desquelles il se réveillait en sursaut, trempé de sueur et terriblement seul. Le trentenaire n'était pas naturellement doué d'une mauvaise foi à toute épreuve, mais cette rencontre et l'horrible impression de n'être qu'un ami « vieux » auquel on ne pense que pour des pizzas et son chien l'avait forcé à essayer d'enfouir ces pensées impures dans les tréfonds de sa mémoire. Effort immense et Ô combien inutile, parce qu'elles revenaient toujours et avec encore plus de force que les fois précédentes. Alors cette soirée, il ne l'avait envisagée que comme une bonne soirée entre copains, et comme une occasion d'honorer cet espèce de pari dont la récompense serait une montagne de crêpes dont Evan semblait raffoler. Et c'est de cette manière qu'elle avait commencé : franche camaraderie, taquineries et chamailleries comme il semblait que leur relation avait commencé.

Mais il avait fallut – et Paul lui en était infiniment gré – qu'Evan se lance dans une toute autre direction, ôtant par la même occasion les doutes que le vétérinaire pouvait avoir sur ses intentions. Il s'était tellement répété que de toute façon il ne se passerait rien, parce qu'Evan n'était qu'un ami et que de toute façon il ne voulait pas particulièrement de lui et qu'il était trop risqué de foirer cette amitié qu'il était resté un moment pantois devant cette action particulièrement héroïque et plaisante qu'était ce baiser. Alors, comme de toute façon ils semblaient parfaitement d'accord et clairs sur leurs intentions qui n'avaient plus rien d'amicales ni platoniques, Paul s'était détendu et montré un peu plus entreprenant en se dirigeant vers le fessier de cet homme dont il avait tant de fois rêvé. L'homme en question se prêta au jeu et commença à ôter ses vêtements pendant que Paul profitait pleinement de cet instant en se laissant faire. Il était capable de se montrer entreprenant, de prendre les devants et "marquer son territoire", mais là, Evan prenait si bien les choses en mains depuis le début qu'il avait plutôt très envie de se laisser faire et c'est ce qu'il fit. Paul se laissa tranquillement porter par les évènements.

Et alors qu'Evan aposait sa marque dans son coup, Paul mordilla sa lèvre lorsqu'il revint à sa bouche tout en s'occupant du sort de cette fichue ceinture qui n'avait décidément rien à faire autour de sa taille, au même titre que ce pantalon tout à fait inutile qu'il s'attachait soigneusement à faire dégager du tableau – enfin, du canapé. Tout occupé à sa tâche – un peu plus ardue que prévue – Paul souffla dans le coup d'Evan  « Non. Mais je m'en fou... ». C'était clair. Advienne que pourra. Alea jacta Est comme disait l'autre. De toute façon, quitte à modifier leur relation de manière irrémédiable, autant aller jusqu'au bout et prendre leur pied.

S'il y avait un moment un peu particulier mais auquel ils ne pouvaient couper étant donné leur relation, c'était bien celui-ci. Et si Paul n'avait rien contre le fait de prendre les choses en mains, il avait réellement plutôt envie de découvrir ce dont son policier/pompier strip-teaseur/amoureux des chiens était capable.  « Place aux jeunes ! » fit-il sur un ton décidément taquin. A croire qu'il était capable de parler sans faire un jeu de mot ou une blague. Mais après tout, c'était Evan qui avait commencé en le traitant de vieux croûton la fois précédente alors... Alors il glissa une main entre deux coussins du canapé pour un tirer un petit sachet carré et brillant. Son regard était tout aussi brûlant que toutes les fibres de son Être. Il voulait Evan, et ce serait ici et maintenant, pas question d'attendre quoi que ce soit d'autre.

Comment ça, les capotes planquées dans le canapé ça faisait garçonnière ? Il était prévoyant, voilà tout. On ne peut pas toujours prévoir comment les choses vont se passer et cette soirée en était le parfait exemple.



GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 588
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : tenshi (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Aujourd'hui à 4:04 - #


Evan s'était senti attiré par Paul dès leur première rencontre, même s'il n'avait pas forcément voulu l'admettre tout de suite. Mais le fait était qu'il était presque immédiatement tombé sous son charme et comme le courant était tout de suite passé entre eux, ça n'avait pas du tout facilité les choses, au contraire. Il avait hésité, il s'était dit que ce serait sans doute risqué de s'aventurer sur ce terrain-là, surtout s'il ne voulait pas prendre le risque de gâcher leur amitié. Mais à présent, il était bien trop tard pour avoir des doutes ou se poser des questions inutiles. L'attirance qu'ils ressentaient l'un pour l'autre était réciproque, alors pourquoi ne pas en profiter pour prendre un peu de bon temps ? Il était quasiment sûr que les choses ne changeraient pas entre eux pour autant. Du moins, il l'espérait. Paul ne semblait, de toute façon, pas du genre à se prendre la tête pour ce genre de trucs, du coup, Evan était plus optimiste quant à la suite. Ils avaient commencé par des baisers avant de découvrir peu à peu le corps de l'autre. C'était quelque chose qu'il aimait bien. Découvrir l'autre. Et puis Paul était quand même très bien foutu et très agréable à regarder, alors pourquoi ne pas en profiter comme il se devait ?

Ainsi, il s'en fichait ? Un petit sourire se dessina sur les lèvres d'Evan qui savait alors parfaitement ce dont il avait envie. Rapidement, leurs vêtements terminèrent au sol, quelque part dans le salon. Evan ne faisait même plus attention au chien qui devait être quelque part. Tant pis s'ils avaient un spectateur. "A t'entendre, tu es un vieux fossile." Il se pencha vers son oreille pour en mordiller doucement le lobe avant de murmurer quelques mots. "Un fossile très bien conservé..." Il se redressa pour le regarder dans les yeux et lui adresser un petit sourire taquin, reprenant ensuite possession de ses lèvres pour l'embrasser passionnément. Et puis, Paul sortit une capote de...derrière les coussins du canapé ? Il était sérieux ? Evan ne put s'empêcher de laisser échapper un petit rire amusé. "Me dis pas que t'avais prévu ce qui allait se passer ?" Peu importe, ce n'était pas ce qui allait l'arrêter, loin de là. L'instant d'après, il avait attrapé la capote et brandissait fièrement l'emballage. "C'est à moi maintenant !"

Voulant se la jouer sexy, il tenta d'ouvrir l'emballage avec ses dents - après tout, on voyait souvent ça dans les films, non ? - mais il se loupa totalement. Bonjour le ridicule. Il pouffa de rire comme un gosse avant de finalement décider d'utiliser ses mains. "J'espère que tu tiendras le rythme, papy." Il le taquinait encore et bon sang, il adorait ça. L'instant d'après, il était fin prêt, au diable les préliminaires, il ne tenait plus. Il devait assouvir ses pulsions, là, tout de suite.

*******************************

Evan se laissa retomber sur le canapé, à bout de souffle. Bon sang. Il venait de prendre son pied comme il ne l'avait plus pris depuis longtemps. En même temps, ce n'était pas tellement dans ses habitudes de coucher avec ses amis...c'était même une première. Et pour une première, il ne le regrettait pas du tout. "Pas mal, papy." Il retira la capote et se leva pour aller la jeter dans la poubelle. Ouais, totalement nu. De toute façon, ils n'étaient vraiment plus à ça près et il s'en fichait éperdument. Il rejoignit ensuite Paul sur le canapé et ne put s'empêcher de l'embrasser une nouvelle fois. Allaient-ils devoir discuter de tout ça ? De leur relation ? Sans doute. Mais pas tout de suite.


Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée crêpes & pizzas ! [Paul]
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Retro sou Komisyon Ankèt Administrativ Paul Denis
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Willow Lane : les habitations :: Cherry Street-
Sauter vers: