Partagez | 
 

 ARCHIE ✰ This is my oath to you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
ARCHIE ✰ This is my oath to you
Jeu 30 Mar - 17:17 - #

I know I drive you crazy, sometimes. I know I call you lazy, and that's most times. But you complete me, and that's no lie. You are my tuxedo, and I'm your bow tie. We in the car, sing, sing, singing our song, rocking the building, tear it down, like we king kong and in my eyes, you can do no wrong. You got a best friend, sing along.- Archie & Lucas - Lurchie

This is my oath to you
Clairement, l’idée de suivre Archie jusqu’en Australie avait beau être parue totalement folle à l’idée de beaucoup de monde, comme les parents de Lucas qui pensaient que ce n’était qu’une impulsion un peu stupide, une chose qu’il allait regretter après très peu de temps… Mais ce n’était pas le cas pour le moment. Bon, vous allez dire qu’en même temps, ça ne faisait que quelques jours qu’il était là, mais ce n’est pas bien grave en fait. Lucas était bel et bien persuadé que suivre Archie jusqu’ici, c’était la meilleure chose qu’il avait pu faire de toute sa vie. De toute manière, ce n’était pas comme s’il avait fait beaucoup de choses en soi. De plus, il était vraiment reconnaissant de voir que la mère de son ami était d’accord pour le garder sous son toit. Du coup, il tentait tout de même de faire le plus de chose possible pour cette famille, histoire de ne pas vraiment avoir l’air d’un parasite. Il ne pourrait pas supporter ce genre de chose, c’est sûr… M’enfin bon ! Aujourd’hui, il avait passé la journée en dehors, voulant aller dans une des musée de cette ville, ce qui était tout de même réellement intéressant pour lui, quoi qu’un peu éprouvant à force de la marche, mais ce n’était pas pour autant qu’il perdait son énergie ou son enthousiasme habituel. Il en fallait bien plus pour ça. C’est sûrement pour ça qu’au moment même où il était rentré dans la maison des Solomos, il saluait tout le monde avant de poser ses affaires dans la chambre dans laquelle il dormait toutes les nuits.  Une fois que cela était fait, il ne perdait pas une seule seconde à rejoindre Archie dans sa chambre. Il avait vraiment envie de passer du temps avec lui, et aussi de l’emmerder qu’on soit d’accord, et avait peut-être une idée d’activité qui pourrait être ludique pour eux. Bon, son idée était plus que ludique pour être totalement honnête… Mais bon !

Il ne tardait donc pas à rejoindre le blondinet dans sa chambre et sautait presque dans son lit avec un énorme sourire sur les lèvres. “Salut blondie, ça va ? Ta journée s’est bien passée ?” Lui demandait-il, lui laissant le temps de lui répondre avant de finalement reprendre tout de suite la parole, son débit de parole sûrement un peu trop rapide pour la normale. Mais il se doutait bien que ce n’était pas si dérangeant pour son ami, du moins qu’il arrivait à suivre un peu tout ce qu’il racontait. Sinon, ce serait un peu embêtant… Non ? Va savoir, peut-être que ce n’était pas plus dérangeant en soi… Qui sait ? Il ne savait pas vraiment si le monde lui était reconnaissant ou non de toujours l’ouvrir pour parler encore et encore, parler de tant de choses. “Personnellement, j’étais au musée d’art moderne, c’était tout de même vachement cool ! Je t’aurais bien proposé de venir avec moi, mais je sais pas si ça t’aurais vraiment intéressé. Maintenant que j’y pense, j’aurais peut-être dû te demander avant de prendre cette décision pour toi.” Lui dit-il avec un air perplexe sur le visage, se posant tout de même la question. Bon, au moins il se rappellera que la prochaine fois, il demandera avant de partir en aventure, surtout qu’il avait failli se perdre. Brisbane n’était pas vraiment quelque chose qu’il connaissait. En fait, il n’était jamais venu ici, du coup… Il ne connaissait franchement rien à la ville. Heureusement que le GPS était inclus sur portable maintenant. “M’enfin bon, tout ça pour dire qu’en chemin pour le retour, je suis passé devant un bâtiment et ça m’a donné une idée sur ce qu’on devrait faire maintenant, histoire de te changer un peu les idées.” C’est vrai que ça ne serait pas plus mal, si ? S’asseyant en tailleurs, il finissait par lui dire son idée. “On devrait aller en boîte ce soir, ou dans un bar, quelque chose comme ça et tu devrais boire jusqu’à plus te souvenir de ton nom pour te détendre un peu !” S’exclamait-il avant de finalement appuyer sur le bout du nez du blond de son index, lâchant tout simplement un petit “boop”.

©Pando



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages : 125
Inscrit le : 20/03/2017
Crédits : ava: @Lena gif signature & profil: tumblr
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire à l'esprit et au coeur toujours éprit pour une certaine rousse
Mon image :
Archie Solomos
« I will never forget you »
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Ven 31 Mar - 18:20 - #

This is my oath to you
Lucas & Archie
Tu viens de dire tellement de conneries dans une phrase que je ferais mieux d’être sourd.

Le décalage horaire, ce n’était pas ce qui réussissait le plus à Archie. Mais alors vraiment pas. Même si son ami et colocataire pétait la forme, ce n’était pas le cas du blond qui avait littéralement passé sa journée au lit à dormir. Donc du coup, il faut bien le dire, il n’a pas vraiment grand chose à raconter. Mis à part ses cauchemars qui n’ont pas arrêtés de le réveiller. Ce n’était pas vraiment ce qu’il y avait de plus idéal pour récupérer non plus, c’était certain, mais bon, c’était comme ça. Ses cauchemars, ça faisait quatre ans qu’il vivait avec alors à force, il s’y était fait. bon, d’accord, depuis qu’il était revenu à Brisbane, ils étaient encore plus fréquent, c’est vrai, ce qui n’aidait pas tellement non plus. A croire que son cerveau se faisait un malin plaisir de jouer avec sa peur de revoir Eileen. Parce que oui, il avait la trouille de croiser la rousse. Il avait peur, déjà de se prendre une claque, mais aussi de la voir avec quelqu’un d’autre. De la voir dans les bras d’un autre mec, de la voir embrasser un autre mec. Rien que d’y penser, il en avait des frissons, et pourtant… C’était pour ça qu’il était partit, pour qu’elle reconstruise sa vie, parce qu’il pensait que c’était ce qu’il y avait de mieux pour elle. Mais ce n’était pas pour autant que l’idée lui plaisait, loin de là.

Il était donc toujours dans son lit, plongé dans ses pensées sombres, même s’il était réveillé. Ses yeux fermés, il visualisait la rousse derrière ses paupières. Son beau visage, ses cheveux de feu, ses lèvres. Toutes ces choses qu’il aimait tant chez elle, encore maintenant, et qui pourtant, lui provoquaient de la souffrance. Il sentait à nouveau la blessure de son corps se rouvrir, et il pensait sérieusement à se lever pour se trouver une bouteille quelque part dans la maison. Et se noyer dans l’alcool, comme il le faisait toujours quand il pensait à elle. Sauf qu’il n’eut pas le temps de bouger d’un pouce qu’une bombe d’un certain poids lui sautait dessus. Ouvrant ses paupières, Archie découvrit son colocataire, chose qui n’était pas tellement étonnante en réalité. « Qu’est ce que tu veux? » Oui, il était de mauvaise humeur, et il n’allait certainement pas dire à son pote qu’il avait pioncé toute la journée. Ce n’était pas vraiment le moment de l’emmerder avec des blagues à deux balles comme quoi il était une grosse marmotte. Du moins, pas tant qu’il n’aurait pas au moins un verre dans le font du gosier.

Bien sûr, le brun n’attendait pas réellement une réponse, et son côté bavard avait plus que rapidement prit le dessus. Et Archie était véritablement en train de se dire qu’il avait besoin d’un verre là. Entendre parlé du musée… Ben ça lui rappelait inévitablement Eileen, qui avait toujours été passionnée d’art. Et qui l’avait traîné là bas de nombreuses fois. De quoi rendre le blond encore plus morose qu’il ne l’était déjà. Se redressant dans son lit, il attrapa un t shirt qui traînait par terre, et l’enfila, sans vérifier s’il était propre ou non. De toute façon, il trouverait bien le temps de se changer plus tard. « Je connais déjà. » Et bien sûr, il avait pas vraiment envie de s’étendre dessus, même s’il se doutait bien que son ami allait certainement lui poser des questions. Mais de son avis, il aurait juste à prononcer le nom d’Eileen pour qu’il se rétracte. Même s’il lui en avait déjà parlé, le sujet restait tout de même douloureux. Et Lucas le savait tout ça. Il avait vu Archie dans des états plus que pitoyables à cause de ça. « Quoi comme idée? » Oui, il se méfiait. Lucas avait toujours des idées assez…. Farfelues, c’est vrai. A Paris, ils s’étaient retrouvés dans de sacrés traquenards. Et ça allait certainement être le cas à nouveau, vu sa proposition. Boire jusqu’à ne plus se souvenir de son nom, ce ne serait pas un problème pour Archie, c’était devenu une habitude pour lui, mais il savait que ça pouvait lui apporter des problèmes, encore plus ici, avec le monde qu’il connaissait, et la rancoeur qu’il gardait en lui. Mais au final, est ce qu’il s’en souciait vraiment? Non. Sa douleur était trop grande pour qu’il se soucie de quoique ce soit. Et il avait besoin de cette dose d’alcool pour affronter cette épreuve et se sentir mieux, l’histoire de quelques heures. « C’est pas une mauvaise idée. J’vais proposer à Cassy de venir avec nous. » Qu’il y ait au moins une personne un minimum responsable dans le lot. Et Archie n’était pas contre l’idée que sa soeur garde un oeil sur lui. Sans vouloir vexé personne, il avait beaucoup plus confiance en elle qu’en son ami pour ce genre de situations.
Made by Neon Demon


Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Mar 4 Avr - 19:06 - #

I know I drive you crazy, sometimes. I know I call you lazy, and that's most times. But you complete me, and that's no lie. You are my tuxedo, and I'm your bow tie. We in the car, sing, sing, singing our song, rocking the building, tear it down, like we king kong and in my eyes, you can do no wrong. You got a best friend, sing along.- Archie & Lucas - Lurchie

This is my oath to you
Pour être totalement honnête, ça n’étonnait pas vraiment Lucas de voir qu’Archie était de mauvais humeur quand il était venu lui sauter dessus, à force, il s’habituait tout de même un peu à ses états d’âmes. Et puis, il avait bien le droit d’être de mauvaise humeur s’il en avait envie, Lucas n’allait pas l’engueuler à cause de ça, c’est sûr. De plus, il n’était pas vraiment du genre à engueuler tout le monde pour des raison totalement stupides. Il n’était pas encore arrivé à ce stade là, pour le moment en tout cas. Il ne dit pas que dans quelques années, ça ne sera pas le cas, mais… Ouais non, on parlait de Lucas, c’était le genre de personne un peu trop happy-go-lucky pour se mettre à engueuler tout le monde… Bon, ça lui arrivait aussi à certains moment de sa vie, mais ce n’est pas pour autant qu’il allait engueuler tout son monde. Il n’en voyait pas l’intérêt en fait. C’était juste stupide pour lui. Mais ce n’était pas pour autant qu’il allait dire à toutes les personnes qui envoyait chier d’autres personnes qu’ils étaient des rabats joie. Surtout que parfois… Bah… Ils ne le faisaient même pas forcément exprès. Mais bon, il ne savait même plus où il voulait en venir avec ces pensées. Il s’était un peu perdu en chemin. Mais bon ! Tout ça pour dire qu’il s’était donc laissé tombé sur le lit d’Archie tel une baleine échouée sur le sable. “J’ai plus le droit de venir dans le lit de mon meilleur ami sans aucune raison ?” Lui demandait-il en secouant doucement la tête de gauche à droite, comme s’il était totalement outré par ça. “Tout garçon devrait avoir le droit de se faufiler dans le lit de quelqu’un sans avoir à se justifier.” Ajoutait-il en plissant le nez, les yeux posés sur Archie. Et peut-être bien qu’il aurait du faire attention, tout de même, à son choix de mots, mais sur le moment, il n’y avait pas vraiment fait attention. Il faut dire que de toute manière, d’après Lucas, il n’y avait pas quoi que ce soit d’ambigu entre eux donc bon… Mauvais choix de mot ou non, ça n’allait rien changer. Puis, ce n’était sûrement ni la première fois, ni la dernière fois que ça allait arriver. Ouais parce que bon, il avait beau être quelqu’un d’intelligent, ce n’était pas pour autant qu’il était un parfait orateur. Il ne pensait pas que ce serait le cas un moment ou à un autre. Bref.

Il lui avait finalement demandé ce qu’il avait fait de sa journée avant de s’étendre lui-même sur ce qu’il avait fait, sur le musée qu’il avait visité dans la journée. Et, à la réponse du garçon, il hochait doucement la tête, surtout quand il ne s’étendait pas des masses sur le sujet. C’était donc avec un peu plus de précaution qu’il disait la phrase qui suivait. “Ah ouais… Tu connais bien ?” Lui demandait-il en penchant la tête sur le côté, une partie de lui lui disait qu’il y était sûrement allé avec Eileen et si c’était le cas, il n’allait clairement pas l’embêter avec ça bien longtemps s’il ne voulait pas en parler. Il serait toujours là si Archie voulait parler, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait le forcer. Il n’était pas vraiment ce genre de mec et ne voulait pas le devenir. M’enfin bon, il en était finalement venu à lui proposer une idée et la méfiance qu’il voyait dans le regard d’Archie, dans son ton le faisait tout bonnement rire, mais en même temps, qu’est-ce qu’il pourrait faire d’autre ? Il comprenait clairement sa réaction parce qu’il avait tout de même déjà eu des idées assez spéciales par le passé, des idées qui avaient pu avoir le don de les foutre dans une grosse merde, mais bon… On va dire que c’est l’insouciance de la jeunesse ! Quelque chose comme ça. “Ne fait pas comme si mes idées pouvaient vraiment être si mauvaises, on sait tous les deux qu’aussi bizarres qu’elle puisse être, tu les aime. Je suis presque persuadé que plus elle sont bizarres, plus elles te plaisent.” Du moins, ça ne l’étonnerait pas beaucoup, va savoir pourquoi. Mais bon ! Il finissait par lui dire son idée, qui était simplement d’aller boire, quelque chose de soft, quoi ! Il ne pensait pas qu’il pourrait y avoir de problèmes là-dedans, mais comme dit… Connaissant Archie et Lucas, on peut s’attendre à tout. “C-Cassy ? Ouais… Ce serait pas plus mal, comme ça au moins, je pourrais tenter de faire un peu mieux connaissance avec elle.” Ouais parce que vu qu’il était là depuis très peu de temps, il n’en avait pas eu l’occasion et pourtant, ce n’était pas l’envie qui manquait. Il faut dire que le simple fait de la voir au loin, de voir une fille aussi magnifique, lui donnait envie d’aller lui parler. En même temps, qui ne penserait pas comme lui ?

©Pando



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages : 125
Inscrit le : 20/03/2017
Crédits : ava: @Lena gif signature & profil: tumblr
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire à l'esprit et au coeur toujours éprit pour une certaine rousse
Mon image :
Archie Solomos
« I will never forget you »
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Jeu 13 Avr - 13:56 - #

This is my oath to you
Lucas & Archie
Tu viens de dire tellement de conneries dans une phrase que je ferais mieux d’être sourd.

Archie était dans l’un de ces jours cons. Et ça pouvait se comprendre, en fait. Déjà, son père était mort, ce qui franchement, n’était pas très cool. Certes, il avait passé ces quatre dernières années éloigné de sa famille, sans leur donner la moindre nouvelle, sauf à sa jumelle, Cassandre, pour éviter de recevoir ses foudres. Mais il tenait tout de même à eux, et c’était d’ailleurs pour ça qu’il avait prit ses distances. Parce qu’il n’avait pas voulut que sa famille le voit dans cet état, alors qu’il avait le coeur brisé, et qu’il n’était même pas certain de s’en remettre un jour. Oui, Archie était jeune, il avait toute la vie devant lui, c’est vrai, et certains pouvaient penser que c’était juste une petite peine de coeur, et qu’il en faisait tout un plat pour pas grand chose. Mais pour lui, c’était beaucoup plus que ça. Il avait toujours considéré Eileen comme la femme de sa vie. Ils avaient d’ailleurs déjà presque tout planifié. Ils avaient prévus de se marier à la fin de leurs études, de s’acheter une maison, d’avoir un petit chien, voir deux, et des enfants. Ils en avaient déjà discutés, de leurs rêves, et ils ne pensaient vraiment pas, aucun d’eux, que les événements allaient prendre une pareille tournure. Et c’était justement cette tournure d’événements qui lui donnait sa seconde raison pour être dans une journée conne. Etre de retour ici n’était pas des plus agréable. Cette ville, elle était remplie de souvenirs. Des souvenirs heureux, certes, mais incroyablement douloureux quand on se rendait compte de tout ce qu’il avait perdu, au final. Chaque moment joyeux, chaque sourire qu’il revoyait dans son esprit, chaque instant qui finissait par refaire surface à un moment ou à un autre ne faisait que remuer le couteau dans cette plaie déjà béante et infectée qu’était devenue son coeur.

Alors oui, il n’avait pas vraiment accueillit son ami avec bonne humeur, et il s’attendait bien à recevoir une remarque de ce genre. Déjà qu’habituellement il était grincheux, mais alors là… Avec le manque de sommeil qui s’ajoutait à toutes ces choses, c’était plus grincheux qu’il était, mais plutôt démoniaque. C’était pas pour rien qu’il avait appelé son chat Hadès hein… Même le dieu des Enfers étaient plus sympa que lui dans ses plus mauvais jours. « Dans le lit d’une nana, ouais, mais pas dans le mien. » Après tout, lui même ne faisait que ça, depuis autre ans. Se glisser dans le lit d’un tas de nanas différentes, très rarement les mêmes, malgré le fait qu’il avait ses petites habituées. Une vie sans attache, sans sentiments, rien que les plaisirs de la chair qui lui faisait oublié, l’espace d’un instant seulement, que son coeur était devenu un cimetière. Et dans le sens littéral, maintenant, étant donné que son père était mort. Le blond avait finit par se lever, enfilant le premier pantalon qui lui était tombé sous la main. Il marchait dans la pièce, un peu en tournant en rond alors que son ami lui parlait. « Ouais, je connais bien, j’peux même te dire qu’il y a un tableau avec une fille assise au bord d’un lac dans la troisième salle d’exposition. » Le tableau préféré d’Eileen dans ce musée. A chaque fois qu’il y allait avec elle, il savait que la rousse s’y arrêterait au moins quelques minutes. Il n’avait jamais comprit pourquoi elle adorait ce tableau, après tout, il était d’une grande simplicité, il n’avait rien de particulièrement spécial. Mais c’était comme si cette oeuvre la touchait au coeur, d’une façon ou d’une autre. D’ailleurs, en parlant de la rousse, le regard d’Archie finit par dériver sur la photo d’elle qu’il avait gardé dans sa chambre. Il serait bien incapable de dire pourquoi il ne l’avait pas fichu à la poubelle. A croire qu’il aimait bien se torturer et que cette rupture l’avait rendue maso. Mais il aimait beaucoup trop cette photo pour pouvoir s’en débarrasser. Elle était si jeune dessus, si innocente. Son sourire y était sincère, heureux, et son regard brillait comme à chaque fois qu’elle le regardait.

Il finit par abaisser le cadre en bois pour ne plus avoir à affronter cette image d’un passé qu’il essayait d’oublier, avant de se concentrer à nouveau sur ce que lui disait son ami. Et cette fameuse soirée qu’il avait envie de faire histoire de changer les idées d’Archie. Et surtout histoire de se bourrer la gueule et de bien s’éclater toute la nuit, en fait, comme ils en avaient l’habitude. « J’ai pas dis le contraire, mais je te rappelle que ma mère vit aussi ici. j’ai pas trop envie de me réveiller le lendemain matin et de me faire étriper parce qu’on a fait tomber son vaste préféré en rentrant. Ou parce qu’on a vomit dedans. » C’était d’ailleurs en grande partie pour cette raison que le blond préférait que sa jumelle les accompagne. Même s’ils se bourraient la gueule tous les deux jusqu’à en être malade, Cassandre arriverait à gérer la chose. C’était pas comme si elle n’avait pas l’habitude après tout. Elle n’était pas sa jumelle pour rien non plus, et en plus de ça, elle connaissait beaucoup mieux la maison qu’eux. « Un peu mieux connaissance, hein? » un petit sourire s’était affiché sur les lèvres du blond. Il ne serait pas étonné d’apprendre que son ami craque sur sa soeur. En fait il pouvait même le comprendre. Après tout, elle avait le charme des Solomos, en plus d’être plus que jolie, et intelligente en prime. Trop de qualités, vraiment. Cette famille en devenait beaucoup trop parfaite.
Made by Neon Demon


Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Lun 17 Avr - 16:55 - #

I know I drive you crazy, sometimes. I know I call you lazy, and that's most times. But you complete me, and that's no lie. You are my tuxedo, and I'm your bow tie. We in the car, sing, sing, singing our song, rocking the building, tear it down, like we king kong and in my eyes, you can do no wrong. You got a best friend, sing along.- Archie & Lucas - Lurchie

This is my oath to you
Clairement, Lucas voyait qu’Archie n’était pas dans un de ses bons jours, mais ce n’était pas pour autant que ça ne voulait pas dire que soudainement, sa journée ne pouvait pas devenir meilleure. Du moins, Lucas allait tenter de le rendre plus heureux ou de meilleure humeur. Après tout, c’était la seule chose à faire, non ? En tout cas, c’était ce que Lucas pensait. La meilleure chose à faire lorsque notre meilleur ami tire la tronche reste et restera toujours de tenter de le rendre plus heureux, de lui remonter le morale parce qu’il n’aimait clairement pas le voir dans cet état. Et du coup, il ferait du mieux qu’il peut pour améliorer cette journée qui n’avait clairement pas bien commencé ! Il savait qu’il en avait les capacités, il le ferait sûrement chier jusqu’à ce qu’il arrive à lui arracher un sourire. C’était souvent comme ça qu’il procédait. Ou bien, il lui donnerait de la bouffe. La nourriture, ça a toujours le don de remonter le morale à tout le monde. Mais, il pensait bien que l’alcool resterait toujours la meilleure chose à user, un bon bourrage de gueule et une soirée qui part un peu en cacahuète, la spécialité du français.
Finalement, il y avait eu cette histoire de lit, comme quoi il avait le droit de se faufiler dans le lit d’une nana, mais pas dans celui d’Archie. Il faut dire qu’il n’avait pas tort, c’était beaucoup mieux de se faufiler dans le lit d’une nana ou bien même avec n’importe qui avec qui il pourrait faire des choses bien plus amusantes que simplement parler. Ouais, c’était clairement mieux, mais ce n’était pas pour autant qu’il allait se contenter de ça. Il faut dire qu’il ne se contentait jamais du minimum. C’est toujours mieux de viser le maximum, d’être ambitieux, même si dans ce contexte là, ça n’a pas vraiment de sens, mais tout ça reste tout de même vachement philosophique, non ? “Et pourquoi pas ? Le problème est que c’est ton lit ou que t’es pas une nana ?” Lui demandait-il en haussant vaguement un sourcil. “Parce que si le problème est que tu sois pas une nana, est-ce que je peux venir dans ton lit avec une nana ?” Ce serait tout de même assez étrange s’il venait faire ça, même carrément louche en fait… Mais ce ne serait pas la première fois qu’il ferait quelque chose de louche. C’était une chose à laquelle il avait fini par s’habituer. Ouais bon, il n’oserait tout de même pas faire quelque chose de ce genre, même pour lui ce serait un peu trop déplacé. Et ouais, il avait des limites.
Le sujet tournait vers le musée qu’il était allé voir et les peintures qui s’y trouvaient. Une peinture tout particulièrement. Il l’avait vue, mais ne s’était pas particulièrement arrêté devant, mais d’après ce qu’il entendait, Archie l’avait déjà fait. Peut-être même à plusieurs reprises et malgré le fait qu’une partie de Lucas avait envie de lui demander pourquoi, une autre lui criait Eileen et qu’il ne devrait probablement pas pousser le sujet pendant bien longtemps. Puis son regard se posait assez rapidement sur le même objet que le blond, une photo d’une petite rouquine, sûrement son ex-petite amie. “Pourquoi tu gardes une photo d’elle ?” Lui demandait-il en gardant les sourcils froncés, c’est vrai non ? Cette lui avait brisé le coeur et maintenant, il était carrément pas en état et pourtant, il gardait une photo d’elle. Il ne savait pas qu’il était maso, mais il faut croire que c’était un peu le cas dans le fond.

Restant sur le lit malgré le fait que le blond se soit levé, il croisait les bras sous son crâne, gardant toujours les yeux posés sur lui. Puis, quand il lui parlait, il plissait doucement le nez parce que c’est vrai que le fait que sa mère soit là pourrait être assez dérangeant. Pas dans le genre que c’était chiant qu’elle soit là, au contraire, elle était plutôt gentille même, Lucas l’aimait bien, mais en fait… Il sentait bien qu’il risquerait de se faire engueuler tout autant que le blondinet s’il le ramenait dans un état pas possible et qu’ils faisaient des conneries dans la maison à réveiller tout le monde. “C’est vrai que ce serait tout de même assez dommage de se faire étriper à cause de tout ça. Ce serait dommage si tu venais à mourir dès maintenant.” Même s’il mourait un peu plus tard d’ailleurs, mais… C’était dit implicitement on va dire.
Il était plutôt content de voir que la jumelle d’Archie risquerait de les accompagner, parce qu’il n’avait pu s’empêcher de voir que cette fille était vraiment magnifique, et il ne doutait pas du fait qu’elle était également intelligente au vues des études qu’elle faisait. Il pourrait même peut-être la ranger dans la catégorie des femmes parfaites, mais il pensait qu’il ne devrait peut-être pas vraiment y penser de la sorte. Un sourire sur les lèvres, il fermait le regard pendant quelques secondes. ‘Ouais, connaissance. On sait bien tous les deux que je n’oserais jamais tenter quoi que ce soit avec elle.” Annonçait-il avant de rouvrir les paupières. “Enfin, sauf si tu serais d’accord. Tu serais d’accord ?” Ouais parce que bon, c’était tout de même la jumelle de son meilleur ami dont ils parlaient.

©Pando



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages : 125
Inscrit le : 20/03/2017
Crédits : ava: @Lena gif signature & profil: tumblr
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire à l'esprit et au coeur toujours éprit pour une certaine rousse
Mon image :
Archie Solomos
« I will never forget you »
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Sam 22 Avr - 18:33 - #

This is my oath to you
Lucas & Archie
Tu viens de dire tellement de conneries dans une phrase que je ferais mieux d’être sourd.

Mine de rien, Archie était bien content de ne pas être rentré chez lui tout seul. Même si revenir en australie n’était pas forcément la meilleure des choses qu’il avait fait ces derniers temps, et que se retrouver à nouveau dans cette ville, là où il avait grandit et où il avait tant de souvenir était douloureux, au moins, il avait quelqu’un d’un peu moins familier à ses côtés. Ou du moins, quelqu’un qui ne faisait pas partit de sa vie d’avant, celle qu’il essayait d’oublier, sans succès. C'était compliqué, mine de rien, de se détacher d’une partie aussi importante de sa vie, et même avec toute la volonté du monde, parfois ça en devenait presque impossible. Certains diraient certaine qu’il était idiot, qu’il se morfondait beaucoup trop sur son sort, qu’au final, il n’avait pas envie d’aller de l’avant, et c’était peut être le cas, en réalité. Mais il n’y pouvait pas grand chose. Parce qu’il avait essayé, de se la sortir de sa tête, mais beaucoup trop de choses du quotidien se ramenaient à elle. Elle avait fait partie de sa vie, de son quotidien, pendant quatre ans. Et quatre ans, c’était long. Quatre ans, ça faisait beaucoup de souvenirs. Beaucoup de souvenirs qu’il n’arrivait pas à retirer de sa mémoire, beaucoup de rires qu’il entendait encore raisonner à ses oreilles, beaucoup de sourires qui surgissaient dans son esprit sans prévenir. Même s’il essayait d’éviter les endroits clés de leur relation, elle était toujours là, au fond de lui, quoi qu’il fasse.

Alors oui, il était grognon, encore plus que d’habitude, oui, il était en mode chieur de première. Mais il avait ses raisons, après tout. Surtout quand il était question de son lit et d’y ramener des nanas dedans. Il adorait Lucas, vraiment, mais son amitié avait quand même des limites, il fallait pas non plus trop abuser. « Les deux. » Son lit, c’était son lit, point barre. C’était sa chambre. Enfin, en théorie, étant donné que ses parents avaient déménagés entre temps. Mais ils avaient pris soin de tout transporter et de tout remettre à peu près comme ça l’était dans leur ancienne maison. C’était même vachement ressemblant, au final. Et Archie y voyait la touche de sa mère, qui s’était arrangé pour restée fidèle à son ancienne chambre. Il ne savait pas si c’était une bonne chose ou non, peut être qu’il aurait préféré un changement radicale, avec des nouveaux meubles, une nouvelle déco, ce genre de choses. Mais il appréciait le geste, qu’elle ait voulue qu’il garde son univers ici. Il comprenait son geste. « Certainement pas, t’as ta chambre pour ça! » Le blond en frissonnait presque, en fait. Il était très ouvert, c’était pas ça le problème, et il s’en fichait pas mal que Lucas ramène une nana à la maison, après tout, en France, tous les deux n’avaient fais que ça. Et certaines fois, ils avaient même couchés avec la même nana. Pas en même temps hein, bien sûr, les plans à trois, de toute façon, c’était pas le trip d’Archie, mais c’est pour dire. Il s’en fiche bien d’avec qui il couche. Tant qu’il ne touche pas à Eileen, bien sûr. Ça, c’est un truc qu’il n’était pas certain de réussir à lui pardonner. Même s’ils n’étaient plus ensemble depuis un bon moment, elle restait quand même là, dans son coeur, malgré tout. Les coups d’un soir, oui, les ex, non. « Rassure moi, tu l’as pas déjà fais dans ma chambre, j’espère? » Il parlait, bien sûr, de celle de Paris. Parce que ça l’inquiétait tout de même. Après tout, il ne ramenait pas toujours les nanas chez lui, quelques fois, c’était les nanas qui le ramenaient chez elle. En général, ça dépendait de son état d’ébriété, en fait. Enfin, là n’était pas la question.

Leur conversation dériva ensuite sur le musée, un endroit qu’Archie préférait éviter pour une raison évidente. Eileen adorait les musées, elle adorait l’art en général, et ils s’y étaient rendus de nombreuses fois, tellement nombreuses que le blond connaissait l’endroit sur le bout des doigts. Alors que lui même n’était pas tellement emballé par l’art, mis à part la musique. Les peintures et tout ça, c’était pas vraiment son truc. Mais il avait tellement adoré voir le visage de la rousse s’illuminer à chaque fois qu’ils y allaient que ça ne le dérangeait pas. Il avait toujours voulut la rendre heureuse, même avec un simple petit truc comme ça. C’était pour ça qu’il était partit, même s’il ne savait pas si sa solution avait fonctionner. Du moins il l’espérait, qu’elle ait finit par tourner la page, qu’elle soit enfin heureuse. Même si c’était sans lui. Et son regard avait finit par se poser sur cette photo d’elle, qu’il avait gardé, il ne sait trop pour quelle raison. Certainement parce qu’il l’aimait toujours. A la question de Lucas, il avait finit par prendre le cadre dans sa main, et se rasseoir sur le bord du lit. Les yeux fixés sur le cliché, il regardait pendant quelques secondes les traits de son visage. Son sourire, ses yeux brillants, ses cheveux flamboyants. Il se souvenait encore de quand il avait prit cette photo. De cette journée passée au parc avec elle. Cassandre était là aussi, et Jacob, même Soraya avait été présente. Toute leur petite bande. C’était un souvenir d’une bonne journée, en somme, et c’était certainement pour cette raison que c’était aussi douloureux, à cause des bons souvenirs. « J’en sais rien. J’arrive pas à m’en débarrasser. » En plus de ça, elle était tellement belle… Et ce n’était pas la seule photo d’elle qu’il avait. Son téléphone en était encore remplit. Une photo de leur bal de fin d’année, le soir où ils s’étaient fiancés, était même encadrée en bas, dans le salon. Pleins de souvenirs, encore et toujours, qu’il n’arrivait pas à jeter.

En tout cas, l’idée de sortir ce soir tentait plutôt Archie. Même s’il allait certainement rentrer dans un état pas possible, et que sa mère allait le tuer. Mais ça s’était encore autre chose. Et oui, il doit bien l’avouer, le blond comptait assez sur son ami et sa soeur pour essayer de limiter les dégâts. Parce que vu l’état émotionnel dans lequel il se trouvait, il ne se sentait pas capable de résister à l’attraction de l’alcool. Ou de la moindre fille qui lui tomberait sous la main. Il avait besoin de se détendre, d’oublier un peu tout ça, et surtout d’oublier qu’il se trouvait possiblement à quelques kilomètres à peine de la fille dont il était encore amoureux. « La mort serait une véritable libération. » C’était horrible, dit comme ça, c’est vrai. Mais Archie y avait très souvent pensé, à la mort. Il avait souvent pensé au fait de mettre fin à ses jours. C’était triste oui, tragique même d’en arriver jusque là, mais c’était le cas. Il souffrait, tous les jours, et cette souffrance, même s’il y était habitué, était oppressante. Et parfois, elle était plus puissante qu’à certains moments. Comme maintenant, par exemple. Mais là, il résistait. Pas seulement parce qu’il n’était qu’un lâche et que de toute manière il n’avait jamais sauté le pas, mais parce que sa famille avait besoin de lui. Parce que sa mère venait de perdre l’amour de sa vie, et le père de ses enfants. Parce que sa soeur venait de perdre son modèle, son roc, le chef de famille. D’ailleurs, en parlant de sa soeur. la conversation avait finit par dériver sur elle. Ce qui n’était franchement pas étonnant, en fait. Après tout, c’était Cassy, sa jumelle, et bien sûr, son pote avait flashé sur elle. Ça en faisait sourire Archie. Ils n’étaient pas jumeaux pour rien, ces deux là, le même pouvoir de séduction sans même en faire le moindre effort. « Tu fais ce que tu veux, et elle fait ce qu’elle veut. » Bon, ok, Archie n’aurait certainement pas dit ça à n’importe qui. Après tout, c’était quand même sa soeur, même s’ils n’étaient pas particulièrement proches ces dernières années, à une époque, ils l’étaient plutôt bien, avant tout ce bordel. Et le blond avait un instinct protecteur à son égard largement plus développé que la moyenne. Parce que sa souffrance, quand il y en avait, il la ressentait avant même qu’elle ne lui ait dit quoique ce soit. C’était certainement un truc de jumeau, il ne savait pas trop, mais quand sa soeur allait mal, il le savait tout de suite, il le sentait, même si elle n’était pas dans la même pièce, voir le même pays que lui. « Sérieusement, je préfère nettement qu’elle sorte avec mon pote plutôt qu’un type que je connais pas et qui est potentiellement un connard. » Et des connards, il y en avait pas mal. Lui même en était devenu un, en fait. Il en avait conscience. Mais ça c’était encore une autre histoire. Aucun connard n’avait l’autorisation de poser la main sur sa soeur, et c’était tout.
Made by Neon Demon


Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Mar 9 Mai - 20:25 - #

I know I drive you crazy, sometimes. I know I call you lazy, and that's most times. But you complete me, and that's no lie. You are my tuxedo, and I'm your bow tie. We in the car, sing, sing, singing our song, rocking the building, tear it down, like we king kong and in my eyes, you can do no wrong. You got a best friend, sing along.- Archie & Lucas - Lurchie

This is my oath to you
Il hochait la tête, c’est sûr que les deux trucs pouvaient tout de même être assez problématique dans le fait de se faufiler dans son lit, qu’il ne soit ni un coup d’un soir et que ce soit pas le lit dans lequel Lucas dormait en ce moment, après que les Solomos aient accepté de l’héberger, ce qui était comme dit plutôt sympa de leur part, Lucas en était carrément reconnaissant, comme dit. Mais ce n’était pas pour autant qu’il n’allait pas s’amuser à le faire chier, le petit. C’était sûrement quelque chose qu’il aimait bien trop en fait, même quand le blondinet avait le moral dans ses chaussettes, c’était sûrement pour ça qu’il ne pouvait s’empêcher de laisser échapper un petit rire quand il lui disait qu’il avait sa chambre pour ça, qu’il avait presque l’air horrifié à l’idée que Lucas ne se décide à ramener une fille dans sa chambre. “Tant pis.” Dit-il, secouant doucement la tête de gauche à droite, une fausse expression de regret sur le visage. Ouais, mais c’était normal qu’il n’ait pas son autorisation en fait, sinon, ce serait tout de même assez bizarre s’il avait accepté, même si techniquement, quand ils avaient partagé la même chambre dans les dortoirs… Il en avait forcément déjà ramenée dans la chambre d’Archie, mais jamais dans son lit. Etrangement, même déchiré comme jamais, il avait des limites. Peu de limites… Mais quelques unes en tout cas. “Pas que je me souvienne.” Annonçait-il avec un grand sourire sur le bout des lèvres, le sourire qui voulait clairement donner pas confiance. Quelque chose de ce genre-là. Il se demanderait presque s’il arriverait à tourner Archie en bourrique sur ce sujet, mais une partie de lui se disait que ce ne serait sûrement pas le moment de tenter ça. Le blondinet avait déjà l’air assez de mauvaise humeur pour qu’il ne décide d’en rajouter une couche.
Puis, la preuve qu’il n’était pas de la meilleure humeur qu’il puisse exister: le sujet de la conversation devenait tout de même beaucoup moins gai et c’était compréhensible. Lucas comprenait parfaitement qu’Archie aille mal, surtout quand on pense qu’à la base, il était déjà mal parce qu’il avait mal au coeur suite à sa relation avec la rouquine, mais en plus de ça, maintenant, il y avait la mort de son père qui s’était ajouté à tout cela. On pouvait vraiment penser qu’il arrivait des tas de mauvaises choses au blondinet, mais comme on dit “après la pluie, le beau temps”, non ? En tout cas, il espérait que c’est ce qui allait se passer, qu’à un moment donné, tout finirait par s’arranger à un moment donné. Ce ne serait tout de même pas plus mal. Puis, Archie méritait d’avoir des bonnes choses dans la vie, comme la plupart des gens, mais bon, Archie et toute la famille Solomos encore plus ! Ils venaient tout de même de vivre quelque chose ressemblant à une tragédie, ce n’est pas rien. Lucas gardait le regard sur la photo pendant quelques secondes et il comprenait pourquoi Archie comment Archie avait pu tomber amoureux, elle était mignonne, puis.. Assez sympathique d’après ce qu’il avait entendu. Mais après, va savoir comment elle avait fait pour le garder dans cet état pendant un si long moment. Peut-être que c’était une sorcière ou quelque chose de ce genre-là, qui sait ? Peut-être qu’il lui poserait la question s’il venait à la croiser un jour. Finalement, Lucas lui avait demandé pourquoi il gardait cette photo dans sa chambre et à la réponse, il ne pouvait s’empêcher de pincer les lèvres. “Mais, ça ne te fais pas encore plus mal de la voir tous les jours, même si ce n’est qu’en photo ?” Lui demandait-il en penchant la tête sur le côté, parce que ça devait tout de même pas vraiment lui faire un max de bien tout ça. Ca ne faisait sûrement que de le faire sombrer un peu plus à chaque fois.
S’il aurait pensé que cette proposition aurait pu… Améliorer le tout, on ne pouvait pas vraiment dire que ça avait duré bien longtemps, au contraire. Si Lucas avait voulu plaisanter en lui disant qu’il ne voulait pas le voir tout de suite, la phrase de son ami l’aurait presque fait beugué, et pourtant, il en fallait. Cette phrase avait eu le don de lui faire froid dans le dos. Vraiment. S’humidifiant les lèvres, il posait le regard sur le garçon, comme pour tenter de voir s’il plaisantait, pour voir ce qu’il pourrait lui dire. Sérieusement, qu’est-ce qu’il pourrait dire face à ça ? Il aurait pensé ne jamais être bouche-bée, et pourtant… Posant son regard une nouvelle fois sur Archie, il se relevait pour poser s’approcher de lui, allant ses mains sur les épaules. “S’il te plaît Archie… Dit pas ça. La mort ne serait jamais une libération. Bon sang, ça ne devrait même pas être une option.” C’est vrai, non ? Lucas avait toujours pensé que c’était plutôt… Fucked up d’arriver à faire en sorte que quelqu’un pense au suicide, que tellement de choses puissent s’abattre sur quelqu’un à un point que ça le pousse à ce genre de choses. Il y avait vraiment des moments où Archie lui faisait beaucoup de peine.. Mais il n’était pas persuadé que ce serait la bonne chose de lui dire ce genre de chose, il était quasiment persuadé que le blond ne voudrait pas avoir la pitié de quiconque, donc.. Il finissait tout de même par le prendre dans ses bras pendant quelque secondes, caressant son dos dans un geste qui se voulait réconfortant. Il faisait ce qu’il pouvait en tout cas, il n’avait jamais été confronté à ce genre de situation. Et c’était pas plus mal. “Tu sais que ça pourrait faire beaucoup de mal à ton entourage si tu faisais quelque chose qui pourrait t’apporter une mort.. Mh… Prématurée…” Ouais, Lucas avait vu ça dans un livre qu’il avait lu… Puis, c’était tout de même vachement logique.
Finalement, il avait lâché le blondinet avant de se décider à retourner sur son lit, l’écoutant pendant qu’il lui disait qu’il faisait ce qu’il voulait, comme la soeur d’Archie pouvait. Il faut dire qu’il ne se serait pas forcément tout de suite attendu à ce genre de choses. Et pourtant... “T’es sûr ? Parce que la dernière fois qu’on m’a dit ça, j’ai failli me faire défoncer la gueule.” Lui dit-il en lâchant un léger rire. Il faut dire qu’il y avait eu une fois où il s’était fait la soeur d’un mec qui ne l’aimait pas vraiment et elle lui avait sorti ça… Le résultat n’avait clairement pas été très bien. “Donc, ça veut dire que tu ne me considère pas comme un connard ? Je dois me sentir privilégié ?” Ouais parce que bon, ça restait tout de même un compliment, non ?

©Pando ✰ 1 147 mots



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 23
Messages : 125
Inscrit le : 20/03/2017
Crédits : ava: @Lena gif signature & profil: tumblr
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : Célibataire à l'esprit et au coeur toujours éprit pour une certaine rousse
Mon image :
Archie Solomos
« I will never forget you »
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Mar 16 Mai - 22:09 - #

This is my oath to you
Lucas & Archie
Tu viens de dire tellement de conneries dans une phrase que je ferais mieux d’être sourd.

Des filles, il en avait ramené pas mal dans leur appartement en France. Peut être même un peu trop. Ce n’était pas une tous les soirs non plus, tout simplement parce que physiquement, c’était totalement impossible. Mais franchement, il n’en était pas très loin. Pratiquement jamais la même en plus, mis à part deux ou trois qu’il voyait régulièrement. Mais rien de sérieux. Il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas avoir une relation sérieuse avec une fille alors qu’il avait toujours la rousse en tête. Tout simplement parce que ce n’était pas correcte pour la fille qui se trouvait en face, et même s’il était en quelques sortes devenu un enfoiré, il avait quand même ses limites, d’une certaine manière. Et puis, est ce qu’on pouvait véritablement le qualifié d’enfoiré dans le fond? Après tout, il avait bien fait comprendre à toutes ces filles que rien de sérieux ne pouvait aboutir avec lui. Il voulait juste prendre du bon temps, se distraire, oublier l’espace de quelques minutes, la jolie fille qui ne voulait pas quitter ses pensées. Oui, ça ne durait jamais bien longtemps, mais ces petits moments de répit, à force, il s’y était habitué, et les voyait un peu comme une sorte de libération. Libération avant que cette douleur qu’il connaissait si bien ne revienne le hanter à nouveau. Mais qu’il ne tardait jamais vraiment à noyer dans l’alcool, ou dans les bras d’une autre fille, voir la même. D’ailleurs, il s’arrangeait toujours pour choisir des filles qui étaient le total opposé d’Eileen. Des filles qui ne lui ressemblaient pas, autant physiquement que psychologiquement. La plupart du temps, il y arrivait, même s’il avait déjà fait des entorses à cette règle, en choisissant une rousse, ou une fille qui aimait lire. Dans ces cas là, c’est quand il était vraiment au plus bas, et qu’il avait envie, d’une certaine manière, de retourner à sa vie d’avant, et de se retrouver à nouveau dans les bras de la rousse. Vu que c’était impossible, il faisait bien comme il le pouvait. Et en général, il le regrettait le lendemain.

En tout cas, il n’avait jamais ramené aucune fille dans la chambre ou dans le lit de son colocataire. Il avait quand même ses limites, et son respect, aussi. Il avait beau paraître être con comme un manche, là, depuis quatre ans, ce n’était pas vraiment le cas. Du moins, quand on le connaissait bien. Ce qui n’était pas donné à tout le monde, c’est bien vrai. Très peu de personnes avaient qui il était réellement, et même Lucas, qui le connaissait bien, c’est vrai, ne savait pas tout de lui. Il n’avait pas connu le Archie d’avant, celui qui était heureux, celui qui avait foi en l’avenir, qui était fiancé à la fille qu’il aimait, et qui était tout simplement épanoui. Il ne le connaitrait peut être jamais, ce Archie là. Et pourtant, il restait. Il était toujours son pote, sans que le blond ne réussisse à comprendre pourquoi. Et en réalité, ça faisait déjà un petit moment qu’il avait arrêté de se poser cette question. « Que ton subconscient te préserve. » Archie savait que son ami était en train de la taquiner, qu’il le cherchait un peu. Mais là tout de suite, il n’était pas d’humeur, mais alors vraiment pas. Revenir ici lui faisait remonter beaucoup trop de souvenirs, et ce n’était pas pour rien qu’il avait décidé de ne pas sortir. Il n’avait pas envie de se balader dans les rues de la ville, de se rendre à ces endroits, où il avait tant de souvenirs. Il savait qu’en faisait ça, il aurait l’impression de voir Eileen à tous les coins de rues, que les souvenirs qu’ils avaient partagés tous les deux dans cette ville lui reviendraient en pleine tronche en donnant un coup de couteau supplémentaire, encore plus douloureux que les précédents. Il n’avait véritablement pas besoin de ça, surtout que rien que sa chambre faisait déjà un assez bon boulot.

Et surtout la photo qui était posée là, et qu’il n’arrivait pas à se résoudre à jeter. Pourtant il le devrait, il le savait, mais il ne pouvait tout simplement pas. Jeter cette photo signifierait qu’il avait tourné la page, et ce n’était pas le cas. Cette page était toujours là, ouverte devant lui, et il n’avait pas la force de la tourner. Peut être qu’il ne l’aurait jamais, cette force. Et ça le tuait, il en avait conscience. Mais il l’aimait toujours, même après quatre ans. Elle avait toujours cette place si importante dans son coeur, comme si elle n’en était jamais partie. Comme si elle ne voulait pas en partir. Elle le retenait, il était enchaîné à elle, tellement fort qu’il n’arrivait pas à s’en libérer. Ça le bouffait, ça le tuait, mais c’était comme ça. Il n’arrivait pas à tourner cette bon dieu de page. « Ça me fait mal, que je la vois ou non, de toute façon. Alors autant avoir une belle vue. » Et celle d’Eileen était toujours aussi belle, si ce n’était pas plus, aux yeux du blond. Même si elle le faisait souffrir, il la trouvait toujours aussi splendide, il adorait toujours regarder son visage, ses yeux, ses cheveux. Il aimait toujours l’admirer, peu importe la douleur que ça pouvait bien lui procurer. Alors oui, ça allait finir par le tuer, dans combien de temps, il l’ignorait. Il savait qu’il finirait un jour par craquer, par ne plus supporter cette douleur et vouloir en finir. Il y avait déjà pensé, même s’il n’avait jamais osé sauté le pas. Certainement parce que pour l’instant, cette douleur restait constante, mais quand elle se ferait plus intense, et il était certain que ça finirait par arriver, cette fois, le courage de tout arrêter, il le trouverait. Tout simplement parce qu’il n’aurait pas d’autre choix.

Il se dégagea rapidement des bras de son ami. Il n’avait pas envie de recevoir de marque d’affection, ni de sympathie, ou encore de pitié. Il en avait marre de tout ça. Alors oui, la mort était une option pour lui, mais après tout, ça le regardait, lui, et seulement lui. Parce que c’était lui qui vivait avec cette souffrance, et pas les autres. « Je fais déjà du mal à mon entourage, je vois pas en quoi ça changerait quelque chose. » Il avait finit par se relever, remettant en place le cadre avec délicatesse. il n’avait aucune intention de le casser, ni de jeter cette photo. Peut être qu’il le ferait un jour, mais pas maintenant. Il était bien content de voir la conversation dériver sur sa soeur, et leur soirée pseudo-organisée de ce soir. En même temps, l’organisation et eux n’étaient pas vraiment de bons amis, au niveau des soirées interminables. En général, ils y allaient plutôt à l’instinct, et ça avait toujours bien fonctionné jusque là. On ne change pas une équipe qui gagne. « Si je devais défoncé la gueule de tous les mecs qui lui sont passés dessus, j’en aurais pour une vie entière, et encore, il faudrait que je demande du rab. » Il exagérait, bien sûr. Mais pas tellement. Tout comme lui, sa soeur jumelle aimait bien profiter des soirées pour passer du bon temps, de ce côté là, ils se ressemblaient plutôt bien. Du moins maintenant, parce que ça n’avait pas été le cas avant, quand Archie sortait avec le rousse. Enfin, ça l’avait été, mais avec la fidélité en plus. En somme, Archie ne changeait pas de nana tous les soirs comme il le faisait maintenant. « J’ai pas dis ça, t’es un connard. Mais un connard gentil, c’est déjà pas mal. » Un connard à la sauce Solomon quoi, quand on regardait bien. Un connard, pas trop connard, qui connaissait les limites, et qui ne les franchissaient pas. Et puis merde, Cassy était une grande fille, elle faisait bien ce qu’elle voulait. Archie ne l’avait jamais surveillé, ce n’était pas maintenant qu’il allait s’y mettre quand même.
Made by Neon Demon


Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: ARCHIE ✰ This is my oath to you
Sam 24 Juin - 20:50 - #

I know I drive you crazy, sometimes. I know I call you lazy, and that's most times. But you complete me, and that's no lie. You are my tuxedo, and I'm your bow tie. We in the car, sing, sing, singing our song, rocking the building, tear it down, like we king kong and in my eyes, you can do no wrong. You got a best friend, sing along.- Archie & Lucas - Lurchie

This is my oath to you
Il voyait bien que son ami n’était pas d’humeur. En même temps, il le comprenait assez. Il avait beau ne pas tout savoir sur ce qui était arrivé à Archie ici, ce qui pouvait le mettre dans cet état, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne comprenait pas que tout ce qui se passait ici. Enfin, entre autre. Il savait tout de même que le jeune homme avait clairement le moral dans les chaussettes. En fait, ce serait quelqu’un de bien aveugle, de bien con s’il ne remarquait pas l’état dans lequel était son ami. Ou bien, il serait le pire des amis s’il ne faisait pas attention à ça. Du moins, c’est ce qu’il pensait. Du coup, il se disait que même s’il voulait le taquiner et tenter de lui changer les idées, ça ne serait probablement pas la meilleure chose à faire en fait. Du moins, il pensait que ce n’était pas la chose la plus maligne, mais bon… Il pensait tout de même que ça ne serait probablement pas la meilleure chose non plus de simplement rester à ses côtés sans tenter de lui changer les idées. Mais bon, peut-être que sa seule présence pourrait l’aider à aller mieux ? Il en doutait tout de même un minimum, déjà qu’il n’avait jamais été le meilleur pour réconforter quand il pouvait parler, c’était encore pire lorsqu’il ne parlait pas. Clairement. Du moins, c’est bien ce qu’il pensait. Puis, il était quand même du genre à avoir la bougeotte alors bon, il ne doutait pas une seconde qu’il puisse être bien plus énervant que calmant.. Bon, il pourrait toujours tenter de faire de son mieux. Comme on dit, c’est l’intention qui compte. Puis s’il donnait envie à Archie de lui coller une baffe, et bien il se laisserait totalement baffer si ça pourrait lui faire plaisir. Vous avez vu comme il est altruiste le petit ? Ou bien un tantinet idiot.
Finalement, ils en étaient venus à parler de la photo qu’Archie avait de son ex Eileen et Lucas plissait le nez alors qu’il l’écoutait dire que de toute manière, il avait mal et Lucas se demandait quand même s’il pourrait faire quelque chose pour l’aider, mais peut-être que pour ça, il devrait trouver la rouquine pour aller l’engueuler. Bon, par contre, une partie de lui se disait qu’il se ferait sûrement engueulé à son tour pour avoir tenté de faire quelque chose de ce genre, mais tout ce qu’il voulait, c’était prendre, entre autre, soin de son meilleur ami. Puis si quelqu’un était pas content, il pouvait bien aller se faire foutre. Cordialement. « Et… Il y a rien que tu puisses faire pour aller mieux ? » Finissait-il par lui demandé, les sourcils légèrement froncés. « Ou peut-être que je pourrais t’aider ? » Demandait-il en penchant la tête sur le côté. « Tu voudrais que j’aille l’engueuler pour t’avoir fait du mal ? » Comme c’était déjà dit un peu plus haut, il ne connaissait absolument pas toute l’histoire, mais pour lui, c’était normal que ce ne soit pas le blond qui ait mis fin à cette histoire, sinon, il ne serait décemment pas dans cet état. Du moins, Lucas ne pensait pas que c’était possible. Pas logique en tout cas. Lui, toutes ses ruptures s’étaient bien déroulées parce qu’en fait… La plupart du temps, c’est lui qui y mettait fin ou bien c’était d’un commun accord. Du coup, il ne pouvait pas vraiment savoir ce qui se passait dans le crâne d’Archie, mais ce n’était pas faute d’essayer, au contraire. Il essaie de savoir ce qui se passe pour tenter de trouver une solution, une façon de l’aider à traverser tout ça même si ça dure depuis un petit moment. Il ne doute pas du fait qu’un jour, tout allait bien se passer. Que ça allait finir, mais bon… Peut-être que ça venait du fait que Lucas était un idéaliste. Quelque chose de ce genre en tout cas. Il lui proposerait bien de tenter de tourner la page une bonne fois pour toute, mais il doutait qu’il n’ait pas déjà tenté. Faut dire qu’il avait carrément changé de pays, c’est pas rien tout ça.
Le sentir se dégager de ses bras faisait pousser un léger soupir au français parce que bon, tout ce qu’il voulait, c’était tenter de l’aider, et avec cette marque d’affection, en montrant qu’il était là pour lui s’il avait besoin de quoi que ce soit, mais apparemment, Archie ne voulait pas de ça. Du moins pas tout de suite, malheureusement. Mais, Lucas arrivera à quelque chose à un moment ou à un autre, il ne doute clairement pas de ses capacités. Ou du moins, il n’en doutait pas trop. Qu’un tout petit peu, c’est promis. Mais en même temps, il n’avait jamais eu à faire face à ce genre de situation, il n’était pas persuadé que c’était une si bonne chose. D’un côté, c’était une bonne chose parce qu’il n’avait jamais eu à faire face à tout ça, mais d’un autre côté, on peut dire que ça craignait parce qu’il ne savait pas ce qu’il était sensé faire. Sérieusement, si ce n’est dire à son meilleur a ami qu’on a pas envie de le voir crever, il était sensé faire quoi ? Se contenter de dire ça ? Bizarrement, il doutait tout de même du fait que ça marche ou non. « Parce que tu penses vraiment que mourir est mieux que leur faire un peu de mal ? Parce que même si tu te sens coupable pour je ne sais quelle connerie qui ferait du mal à ton entourage, tu peux te racheter et après tout le monde pourrait aller mieux alors que quand t’es mort, t’es mort, c’est la fin. » Donc pas de moyen de se racheter ou de faire il ne sait trop quoi.
Finalement, la conversation dérivait tout de même assez rapidement sur un sujet plus gai que ça et c’était bien mieux. Il ne sait pas vraiment s’il aurait pu passer encore longtemps à parler de tout ça sans frapper Archie pour tenter de lui mettre les idées en place. Ou bien sans se mettre à pleurer comme un bébé, mais il aimait se dire que la première option était mieux. Bref, ils parlaient donc de la sœur d’Archie ainsi que de la soirée qu’ils allaient passer ensemble. « Vraiment ? Je sais pas vraiment si c’est vachement connard ou pas ce que tu viens de dire. » Lui dit-il en lâchant un petit rire parce que bon, ils étaient mal placés pour faire des commentaires sur les relations multiples des autres mais bon, de là à dire ça… Quoique, Lucas serait capable de sortir une chose du genre, donc c’est une phrase digne d’un gentil connard comme il dit. « C’est un compliment ? » Ouais, il savait que techniquement, s’en était un, mais ça y ressemblait tellement pas que ça en deviendrait comique dans le fond.

©Pando ♦ 1 164 mots



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
 
ARCHIE ✰ This is my oath to you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grades chez les mercenaires (merci de lire)
» 1.05 : Fantômaton
» Présentation LiSa
» SHERLOCK ARCHIE VIVALDI ► john simm
» L'inspecteur entre en scène.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Willow Lane : les habitations :: Blueberry Lane-
Sauter vers: