Partagez | 
 

 PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Ven 31 Mar - 19:03 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boyClairement, si n’importe qui demandait l’avis des parents de Lucas ou de l’entourage de ce dernier, tout le monde vous dirait que venir jusqu’à Brisbane n’avait pas été une si bonne idée. Il faut dire qu’en même temps… Décider d’emménager à 166, 556 km de l’endroit où l’on vit, ça pourrait passer pour une mauvaise idée, quelque chose sous le coup de l’impulsivité, mais Lucas pensait clairement l’inverse. Le truc était tout de même que Lucas était quelqu’un d’intelligent, même s’il était un tantinet impulsif, et avait réfléchi à ça avant. Il faut dire que de toute manière, il avait toujours voulu habiter dans un pays anglophone, étant fasciné par tout cela, par la langue, par la culture donc quand il avait eu l’occasion, il n’avait pas hésité à suivre Archie jusqu’en Australie. De plus, il s’était dit qu’au vu de la raison pour laquelle Archie était forcé de revenir dans cette ville, Lucas s’était dit qu’il aurait sûrement besoin de lui, comme un soutien psychologique ou quelqu’un qui pourrait lui changer les idées. Il faut dire que c’était à ça qu’il servait Lucas. Mais c’était déjà bien ! Mais bon, sachant quand donner un peu d’espace aux gens, il se décidait tout de même à quitter la maison où résidait tous les Solomos, histoire de ne pas trop s’imposer parmi tout ce petit peuple pas des plus heureux en ce moment, et peut-être qu’il aurait dû checker le chemin qu’il faisait ou bien vérifier qu’il avait de la batterie pour user de son GPS, mais… Il n’avait pas vraiment pensé à ça sur le moment. Il faut dire que lorsqu’il se dépêchait, il ne pensait pas vraiment à regarder si tout était prêt pour la route.

C’est donc à cause de ça qu’il se retrouvait dans la rue, une heure plus tard alors que la nuit commençait à tomber, déambulant un peu n’importe où, les sourcils froncés. Il n’avait aucune idée de l’endroit où il se trouvait et c’était tout de même assez embêtant en soi. N’est-ce-pas ? C’était pour ça qu’étant la personne qu’il était, il s’était dit qu’il allait demander son chemin dans la rue, comme un touriste lambda. Pourtant, il était pas vraiment un touriste puisqu’il avait un chez lui à lui ici ! Fin… Techniquement, c’était pas à lui puisqu’il était hébergé… Mais vous voyez clairement où il voulait en venir, ne faites pas genre. C’était donc comme ça qu’il se retrouvait devant un homme qui marchait, le coupant dans son élancée. “Euh, bonjour monsieur.. Enfin… Bonsoir ? Je venais juste vous voir parce qu’en fait… Je suis perdu.” Annonçait-il en pinçant les lèvres. “Je suis nouveau dans la ville et comme un idiot, j’ai pas fait attention à l’endroit où j’allais et j’ai plus de batterie pour activer le GPS de mon portable, du coup… Je voulais savoir si vous vouliez bien m’aider ça retrouver mon chez moi ? Fin… Si vous voulez pas ou que vous avez pas le temps.. C’est pas bien grave…” C’est vrai quoi… Il n’allait tout de même pas le forcer à l’aider.
©YOU_COMPLETE_MESS



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Dim 2 Avr - 9:11 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours défintif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

La mi-Aout était déjà là et les écarts de températures diminuaient tranquillement, comme pour signifier au commun des Mortels que le Printemps empruntait le chemin de l'hémisphère Sud à pas de loup. Il serait bientôt là, mais pas encore et laissait traîner son manteau d'hiver encore un peu. Pour autant, la fraîcheur des températures n'empêchaient pas tellement les Australiens de se balader en ville, même une fois le soir arrivé.

D'ailleurs Paul ne savait pas trop ce qu'il fichait encore là. Il avait eu envie de ressortir après avoir fait la ballade Buckley, mais n'avait aucun but particulier. Il y avait de ces jours où vous aviez à la fois envie de tout et rien ne faisaient franchement envie qu'il s'agisse d'activité, de lecture ou bien même de sortie. Et ce vendredi là était l'un d'eux. Il ne se sentait pas fatigué, mais à peu près tout lui coûtait et il en arrivait à un point où même choisir ses vêtements le matin – lui qui pourtant attachait une grand importance à son apparence – le faisait royalement chier.

Déambulant sans but donc, Paul ne prêtait aucune attention à ce qui se passait autour de lui ce qui l'obligea à marquer un pas de côté lorsqu'un jeune homme lui barra la route tout aussi subitement qu'une pluie de koalas aurait pu se déclencher. Le mec semblait pommé comme pas deux et les paroles qui se bousculèrent en sortant de sa bouche confirmèrent cette impression. Il ne savait plus où il était et ne voyait pas comment rentrer chez lui. Paul ne put s'empêcher de sourire, un peu comme un papa.

« Bonsoir jeune-homme... » Ben quoi, il l'avait appelé « Monsieur ». Pas de raison de ne pas lui rendre la pareille... « Ne vous tracassez pas, je suis né ici, je devrais pouvoir vous aider... » Il sourit et ajouta dans sa barbe « De toute façon, je ne savais pas quoi foutre de ma soirée alors…. » c'était presque inaudible, mais c'était sorti tout seul.
« Bon, alors dites moi comment vous êtes arrivé ici ? »

Voilà, il avait trouvé de quoi s'occuper au moins une bonne demi-heure, c'était déjà ça de gagné….


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Mar 4 Avr - 19:11 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boyClairement, Lucas était plus qu’heureux de voir que le garçon voulait bien l’aider, parce qu’il se doutait bien qu’il avait tout de même eu de la chance de tomber sur quelqu’un qui n’allait pas l’envoyer de faire foutre. Il devait sûrement y en avoir des tas par ici, comme il y en avait des tas un peu partout en fait, mais on s’y fait assez souvent la plupart du temps donc bon… Il n’allait pas se plaindre d’être tombé sur quelqu’un de sympathique, ça c’est clair et net. un grand sourire sur les lèvres alors qu’il l’écoutait parler, quand il lui disait qu’il voudrait bien lui venir en aide. “Merci ! Vous êtes vraiment gentil, je ne sais pas vraiment ce que j’aurais fait si vous aviez refusé..” Il serait sûrement resté à vagabonder dans les rues comme une âme en peine ou une autre connerie de ce genre. On peut dire que ça n’aurait pas vraiment été la meilleure chose possible. Du moins, c’était ce qu’il pensait. L’écoutant rajouter cette phrase, presque inaudible, mais qu’il avait tout de même entendu. “Il faut croire qu’on va s’entraider.” Ouais, lui il le ramène chez lui et Lucas… Il le divertit pendant ce temps ? C’est un bon deal, non ? “Comment je suis arrivé en Australie ou bien comment je suis arrivé ici précisément ? Parce que pour ici, j’me suis dit que ce serait pas plus mal de laisser la famille qui m’héberge toute seule pendant la soirée, du coup je suis sorti et j’ai marché un peu partout… Sans vraiment avoir un but ou quoi que ce soit… Je sais qu’à un moment, par contre, je suis passé devant un bar… Ou une boîte, quelque chose comme ça ! Mais je suis pas rentré pour une fois parce que bon… C’est pas tellement marrant de boire tout seul..” Il ne savait pas vraiment si ça allait aider des masses, mais c’est déjà ça.
©YOU_COMPLETE_MESS



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Dim 9 Avr - 13:51 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours défintif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

Le garçon – oui parce que quand même il paraissait très jeune – le remercia chaleureusement pour son aide, déclarant qu'il ignorait ce qu'il aurait fait si Paul n'avait pas été là. C'était un peu exagéré, et le côté « super-héro » ne lui plaisait pas tant que ça, aussi ne put-il s'empêcher de répondre tout de suite.« Vous auriez tourné en rond encore un peu et vous seriez tomber sur quelqu'un d'autre… Qui vous aurait raccompagné. » il sourit, ça n'avait rien de méchant, c'était plutôt pour détendre l'atmosphère.

Bref, le jeune homme lui expliqua comment il était arrivé là. A la fois à la Brisbane – où il indiqua qu'il était hébergé par des amis – et dans cette rue : parce qu'il n'avait pas tellement fait attention au chemin qu'il prenait. Nouveau venu dans une nouvelle ville, il était souvent difficile de bien se repérer au départ, et d'autant plus si on marchait sans but et sans trop regarder où on allait. L'avantage des années deux-mille dix et leurs brouettes était l'arrivée des smartphones avec leur connexion internet et leur réseau GPS qui permettait en général de retrouver son chemin facilement à peu près où que l'on soit. A condition d'avoir de la batterie évidemment. Et de nos jours, ne plus avoir de batterie signifiait à peu près ça : être dans une sacré merde.

Et alors qu'il s'apprêtait à lui demander où il habitait – en espérant qu'il connaissait au moins sa nouvelle adresse – Paul percuta qu'il ne s'était même pas présenter. Mais était donc passée sa bonne éducation ?! « Au fait, je m'appelle Paul ! » Tendant sa main pour offrir une poignée de main, il ajouta. « On peut peut-être même se tutoyer du coup… ».

S'il était prêt à aider le jeune homme à retrouver le chemin de la maison, Paul, lui, n'avait pas particulièrement envie de rentrer maintenant.« Il faut que tu rentres maintenant ? Parce que sinon, on peut profiter du retour pour que je te montre deux/trois endroits à repérer pour éviter de perdre la prochaine fois… »


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Lun 17 Avr - 16:56 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boy”Sûrement.” Dit-il, lâchant un petit rire alors que si ça se trouve, ça n’aurait pas du tout été le cas, qui sait ? Mais il aimait tout de même l’idée que même s’il n’était pas tombé sur lui, il aurait tout de même retrouvé son chemin. En plus de ça, à l’aide de quelqu’un d’autre, mais va savoir. Il était tout de même vraiment content de tout ça. Mais il n’allait sûrement pas le répéter des tas et des tas de fois, même si venant de lui, ça ne serait pas vraiment bien étonnant. Il avait toujours été du genre à répéter des tas de choses encore et encore, tout en parlant beaucoup, longtemps, beaucoup trop. Mais on s’y fait en temps normal, du moins, il pensait qu’on s’y faisait. Il l’espérait. Ce serait sûrement dommage que tout le monde ne commence à tout le temps se lasser du fait qu’il ne faisait que de parler avec un air beaucoup trop énergique. Comme s’il était toujours shooté alors qu’il n’avait jamais rien pris ! Enfin… Personne ne pouvait témoigner de ces moments. Mh.
Il prenait la main du garçon dans la sienne, lui serrant la main avec un grand sourire sur les lèvres. “Et tu peux m’appeler Lucas ! J’suis enchanté de faire ta connaissance.” Lui répondit-il avant de hocher la tête, c’était tout de même beaucoup mieux de pouvoir le tutoyer, il n’était pas vraiment habitué à ce genre de choses. “Je dois bien avouer que ça m’arrange qu’on puisse se tutoyer étant donné que j’ai pas vraiment l’habitude de tutoyer tout le monde, mais c’est pas par manque de politesse ou d’éducation, non. Je sais pas vraiment pourquoi en fait..” Dit-il avant de froncer doucement les sourcils, c’est vrai qu’il ne savait même pas pourquoi ça lui paraissait tout le temps tellement étrange.
Suite à sa prochaine question, il secouait légèrement la tête. “Non, je n’ai pas besoin de rentrer maintenant, ça fait un petit moment que je n’ai plus de couvre-feu.” Dit-il en lâchant un petit rire, en plus, ce serait tout de même franchement bizarre si les Solomos lui en donnaient un étant donné qu’il n’était pas vraiment de leur famille, puis qu’il était majeur en plus de ça ! “Je dois avouer que ça me plairait vachement, en plus, j’ai pas eu le temps de vraiment visiter la ville depuis que je suis arrivé alors bon…”
©YOU_COMPLETE_MESS



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Jeu 20 Avr - 17:46 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours défintif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

Ce jeune homme semblait bien enthousiaste malgré la situation et cela faisait sourire Paul. Il se présenta ensuite sous le nom de Lucas et décidément, entre le prénom et l'accent étranger, le vétérinaire était bien intrigué par ce nouveau venu en ville. Prolixe, il lui expliqua que le tutoiement lui était bien plus naturel et qu'il préférait nettement utiliser cette manière de parler qu'un vouvoiement que Paul l'imagina juger trop cérémonial.

« Alors c'est parti pour le « tu » ! » annonça-t-il joyeusement alors que le Lucas en question lui indiquait n'avoir aucune obligation pour le moment. Et si en plus il n'avait pas encore pu prendre le temps de visiter la ville, ils avaient devant eux un joyeux programme. « Pardonne ma curiosité, mais tu viens d'où ? Ton prénom n'est pas tout à fait Australien, ou anglo-saxon toujours.. Enfin surtout ta manière de le prononcer… » Non, il n'avait décidément pas pu s'en empêcher. Curieux de nature, Paul s'était toujours intéressé à peu près à tout et franchement un nouveau venu comme ce petit jeune était tout à fait intéressant. Il commença à avancer un peu pour se rapproche de la première petite place proche d'eux. « Si tu veux, on peut passer par là, cet petit coin est tout à fait charmant. » Voilà, il était prêt à se transformer en petit guide touristique tout en discutant tranquillement évidemment.


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Dim 30 Avr - 14:29 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boy“Parfait alors !” Lui dit-il, ce sourire toujours présent sur le visage, il faut dire qu’il avait tout de même toujours l’habitude de sourire comme un débile, d’avoir un peu trop la joie de vivre, si bien que ça pouvait sûrement en fatiguer plus d’un, mais bon. Au pire, ce n’était pas vraiment son problème. “Je suis français, j’ai passé toute ma vie dans l’Alsace puis dans la capitale. Puis je suis venu ici en suivant mon colocataire. C’est pour ça que j’ai pas vraiment la même manière de prononcer ce nom.” Et sûrement d’autres choses d’ailleurs, même s’il ne pensait pas avoir l’accent le plus dégeu de la planète, il pensait bien que ça ne rivalisait pas avec un natif. Largement pas. “Toi, tu es australien ? Ou bien tu viens d’autre part ?” Il se mettait ensuite à marcher derrière lui, essayant d’aller à la même vitesse que lui. Ce serait sûrement pas plus mal. Ouais parce que bon, s’il finissait par le dépasser ou d’être trop loin derrière, ce ne serait probablement pas la meilleure chose qui soit. Du moinc, il le pensait. Il hochait la tête quand il l’écoutant, regardant autour de lui. “Ca a l’air plutôt cool, t’as raison.” Dit-il en se mettant les mains dans les poches. Il faut dire que ça changeait tout de même beaucoup, tout ça, comparé à la France. Il aimait bien.
©YOU_COMPLETE_MESS



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Ven 5 Mai - 16:43 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours défintif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

Ainsi, Lucas lui expliqua qu'il était Français et avait longtemps vécu dans une région nommée « Alsace ». Pour tout dire, aussi curieux qu'il était Paul ne s'était jamais réellement formé à l'art et la connaissance de la géographie aussi était-il tout à fait incapable de dire où cela se trouvait. Par principe, il connaissait la capitale française nommée Paris et pensait être capable de la situer à peu près sur une carte mais ses connaissances s'arrêtaient là.
Cela dit, la manière de s'exprimer du petit était plutôt bonne. C'était pas tellement une question d'accent mais plutôt de vocabulaire et de construction de phrase. L'Anglais appris dans les écoles du monde entier était plutôt de l'Anglais britannique et dès que l'on se baladait dans les autres pays – notamment du Commonwealth – cet Anglais se trouvait modifié et la manière de le parler également. Celle-ci s'éloignait alors des choses apprises dans les écoles.

Concernant ses origines personnelles il n'y avait aucun doute – bien que les connaissances familiales ne remontent pas si loin que ça. « Plutôt très australien pour ma part ! » confia-t-il fièrement. « Je suis même né à Brisbane... » ajouta-t-il comme si cette précision avait de l'importance.

Ils se mirent alors en marche vers le centre ville dans lequel Paul comptait bien faire quelques présentations d'échoppes et de bars. Question de repérage uniquement. Evidemment.

Avançant encore un peu, il prit un air de présentateur. « Sur notre droite, cher monsieur, je peux vous présenter le Midnight Oil Pub, petit bat fort sympathique et Ô combien réputé dans notre chère ville ainsi qu'une boîte de nuit dans laquelle vous serez en mesure de ne pas dormir autant de nuit que le souhaiterez ! » Il s'amusait bien. Parce que Lucas lui offrait une compagnie alors qu'il ignorait quoi faire de sa soirée, et parce que tous ces endroits lui rappelaient forcément quelques souvenirs.


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Mar 9 Mai - 20:26 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boyIl l’écoutait parler, alors comme ça, il était donc Australien ? En même temps, il ne voyait même pas pourquoi ça pourrait tant l’étonner que ça en fait, il était en Australie ! Il n’y avait rien d’étonnant là-dedans, mais Lucas trouvait tout de même ça plutôt cool. Il faut dire qu’il y avait très peu de choses qu’il n’appréciait pas… Au contraire même. Il aimait quasiment tout, étrangement. “Et ça ne te dérange pas d’avoir passé toute ta vie ici ? Enfin si tu as passé toute ta vie ici…” Ouais, si ça se trouve, il avait voyagé ou quelque chose comme ça, qui sait ? “Enfin, je dis pas que c’est mal. J’ai moi-même eu du mal à quitter ma ville et ensuite mon pays, mais bon, je suis venu ici avec un ami qui a grandit ici. Archie Solomos, peut-être que tu connais sa famille ? Ou peut-être celle d’une de ses amies ! Eileen. Je connais pas son nom de famille par contre… mais bon, peut-être qu’ils ne te disent rien après tout.” Mais bon… Il devrait peut-être arrêter ses petits monologues..
Se mettant en chemin avec lui, il regardait autour de lui très attentivement, puis en plus, ils arrivaient dans un coin où Lucas pensait bien traîner pendant un bon moment et tout cela bien souvent. Ouais, il faut dire qu’il aimait tellement passer sa vie en boîte ou se bourrer la gueule… C’était quelque chose qu’il pourrait clairement faire toute sa vie si le fait d’avoir la gueule de bois n’était pas un peu embêtant. Ouais, parce que parfois… C’était pas forcément la meilleure chose qu’il soit. Mais au bout d’un moment, on s’y habitue ! “Oh, je vous remercie, gentilhomme.” Lui dit-il, lâchant un petit rire. “Il faut dire que m’emmener ici, c’était probablement la meilleure idée. J’adore aller en boîte ou dans les bars. J’y passait un bon nombre de mes soirées quand j’étais à Paris. Même quand j’avais cours le lendemain d’ailleurs..” C’était pas une des meilleures idées qu’il avait pu avoir dans sa vie, mais que pouvait-il y faire après ?
©YOU_COMPLETE_MESS✰ 351 mots ✰



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Jeu 11 Mai - 12:32 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours définitif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

Toute sa vie ? Ce n'était pas faux. Paul était né à Brisbane et y avait grandi : primaire, collège, lycée, il avait vécu la totalité de ses premières années ici. Cependant, comme tout jeune adulte qui se respecte il s'était éloigné pour rejoindre Sydney afin d'y poursuivre ses études et commencer à vivre réellement sa vie d'adulte. Alors non, cela ne le dérangeait pas. Il n'avait jamais vraiment d'envie de voyage lointain, pas de besoin d'émancipation féroce, alors était toujours resté en Australie et s'en portait parfaitement bien.
Il sourit cependant à cet élan de jeunesse qui s'étonnait qu'il soit toujours resté « ici ». C'était mignon tout plein pour être honnête. « Non, pas de regrets ! Je suis parti quelques années pour faire mes études à Sydney, mais autrement j'ai effectivement toujours vécu à Brisbane. Ma famille compte beaucoup, et puis je dois dire que je n'ai jamais été tellement attiré par les voyages lointains... ». Pas besoin de cacher quoi que ce soit, il s'agissait là d'une conversation sympathique menée par le hasard de leur pérégrinations respectives.

C'était fou de constater la pipeletterie de ce jeune homme. Probablement dans un soucis de sympathie, il préféra ajouta qu'il n'avait rien contre le fait de rester toujours dans la même ville et partit à lui expliquer qu'il avait suivi l'un de ses amis – dont le nom ne disait absolument rien à Paul – et que peut-être le vétérinaire connaissait l'une de leurs amies. Il parlait vite et avec l'engouement de la jeunesse ce qui ne faisait que renforcer le sourire du vétérinaire plutôt amusé par la situation. Tout cela le changeait de sa routine quotidienne et ne lui faisait pas de mal. « Non, je dois dire que je ne connais aucun de ces noms… Mais faut dire que je traîne plus avec les vieux et toujours dans les même endroits... » ajouta-t-il dans un léger éclat de rire. Oui, il se fichait de lui sans se cacher. Peut-être commençait-il a assumer son âge qu'il trouvait déjà trop avancé.

Puis, parce qu'il s'était donné la mission d'être un guide de qualité, il commença par présenter le pub et la boîte les plus connus de la ville. Pour un petit jeune comme celui qui se trouvait à ses côtés, il fallait au moins commencer par ça. Idée qui fut confortée par l'aveux de Lucas, annonçant qu'il avait déjà passé bon nombre de soirées dans des endroits comme ceux-là. « Et bien, jeune homme quelles sont donc ces manières là ? On ne se met pas minable lorsqu'on a cours de lendemain…. » Paul faisait mine de réprimander Lucas. Parce qu'il trouvait ça drôle, et parce que s'il devait être honnête, il dirait qu'il avait lui même passé quelques soirées de ce genre pendant ses études. « Et tu faisais quoi comme études ? Si ça n'est pas indiscret ? »



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Sam 13 Mai - 16:31 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boyIl l’écoutait parler, hochant doucement la tête pour lui montrer qu’il l’écoutait attentivement, parce que c’était le cas. Il faut dire qu’il avait toujours été ce genre de personne, ceux qui passent leur temps à écouter - même s’il parle aussi beaucoup - parce qu’il a toujours aimé ça, il est intéressé par le monde qui l’entoure, il aime le monde qui l’entoure, même si ça pourrait paraître assez spécial pour certaines personnes. Ouais parce qu’il y avait plutôt des tas de gens qui n’en avaient totalement rien à foutre, mais bon, ce n’était pas vraiment le moment de débattre de ce genre, une autre fois peut-être. “Sydney ? Et c’était bien ?” Lui demandait-il en penchant la tête sur le côté. Il avait vu des tas de photos sur Internet, mais bon… il n’y était jamais vraiment allé en fait. Mais il devait bien avouer qu’il rêverait de passer un moment là-bas, mais en même temps, c’était sûrement parce qu’il aimait beaucoup voyager, et pourtant, il n’avait pas beaucoup voyagé dans sa vie. Ce n’était pas pour autant qu’il ne voulait pas. M’enfin bon ! “Ouais, c’est vrai que parfois, c’est mieux de rester chez soi, auprès de ceux qu’on aime.” Beaucoup de gens étaient dans cette situation et elle n’était pas mauvaise, au contraire. Lucas les comprenait totalement. Lucas lui avait ensuite parlé de la raison de pourquoi il était là et des personnes qu’il connaissait ici, du moins, de nom. Tout en s’égarant un peu comme il avait si bien le faire. En écoutant sa réponse, il ne pouvait s’empêcher de rire. “Avec les vieux ? Et vous jouez aux bridge tous ensemble ?” Plaisantait-il en gardant un sourcil haussé. Il le taquinait clairement, il faut dire qu’il n’avait tout de même pas l’air si vieux que ça. Lucas lui donnerait la trentaine au maximum.
Une fois près des bars, il ne pouvait s’empêcher de rire une nouvelle fois parce que bon sang… Cela faisait si longtemps qu’on ne l’avait pas réprimander, même si ce n’était que pour plaisanter. Ca lui ferait presque bizarre pour être totalement honnête. Mais il aimait bien.”Quel jeune ne s’est jamais mis dans ce genre d’état alors qu’il a cours le lendemain ?” Demandait-il avec un léger sourire en coin sur les lèvres. “Et puis, pour ma défense, ce n’était jamais la veille d’examens.” Sinon, il aurait vraiment été misérable. Mais il pensait tout de même qu’il n’aurait pas tant merdé pour ses études. Parce que bon, il avait beau avoir des facilités, il pensait bien qu’avec une horrible gueule de bois, ça risquerait pas de bien se passer. Il n’avait pas vraiment envie d’essayer en tout cas. “J’étudies le Droit International ! Je me suis aussi inscrit à l’Université de Brisbane, du coup, je vais continuer. Et toi, tu as étudié quoi ?”
©YOU_COMPLETE_MESS✰ 475 mots ✰



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Lun 15 Mai - 19:14 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours définitif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

Alors qu'il avait tranquillement expliqué à Lucas qu'il avait toujours vécu à Brisbane, sauf les quelques année de ses études qu'il avait réalisé à Sydey, ce dernier sembla l'écouter avec intérêt et lui demanda plus d'informations au sujet de cette ville qu'il ne semblait pas connaître. « C'est une ville agréable ! Et puis pour ce qui est d'être jeune et y faire des études, c'est vraiment idéal pour ça ! » confia-t-il dans un petit sourire. Paul avait vraiment aimé les années qu'il avait passé là bas. Ça avait été une parenthèse étudiante enrichissante et très plaisante : une grande ville, avec toutes les activités qu'elle comprenait, toutes ces nouvelles personnes que l'on pouvait aisément rencontrer… Tout cela lui avait permis de grandir encore et de devenir réellement adulte mais aussi et surtout de comprendre qu'il n'avait pas envie de passer sa vie dans une si grande ville. Paul aimait Brisbane et avait alors décidé qu'il y retournerait faire sa vie une fois son diplôme en poche, d'autant que cela lui permettait de rester à proximité de sa famille. « Finalement, j'ai effectivement préféré revenir ici, pour être prêt de ma famille... » Il n'avait jamais eu l'impression d'accorder autant d'importance à la famille mais en y réfléchissant, il ne s'imaginait pas construire sa vie – et même sa famille – trop loin de la sienne alors vivre à Brisbane était une bonne solution.

Lorsqu'il expliqua ne traîner qu'avec des vieux, Lucas le taquina en lui parlant Bridge. Paul éclata de rire avant de répondre.« Ah non… Mon truc c'est plutôt le Tarot ! » bien sûr qu'il rigolait. Ca ne faisait pas de mal de se détendre un peu.
Après les vieux, ce fut le tour des jeunes et ils en virent à parler des beuveries étudiantes. Le vétérinaire avait fait mine de réprimander son jeune compagnon, arguant que boire les veilles de cours n'était pas une bonne chose – alors qu'évidemment, tout le monde l'avait fait à son époque. « Oh, s'il n'y avait pas examen le lendemain alors en effet, c'est tout à fait excusable ! » répliqua-t-il avec un grand sourire narquois. Lucas l'informa qu'il suivait des études de Droit et Paul le salua alors d'une pseudo révérence.« Sacrée discipline ! Ça exige beaucoup de travail ! » Evidemment, la question lui fut retournée et le vétrinaire se fit un plaisir de répondre.« La zoologie médicale. Enfin, je suis vétérinaire quoi ! Je m'occupe des kangourous au Lone Pine, je ne sais pas si tu y es déjà allé ? »



COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Messages : 45
Inscrit le : 27/03/2017
Crédits : Justayne pour l'avatar, signature de You_complete_mess
Mon âge : 21 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lucas Leroy
« »
http://crimsonday.forumactif.com/
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Sam 24 Juin - 20:51 - #


Paul & LucasCome find me, I'm a lost boyIl hochait la tête quand il l’écoutait parler, un léger sourire sur le bout des lèvres. “Alors, il faut croire que je me suis trompé de ville.” Annonçait-il avec un léger rire, si c’était tellement bien de faire ses études à Sydney, peut-être qu’il aurait dû le faire, mais bon, il ne faisait que plaisanter en réalité. Il faut dire que Brisbane, c’était réellement la ville dans laquelle il avait envie d’être et tout ça uniquement parce qu’il y avait Archie et tout la bande. “Peut-être que je devrais finir par visiter cette ville.” Faut dire qu’en même temps, il avait toujours été fan de la culture d’autres pays, ce genre de choses. Ce n’était pas pour rien qu’il avait déjà passé du temps dans certains musées et qu’il avait tenté tant bien que mal de visiter la ville, mais ça c’était bel et bien avant de se perdre, mais bon… “Je te comprends, on est toujours mieux auprès de sa famille après tout, non ?” Du moins, c’est ce que beaucoup de gens pensent, mais bon. “La famille, c’est quelque chose de sacré.” Tout le monde ne pensait probablement pas comme lui, mais pour être totalement honnête, ce n’était pas vraiment son problème.
Il ne pouvait s’empêcher de rire quand il l’entendait lui répondre qu’il préférait le tarot. Bon sang, c’était vraiment mieux quand les gens rient avec lui sur les conneries qu’il peut sortir. Ouais, parce que bon, sinon… Ça risquerait de rapidement devenir malaisant. Et pas qu’un peu. “Le tarot ?” Demandait-il en haussant un sourcil, un air amusé sur le visage. “Moi qui pensait que c’était pour lire l’avenir ces cartes…” C’est vrai quoi, c’est pas ce qu’on utilise pour lire l’avenir ? C’est une autre sorte de cartes ? Il n’était pas persuadé.
Il faisait un sourire en l’écoutant parler parce que c’est vrai quoi, on peut dire que tant qu’il n’y a pas d’examen le lendemain, qu’il ait la gueule de bois ou non, ce n’est pas si grave que ça en fait. “Bien évidemment, voyons.” Annonçait-il, lâchant un petit rire, puis son rire ne s’éteignait pas, au contraire, quand il le voyait lui faire une révérence. C’était juste magnifique. “Tu me fais pas dire, mais j’aime beaucoup cette filière, cette vocation.” Faut dire que maintenant, ça faisait un petit bout de temps qu’il en faisait puisqu’il avait commencé en Terminale. Donc, quand il avait 17 ans, ce qui fait 4 ans ! Et il est même pas lassé ! “Non, je ne connais pas, mais j’aime beaucoup les kangourous ! Ton métier doit être tellement cool…” C’est vrai quoi, travailler avec des animaux, ce serait probablement ce qu’il voudrait faire s’il n’était pas déjà à fond sur le droit.
©YOU_COMPLETE_MESS ♦ 467 mots



Got a drop in my throat, chill in my bones when no one's around.
See a light and a flare, nobody's there ; they don't hear a sound.
Oh, the burden that I face inside every night.
I'm a stranger when I wake, wake up in your eyes.
When the world I've come to know is a replica of our own forever alone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 302
Inscrit le : 10/10/2016
Crédits : shiya
Mon âge : 36
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Célibataire
Paul Quincy
« »
Re: PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Dim 25 Juin - 10:53 - #






lucas & paul


Perdre son chemin n'est pas toujours définitif. Il arrive même qu'on ait besoin de s'écarter du chemin pour se (re)trouver.

À nouveau, Lucas lui servit une petite pique sur Brisbane, comme quoi ce n'était peut-être pas le meilleur choix. Parce qu'ils avaient évoqué Sydney, cette ville si grande, si vaste, parfaite pour les étudiants en mal de sensations et de soirées. Le ton était plus ironique qu'autre chose, et Paul le perçut bien, aussi ne fit-il que sourire avant d'arborer un air faussement vexé. « Je ne peux décemment pas vous laisser dire des choses pareilles jeune homme ! » comme une réprimande, mais le vétérinaire s'amusait comme un gamin. « Brisbane est une ville magnifique dans laquelle il est possible de faire un tas de choses, qu'on soit étudiant ou à la retraite ! » et c'était vrai. Il était certes plus difficile de se faire livrer un plat Cambodgien à cinq heures du matin, mais on pouvait à peu près tout faire sans s'éloigner du centre ville. Et il y avait la plage, la mer, le surf… Toutes ces balades en plein air si faciles à faire. L'amour qu'éprouvait Paul à l'endroit de sa ville natale était sans bornes et rapidement il devenait intarissable si on lui en laissait le temps.

Oh oui. Là dessus le vétérinaire ne pouvait qu'être d'accord. Elevé dans une famille de quatre enfants, dont il était le seul de sexe masculin, avec une éducation judéo-chrétienne semi-pratiquante – ils avaient tous été baptisés et la famille se rendait à la messe au moins un dimanche sur deux, en plus des messes de Pâques et Noël – on lui avait inculqué entre-autres la valeur d'une famille unie et Paul ne s'imaginait pas vivre trop loin de ses sœurs ou de ses parents. D'autant plus que maintenant, il pouvait jouer au tonton gâteau qui pourrissait grassement ses neveux et nièces. « Parfaitement d'accord ! Brisbane étant une grande ville, c'est aussi pour ça que je suis resté. Nous sommes tous à moins de dix minutes en voiture les uns des autres, et ça c'est super chouette ! » Certains objecteraient qu'il serait peut-être temps de couper le cordon mais leurs repas dominicaux chez ses parents étaient une tradition à laquelle il ne dérogerait pas à moins d'être cloué dans un lit d'hôpital à l'article de la mort.
Paul ne lisait pas les cartes mais jouait au tarot. Aussi ne put-il s'empêcher de rire lorsque Lucas s'étonna que cela puisse être également un jeux de cartes. « On peut effectivement y lire l'avenir, mais c'est aussi un jeux de cartes assez proche de la belote en fait. C'est pour ça que j'ai du mal avec la belote, j'ai trop été habitué au Tarot. » long laïus pour un simple jeu de cartes. « Je pourrais t'apprendre un de ces quatre si tu veux ! » Ce jeune homme lui plaisait bien en fait. Et Paul aimait particulièrement jouer les professeurs.

Vint ensuite le traditionnel sujet des professions ou études et Lucas lui affirma être pleinement satisfait par la voie qu'il avait choisi, et cela semblait réellement le passionner. Il s'étonna – comme beaucoup de gens en réalité – de son métier à lui avec les Kangourous et Paul sourit. « Tous les métiers sont cool quand on fait ce qu'on aime ! Et je crois que je m'imaginerais pas faire autre chose... » Le vétérinaire avait eu de la chance en trouvant sa voie aussi rapidement. Lui n'avait pas été obligé de changer d'orientation plusieurs fois pour enfin trouver quelque chose qu'il aimait au moins un tout petit peu. « Ce n'est pas la bonne heure pour y aller mais dès que ça te tente, viens m'y voir, je te ferais visiter ! » que d'invitations ce soir ! Et en parlant de visite… « Mais au fait, nous avions à peine commencé ta visite du centre ville avec tout ça ! » il emmena alors Lucas un peu loin sur la route du commissariat et de ce label musical. « C'est ici qu'il faudra venir si tu as un problème, nous avons une équipe d'agents de police tout à fait remarquable… ! » brièvement, il pensa à Evan, enfin à ses fesses et secoua la tête. « Et si jamais l'envie te prenait de vouloir tenter une carrière dans la musique, ce serait par ici ! » il montra le grand bâtiment du doigt.


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
 
PAUL ✰ Come find me, I'm a lost boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Retro sou Komisyon Ankèt Administrativ Paul Denis
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» Quand Paul Raymond bombarde le pouvoir et l’opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: La ville : Brisbane :: Brisbane, centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: