Partagez | 
 

 Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Lun 3 Avr - 3:56 - #


Naël prit une longue gorgée de sa bouteille d'eau avant de grimacer. Il referma la bouteille et la lança dans un coin avant de retourner sur la scène. Il posa son regard sur l'un des metteurs en scène et lui fit un signe de la tête. L'homme était prêt à reprendre après une courte pause de quelques minutes. La journée n'était pas des plus faciles et elle était très exigeante. Exactement comme Nathan aimait. Danser c'était toute sa vie et lorsqu'il pouvait se donner à fond, il le faisait sans se plaindre. Après tout, il avait la chance de pouvoir vivre de sa passion. Lorsque le metteur en scène donna le signal, la troupe de danseurs reprit sa place et recommença l'entraînement. Ils avaient encore plusieurs mois pour se préparer et pour peaufiner chacune des danses de la comédie musicale. C'était la première fois que Nathanaël travaillait sur une comédie musicale et il s'y plaisait bien. Ça changeait de la télévision et de Vegas aux côtés de Céline Dion.

Au bout de quelques heures, le metteur en scène annonça la fin de la répétition. Déjà ? Nath' avait l'impression que ça faisait à peine une heure qu'il avait commencé à répéter. L'homme attrapa sa bouteille d'eau qu'il termina avant de se diriger vers le vestiaire. Heureusement, il y avait des douches dans cet endroit. Nathan détestait sortir de répétition avec les vêtements trempés et de la sueur partout sur le corps. Ce n'était pas agréable comme sensation. Sur scène, il supportait, mais pas à l'extérieur. Naël se donnait comme mission d'être toujours présentable hors scène. Une bonne douche plus tard, le danseur se sécha les cheveux à la serviette, se vêtit d'une chemise et d'un pantalon propre avant d'attraper son sac et de sortir par la porte de derrière. En temps normal, il prenait un taxi pour rentrer, mais aujourd'hui il faisait tellement beau qu'il avait envie de marcher et de profiter un petit peu de cette journée. « Ooooh mon dieu ! C'est Naël Crawford ! » Une voix s'éleva derrière lui ou plutôt un cri. Le danseur fronça les sourcils et se retourna lentement pour se retrouver devant un groupe de jeunes femmes. Elles devaient avoir une vingtaine d'années et elles semblaient provenir des États-Unis. Ce qui expliquait pourquoi elles l'avaient reconnu. Nathan avait fait de la télévision aux USA, pas en Australie. Dans sa nouvelle ville, il vivait une vie d'anonyme qui lui plaisait bien. « Bonsoir les filles. Vous allez bien ? » demanda-t-il dans un premier temps en s’approchant légèrement d’elles. Il crut entendre une fille gémir derrière, mais il ne porta pas attention se concentrant sur la brune en première ligne qui lui tendait son carnet et son crayon. Mais le temps de saisir le crayon, le groupe de fans s’était dispersé afin d’entourer le danseur qui se retrouva complètement coincé entre les femmes qui se faisaient de plus en plus collantes. « S’il vous plait les filles… Chacun votre tour… » dit-il, mais en vain. Elles étaient complètement en train de s’exciter sur le danseur qui n’avait pas l’habitude d’avoir autant d’attention et surtout de cette manière. « S’il vous plait… Laissez-moi partir ! » dit-il d’une voix plus dure. Le danseur avait arrêté de signer les carnets afin d’essayer de quitter le groupe sans trop bousculer les filles. Il n’était pas une personne agressive, au contraire, il était même trop doux.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mar 4 Avr - 1:29 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Il faisait beau et chaud aujourd'hui pour une journée d'hiver. Maggie marchait tranquillement dans les rues de Brisbane avec un gobelet de café à la main. Est-ce qu'elle représentait parfaitement le cliché de la flic qui passe son temps à boire du café ? Absolument. Est-ce qu'elle assumait ce cliché ? Tout à fait. Maggie avait eut l'occasion de finir le boulot un peu plus tôt, elle avait encore pas mal de paperasses à remplir avec sa prise de fonction mais les choses avançaient assez vite pour de l'administratif. La lieutenant avait donc décidé de prendre le temps de se promener un peu dans Brisbane, faire le tour du centre-ville et pourquoi pas faire les magasins ? Ce n'était pas spécialement dans ses habitudes mais aujourd'hui, elle était plutôt de bonne humeur. Cette bonne humeur fut d'ailleurs chassée par des cris provenant d'une ruelle qui l'interpellèrent. Maggie haussa les sourcils et bifurqua de manière à se retrouver dans la ruelle en question.
Il y avait un attroupement au niveau d'une sortie de bâtiment. Maggie ne connaissant par encore Brisbane parfaitement, elle ne savait pas la sortie de quel bâtiment c'était. Elle s'approcha donc de l'attroupement et se rendit compte qu'un homme était au centre et essayait, en vain, de s'échapper d'un groupe de jeunes femmes.

- Hé.. HE ! Laissez un peu d'air à ce pauvre gars !

Maggie se tenait à quelques mètres du groupe et elle tenait toujours son café dans les mains. Clairement, son avertissement n'eut aucun effet et personne ne sembla l'entendre. La lieutenant se renfrogna et essaya de s'approcher du groupe pour extirper l'homme de là. Mais, dans la cohue, elle se prit un coup de coude et son café s'envola pour rejoindre le sol. Maggie fixa son café à présent sur le sol de la ruelle durant quelques secondes avant de réajuster ses lunettes de soleil sur le bout de son nez et de relever les manches de sa veste. Hors de question qu'elle se laisse faire comme ça. D'un pas décidé elle rentra dans la mêlée et attrapa le pauvre homme en question pour le tirer de là. Maggie joua des coudes quelques instants avant de finir par réussir à extirper l'homme et de se placer entre lui et le groupe de jeunes femmes.

- POLICE ! Vous êtes sourdes ou quoi ?! Laissez cet homme tranquille !

Et comme pour donner un peu plus de contenance à ce qu'elle venait de dire, Maggie sortit son badge de Police de sa poche afin de l'afficher sous le nez d'une des jeune femme qui tenta de faire un pas pour se rapprocher du brun se trouvant derrière Maggie. La lieutenant manqua presque de lui foutre le badge dans la figure. Elle ne savait pas qui était ce type mais ces filles semblaient clairement avoir quelque chose contre lui.

- Vous m'expliquez ce qu'il se passe bon sang ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mer 5 Avr - 5:26 - #


En voulant être trop gentil, Naël se faisait parfois avoir et il se retrouvait dans des situations étranges. Normalement, il n’aurait pas dû accepter et continuer sa route. Son agent lui reprochait régulièrement et pourtant Nath’ ne pouvait pas s’empêcher d’être proche des gens qui l’admiraient. Sauf que son agent cherchait à le protéger et lui disait de faire attention avec les groupes de fans. Se retrouver devant deux-trois personnes, ce n’était pas la même chose que d’avoir une quinzaine de jeunes touristes presque hystériques. Pourtant, il n’était pas Justin Bieber. Il était que Nathanaël Crawford, danseur. « Hé.. HE ! Laissez un peu d'air à ce pauvre gars ! » Malgré les cris, Naël distingua une femme qui s’exclama derrière le groupe. Il tourna lentement la tête vers la nouvelle venue en espérant que les jeunes femmes allaient l’écouter, mais ça ne sembla pas être le cas. Nathan semblait être le seul et unique centre de leur attention actuellement. Mais de nature trop calme, il les laissait faire. C’était un peu bête, car il ne risquait pas de se sortir de cette situation aussi tôt. L’homme poussa un cri de surprise lorsqu’il se fit agripper par un bras et qu’il se sentit tiré vers l’arrière. Sur le coup, il crut que c’était l’une des jeunes adultes qui s’attaquait à lui, mais il réalisa que c’était la nouvelle venue qui s’était jetée dans la mêlée. « POLICE ! Vous êtes sourdes ou quoi ?! Laissez cet homme tranquille ! » Naël leva les yeux au ciel et cria alléluia dans sa tête. La police ! Quel coup de chance qui sembla calmer directement le groupe. Après tout qui désirait avoir des problèmes dans un pays étranger ? « Vous m'expliquez ce qu'il se passe bon sang ? » Le bouclé était derrière la policière, mais il se risqua un pas vers la femme devant le groupe afin de lui rendre son carnet. Cette dernière le prit et tenta au passage d’attraper la main de Naël qui eut le temps de la retirer. « Merci pour cette intervention madame la policière. Je crois que ces jeunes femmes n’ont pas su contenir leur joie. » Il s’était exprimé d’une voix douce et très calme malgré la situation. L’homme était en sécurité après tout, il était caché derrière la policière exactement comme un enfant qui se protégeait derrière ses parents. « Mesdames, j’espère que vous allez me laisser aller repayer un café à ma sauveteuse afin de réparer vos bavures. » ajouta-t-il en faisant un signe de la main vers la boisson au sol. Le mécontentement se dessina sur les visages des jeunes femmes, mais contrairement à ce que Nath’ avait cru, elles ne bougèrent pas et continuèrent d’observer le danseur de loin. « Je suis vraiment désolé que vous ayez été importunée par cette rencontre imprévue. » dit le libanais d’une voix plus base pour être entendu uniquement par la policière.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Jeu 6 Avr - 12:57 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 L'homme qui se trouvait derrière Maggie fit un pas sur le côté afin de rendre quelque chose, probablement un calepin, à une des jeune femme du groupe. Ce gars, est-ce qu'il était connu ? Maggie était loin d'être une experte en célébrité, elle ne regardait pratiquement jamais la télé et trouvait ça même un peu débile la télé. Toutes ces émissions de télé-réalité avaient le don de lui sortir par les yeux. Peut-être que l'homme en question était une personnalité de télé-réalité ? Elle n'en savait rien mais en tout cas, le groupe de jeunes femmes ne bougeait pas malgré le fait que Maggie leur ait foutu sa plaque de police sous le nez. La lieutenant lança un regard en arrière lorsque le grand brun lui expliqua que les jeunes femmes n'avaient pas sus contenir leur joie.

- D'accord.. Alors euh.. Mesdames, allez faire exploser votre joie ailleurs, vous voulez bien ? Ne m'obligez pas à appeler des patrouilles pour toute vous embarquer au commissariat.

Maggie ne disait pas ça sur le ton de la rigolade, non. Le brun était clairement victime de harcèlement et, célébrité ou pas, il avait le droit à son intimité. Si il voulait marcher tranquillement dans la rue, Maggie voulait que ce soit possible. Les jeunes femmes semblèrent hésiter en regardant l'homme qui était toujours caché derrière la lieutenant. Maggie haussa les sourcils en entendant l'homme s'excuser de toute cette histoire. Elle haussa les épaules puis tourna légèrement la tête vers lui.

- Ne vous en faites pas pour ça. Vous me devez juste un café, c'est tout.

Passer de la Maggie sérieuse à la Maggie taquine, ce n'était pas un problème pour la brune. Ca lui arrivait souvent et là, elle voulait clairement taquiner l'homme. Il s'en faisait pour pas grand chose. Bon.. Maggie était un peu contrariée que son café ait fini sur le sol, c'était du gâchis, du vrai gâchis. Le café et Maggie s'était une véritable histoire d'amour.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Jeu 6 Avr - 19:03 - #


Il était sauvé ! Merci au hasard d’avoir conduit cette gentille policière sur sa route. Le libanais n’osait pas imaginer combien de temps il aurait été coincé entre ce groupe de femmes à se faire tirer dans tous les sens comme une vulgaire peluche. Il avait des sentiments lui aussi. Le brun expliqua à la nouvelle venue que les jeunes femmes n’avaient pas su contenir leur joie. C’était très étrange dit comme cela. Avoir été aux USA, il y aurait beaucoup de chance que la policière le connaisse et comprendre immédiatement la situation. Là, c’était plus délicat. De plus, Naël n’avait pas envie de passer pour le mec prétentieux en affirmant être une vedette aux États-Unis. D’ailleurs il ne se considérait pas vraiment comme telle. Certes, il avait un public et des fans, mais Nath’ faisait cela, car la danse était sa passion première. La célébrité ne l’intéressait pas particulièrement, surtout lorsqu’il se retrouvait dans des situations comme celle-ci. « D'accord.. Alors euh.. Mesdames, allez faire exploser votre joie ailleurs, vous voulez bien ? Ne m'obligez pas à appeler des patrouilles pour toute vous embarquer au commissariat. » Nath’ secoua vigoureusement la tête de haut en bas afin d’approuver les paroles de la policière. Il fallait qu’elles partent et qu’elles le laissent tranquille. L’homme s’excusa auprès de la brunette. Après tout, elle devait avoir des choses tellement plus intéressantes à faire que de gérer des groupies. Il était reconnaissant qu’elle prenne quelques minutes pour lui. « Ne vous en faites pas pour ça. Vous me devez juste un café, c'est tout. » Le bouclé rit légèrement. Un café ce n’était pas cher payer pour avoir été libéré de ces femmes. « Sur ce mesdames, je vous souhaite un bon voyage. » dit-il avant de s’éloigner de quelques pas, espérant être suivi par la policière. S’il se retrouvait seul, il craignait que les femmes tentent de le suivre. « Merci de votre intervention. Je ne sais pas comment j’aurais fait sinon… » Il se positionna devant la femme et lui tendit une main afin de se présenter. « Je m’appelle Nathanaël. » Aussi bien commencer par le début, non ? Les présentations. Après tout, elle lui avait – d’une certaine façon – sauvé la vie. Et surtout ses vêtements que les jeunes femmes auraient finis par arracher. Le libanais passa lentement ses mains sur son veston afin de le remettre à sa place. Il aimait bien paraître et être parfaitement vêtu. Ce qu’il pouvait détester les plis. « Je vous payer le café de votre choix, à l’endroit de votre choix pour vous remercier. » Il sourit largement à la femme et lui fit signe qu’il la suivait.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Sam 8 Avr - 12:57 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Après les paroles de l'homme souhaitant un bon voyage aux jeunes femmes, un soupire collectif s'échappa du groupe de groupies. La réaction des jeunes femmes arracha un sourire à Maggie. Elle ne savait pas qui était ce type mais, clairement, il était connu et toutes ces jeunes femmes devaient être terriblement jalouse de voir une flic se retrouver seule aux côtés d'une telle star. Maggie avait beau essayer de mettre un nom sur le visage de l'homme, elle n'y arrivait pas. Elle n'était vraiment pas douée pour ce genre de choses. Le groupe de groupies prit enfin la direction de la sortie de la ruelle laissant ainsi Maggie et l'homme seuls. Encore une fois, des remerciements sortir d'entre les lèvres de l'homme et Maggie se contenta d'hausser les épaules en souriant.

- Je vous ai dis, c'est rien. J'allais pas laisser ces groupies vous dépouillez quand même.

Un nom sortit enfin des lèvres du jeune homme. Nathanaël. Bon, ça n'avançait pas plus que ça Maggie mais, au moins, elle pouvait mettre un prénom sur ce visage. Elle esquissa un sourire, encore, et attrapa la main que Nathanël lui tendit afin de la serrer.

- Je suis Maggie, enchantée !

Maggie l'observa passer les mains sur ses vêtements. Il semblait avoir eut une petite frayeur le Nathanaël et c'était légitime. Se retrouver encerclé par un groupe de groupies comme ça, ça devait pas être rassurant du tout. Les prunelles chocolats de Maggie se portèrent sur le bout de la ruelle où on pouvait voir une rue plus grande et beaucoup plus vivante. Elle reporta ensuite son attention sur Nathanaël qui lui proposait de lui offrir un café n'importe où.

- Il y a un café pas très loin d'ici mais je vous laisserai pas m'inviter. Je suis pas venue vous aider pour profiter de vous.

C'est vrai ça. Maggie n'était pas venu dans le but de se faire payer un café. Elle tourna donc les talons et commença à marcher pour prendre la direction du café. Elle jeta cependant un coup d'oeil en direction de Nathanaël pour voir si il la suivait.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Dim 9 Avr - 2:52 - #


Nathanaël était poli voire même un petit peu trop poli. Il s’excusait facilement même si ce n’était de sa faute et il avait cette tendance à remercier plus que nécessaire. Parfois ça énervait autour de lui, mais on apprenait à le connaître. L’homme était tout sauf méchant. Nath’ fut heureux de constater que les jeunes femmes n’insistèrent pas plus et quittèrent la ruelle après que le danseur leur souhaita un bon voyage. Le libanais se doutait que la présence de la policière y était pour beaucoup. « Je vous ai dis, c'est rien. J'allais pas laisser ces groupies vous dépouillez quand même. » Nath’ ne put s’empêcher de rire légèrement. En toute franchise, elles n’auraient pas eu grand-chose à dépouiller, mais elles se seraient sans doute contentées d’une mèche de cheveux. Le bouclé préféra ne rien ajouter et fit un signe de tête à la policière. Il était vraiment reconnaissant de son geste, car beaucoup n’aurait pas osé le poser. Certes, son rôle de policière devait sans doute la forcer un petit peu à intervenir dans ce genre de cas, mais si elle n’était pas en service, elle aurait bien pu fermer les yeux et continuer son chemin. « Je suis Maggie, enchantée ! »  Le danseur serra la main de la prénommée Maggie. « Enchanté également ! » L’homme était toujours content de faire des nouvelles rencontres. C’était son côté sociale qui ressortait. Dès qu’il avait l’occasion, il en profitait. « Il y a un café pas très loin d'ici mais je vous laisserai pas m'inviter. Je suis pas venue vous aider pour profiter de vous. » Le brun haussa un sourcil. Il ne voyait pas ça de cette manière. Il ne se sentait pas obligé de payer un café pour la jeune femme. C’était uniquement pour la remercier. C’était de la gentillesse aucune obligation. « Je ne voyais pas ça comme une façon de profiter de moi. Au contraire, c’était pour vous rembourser votre café décédé pendant la manœuvre de sauvetage. » répondit-il en suivant la jeune femme. « Vous savez… Ce n’est pas un café qui va me ruiner. Ça me fait très plaisir de vous l’offrir. » surenchérit-il. Ruiner pour un café ? Pas du tout. L’homme avait la chance de gagner extrêmement bien sa vie et d’être marié à un homme qui gagnait encore mieux sa vie. L’argent n’avait jamais été un stress pour Naël. Il voulait l’offrir à la jeune femme uniquement pour la remercier. Sans obligation et sans arrière-pensée. « De plus, je pense que j’ai également besoin d’un café après cette aventure! » Du coup, ça serait un deux pour un. Il pourrait s’acheter un breuvage en plus d’en offrir un à la Maggie. Même pas de détour!


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mar 11 Avr - 18:13 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 L'homme serra la main de Maggie et la jeune femme lui adressa un sourire. Cet homme avait l'air doux. C'était l'impression qu'avait Maggie. Elle ne savait pas qui il était ou pourquoi il était connu mais Nathanaël semblait être la douceur incarnée. Ca expliquait probablement pourquoi il s'était retrouvé dans la situation de laquelle Maggie l'avait tirée. Elle haussa alors les épaules lorsque Nathanaël lui affirma que ça lui faisait plaisir de lui offrir un café. Bon.. Si ça lui faisait plaisir, Maggie n'allait pas lui refuser ? Elle ne pouvait cependant pas s'empêcher de penser que c'était mal d'accepter un café de la part d'un parfait inconnu.

- Bon.. Si vous en prenez un vous aussi.. Pourquoi pas alors.

Le duo marchait à présent paisiblement dans les rues de Brisbane. Ils progressaient jusqu'au café qui se trouvait non loin de la ruelle où les groupes avaient coincés Nathanaël. Les gens ne semblaient pas vraiment se retourner au passage de Nathanaël et Maggie, alors la curiosité de la lieutenant de police continuait de grandir à chaque pas. Qui était cet homme ? Il était connu mais pas particulièrement par les habitants de Brisbane apparemment. Il semblait assez ouvert alors il ne prendrait probablement pas mal le fait que Maggie lui demande qui il était ?

- Ces jeunes femmes.. Elles semblaient vous connaître mais pas personnellement. Je suis désolée si ma question est déplacée mais.. Vous êtes un acteur ou quelque chose comme ça ?

C'était souvent des acteurs qui déplaçaient les foules alors Maggie assumait que Nathanaël était probablement un acteur. Elle espérait réellement que sa question ne froisserait pas l'homme, ce n'était absolument pas le but de la lieutenant.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Ven 14 Avr - 6:24 - #


Certains hommes auraient pu avoir des mauvaises intentions ou des idées précises en invitant la policière à prendre un café. Il était vrai que si Maggie avait été un homme, peut-être que la situation aurait été différente, mais là, Naël souhaitait uniquement la remercier. Qui sait, peut-être qu’il allait se faire une amie ? Aux États-Unis, Nathan avait un très grand cercle d’amis.  Il était toujours occupé et il sortait souvent. Depuis son arrivée à Australie, sa vie était beaucoup plus calme. Il avait quelques connaissances, mais il passait beaucoup de soirée seul. Ce qui était très différent des USA, mais ça lui faisait du bien. « Bon.. Si vous en prenez un vous aussi.. Pourquoi pas alors. » Le bouclé sourit. Il était content. Certes, un café n’allait pas rembourser entièrement sa dette et le fait qu’elle lui avait sauvé la vie, mais ça serait un début. « Après une journée une bonne journée de travail, je mérite bien un café ! » ajouta-t-il pour que la jeune femme ne se sente pas mal à l’aise de cette proposition.

Ensemble, ils se rendirent vers un petit café non loin. Heureusement, sur la route, Nathan ne croisa pas de fans et ils purent atteindre le restaurant sans problème. « Ces jeunes femmes.. Elles semblaient vous connaître mais pas personnellement. Je suis désolée si ma question est déplacée mais.. Vous êtes un acteur ou quelque chose comme ça ? » Un sourire étira les lèvres de Nathanaël. Ça serait mentir de dire qu’il ne trouvait pas sa situation étrange en Australie. Il était redevenu un total inconnu et il devait refaire sa réputation ici. Nathan ne savait pas s’il allait le faire. Il avait beaucoup aimé son expérience à la télévision américaine, mais il avait envie d’essayer autre chose. « Votre question n’est pas déplacée. Nous ne pouvons pas connaître tout le monde. Je ne suis pas acteur, je suis danseur. J’ai participé à quelques saisons d’une émission populaire « Dance with the stars » aux États-Unis. Ces jeunes femmes étaient des américaines en voyage. » répondit-il de sa voix douce et avec son traditionnel sourire. Répondre aux questions n’avait jamais été un problème pour lui. « Vous êtes australienne ? » demanda-t-il curieux d’en apprendre davantage sur la policière. Le bouclé n’avait pas remarqué d’accent particulier, mais il n’était pas un expert pour reconnaître les accents. Pour sa part, Naël avait son accent anglais prononcé qui ne lui permettait pas de cacher ses origines.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Sam 15 Avr - 1:56 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Le jeune homme et la jeune femme arrivèrent rapidement au café sans rencontrer le moindre problème sur la route. Il y avait un peu d'attente alors Maggie et Nathanaël se placèrent de manière à faire la queue pour être servit lorsque leur tour viendrait. La question qu'avait posé la lieutenant ne tarda pas à avoir une réponse. Il était donc danseur, il avait fait de la télé. "Dance with the stars", ça ne disait rien à Maggie. Absolument rien mais ça avait l'air d'être connu alors elle se contenta d'hocher la tête. La horde de fans étaient des américaines, ça expliquait le fait qu'elle connaisse l'homme.

- L'émission s'importe en Australie ou vous êtes là pour une tout autre raison ?

Oui, la curiosité de Maggie ne connaissait que très peu de limite. C'était une sorte de déformation professionnelle, elle avait tendance à interroger les gens sur leur vie. Parfois même un peu trop. La brune fit un pas en avant tandis que la file d'attente avançait lentement vers la caisse et donc vers les cafés. Cette fois-ci, ce fut au tour de Nathanaël de poser une question et à Maggie d'y répondre. Elle hocha la tête en souriant.

- Je suis née à Sydney mais mes parents sont hindou, ils viennent d'Inde.

Maggie ne savait pas vraiment si Nathanaël lui avait posé la question à cause de sa couleur de peau ou quelque chose dans ce genre là mais ce n'était pas un problème pour elle. La jeune femme était très fière de ses origines, très fière de ce que ses parents avaient accomplis en venant jusqu'en Australie et en ouvrant leur supérette. Parler de tout ça était loin d'être un problème.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Lun 17 Avr - 4:14 - #


Nathanaël confia sans problème à la jeune femme qu’il était danseur et qu’il avait joué dans une émission de télévision populaire là-bas. Ce qui expliqua l’hystérie des jeunes femmes à son égard. Enfin… Non… Certaines personnes savaient très bien comment agir face à lui. Après tout, il était un être humain comme un autre et il aimait qu’on l’approche comme une personne normale. Signer un autographe et prendre une photo ne le dérangeait pas, mais il détestait qu’on lui saute dessus et qu’on le traite presque comme un animal de foire. « L'émission s'importe en Australie ou vous êtes là pour une tout autre raison ? » Négativement il secoua la tête avant de préciser. « Non, l’émission a déjà eu son petit succès en Australie. Pendant une quinzaine de saisons. Ça s’est terminé l’an dernier. Je suis ici pour travailler sur une nouvelle comédie musicale qui devrait voir le jour cet hiver. Ça va être une première expérience pour moi dans le théâtre. » confia-t-il. De base, il n’était pas venu en Australie pour bosser, même s’il avait fait croire que si à son mari, il avait eu la chance d’avoir ce contrat qui lui est tombé dessus. Naël n’avait pas pu refuser. Il aimait tellement danser qu’il ne se voyait pas arrêter complètement pour fuir son mari. Son mari serait beaucoup trop heureux de savoir que son homme avait arrêté. C’était ce qu’il désirait depuis tellement longtemps. Il avait toujours désiré faire de Nathan un homme au foyer, mais le bouclé s’y était opposé.

Par la suite, le jeune homme demanda à Maggie si elle venait de l’Australie. Il avait remarqué que c’était très difficile de deviner l’origine des gens dans ce pays. Surtout dans son quartier, Willow Lane, où les gens venaient de partout. C’était super intéressant d’en apprendre plus sur les origines de tous et chacun. « Je suis née à Sydney mais mes parents sont hindou, ils viennent d'Inde. » Ah ! Ceci expliquait cela. Lentement il hocha la tête. « Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter Sydney. Ça doit être une ville magnifique. Je peux vous demander pourquoi avoir quitté Sydney pour Brisbane ? » demanda-t-il tandis qu’il continuait d’avancer dans la file d’attente jusqu’à arriver devant la caissière. « Vous pouvez prendre tout ce que vous désirez. Je vous invite ! » dit-il en tournant la tête vers Maggie pour qu’elle passe commande en premier.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Lun 17 Avr - 19:05 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Une comédie musicale ? Maggie n'avait jamais vu ce genre de chose en direct. Bon à part High School Musical mais elle n'était même pas certaine que ce soit véritablement une comédie musicale. Elle nota dans un coin de sa tête de surveiller l'affiche du théâtre de Brisbane et d'acheter un billet pour aller voir Nathanaël lorsque la comédie musicale sortirait au théâtre. Ca sera l'occasion d'aller voir quelque chose au théâtre puisque Maggie n'était vraiment du genre à fréquenter régulièrement ce genre d'endroit. Et puis le théâtre en général, elle ne savait pas vraiment ce que c'était. Maggie n'avait jamais aimé en faire lorsqu'elle avait été obligé à l'école alors ça l'avait toujours fasciné ces personnes qui ont le courage de monter sur scènes devant des centaines de personnes.

- Je vais surveiller la programmation du théâtre alors. Ca sera l'occasion de voir une comédie musicale !

La file d'attente progressait toujours aussi lentement mais Maggie voyait à présent le comptoir. Ce n'était plus qu'une question de minutes avant que ce ne soit leur tour de commander. Maggie posait des questions à Nathanaël et, naturellement, il en posait aussi. Les lèvres de la lieutenant se pincèrent quelques instants face à sa question. Elle n'aimait pas mentir mais elle n'était pas non plus obligé de dire la vérité au danseur. Elle se contenta donc d'omettre quelques détails.

- C'est le travail qui m'a poussé à venir à Brisbane. Le boulot de flic à Sydney est assez.. Intense. Disons que je cherchais un peu de tranquillité en venant ici.

Elle ne mentait pas, c'est vrai. Bosser à Sydney, au commissariat central, c'était vraiment éprouvant. Mais Maggie adorait ça, ses supérieurs avaient juste décidés de lui arracher ce plaisir. Ils avaient décidé qu'elle avait franchit une ligne à ne pas franchir lorsqu'elle avait levé la main sur un suspect récalcitrant en interrogatoire. Voilà la réelle raison qui avait amené Maggie à Brisbane mais elle était beaucoup trop fière pour admettre qu'elle avait fait une erreur, même à un inconnu.
Finalement, ce fut le tour de commander et Maggie écouta attentivement ce que lui dit Nathanaël. Elle pouvait commander ce qu'elle voulait. C'était tentant mais la seule chose que Maggie appréciait vraiment, c'était un bon café noir. Elle esquissa un sourire.

- Je vais prendre un café noir, s'il vous plait.

Les prunelles chocolats de Maggie se posèrent ensuite sur la serveuse qui commença à préparer la commande qu'ils avaient passée. Elle l'observa faire quelques secondes avant de se tourner à nouveau vers Nathanaël.

- Vous vivez avec du monde ici ou toute votre famille est aux Etats-Unis ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Dim 23 Avr - 3:28 - #


Même si Nathanaël était spécialisé dans la danse classique, il était un touche à tout. La télévision, la comédie musicale, la scène… Il n’avait pas encore sa préférence, du coup, il était encore plus ouvert à élargir ses horizons et à essayer autre chose. Tant qu’il dansait, il ne ferait pas son difficile. Peu de gens avait la chance de vivre de sa passion, donc il n’allait pas se plaindre. Certes, il n’allait pas accepter n’importe quoi non plus, il se respectait. On lui avait déjà proposé des bars de danseurs ou autre… Nath était un professionnel et il n’irait jamais jusqu’à se mettre à nu pour gagner sa vie. « Je vais surveiller la programmation du théâtre alors. Ca sera l'occasion de voir une comédie musicale ! » Le bouclé sourit doucement. Il avait été au théâtre plusieurs fois dans sa vie. Il avait vu énormément de pièces et de comédies musicales, mais là, ça serait la première fois qu’il allait participer. « La pièce devrait être présentée après les fêtes de Noël. Vous aimez bien les comédies musicales ? » Après tout, la brunette devait avoir un intérêt quelconque pour le théâtre pour décider d’aller voir une pièce.

« C'est le travail qui m'a poussé à venir à Brisbane. Le boulot de flic à Sydney est assez.. Intense. Disons que je cherchais un peu de tranquillité en venant ici. » Le danseur écouta attentivement la jeune femme lui parler de son transfert à Brisbane. « Je peux comprendre. Ça ne doit pas être évident à tous les jours. Vous vous sentez mieux ici ? » Après tout, c’était l’important. Si elle avait changé de ville et qu’elle n’était pas heureuse, le transfert n’aurait servi à rien. Nathan était dans la mentalité « être heureux » dans son travail. Parfois, il fallait accepter de gagner moins et d’aimer ce qu’on faisait. Après, ce n’était pas lui qui allait se plaindre. Ses contrats étaient dans les 7 chiffres.

Les deux connaissances arrivèrent au comptoir et Naël invita la policière à commander en premier. « Je vais prendre un café noir, s'il vous plait. » Pendant ce temps, le danseur avait mis son nez dans le présentoir ayant une petite fringale après une pratique. « Je vais vous prendre un café moyen, deux laits avec un muffin explosion aux fruits s’il vous plait. » dit-il en tendant un billet de vingt à la caissière et en lui faisant signer de garder la monnaie. « Vous vivez avec du monde ici ou toute votre famille est aux États-Unis ? » demanda la policière en attendant leur commande. L’homme n’ayant presque rien à cacher, il répondit : « Ma famille habite à Londres tandis que mon mari est resté aux États-Unis. Je suis venu ici seul pour le travail et je pense repartir après. » confia-t-il même s’il avait envie de rester. Il voulait tant rester loin d’Andreas, il était tellement moins nerveux depuis qu’il était ici. « Et vous ? Vous vivez seule ou il y a des gens avec vous ? » Ami(e) ? Sœur ? Frère ? Mari ? Femme ? Après tout, tout était possible en 2017, non ?


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Lun 24 Avr - 14:01 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Les fêtes de Noël, Maggie avait encore le temps de voir venir avant d'aller voir la pièce de théâtre de Nathanaël. Elle esquissa un sourire face à sa question. Est-ce qu'elle aimait les comédies musicales ? Franchement, elle n'en avait aucune idée et cette question ne lui avait jamais traversée l'esprit. Elle fit alors une petite moue avant d'afficher un sourire gêné et de se passer une main dans les cheveux.

- Je peux pas vraiment vous répondre parce que, en réalité, j'en ai jamais vu. Enfin.. Je doute que quelque chose comme High School Musical compte comme une réelle comédie musicale. Mais ce sera l'occasion de découvrir !

Les nouvelles expériences, tenter des choses nouvelles et innovantes, Maggie aimait ça. Elle n'était pas du genre à avoir froid aux yeux et encore moins à s'inquiéter du regard ou du jugement des autres sur ce genre de choses. Elle aimait l'innovation, les choses nouvelles alors si l'occasion de faire quelque chose qu'elle n'avait jamais fait se présentait, elle sautait dessus sans hésitation.
Heureusement pour la lieutenant, Nathanaël ne se fit pas plus insistant que ça concernant son transfert à Brisbane. Il sembla même comprendre le stresse des grandes villes. Remarque, il était américain alors les grandes villes, ça devait le connaître. Surtout si il bossait dans le showbiz, Los Angeles ou New-York, ça devait être assez impressionnant. Maggie aimerait bien visiter les Etats-Unis, un jour. Mais ça lui paraissait être à l'autre bout du onde alors, pour le moment, elle allait se contenter de l'Australie.

- Ca ne fait pas longtemps que je suis arrivée ici mais Brisbane a l'air d'être une ville agréable. Une ville où il fait bon vivre, je pense que je vais finir par m'y plaire.

Difficile de donner son avis sur une ville lorsqu'on est arrivé seulement quelques jours auparavant. Mais Maggie était sincère lorsqu'elle disait que Brisbane avait l'air d'être une ville agréable. Sydney lui manquait mais Brisbane, c'était pas trop mal non plus.
Leur tour arriva enfin et, après que Maggie ait passé sa commande, se fut au tour de Nathanaël. La lieutenant le laissa faire puis, lorsque se fut fait, le duo se décala sur le côté en attendant que leur commande soit prête. Le danseur répondit finalement à la question de Maggie. De la famille en Angleterre et un mari aux Etats-Unis, il connaissait vraiment du monde aux quatre coins de la planète. Ca devait être cool ça, pouvoir aller un peu partout dans le monde mais d'un autre côté, il se retrouvait seul ici, à Brisbane.

- Ca va ? Votre mari ne vous manque pas trop ?

Être seul dans un pays qu'on ne connait pas et en sachant que l'être aimé est à l'autre bout de la planète, ça ne devait pas être facile. Maggie ne pouvait pas vraiment imaginer ce que ça faisait mais ça ne devait pas être facile tout les jours pour Nathanaël.

- Je vis en colocation avec 3 garçons. Autant vous dire que c'est assez unique à certains moments mais j'aime bien. Mes amis et ma famille sont restés à Sydney. Et côté coeur, je suis libre comme l'air.

Elle esquissa un léger sourire avant de se tourner vers le comptoir. On venait de les appeler pour qu'ils récupèrent leur commande. Maggie s'approcha en première et elle attrapa les deux café que lui tendait la serveuse. Elle tendit la tasse de Nathanaël à ce dernier tandis qu'elle attrapait une dosette de sucre ainsi qu'une cuillère pour mélanger son café.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mar 25 Avr - 19:06 - #


« Je peux pas vraiment vous répondre parce que, en réalité, j'en ai jamais vu. Enfin.. Je doute que quelque chose comme High School Musical compte comme une réelle comédie musicale. Mais ce sera l'occasion de découvrir ! » Naël ne put s’empêcher de rire légèrement. High School Musical était une autre sorte de comédie musicale. « La seule différence c’est que sur scène nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous n’avons pas la possibilité de couper une scène et de la recommencer. De plus, contrairement au film d’High School Musical, notre comédie musicale est uniquement en chanson. Il n’y a pas de dialogues entre les chansons. Les personnages se parlent en musique. » Il y avait certaines comédies musicales qui mélangeaient le théâtre et les chansons. Ce n’était pas le cas pour celle que Nathanaël et son équipe préparaient. Du coup, c’était un avantage, car il était uniquement danseur, il était plus souvent sur scène de cette manière. « J’espère que vous allez aimer ! Sinon, je vais prendre tout le blâme sur les épaules. » dit-il avec un petit clin d’œil joueur à la policière. Il aimait s’amuser.

Nathanaël était le premier à avoir quitté Los Angeles pour aller travailler ailleurs. Il n’allait certainement pas reprocher à Maggie d’avoir fait la même. Certaines circonstances poussaient les gens à effectuer des changements dans leur vie. « Ca ne fait pas longtemps que je suis arrivée ici mais Brisbane a l'air d'être une ville agréable. Une ville où il fait bon vivre, je pense que je vais finir par m'y plaire. » Naël hocha la tête. Il comprenait très bien ce sentiment. Il s’était tout de suite senti bien lorsqu’il avait mis les pieds ici. Il avait laissé tous ses problèmes derrière lui afin de débuter une nouvelle vie. « Je pense aussi. Je ne suis pas ici depuis longtemps, mais il n’y a rien qui me déplait. » Même les groupies n’avaient pas suffi à retirer des points à Brisbane. C’était toujours moins pénible qu’à Los Angeles. Marcher dans les rues d’Hollywood étaient impossible pour le bouclé.

« Ca va ? Votre mari ne vous manque pas trop ? » Nath soupira doucement et il secoua négativement la tête. « Je vais paraître pour un sans cœur, mais non, il ne me manque pas trop. Nous avons tous les deux des boulots qui nous demandent beaucoup de temps. Nous avons l’habitude d’être éloignés. » Et honnêtement, comment s’ennuyer d’un homme violent qui ne savait plus comment aimer son mari ? Après, il était vrai que le couple était régulièrement loin l’un de l’autres. On s’habituait à cette distance. Certes, dans ces moments, Nath’ était infidèle à son mari et il supposait que son mari s’envoyait en l’air de son côté également.

« Je vis en colocation avec 3 garçons. Autant vous dire que c'est assez unique à certains moments mais j'aime bien. Mes amis et ma famille sont restés à Sydney. Et côté cœur, je suis libre comme l'air. » Le bouclé l’écouta attentivement et le surprise gagna rapidement son visage. « Woah… Vivre en colocation ça ne doit pas être facile à tous les jours. Ça va ? Ils ne vous malmènent pas trop vos coloc ? » Lui, il ne pourrait pas vivre avec autant de gens… Enfin, façon de parler. À Los Angeles, il y avait son mari, lui et les employés de maison. Mais ces derniers se faisaient tellement invisibles que Nathan avait fini par oublier leur présence et avait l’impression d’être seul avec son mari… D’ailleurs le libanais en vint à se demander comment Andy se défoulait maintenant… Est-ce qu’il osait frapper leur adorable femme de ménage ? … L’homme secoua légèrement la tête pour se chasser cette idée et attrapa le café tendu par Maggie. « Merci ! Vous voulez vous asseoir quelques minutes ou vous devez y aller ? » Après tout, ce n’était pas parce que lui avait terminé sa journée qu’elle avait terminé la sienne.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Sam 29 Avr - 15:54 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 C'est vrai que Maggie n'avait pas pensé à ce "détail" concernant la différence entre un film sous forme de comédie musicale et une véritable comédie musicale au théâtre. L'erreur n'était pas envisageable au théâtre ou bien, elle l'était mais le public ne devait pas s'en rendre compte. D'autant plus que dans la pièce que Nathanaël préparait, il n'y avait aucun dialogue, seulement des musiques. Ca devait être intéressant à voir mais aussi à écouter. Un léger rire s'échappa d'entre les lèvres de Maggie lorsque Nathanaël lui avoua qu'il avait un peu la pression et qu'il espérait vraiment qu'elle aimerait la pièce.

- Ne vous mettez pas une pression pareille ! Je suis certaine que je vais aimer la pièce, ne vous en faites pas !

Maggie ne s'avançait pas trop en disant ça. Elle savait que, d'une certaine manière, elle saurait apprécier la pièce de Nathanaël. Si elle n'appréciait pas tout les styles de musiques, elle était certaine qu'elle apprécierait la performance qui aura lieu sur scène.
La distance. Maggie n'avait jamais expérimenté ça et c'était la première fois qu'elle partait aussi loin de sa famille. Alors elle pouvait difficilement imaginer ce que ça devait faire d'être aussi loin de l'être aimé. Ca ne semblait pas réellement déranger Nathanaël, il disait avoir l'habitude mais Maggie imaginait très mal comment on pouvait s'habituer à la distance. Elle hocha doucement la tête.

- Vous êtes courageux en tout cas, je sais pas si je serais capable de supporter ce genre de situation.

Finalement, ils changèrent rapidement de sujet pour s'intéresser aux colocataires de Maggie et aux difficultés que ça pouvait être. La lieutenant ouvrit son mug de café et elle y versa la dosette de sucre avant de se mettre à mélanger le tout. Elle aimait bien quand son café était un peu sucré.

- Ils sont plutôt aux petits soins parce que je suis une fille pour le moment mais.. Ils ne me connaissent pas encore, ça doit être pour ça.

La brune rigola légèrement. C'est vrai qu'elle pouvait être une véritable tornade à certains moments et elle le savait. Elle ne comptait pas mener la vie dure à ses colocataires mais elle ne comptait pas non plus se laisser marcher sur les pieds. Maggie jeta un coup d'oeil à sa montre.

- J'ai encore un peu de temps devant moi. Il fait beau, on peut s'installer en terrasse si vous voulez.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Dim 30 Avr - 5:39 - #


Nathanaël se mettre la pression ? Tout le temps. C’était dans sa nature. Même s’il paraissait toujours calme et qu’il ne se mettait jamais en colère, Naël était un homme nerveux qui se mettait  une pression tout seul sur les épaules. Il voulait toujours être au maximum et être le meilleur. Ce n’était pas toujours le cas, malheureusement. Il avait des jours sans et Nathan’ savait quand ça allait mal et qu’il n’avait pas assuré. C’était une qualité de savoir admettre quand il avait été bon et quand il avait été mauvais. « Ne vous mettez pas une pression pareille ! Je suis certaine que je vais aimer la pièce, ne vous en faites pas ! » L’homme lui sourit doucement et il fit un léger signe de tête. « Ne vous inquiétez pas pour moi, je suis un spécialiste pour me mettre la pression. Qu’il y ait des gens que je connaisse ou pas dans l’assistance. » Il n’essayait pas d’être meilleur quand il avait de l’entourage dans le public, il essayait d’être meilleur en tout temps. C’était important pour lui de donner un bon spectacle. Heureusement pour lui, dans une comédie musicale, l’attention était portée plus sur les chanteurs que les danseurs, il pouvait se permettre quelques petites erreurs. Même s’il pouvait se le permettre, il ne le faisait pas pour autant.  

« Vous êtes courageux en tout cas, je sais pas si je serais capable de supporter ce genre de situation. » Naël haussa les épaules. Au début de sa relation, il n’aurait peut-être pas supporté de s’éloigner autant de son homme, mais aujourd’hui sa situation avait tellement changé. Il était très facile de rester loin d’un homme qui vous violentait et qui ne respectait plus l’homme qu’il avait épousé. « C’était difficile au début, mais je vous promets, on s’habitue. De plus, ça rend les retrouvailles encore meilleures ! » répondit-il en souriant légèrement. Après tout, les retrouvailles après plusieurs semaines voire mois étaient beaucoup plus intenses que des retrouvailles après 24 heures. Après, il fallait savoir supporter l’éloignement sur le long terme. « C’est un mode de vie différent. Il est vrai que ce n’est pas tout le monde qui peut se le mettre. » Il pouvait très bien comprendre cela. Certaines personnes étaient plus dépendantes que d’autres.

« Ils sont plutôt aux petits soins parce que je suis une fille pour le moment mais.. Ils ne me connaissent pas encore, ça doit être pour ça. » lui répondit Maggie lorsque Nath’ lui demanda comment ça se passait une colocation avec trois hommes. « Ils sont encore timides ! Je suis sûr que dans quelques semaines voire mois, ils vont perdre cette timidité et vous faire vivre un enfer ! » Il rit légèrement. Il voulait lui faire peur ? Non pas spécialement, mais ça le faisait rire de s’imaginer les futurs scènes et l’ambiance qui allait régner dans cette colocation active. « Mais je suis sûr que vous n’allez pas donner votre place également ! » Il lui fit un clin d’œil. Il suffisait de l’avoir vu avec les jeunes femmes pour voir que Maggie ne se laissait pas marcher sur les pieds.

« J'ai encore un peu de temps devant moi. Il fait beau, on peut s'installer en terrasse si vous voulez. » Nath’ était content d’avoir un petit peu de compagnie. Il était un homme très social qui avait régulièrement des gens autour de lui. Lui seul ? Ça ne lui arrivait pas souvent. D’une manière galante, il lui ouvrit la porte et il la suivit sur la terrasse. « Je suppose que vous ne savez jamais comment une journée se déroule, mais généralement, c’est assez tranquille ou il y a quand même un petit peu d’action à Brisbane ? » Aussi bien s’informer sur la criminologie dans le centre-ville de son nouveau quartier.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Lun 1 Mai - 16:03 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Se mettre la pression pour le boulot. Maggie savait ce que c'était. Elle se mettait souvent beaucoup de pression et c'était peut-être à cause de ça qu'elle avait franchit la limite à ne pas franchir. A l'époque, elle avait tellement voulut obtenir des résultats sur ses enquêtes qu'elle avait fini par être prête à tout pour parvenir à ses fins. Ca n'avait pas donné des résultats très.. Concluant ou très glorieux. Elle se contenta donc d'hocher la tête sans ajouter quelque chose. La pièce de théâtre n'allait pas sortir tout de suite alors Maggie comme Nathanaël avait encore pas mal de temps pour se préparer pour le grand jour.
Des retrouvailles meilleures ? C'est vrai que passer pas mal de temps séparer avec une personne devait donner des retrouvailles assez intenses à chaque fois. Encore une fois, Maggie ne pouvait que se baser sur ce que lui disait Nathanaël puisqu'elle ne connaissait pas vraiment ce que c'était de se trouver dans une telle situation.

- Espérons que vos prochaines retrouvailles ne soient pas dans trop longtemps alors !

Maggie rigola légèrement en entendant ce que lui dit Nathanaël concernant les garçons. C'est vrai qu'ils faisaient peut-être encore les timides et qu'ils n'osaient pas vraiment se lâcher. De toute façon, Maggie non plus n'osait pas trop se lâcher pour le moment. Mais lorsqu'ils auraient pris connaissance des habitudes des un et des autres, les choses promettaient d'être.. Intéressante. La lieutenant en était certaine et ça ne lui faisait pas peur, loin de là. De toute façon, si une telle chose lui avait fait peur, elle ne serait pas mise en colocation. Elle aurait probablement pu trouver un petit appartement dans le centre de Brisbane. Bon.. Maggie aurait sûrement dut vivre dans un placard à balais mais ça aurait pu se faire.

- On verra ce que l'avenir nous réserve, oui ! Mais je ne suis pas trop inquiète.

Maggie remercia Nathanaël de lui tenir la porte par un sourire puis les deux jeunes gens sortirent enfin sur la terrasse du café où ils s'installèrent à une table avec leurs cafés. Maggie s'installa sur une chaise qui se trouvait en plein soleil. L'été n'était pas encore là mais il faisait déjà beau et chaud à Brisbane. En parlant de Brisbane, Nathanaël semblait avoir des questions concernant la criminalité de la ville. Est-ce qu'il avait besoin d'être rassuré ? Maggie n'en avait pas vraiment l'impression. De toute façon, son boulot ne l'autorisait pas vraiment à discuter des affaires en cours avec des étrangers.

- C'est un peu plus calme qu'à Sydney mais ça reste assez mouvementé. Disons que je n'ai pas encore eus le temps de m'ennuyer ! Il y a pas mal d'action.

Entre les trafics de drogues, les délits mineurs et l'affaire de viol que devait résoudre Maggie en ce moment, effectivement, elle avait tout sauf eut le temps de s'ennuyer. La lieutenant souffla quelques secondes sur son café avant d'en boire une petite gorgée. Le breuvage était brûlant mais Maggie aimait beaucoup trop le café pour attendre qu'il refroidisse.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mar 2 Mai - 19:24 - #


« Espérons que vos prochaines retrouvailles ne soient pas dans trop longtemps alors ! » Nathanaël haussa les épaules. En toute franchise, il n’était pas pressé de revoir son mari. Il craignait la manière dont les retrouvailles allaient se dérouler. Andreas allait-il le traiter comme un prince ? Le couvrir de câlins et de baisers ? Ou au contraire, il allait bien lui faire comprendre de ne plus s’éloigner de lui ? C’était ce qui le bloquait. Au fond de lui, le libanais avait envie de revoir son mari et de passer un petit peu de temps avec lui, mais il avait peur que ça se passe mal. Du coup, il préférait éviter et rester le plus loin possible d’Andy pour le moment. C’était plus agréable de lui parler sur Skype. Comme cela, Nath était sûr qu’il n’y avait aucun contact. « Espérons aussi ! Malheureusement, Los Angeles/Australie est assez long en avion. » On parlait quand même de plus de 17 heures de vol. Avec leur travail respectif, les deux hommes ne pouvaient pas se voir l’espace d’un week-end, ils n’avaient pas assez le temps, ils devaient donc attendre d’avoir des vacances, ce qui était assez difficile. Mais bon… Les maris étaient très occupés chacun de leur côté et ils n’avaient pas le temps de s’ennuyer. De plus, quand Naël s’ennuyait, il se rendait dans un bar et repartait avec un amant.

Les nouvelles connaissances parlèrent des trois hommes qui partageaient la maison de Maggie. Partir en colocation avec trois inconnus ? Il fallait quand même énormément de courage. Même si elle était policière, personne ne savait vraiment ce qui pouvait se passer. Mais bon, si tout se passait bien, pourquoi chercher des problèmes où il n’en a pas ? « On verra ce que l'avenir nous réserve, oui ! Mais je ne suis pas trop inquiète.» Tant mieux ! Si elle était en confiance c’était le plus important. « Et vous les avez trouvé comment ces colocataires ? C’est notre maison et vous avez recrutée ? Ou c’est vous qui avez été recrutée ? » demanda-t-il se questionnant sur comment leur groupe avait été formé.

Une fois à la table, Naël déposa son café et entreprit de sortir son muffin aux fruits du petit sac en papier. Il prit une première bouchée et entreferma les yeux de bonheur. Ce qu’il pouvait aimer cette sorte de muffin. Il devait se retenir de ne pas en manger plusieurs par jour. Le bouclé était un gourmand dans l’âme, il se battait souvent contre lui-même pour ne pas s’empiffrer plus que nécessaire. « C'est un peu plus calme qu'à Sydney mais ça reste assez mouvementé. Disons que je n'ai pas encore eus le temps de m'ennuyer ! Il y a pas mal d'action. » lui répondit la jolie brunette. Certes, il n’avait pas de détail, mais Brisbane était un minimum actif. Après, ça n’avait pas l’air particulièrement dangereux sinon Andreas ne lui aurait jamais acheté une maison dans le coin. Il avait dû passer des heures à chercher l’endroit idéal pour Nathanaël. Nath’ n’avait eu aucun droit de regard sur sa maison, Andy avait tout choisi pour lui. « Tant mieux si vous ne vous ennuyez pas, les journées doivent passer plus rapidement. D’ailleurs vous allez travailler après ou vous êtes en fin de journée ? » demanda le bouclé avant de prendre une gorgée de son café.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Sam 6 Mai - 17:02 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Nathanaël avait raison, Brisbane et Los Angeles, ce n'était pas vraiment la porte à côté. Maggie ne savait pas réellement combien il y avait de temps de vol pour se rendre là-bas mais Los Angeles se trouvait littéralement de l'autre côté de la planète. Le décalage horaire devait être assez conséquent et faire un aller-retour dans un week-end ne devait pas être simple, même lorsqu'on a les moyens. Elle hocha donc la tête, elle ne pouvait qu'être d'accord avec ce que le danseur venait de lui dire.

- Je me doute que ce ne doit pas être la porte à côté..

Maggie pris le temps de souffler un peu sur son café qui était toujours aussi brûlant. C'était toujours plus agréable de boire un café bien chaud qu'un café tiède mais ça l'empêchait de le boire aussi vite qu'elle l'aurait voulut. D'autres questions vinrent concernant la colocation et comment Maggie l'avait trouvé. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que Nathanaël vivait probablement seul à Brisbane. En même temps.. Il devait bien gagner sa vie alors pourquoi s’embarrasser avec des colocataires ?

- Ils sont arrivés bien avant moi dans la colocation. Il y avait une chambre de libre donc ils avaient posté une annonce sur un site internet. Annonce à laquelle j'ai répondu. Et voilà comment je suis arrivée ici ! Vous vivez seul je suppose ?

La lieutenant observa Nathanaël croquer à pleine dents dans son muffin. Il avait l'air de réellement apprécier ça et, temps normal, Maggie aurait sûrement pris quelque chose à grignoter elle aussi. Mais, pour le coup, elle n'avait pas vraiment faim, ce qui était rare. La jeune femme avait toujours un boyaux de vide et personne n'avait jamais sut expliquer cette faim constante qu'elle avait mais en tout cas, beaucoup d'amis se moquaient d'elle par rapport à ça.

- Oh oui, on a pas le temps de s'ennuyer non plus ! Et non, j'ai terminé ma journée. Je prenais un café avant de rentrer.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.




Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Dim 7 Mai - 7:27 - #


« Je me doute que ce ne doit pas être la porte à côté.. » En effet et c’est pour cela que Naël avait choisi l’Australie. Avoir été plus proche de son mari, il aurait été obligé de faire le voyage pour le rejoindre dès qu’il avait des jours de repos. Ici, c’était beaucoup plus délicat et il fallait attendre vacances ce qui n’arrivaient pas souvent. Nath’ travaillait intensément sur la comédie musicale, il n’avait pas beaucoup de temps pour lui et Andreas travaillait toujours comme un fou, il n’avait pas eu beaucoup de vraies vacances. Certes, il travaillait parfois à l’étranger, mais ce n’était pas la même chose, il n’y avait pas beaucoup de repos pendant ces voyages. « 17 heures de vol. Mon mari attend ses prochaines vacances et il espère pouvoir faire le voyage. » Même si mentalement, il savait très bien qu’il n’avait pas de vacances de prévu pour l’instant. Après si Andy venait à trop s’ennuyer, il allait s’arranger pour pouvoir se déplacer.

Par la suite, le libanais s’intéressa à la colocation de la brunette. Il était curieux de savoir comment elle s’était retrouvée à vivre avec trois inconnus. C’était peu commun. « Ils sont arrivés bien avant moi dans la colocation. […] Vous vivez seul je suppose ? » Woah… Il fallait quand même du courage pour accepter de partir comme cela en colocation avec une simple annonce sur Internet. « Vous avez eu de la chance de tomber sur des bons colocs’, vous auriez pu arriver dans un vrai zoo. » commença-t-il par dire faisant plus part de ses propres craintes. « En effet, je vis seul… Pour tout vous avouer, mon transfert ici c’est fait très rapidement. J’ai eu une opportunité de carrière, j’en ai parlé avec mon mari… Quelques jours plus tard, il avait acheté une maison et je suis arrivé ici avec une simple adresse sans savoir où j’allais. Donc j’étais complètement seul. » Il y avait qu’un petit mensonge dans son histoire. Il avait eu son opportunité de carrière après avoir déménagé ici. Il avait menti à son mari, car il avait besoin de changer d’air. Heureusement, Naël avait rapidement trouvé quelque chose qui permettait de rendre son mensonge plus véridique.

Savourant son muffin sur la terrasse, il était content d’être là. Il faisait très beau et c’était agréable de se détendre un petit peu ici. Après une bonne pratique, c’était bon de se poser. «  Oh oui, on a pas le temps de s'ennuyer non plus ! Et non, j'ai terminé ma journée. Je prenais un café avant de rentrer. » L’homme hocha lentement la tête et prit une bonne gorgée de son café. « C’est tellement agréable de terminer tôt en après-midi. J’adore pouvoir profiter un minimum de ma journée. Je préfère les pratiques matinales. » S’entraîner comme un fou tout l’avant-midi, le début de l’après-midi et être libéré tôt. C’était le bonheur.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Mer 17 Mai - 0:47 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Nathanaël et son mari ne semblaient pas prêt de se voir et, étrangement, Maggie trouvait que l'homme n'était pas particulièrement pressée de voir son cher et tendre. Après, le danseur n'était peut-être pas très expressif concernant sa relation avec son mari. Ca pouvait se comprendre. Malgré le fait que la société avait énormément évoluée sur le sujet, Maggie savait qu'il valait mieux se montrer prudent. Il y avait encore des cas d'agression sur des homosexuels un peu partout dans le monde alors.. C'était peut-être mieux de ne pas trop exposer sa vie privée sur le sujet ? Elle n'en savait rien la lieutenant et puis ce genre de choses, ça avait tendance à l'embrouiller un peu alors elle se contenta de boire une longue gorgée de café sans rien ajouter. Elle ne voulait pas se lancer dans un débat sur un sujet qu'elle ne maîtrise pas vraiment.
Le sujet de la colocation se poursuivit et Nathanaël vivait bien seul. Il possédait d'ailleurs la maison qu'il habitait. Ce n'était pas étonnant, quand on a de l'argent autant avoir un chez soit qui vous appartient réellement, non ? Maggie hocha la tête. Ca devait être bien d'avoir une maison, une grande maison pour soit même. La lieutenant n'était cependant pas prête à faire un tel investissement. Elle n'était même pas sûre d'où elle se trouverait dans quelques années alors acheter une maison..

- Un zoo.. J'aime beaucoup les animaux mais sans façon tout de même. C'est vrai que j'ai eus de la chance. Oh, ça doit être bien d'avoir sa propre maison. J'aimerai bien en avoir une à moi un jour. Avec un chien et une famille pourquoi pas ?

Bon.. Maggie s'était légèrement égarée et elle s'obligea d'ailleurs à se taire en buvant à nouveau une longue gorgée de son café qui avait enfin refroidit un peu. C'était beaucoup plus simple pour boire de cette manière. D'ailleurs au rythme auquel Maggie buvait son café, elle allait le terminer en seulement quelques gorgées de plus. Elle reposa donc doucement sa tasse devant elle comme pour se freiner un peu dans sa descente impressionnante. C'était d'autant plus impressionnant lorsqu'on savait qu'elle descendait les whisky à la même vitesse.

- J'ai commencé assez tôt ce matin aussi. C'est pour ça que j'ai fini si tôt. Je fini un peu plus tard en temps normal. Et puis les horaires de flic ne sont pas particulièrement fixes. Ca change de temps en temps.

La brune jeta un rapide coup d'oeil à son téléphone portable et l'heure avancée attira son attention. Il n'allait pas falloir qu'elle traine trop aux côtés de Nathanaël. Visiblement, elle s'entendait bien avec le danseur puisqu'elle n'avait même pas vu le temps passer. Maggie n'était cependant pas impolie et encore moins très pressée alors elle comptait bien terminer la discussion qu'elle avait engagée avec l'homme tout en terminant son café. Rien ne pressait.

- En tout cas, si votre mari passe dans le coin, je serais ravie qu'on aille boire un verre tout les trois !

Se faire des amis à Brisbane ne pouvait pas faire de mal à Maggie et puis elle avait l'impression que Nathanaël pouvait vraiment devenir un ami pour elle.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



HRP:
 



Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Ven 19 Mai - 1:14 - #


« U« Un zoo.. J'aime beaucoup les animaux mais sans façon tout de même. C'est vrai que j'ai eus de la chance. Oh, ça doit être bien d'avoir sa propre maison. J'aimerai bien en avoir une à moi un jour. Avec un chien et une famille pourquoi pas ? » Ce genre de remarque faisait souvent réaliser au jeune homme qu’il était un privilégié. Certaines personnes n’auraient jamais la chance d’avoir une maison et un endroit bien à eux. Certains allaient pouvoir se le permettre, mais en restant endettés pendant une vingtaine d’années… Et Nathanaël, de son côté, avait plusieurs demeures à travers le monde. C’était deux univers complètement différent et pourtant, on ne pouvait pas parler de pauvreté. Ces gens vivaient correctement, mais devaient apprendre à se limiter. Le bouclé, pour sa part, il ne connaissait pas les limitations. Il voulait quelque chose ? Il le prenait. Peu importe le prix. Par contre, Nathan faisait partie des riches généreux. Il avait déjà offert une maison à une amie dans le besoin. Il offrait des pourboires importants quand il sortait. Il invitait des amis proches partout à travers le monde… Bref, il ne comptait pas le nombre de zéros dans le compte de banque de son mari ni dans le sien d’ailleurs. Ils avaient des comptables pour cela. « Je vous le souhaite vraiment. C’est agréable d’avoir sa propre maison, de vivre seul ou avec la personne qu’on aime et de ne rien devoir à personne. Vous aimeriez avoir des enfants ? » Être seule ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas une vision de son avenir parfait. Un enfant ? Deux ? Cinq ? Peu importe, chacun imaginait son avenir comme il le désirait.

L’homme continua de manger lentement son muffin tout en prenant des petites gorgées de son café de temps en autre. Ce dernier était encore très chaud et Naël ne voulait pas se brûler la langue. Ça lui arrivait trop souvent et il détestait cette sensation. « J'ai commencé assez tôt ce matin aussi. C'est pour ça que j'ai fini si tôt. Je fini un peu plus tard en temps normal. Et puis les horaires de flic ne sont pas particulièrement fixes. Ca change de temps en temps.» L’homme hocha la tête, compréhensif. Il avait un horaire plus stable. À chaque semaine, il avait ses horaires de répétitions et c’était très rare que ça changeait. « Ça ne doit pas être évident à tous les jours. Je suppose que vous pouvez être appelée n’importe quand s’il se passe quelque chose, non ? » demanda-t-il curieux. Il ne savait pas si être flic ça fonctionnait comme les médecins qui étaient parfois de garde et devait se rendre à l’hôpital à tout moment.

Curieux, le bouclé laissa son œil dévier sur l’écran de la jeune femme afin de voir l’heure. Il allait devoir rentrer bientôt. Il n’avait pas prévu de s’attarder et il avait un appel Skype prévu avec son mari. Sauf qu’il n’avait pas prévu de se faire une potentielle amie aujourd’hui. Maggie était une femme très gentille que Nathanaël ne serait pas contre revoir dans un autre contexte. « En tout cas, si votre mari passe dans le coin, je serais ravie qu'on aille boire un verre tout les trois ! » Un doux sourire étira les lèvres du danseur. Lui, il n’était pas contre l’idée, mais Andy ? Le connaissant, ça allait le saouler. S’il venait en Australie s’était pour passer du temps avec Nathanaël et n’aurait pas envie de rencontrer ses amis. Andreas avait toujours été comme cela. Nathanaël devait toujours bien se tenir quand Andy lui présenter ses connaissances, mais inversement, Andy ne se présentait pas aux rendez-vous ou il se plaignait. « Oui, ça serait avec le plus grand des plaisirs. Je ne sais pas quand il va repasser, mais n’hésitez pas à m’appeler si vous voulez aller prendre un verre. » Le bouclé attrapa un crayon dans ses poches et inscrivit son numéro sur une serviette avant de la tendre à la jeune femme. « Je ne vous dérange pas plus longtemps. Merci d’avoir partagé ce café avec moi, c’était agréable ! »

HJ : Ne t'inquiète pas avec ça. C'est rien ! Coeur


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 182
Inscrit le : 31/03/2017
Mon âge : 29 ans.
J'ai emménagé en : août 2016
Maggie Khan
« »
Re: Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Sam 20 Mai - 0:36 - #


❝ Laissez-moi respirer ! ❞
- Nathanaël & Maggie -

 Avoir des enfants ? C'était sûrement ce que n'importe quelle femme de l'âge de Maggie voulait. On dit que passé un certain âge, on a soudainement une envie irrésistible d'enfants. L'envie de Maggie était loin d'être irrésistible mais disons qu'elle y pensait. Elle y pensait de plus en plus souvent et elle commençait aussi à se poser des questions. Si elle rencontrait un homme, le problème serait rapidement résolu concernant les enfants mais si elle rencontrait une femme.. Ca allait être une autre histoire. Maggie avait déjà pensé à adopter, c'était la bonne solution si elle décidait de terminer le reste de sa vie aux côtés d'une femme.

- J'aimerai avoir des enfants, oui. Mais tout dépendra du sexe de la personne avec qui je décide de me lier pour la vie.

Elle esquissa un léger sourire. Maggie n'était pas du genre à dévoiler sa sexualité facilement. Elle ne s'en cachait pas mais elle ne s'en vantait pas non plus. Elle savait cependant que le sujet n'était pas un problème avec Nathanaël. Après tout, il était marié à un homme.
S'ensuivirent encore des questions sur le boulot de Maggie. Ca ne la dérangeait jamais d'en discuter avec les gens. Elle était passionnée par son métier qui prenait une grande place dans sa vie alors en parler était toujours un plaisir.

- Non, nous avons des permanences comme dans tout les métiers qui demandent beaucoup de temps. Mais ça ne me dérange pas, j'aime mon métier.

Les prunelles chocolats de Maggie se détachèrent donc de son téléphone portable et, par habitude, elle reposa ses mains autour de sa tasse à café qui était à présent vide. Nathanaël semblait plutôt ouvert au fait d'aller boire un verre une prochaine fois et il fournit même son numéro de téléphone à Maggie qui le prit en affichant un large sourire. Le danseur semblait avoir apprécié autant qu'elle ce petit moment qu'ils avaient passés ensemble. C'était bien, ça faisait plaisir à Maggie. Elle s'était fait un ami et il n'était pas de trop dans cette grande ville qu'est Brisbane.

- Je vais effectivement devoir vous laisser, je n'avais pas vu l'heure. Je pense qu'on peut se tutoyer maintenant ! Je t’appellerai sans faute. Merci pour le café en tout cas et à la prochaine alors !

La jeune femme afficha un large sourire à l'adresse de Nathanaël, elle se leva alors et prit la direction du parking où était garé sa voiture. Maggie se retourna cependant pour adresser un signe de main à Nathanaël puis elle disparut au coin de la rue.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



HRP:
 



Maggie Khan
Revenir en haut Aller en bas
 
Laissez-moi respirer ! [FT. MAGGIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maggie Green [Validée]
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."
» Nikita - Maggie Q
» Laissez-moi partir [Libre]
» Ne jamais laissez le temps au temps. Il en profite.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: La ville : Brisbane :: Brisbane, centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: