Partagez | 
 

 Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mar 18 Avr - 17:20 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
3 Septembre. Inauguration de la boîte de nuit le Cercueil. Voilà des semaines qu'Ezio préparait la grande ouverture de sa boîte de nuit à coup de communication aux quatre coins de Brisbane. Il voulait que les gens viennent, il voulait que les gens consomment, il voulait que les gens dansent mais, par dessus tout, il voulait que les gens s'amusent et se souviennent de cette soirée comme étant la meilleure de leur vie. Ezio était un grand perfectionniste et il s'était assuré à ce que tout soit parfait.
Un verre de whisky à la main, Ezio était installé à un des balcon qui dominaient la piste de danse de la boîte de nuit. Les balcons étaient accessibles uniquement pour les VIP et l'italien s'était arrangé pour avoir son propre salon privé. De ce fait, personne ne venait trop l'embêter et il pouvait observer, au calme, ce qu'il se passait dans son établissement. Les prunelles grises de l'italien se posèrent alors sur un attroupement qui venait de se créer sur la piste de danse. Des gens accourraient tandis que d'autres partaient dans le sens inverse. Les sourcils d'Ezio se froncèrent alors qu'il faisait signe à un de ses vigile d'aller voir ce qu'il se passait.

- Une jeune femme a fait un malaise patron. Bernie l'a posé sur les banquettes en bas. On fait quoi ? On appelle les secours ?
- Faites la monter ici.

Sans rien demander de plus, l'homme descendit les escaliers et revint quelques minutes après avec une jeune femme sur l'épaule. Elle était clairement inconsciente et le vigile la posa délicatement sur la banquette à côté d'Ezio. Il tendit ensuite à l'italien le sac à main de la jeune femme. Ezio l'attrapa et il posa ses prunelles grises sur la jeune femme inconsciente. Elle avait clairement trop bu ou consommé quelque chose d'illégal. Ezio ne voulait pas prévenir les secours, surtout si elle avait pris de la drogue.
Il ouvrit donc le sac à main sans grande cérémonie et fouilla dedans à la recherche d'un téléphone portable qu'il ne tarda pas à trouver. Ezio reposa le sac à main sur la jeune femme toujours inconsciente puis il déverrouilla le téléphone portable. Il se laissa retomber contre le dossier du canapé où il se trouvait avec, dans une main son verre de whisky et dans l'autre le téléphone. Ezio consulta le journal d'appels du téléphone et il composa le dernier numéro appelé. Il finira bien par tomber sur quelqu'un qui connait cette jeune femme. L'écran du téléphone afficha alors "Dawn" et le brun porta l'appareil à son oreille en attendant que quelqu'un daigne décrocher à l'autre bout de la ligne.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Ven 21 Avr - 5:03 - #


La journée s’était plutôt bien passée pour la blondinette. Lorsqu’elle travaillait tout allait bien. Ça lui permettait de concentrer ses idées sur une chose bien précise. Ensuite, Dawn s’était rendue dans le petit studio loué par son groupe pour une bonne répétition. Ça s’était bien passé. La blonde était contente de ce qu’elle avait fait. Elle savait quand elle chantait mal et quand elle chantait bien. Ce soir, elle pouvait le dire;elle avait bien chanté. Ça faisait bien quelques semaines que ça ne lui était pas arrivé. La blonde affirmait mettre tous ses efforts dans la composition – ce qui n’était pas faux – donc les filles avaient été compréhensives avec elle. Dawn avait vraiment de la chance de les avoir. Elles posaient peut-être des questions, mais la blondinette ne se sentait pas harcelée. Par chance car la chanteuse aurait très bien pu fuir quelque temps. Ça n’aurait pas été une bonne chose.

En fin de soirée, Dawn rentra à la maison après avoir récupéré son amour d’Hanzo chez Angela. À chaque fois, ça lui faisait plaisir de retrouver son petit toutou. Sa fougue et sa joie de vivre avait cette tendance à lui manquer après moins d’une journée. Lorsque le chihuahua mit ses pattes dans la maison, il commença à courir partout. « Tu n’es pas croyable ! » Elle rit doucement et elle se dirigea vers la cuisine où elle attrapa une canne de nourriture pour chien. « C’est ça que tu veux ? Tu as faim ? » La queue du chien s’agita de gauche à droite et elle se mit à tournoyer pour exprimer sa joie. La blondinette se pencha pour caresser sa tête avant d’aller déposer le contenu de la canne dans la gamelle du petit chihuahua.

Par la suite, la blondinette s’écrasa sur son canapé, mais n’alluma pas la télévision. Elle attrapa plutôt son téléphone portable et soupira en voyant les différents messages textes de l’une de ses bonnes amies. Cette dernière était à la soirée d’ouverture d’une boîte de nuit et elle insistait pour que Dawn aille la rejoindre. Dawn posa une main sur son ventre et secoua négativement la tête. Elle n’avait pas envie de sortir. Déjà, elle n’avait pas la tête à faire la fête et elle préférait éviter l’alcool pour le moment. Sans vraiment se souvenir de s’être allongée sur son canapé, c’est la sonnerie de son téléphone qui la réveilla en sursaut. Perdue, la blonde ne savait pas quelle heure y était et surtout qui osait la réveiller. Pour une fois qu’elle s’endormait directement d’un sommeil paisible… Dawn râla lorsqu’elle vit que la photo de son amie, Roxy, était affichée sur son iPhone. Elle insistait encore ? L’animatrice hésita quelques secondes et elle finit par décrocher. « Roxy ? Tout se passe bien ? » fut la première chose que demanda Dawnie. Son amie était à une fête et elle l’appelait. Elle espérait qu’il ne lui était pas arrivé quelque chose.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Dim 23 Avr - 13:23 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Les tonalités sonnèrent dans l'oreille d'Ezio qui attendait patiemment, toujours installé au fond de sa banquette avec une jeune femme inconsciente à ses côtés. L'homme allait raccrocher pour essayer un nouveau numéro lorsqu'une voix se fit finalement entendre à l'autre bout du fil. Ezio se redressa alors légèrement dans sa banquette lorsqu'il reconnu une voix féminine à l'autre bout du fil. La voix semblait légèrement inquiète au vue des questions qu'elle posa.

- Bonsoir, Ezio Salvatore. Je suis en compagnie de votre amie, elle ne va pas très bien et vous étiez le premier numéro dans son répertoire. Je me suis permis de vous appeler pour savoir si vous pourriez venir la chercher. Je dois vous avouer qu'elle n'est même pas en état de prendre un taxi.

Les prunelles grises d'Ezio se détachèrent d'un point fixe qu'il regardait pour venir se poser d'un air blasé sur le corps inerte de la jeune femme à ses côtés. L'alcool faisait vraiment des ravages mais vu son état, l'italien était presque sûr à 100% qu'elle avait fait quelques mélanges illégaux. Peut-être de l'exctasy ou même de l'héroïne, il ne savait pas. Mais il allait falloir que quelqu'un vienne la chercher assez rapidement. Il n'avait pas envie d'avoir une morte sur sa banquette. Ezio observa encore la jeune femme en coin durant quelques secondes avant de détourner le regard en faisant une petite moue.

- Vous pensez être ici dans combien de temps ?

Est-ce qu'il lui laissait le choix ? Absolument pas. Elle avait répondu, c'était tant pis pour elle. Maintenant, elle allait devoir venir chercher son amie et ce, peut importe ce qu'elle était entrain de faire actuellement, Ezio s'en fichait. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'on le débarrasse de cette pauvre fille. Il n'aimait pas les complications et il n'avait pas vraiment envie qu'une overdose vient entacher sa soirée.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Lun 24 Avr - 5:47 - #


Dawn était le genre de personne qui prenait toujours de longues minutes pour sortir du brouillard après s’être réveillée. Même si elle avait dormi qu’un court instant, elle avait la même tête qu’après une nuit complète. La blondinette avait décroché son iPhone et l’avait porté à son oreille. Lentement, elle frotta son œil droit tout en demandant à Roxy si tout allait bien. Inquiète ? Oui un petit peu quand même. Elle n’entendait pas de musique en arrière-plan ce qui voulait dire que Roxy n’était plus à l’intérieur de la boîte de nuit. Pourquoi était-elle sortie ? « Bonsoir, Ezio Salvatore. […] Je dois vous avouer qu'elle n'est même pas en état de prendre un taxi. » Le cœur de la blondinette se mit à battre plus rapidement dans sa poitrine. Qu’est-ce que son amie avait encore fait ? La chanteuse ne répondit pas immédiatement, elle n’était pas vraiment hésitante, elle n’était pas encore tout à fait réveillée. « Vous pensez être ici dans combien de temps ? » Elle fronça les sourcils. Elle n’avait jamais dit qu’elle allait la chercher. Elle se sentait un petit peu obligée de s’y rendre alors qu’elle n’avait pas envie de sortir. Elle aurait tout simplement voulu se rallonger sur son canapé et s’endormir. Sauf qu’elle ne pouvait pas laisser son amie comme cela. « Qu’est-ce que vous voulez dire par qu’elle ne va pas très bien ? Est-ce que je peux lui parler ? » demanda-t-elle en ignorant volontairement la question de l’homme. Elle allait parler à Roxane et elle allait voir par la suite ce qu’elle faisait. Après tout, son amie allait peut-être préféré appeler son petit-ami ou une amie plus proche. Dawn n’était pas sa meilleure amie. « Et je suis désolée… Où se trouve-elle exactement ? Et qui êtes-vous monsieur Salvatore ? » ne put s’empêcher de demander la blonde. Son ton avait été doux. Ce n’était pas une question agressive. Elle ne connaissait pas d’Ezio Salvatore. Était-il un employé de la boîte de nuit ? Mais est-ce que Roxane se trouvait encore dans cette nouvelle boîte de nuit ? Elle était du genre à changer plusieurs fois d’endroit dans une nuit lorsqu’elle rencontrait des gens. Cette femme était beaucoup trop sociale et elle n’était pas prudente. Elle suivait n’importe qui et elle faisait n’importe quoi. Certes, elle était encore jeune, elle voulait s’amuser, mais elle devrait faire un petit peu plus attention à elle. Sauf que Dawn n’allait pas lui faire la morale. Elle avait déjà tenté une fois et elle s’était pris un vent monumental. Roxane s’en fichait, donc la blondinette allait la laisser vivre sa vie. Elle allait faire ses expériences et peut-être qu’un jour qu’elle allait se calmer.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Lun 24 Avr - 14:45 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
La voix au bout du fil mit un certain temps avant de répondre à Ezio. Et, au final, elle ne lui répondit même pas directement. Ezio retint un soupire et, à la place, il attrapa le verre de whisky qu'il avait posé sur la table basse se trouvant devant lui. L'italien en but une gorgée écoutant les questions que lui posait la voix féminine. Elle voulait lui parler. Les prunelles grises d'Ezio se posèrent une nouvelle fois sur le corps, toujours inerte, de la jeune fêtarde.

- Elle est actuellement inconsciente. Je pense que ça répond à votre question concernant son état. Je peux vous la passer mais je doute qu'elle soit très réactive à vos questions.

Ezio, c'était un peu le cliché du connard insensible. Il ne s'inquiétait pas le mois du monde concernant la jeune femme avachit sur sa banquette. Le brun était presque certain qu'elle n'était pas morte, elle respirait et faisait de petits bruits de temps en temps. Elle était juste dans un entre deux entre la consciente et le coma éthylique. Mais il était hors de question qu'Ezio prenne les choses en main, il ne supportait pas les clients qui ne connaissaient pas leurs limites et qui abusaient un peu trop. S'ensuivirent de nouvelles questions à l'autre bout du fil, des questions légitimes en soit. Ezio avait oublié de préciser où ils se trouvaient.

- Oh, oui, excusez moi. J'ai oublié de vous dire où venir la chercher. Nous sommes au Cercueil, la nouvelle boîte de nuit dans le centre-ville de Brisbane. Je suis le propriétaire de l'établissement. Lorsque vous arriverez, demandez tout simplement à me voir. Mes hommes vous feront monter, ils connaissent votre prénom.

Non, Ezio n'était pas un magicien. Il avait juste lu le prénom de Dawn dans le répertoire de son amie. L'italien se leva finalement de sa banquette et il s'approcha des grandes baies vitrées qui permettait d'avoir une vue imprenable sur l'intérieur de la boîte de nuit. La fête battait son plein en bas et les gens semblaient s'amuser. Un léger sourire s'étira sur les lèvres d'Ezio et il rebut une gorgée de whisky.

- Je vous dis à tout à l'heure Dawn.

Sans attendre une réponse de la part de son interlocutrice, Ezio raccrocha. Oui, il lui raccrocha au nez parce qu'il était presque certain qu'elle allait venir surtout après qu'il ait raccroché de cette manière.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mar 25 Avr - 4:20 - #


Dans un premier temps, la blondinette voulait parler à son amie afin de décider de ce qu’elle devait faire. Ce n’était pas parce qu’un homme l’appelait à la rescousse que Dawn allait tout lâcher pour accourir. Elle voulait analyser la situation afin de choisir la meilleure option pour Roxane, mais également pour Dawn. Après tout, elle n’était pas médecin. Elle ne savait pas nécessairement comment venir en aide à Roxy. « Elle est actuellement inconsciente. Je pense que ça répond à votre question concernant son état. Je peux vous la passer mais je doute qu'elle soit très réactive à vos questions. » La surprise gagna tellement Dawn qu’elle ne répliqua rien. Elle était inconsciente ? Mais pourquoi c’était elle qu’on appelait et non une ambulance ? Qu’est-ce qu’elle pouvait faire elle ? Elle était animatrice radio. Ce n’était pas parce qu’elle avait marié un médecin qu’elle avait les connaissances. Mais c’était qui ce mec ? Pour qui il se prenait ? Pour une première impression, ça commençait très mal. La blonde n’aimait pas les gens qui se croyaient tout permis et supérieurs aux autres. « Oh, oui, excusez moi. […] Mes hommes vous feront monter, ils connaissent votre prénom. Je vous dis à tout à l'heure Dawn. » Complètement abasourdit, Dawn n’eut même pas le temps de réagir qu’elle entendit la tonalité de son téléphone lui prouvant que le fameux Ezio avait raccroché. « Connard. » grogna-t-elle n’ayant autre choix que de quitter le confort de son canapé-lit pour aller s’occuper de son amie inconsciente. Dawn se doutait qu’elle allait sans doute terminer sa soirée à l’hôpital. Elle ne pouvait pas la ramener comme cela chez elle. Heureusement pour elle, Dawn s’était endormie directement sur son canapé sans avoir pris le temps de se changer et de se démaquiller. La blonde ajusta ses cheveux, attrapa son sac à main, ses clés de voiture et elle quitta sa maison. Une fois dans sa voiture, Dawn mit l’adresse du Cercueil et elle prit la route vers Brisbane.

« C’est une blague…. » râla-t-elle lorsqu’elle arriva dans la rue de la boîte de nuit. L’endroit était complètement bondé. Elle finit par arrêter sa voiture à la porte de la place et de se mettre sur les 4 clignotants avant de s’engouffrer dans le bar.  « Vous ne pouvez pas vous garer là. » Elle haussa un sourcil. « Je m’en fous complètement. Je veux voir Monsieur Salvatore. » Son ton de voix était peut-être plus agressif qu’elle ne l’aurait voulu, mais sa soirée se terminait mal. « Il n’est pas disponible. » La petite femme posa ses poings sur ses hanches et dévisagea le doorman sans aucune retenue. Elle se souvient ensuite que le propriétaire lui avait dit que son équipe connaissait son nom. « Je m’appelle Dawn. Je viens chercher mon amie. » dit-elle finalement. Tout de suite, l’homme changea de comportement avec elle et le guida vers les bureaux d’Ezio. Lorsqu’elle entra dans le bureau, la jolie blonde dévisagea l’homme assis à son bureau. « Appeler une ambulance ne vous a pas traversé l’esprit ? » cracha-t-elle sans se présenter, rien. Dawn se dirigea vers le canapé où se trouvait Roxy et s’installa près d’elle pour caresser doucement ses cheveux. « Qu’est-ce que tu as encore fait… »


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Ven 28 Avr - 12:31 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Ezio avait migré de la banquette où se trouvait la jeune femme inconsciente pour venir s'installer derrière son bureau. Il avait quelques papiers à remplir ainsi que des dossiers concernant certains investissements qu'il voulait faire à Brisbane. Toujours avec son verre de whisky, il était plongé dans un dossier lorsqu'une tornade blonde pénétra dans son bureau. Les prunelles grises d'Ezio se levèrent doucement de son dossier pour venir se poser successivement sur la silhouette féminine qui venait de faire irruption et un de ses homme qui se tenait dans l'encadrement de la porte d'un air impuissant. Visiblement, il n'avait pas prévu que la jeune femme entre de cette manière dans le bureau d'Ezio. L'italien fit signe à son homme de déguerpir et ce dernier ne se fit pas prier pour quitter le bureau en fermant la porte derrière lui.
Ezio se leva, toujours aussi sereinement, de sa chaise de bureau et il réajusta sa cravate avant de faire quelques pas pour contourner son bureau. Inutile d'être un génie pour deviner que cette jolie blonde était l'amie de la fille inconsciente, Dawn.

- Les ambulances ne viennent jamais dans mes établissements. C'est une règle d'or, mes hommes et mes clients en sont parfaitement conscients. Je vous assure cependant qu'elle va bien et qu'une ambulance n'est probablement pas nécessaire.

Ezio s'appuya doucement contre son bureau et il croisa les bras en observant les deux jeunes femmes. Dawn semblait terriblement inquiète pour son amie et c'était plutôt légitime. C'est vrai qu'elle n'avait pas repris connaissance depuis un moment mais les hommes d'Ezio avait vérifié régulièrement si elle répondait à certaines stimulations sensorielles et c'était le cas. Elle n'était donc pas entrain de faire un coma éthylique ou quelque chose dans ce genre là bien qu'elle n'en soit pas loin.
L'italien se dégagea alors de son bureau pour faire quelques pas dans la pièce et rejoindre un bar qui se trouvait dans un coin. Il attrapa deux coupes à champagne et ouvrit un petit frigo dont il sortit une bouteille de champagne. Il posa les coupes sur le bord de son bureau puis versa délicatement du champagne dans chacune des coupes.

- Ne vous en faites pas pour votre amie, elle ira bien. Je ne voulais la mettre dans un taxi sans être certain qu'elle rentre bien chez elle. C'est surtout pour ça que je vous ai appelé. Champagne ?

Tout en parlant, Ezio s'était avancé vers la blonde et il lui tendait à présent une coupe de champagne en souriant d'un air narquois. Lorsqu'il parlait, on pouvait déceler un accent italien, après tout ça ne faisait pas longtemps qu'il était arrivé à Brisbane et même si il pratiquait régulièrement l'anglais en Italie, son accent était loin d'être parfait.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Ven 28 Avr - 18:51 - #


Dawn était en colère, inquiète et nerveuse. Ce n’était pas le meilleur mélange pour son humeur. Il fallait éviter de la provoquer dans ces temps-là, car elle pouvait devenir une vraie tigresse. Ça ne lui arrivait pas souvent et quand ça lui arrivait ce n’était pas beau à voir. La jolie blonde s’était engouffrée dans le bureau comme une tornade. Elle fit tout de suite part de son mécontentement au dénommé Ezio– enfin elle supposait que c’était lui -. Selon elle la moindre des choses auraient été d’appeler une ambulance pour Roxane et appeler Dawn par la suite. La blonde avait pris place auprès de Roxy et avait posé une main dans ses cheveux dans l’espoir de la faire réagir, mais cette dernière restait immobile. De quoi inquiéter encore plus l’australienne. « Les ambulances ne viennent jamais dans mes établissements. […] Je vous assure cependant qu'elle va bien et qu'une ambulance n'est probablement pas nécessaire. » Alors là… La chanteuse se releva et se positionna de manière à faire face au propriétaire. Elle le dévisagea un long moment. « Parce que vous êtes médecin peut-être ? Elle réagit à peine voire pas du tout. Une ambulance est nécessaire, règle d’or ou pas. Je vais l’appeler moi-même s’il faut. » dit-elle sur un ton ne pouvant cacher la colère et la haine qu’elle ressentait pour l’homme. C’était quoi cette règle d’or ? Si un client du bar était en problème, on s’en fichait ? Alors non. Elle n’était pas d’accord avec cette idée. Elle était mariée à un médecin après tout, donc pour elle, il n’y avait rien de plus normal que de chercher à aider tout le monde.

« Ne vous en faites pas pour votre amie, elle ira bien. Je ne voulais la mettre dans un taxi sans être certain qu'elle rentre bien chez elle. C'est surtout pour ça que je vous ai appelé. Champagne ? » Dawn haussa un sourcil. C’était une blague ? Il osait se foutre d’elle en plus ? Son regard bleu se posa sur la coupe de champagne que l’homme lui tendait. Mais c’était quoi cet homme ? Elle avait l’impression qu’il prenait tout le monde de haut. En plus, il avait un accent… Elle ne pourrait pas dire d’où exactement, mais Dawn sentait qu’elle finir par détester cet accent. « Vous savez où vous pouvez vous le mettre votre champagne ? » commença-t-elle par dire en croisant les bras sous sa poitrine. Elle avait les sourcils froncés et continuait de dévisager Ezio de son regard bleuté. « Je ne sais pas ce que vous avez cru, mais je ne suis pas là pour papoter ou prendre un verre avec vous. » Elle avait craché « vous » avec un certain dégoût. Elle n’aimait pas sa façon d’agir et de gérer la situation. « Je dois prendre soin de Roxane. Donc si vous voulez faire quelque chose de bien, il faudrait m’aider à la porter jusqu’à ma voiture. » ajouta-t-elle. La jeune femme ne pourrait pas quitter ce bureau tant que Roxy ne serait pas descendue jusque dans sa voiture et Dawn n’avait pas la carrure et la force pour le faire seule. Elle ne pourrait pas soulever son amie et cette dernière n’était pas en état de tenir sur ses jambes.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Lun 1 Mai - 19:27 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Clairement, Dawn n'était pas contente. Pas contente du tout et elle ne décolérait même pas même avec les explications d'Ezio. Est-ce qu'il était médecin ? Non évidemment. Il n'avait pratiquement pas fait d'études alors des études de médecine.. Sûrement pas ! L'italien observa la blonde de haut en bas lorsqu'elle lui affirma qu'elle allait appeler l'ambulance elle-même. Il secoua donc négativement la tête sans pour autant hausser les ton ou même montrer le moindre signe d'agacement. Ezio semblait être le genre de personne qui reste calme face à toute épreuve.

- Je ne suis pas médecin, non. Mais j'ai l'habitude de ce genre de choses. Votre amie a juste fait des mélanges peu recommandables ce soir. Pour l'ambulance, je vous prie de vous abstenir, s'il vous plait.

Lorsque Ezio tend une coupe de champagne à la jeune femme, il soutient ses prunelles bleus qui se plantent dans ses yeux. Le brun l'observa quelques secondes, silencieux, l'écoutant. Elle croyait qu'il se moquait d'elle ? Non, il ne se moquait pas d'elle. Ezio était le plus sérieux du monde. Ca lui arrivait souvent d'avoir des clients qui abusaient un peu trop des bonnes choses et il savait reconnaître quelqu'un d'un peu fatigué à quelqu'un qui est au bord de l'overdose ou même du coma éthylique. La jeune femme inconsciente n'était pas en grande forme, certes, mais elle sa vie n'était pas en danger non plus.
L'italien se renfrogna cependant lorsque Dawn lui dit, de manière implicite, d'aller se faire foutre. Bon. Il posa la coupe de champagne qu'il avait servit à la jeune femme sur son bureau puis se mit à siroter la sienne. Ce n'est pas parce qu'elle n'en voulait pas qu'il allait se priver. Ce n'était pas son style.

- Je n'ai pas dis que vous étiez venu exprès pour ça. Mais ça ne nous empêche pas de rendre ce moment un peu ennuyeux plus.. Intéressant, vous ne croyez pas ?

Il haussa les épaules puis il observa la blonde s'approcher de son amie toujours inconsciente. Tout en buvant son champagne, il les observa quelques instants Ezio puis Dawn fit une demande. Une demande qui convenait à Ezio. Après tout, si ça pouvait l'empêcher d'appeler une ambulance, ça lui allait parfaitement même. L'italien engloutit alors le restant de sa coupe de champagne puis il s'approcha de la dénommée Roxane.

- Très bien, je vais vous aider mais.. Vous devez me promettre de revenir prendre un verre ici ou ailleurs avec moi.

L'italien s'installa à côté de Roxane dans le divan et il déboutonna sa veste de costume en observant Dawn. Ezio baissa ses prunelles grises vers sa cravate qu'il remit soigneusement en place. Il attendait une réponse de la part de Dawn avant de se décider à appeler ses hommes pour venir chercher Roxane ou bien à le faire lui même. Il ne savait pas encore si il allait le faire lui même. Ezio n'avait pas vraiment envie que Roxane lui vomisse dessus lorsqu'il allait essayer de la bouger pour l'emmener jusqu'à la voiture de Dawn.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mer 3 Mai - 2:57 - #


Dans un tout autre contexte, Dawn était le genre de femme plutôt sociale avec qui il était facile de discuter, mais là, elle avait clairement l’impression qu’on se fichait d’elle. Déjà qu’elle était inquiète pour son amie et qu’elle avait dû quitter le confort de sa maison pour se rendre ici, elle voulait rentrer le plus rapidement possible sans qu’on lui prenne la tête. Sauf qu’Ezio ne semblait pas vouloir lui faciliter la tâche. Déjà qu’il avait réussi à l’énerver au téléphone, le voir en personne n’aideait pas. Ses expressions, sa tête et sa manière d’être lui donnaient envie de le taper. « Je ne suis pas médecin, non. Mais j'ai l'habitude de ce genre de choses. Votre amie a juste fait des mélanges peu recommandables ce soir. Pour l'ambulance, je vous prie de vous abstenir, s'il vous plait. » La blonde grogna. Juste pour le faire suer, elle avait envie d’attraper son téléphone portable et d’appeler cette fameuse ambulance. Mais Dawn était consciente que le propriétaire du bar devait avoir plus d’expérience qu’elle dans la matière. Dawn avait parfois bu dans sa vie, elle avait parfois bu énormément, mais jamais au point de perdre conscience. Juste assez pour perdre la carte et pour s’amuser. La chanteuse préféra ne rien ajouter sur la question. Pour le moment, elle n’allait pas provoquer Ezio et laisser son téléphone portable dans son sac à main. Elle aviserait en temps voulu.

Vexée ? Oui, totalement. Elle ne pouvait pas croire que dans une situation comme celle-ci, Ezio cherche à partager un verre de champagne avec elle. Premièrement, quel genre d’amie serait-elle si elle prenait du temps avec Ezio avec Roxy complètement K.O à côté ? Deuxièmement, Ezio avait ce don de l’énerver plus que tout et elle ne voulait pas passer trop de temps avec lui. « Je n'ai pas dis que vous étiez venu exprès pour ça. Mais ça ne nous empêche pas de rendre ce moment un peu ennuyeux plus.. Intéressant, vous ne croyez pas ? » Un rire nerveux s’échappa de ses lèvres. Il n’était pas croyable. Choquée, Dawn prit quelques secondes avant de réagir. Honnêtement, elle ne savait pas comment réagir. Sa main lui démangeait. Une bonne gifle et elle quittait ce bureau avec la sécurité, mais peu importe, ça aurait valu le coup. Peut-être que ça allait lui remettre les idées en place. « Vous êtes sérieux ? Je ne sais pas ce que vous avez derrière la tête, mais oubliez tout. Je suis ici pour Roxane et non pour vous. Je suis venue seulement et uniquement pour elle. » Quel culot n’empêche.

« Très bien, je vais vous aider mais.. Vous devez me promettre de revenir prendre un verre ici ou ailleurs avec moi. » Pendant une demi-seconde, elle avait cru qu’elle avait réussi à le convaincre de lâcher le morceau. Et non… Il était revenu avec cette histoire de verre. La blonde regarda Roxy puis l’homme. Soudainement, elle se sentit prise au piège. Elle ne pourrait pas déplacer son amie par elle-même et Ezio n’allait pas l’aider sans ce verre. « Je vais me débrouiller toute seule. » cracha-t-elle en s’approchant de la vitre pour voir s’il n’y avait pas quelqu’un en bas qui serait en mesure de lui venir en aide. « Je suis sûre que l’un de vos gentils clients acceptera de m’aider sans rien en retour. » dit-elle en insistant bien sur le mot gentil. Un message pour Ezio ? C’était fort possible. Nerveusement, elle leva sa main droite pour aller jouer avec son alliance qu’elle portait toujours à son annuaire gauche. Elle n’avait pas pu se résoudre de la retirer depuis la mort de Michael. S’il avait été là, ça aurait été tellement plus simple. « Je n’ai pas l’intention de prendre un verre avec vous. Ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais… » précisa-t-elle en reportant son attention sur l’homme. « Je veux juste rentrer chez moi pour prendre soin de mon amie. » tenta-t-elle dans un espoir d’être prise par pitié et de toucher le cœur de l’homme.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mer 3 Mai - 10:20 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
L'espace de quelques instants, Ezio crut voir passer une lueur meurtrière dans le regard de la blonde. Elle semblait toujours aussi énervée et ses tentatives de la détendre semblaient assez vaines. L'italien était loin d'être un expert lorsqu'il fallait détendre les gens ou les aider dans ce genre de situation. Il était du genre à prendre beaucoup de choses à la légère et les gens pensaient souvent qu'il se moquait d'eux. Ezio faisait preuve d'un sang froid à toute épreuve, le genre de sang froid qui paraît inhumain à certains moments. Il resta donc silencieux et écoutait les propos de Dawn. Il voulut rétorquer lorsque la blonde le menaça d'aller chercher un client par elle-même pour qu'il l'aide. Il voulut lui dire que c'était inutile et que ses hommes ne laisseront jamais monter un inconnu dans son bureau mais Ezio avait le sens du détail. Il était e genre de personne qui observe tout, il analysait souvent les moindres faits et gestes de ses interlocuteurs et le geste de Dawn ne lui échappa pas. Ses prunelles grises s'abaissèrent vers la main de Dawn, elle portait une bague à l’annulaire gauche. Les sourcils de l'italien se froncèrent quelques secondes si bien que se fut à peine perceptible. Elle était mariée ? Si elle était mariée, pourquoi était-elle ici toute seule ? Quel genre d'homme laisse sa femme venir ici, seule ? Ezio l'observa de haut en bas quelques secondes, il resta silencieux puis retira sa veste de costume pour la jeter sur le divan à côté de Roxane.

- Je ne voulais pas vous froisser.. Ne vous énervez pas, c'est inutile.

Il lança un regard en coin à Dawn tout en remontant les manches de sa chemise. Le comportement d'Ezio venait de changer du tout au tout, il pouvait peut-être être un véritable connard parfois mais il ne supportait pas les femmes comme Dawn dont le mari ne s'occupe pas. Où était cet imbécile ? Quelle idée de laisser sa femme venir seule, ici. Une fois ses manches retroussés, Ezio s'abaissa au niveau de Roxane et il l'attrapa en prenant soin de bien garder sa tête droite. Il ne voulait pas qu'elle lui vomisse dessus après tout. Il se tourna ensuite vers Dawn.

- Passez devant. Je vous suis jusqu'à votre voiture.

Être un mafieux, traîner dans des affaires peu recommandables, ça n'avait jamais empêché Ezio d'avoir une certaine galanterie vis à vis de la gente féminine. Il se retrouvait souvent dans des situations délicates lorsque certaines clientes ne le payaient pas d'ailleurs. L'italien refusait d'être violent envers les femmes alors, la plupart du temps, il se creusait la tête pour trouver un moyen de pression autre que la violence pour qu'elles le payent. Pas simple d'être galant et à la tête d'un groupe de criminels organisés.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mer 3 Mai - 16:46 - #


En ce moment et depuis le décès de Michael, la petite Dawn était très instable. Il était très facile pour elle de passer de la joie à la colère, de la colère à la tristesse et ainsi de suite. C’était ce qui s’était produit dans le bureau du propriétaire du bar. La jolie blonde était passée de la colère à un état de nervosité. Ne voir aucune échappatoire la stressait. Elle ne pouvait pas laisser Roxy ici, mais elle ne pouvait pas la porter non plus. Elle ne voulait pas prendre de verre avec cet homme et il refusait de l’aider sans. Elle savait qu’un verre n’engageait à rien, mais elle ne voulait pas… Elle ne se sentait pas super à l’aise dans cette situation. Ça faisait combien d’année qu’elle n’avait pas pris un verre avec un homme ? « Je ne voulais pas vous froisser.. Ne vous énervez pas, c'est inutile. » La jeune femme haussa un sourcil avant de retourner son regard vers l’homme. Ce dernier avait retiré son veston qu’il avait balancé un petit peu plus loin. Dawn déglutit. Où était le piège ? Elle ne savait pas. Elle pouvait voir que son expression faciale avait changé. Il la prenait moins de haut et Dawn préférait. Elle n’avait jamais aimé de se sentir inférieur à quelqu’un. « Passez devant. Je vous suis jusqu'à votre voiture. » La chanteuse ne bougea pas tout de suite. Elle voulait être certaine que l’homme était bien disposé à l’aider… Et il semblait l’être. Il avait relevé les manches de sa chemise et il avait attrapé Roxy afin de la soulever. « Je n’aurais pas cru que vous le feriez vous-même. » rétorqua la blondinette avec un petit sourire en coin. Elle le narguait ? Peut-être un petit peu mais ce n’était rien de bien méchant. Elle avait bien remarqué que le comportement du brun à son égard avait changé, donc elle n’allait pas faire exprès de continuer d’être froide et agressive avec lui. Elle savait s’adapter également.  

Sans ajouter un mot, la jeune femme remit son sac à main sur son épaule et tourna les talons afin d’atteindre la porte du bureau et descendre l’escalier. Une fois à l’étage de la fête, le chanteuse ne porta attention à personne et se fit un chemin à travers la foule en espérant qu’Ezio et Roxy arriveraient à la suivre sans trop de difficulté. Lorsqu’elle mit finalement le pied dehors, son visage se décomposa. « Oh non… Ce n’est pas vrai ! » dit-elle en courant vers l’agent de police qui était en train de lui faire une contravention pour stationnement illégal. Pourtant, elle était sur les 4 clignotements ! Était-ce le doorman qui s’était plaint d’avoir la voiture de Dawn dans les pattes depuis plusieurs minutes ? « Bonjour monsieur l’agent… Pas la peine, je part… » Le policier leva une main afin de couper la jeune femme. « Je ne veux rien entendre. » cracha-t-il très froidement. « Mais… Je… » bafouilla l’australienne. L’agent leva la tête de son papier et tourna lentement la tête vers Dawn afin de la dévisager. Le regard noir qu’il lui lança donna des frissons dans le dos de la chanteuse. « Encore un mot et je vous embarque pour entrave. » Sa voix était froide, elle lui glaçait le sang. Le regard du policier parcourut le corps de Dawn de haut en bas et il ajouta tout bonnement : « Et mes collègues et moi, on va en profiter pour s’amuser un peu… » Mal à l’aise, Dawn pinça les lèvres et détourna le regard. Elle préféra ne rien ajouter.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Ven 5 Mai - 2:46 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Ezio sent bien le regard de Dawn se poser sur lui lorsqu'il s'approche de Roxane pour la prendre dans ses bras. Il sent bien l'hésitation de Dawn aussi, ces quelques secondes où elle se demande si il est réellement sérieux, si tout ceci n'est pas un piège. Mais il est comme ça Ezio, il ne prend pas 10 ans pour prendre une décision. Il sait rapidement ce qu'il veut et, dans ce cas là, il ne veut pas qu'une ambulance débarque dans son établissement. Pour éviter ça, il doit faire des concessions alors il les fait et il prend Roxane contre lui avant de se tourner vers Dawn qui le charie un peu. L'italien afficha alors un sourire narquois tout en l'observant de ses prunelles grises.

- Je ne suis pas arrivé ici en demandant à mes hommes de faire les choses à ma place.

C'était assez mystérieux comme affirmation. Après tout, Dawn n'avait pas besoin de savoir tout ce qu'Ezio avait dût faire par lui même. Il en avait fait beaucoup des choses et ces choses l'avaient menées jusqu'à Brisbane. Peut-être qu'il aurait dut faire faire certaines choses par ses hommes pour s'éviter bien des ennuis mais Ezio avait cette devise du "On est jamais mieux servit que par sois-même.".
Il se mit donc à suivre Dawn au travers de la foule qui se déhancher sur la piste de danse du Cercueil. Personne ne semblait vraiment le remarquer et c'était temps mieux. Ezio n'était pas vraiment d'humeur à serrer des mains ou saluer des inconnus. Il avait clairement autre chose à faire dans l'instant. L'italien tentait de suivre du mieux qu'il pouvait la blonde qui courrait pratiquement jusqu'à sa voiture. Se faufiler dans la foule avec une fille inconsciente dans les bras n'était pas particulièrement facile. Finalement, Ezio réussit enfin à se frayer un chemin jusqu'à la sortie de la boîte et il remarqua que les clignotants d'une voiture éclairaient légèrement la rue. C'était probablement la voiture de Dawn mais des éclats de voix lui firent tourner la tête dans la même direction. Les sourcils d'Ezio s'haussèrent tandis qu'il avançait rapidement en direction de Dawn et d'un type en uniforme. L'italien n'avait pas entendu toute la conversation mais l'homme en uniforme ne semblait pas particulièrement aimable.

- Bonsoir. Y'a un problème monsieur ?
- Vous êtes qui vous ? Circulez.
- Ezio Salvatore. Propriétaire du Cercueil. Je pense que vous avez déjà entendu parler de moi, non ?

L'homme qui faisait plus ou moins le malin se mit à blêmir devant Ezio qui l'observait de haut en bas. Il avait de nouveau adopté cet air hautain en fixant l'homme qui était resté planté en plein milieu du trottoir avec son carnet à la main. Ezio lui lança un dernier regard de dédain tandis que l'homme cherchait ses mots. Il se tourna ensuite vers Dawn.

- Cet homme vous importune Dawn ?

Le ton d'Ezio était tranchant. On pouvait sentir dans sa voix que le flic pouvait dire ce qu'il voulait, la seule personne qui allait croire serait Dawn.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Sam 6 Mai - 7:05 - #


« Je ne suis pas arrivé ici en demandant à mes hommes de faire les choses à ma place. » Dawn le fixa pendant quelques secondes et hocha la tête. Elle voyait très bien ce qu’il voulait dire. Pour réussir, Ezio avait dû se battre une partie de sa vie. Il avait dû débuter seul avant d’avoir des hommes pour l’entourer et pour l’aider. Ce qui faisait que l’italien savait se débrouiller par lui-même. La chanteuse préféra ne rien ajouter et elle prit la route vers la sortie. Avoir su comment ça se passerait, elle aurait bien passé quelques minutes de plus dans le bureau afin de ne pas croiser le policier à l’extérieur. Fragile ? En ce moment elle l’était. Et elle était également le genre de fille qui n’avait jamais rien fait de mal dans sa vie et qui était très intimidée lorsqu’elle se retrouvait devant les forces de l’ordre. Elle avait déjà eu une contravention au Canada, mais le policier avait été tellement gentil que ça ne l’avait pas choqué. Là c’était différent. Le policier avait tout d’un misogyne qui n’en avait rien à faire de ce que Dawn pouvait lui dire. Il voulait lui donner cette amende et alla même jusqu’à menacer de l’embarquer. La nervosité la gagna immédiatement. Comme à chaque fois, elle alla faire tourner son alliance sur son doigt. Même si elle savait pertinemment que Michael ne viendrait pas la sauver, elle aimait l’imaginer et l’espérer.

« Bonsoir. Y'a un problème monsieur ? » « Vous êtes qui vous ? Circulez. » « Ezio Salvatore. Propriétaire du Cercueil. Je pense que vous avez déjà entendu parler de moi, non ? » La blonde poussa un soupir de soulagement et tourna la tête vers le propriétaire du bar. Étrangement, elle se sentit tout de suite plus rassurée tandis que le policier changea d’air. Connaissait-il Ezio ? Est-ce que le propriétaire du Cercueil avait eu des problèmes avec la justice ? Faisait-il peur à la justice ? « Cet homme vous importune Dawn ? » Dawn était hésitante. Elle regarda Ezio et l’agent à la suite ne sachant pas trop quoi répondre. Elle n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche que le policier surenchérit : « Tout va bien. Je précisais à la dame qu’il serait important qu’elle déplace rapidement son véhicule. » L’agent arracha le papier qu’il était en train de remplir et le chiffonna avant de le mettre dans sa poche. « Je vous souhaite une bonne soirée à tous les…. Trois. » cracha-t-il en dévisageant Roxane dans les bras d’Ezio. Il n’insista pas et l’agent tourna les talons. Dawn ne se sentait pas pour le moins rassurée. L’homme lui avait fait peur avec sa menace et elle craignait le pire. « Vous le connaissez ? » demanda-t-elle à Ezio d’une petite voix. Sa main droite se trouvait toujours sur sa bague qu’elle faisait tourner de plus en plus rapidement.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Mer 17 Mai - 12:08 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Dawn restait silencieuse tandis qu'Ezio dévisageait le flic de haut en bas. La blonde semblait vraiment intimidé par l'homme en question et Ezio détestait ça. Il n'avait pas entendu ce que le policier avait pu dire à la jeune femme mais ça ne semblait pas être particulièrement gentil. Est-ce qu'il l'avait menacé ? L'avait-il insulté ? Au final, Ezio n'en saurait probablement pas plus puisque l'homme, après avoir déchiré la contravention qu'il était entrain de rédiger, tourna les talons et s'éloigna en marmonnant dans sa barbe. Ezio, lui, il reporta toute son attention sur Dawn qui paraissait toujours aussi nerveuse et qui lui demanda si il le connaissait. L'italien secoua négativement la tête tandis qu'il se tournait vers la voiture de Dawn.

- Non, je ne le connais pas mais disons que ses supérieurs me connaissent probablement. Il ne vous embêtera plus, rassurez vous Dawn.

Oui, Ezio avait des contactes dans la Police ou même l'administration de Brisbane et il s'en vantait. Ce n'était un secret pour personne et beaucoup savaient que l'italien avait graissé la patte de pas mal d'hauts placés de la ville. Il adressa un léger sourire qui se voulait rassurant à la blonde avant d'ouvrir la portière arrière de la voiture de Dawn et d'allonger le plus délicatement possible Roxane qui était toujours inconsciente. Ezio claqua ensuite la portière avant de se tourner vers Dawn qui était toujours planté sur le trottoir. Malgré l'heure avancée, il y avait pas mal de passage dans la ruelle où se trouvait le Cercueil. Le week-end, les gens avaient tendance à se lâcher et à beaucoup sortir. C'était bon pour les affaires d'Ezio. Il réajusta légèrement sa cravate avant de reprendre la parole.

- Permettez moi de vous raccompagnez jusqu'à chez vous.

Ezio ne savait pas pourquoi mais il avait vraiment l'impression que Dawn avait été perturbée par l'événement et il préférait être certain qu'elle rentre bien à bon port. Ezio n'était pas particulièrement du genre "papa poule" ou à vouloir protéger à tout prix ses connaissances mais disons qu'il aurait été assez contrarié d'apprendre que Dawn et Roxane ne soit pas rentrée correctement alors qu'elles étaient avec lui plus tôt dans la soirée.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Messages : 185
Inscrit le : 15/03/2017
Mon âge : 26 ans ♔
J'ai emménagé en : février 2016
Mon statut civil : Veuve depuis 2 mois ♔
Mon image : Hanzo ♥
Dawn Weaver-Kennedy
« »
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Jeu 1 Juin - 4:07 - #


Dawnie n’avait pas l’habitude de se faire parler de cette manière et encore moins par un membre des forces de l’ordre. En ce moment précis, elle n’arrivait pas à jouer la jeune femme fière qui n’en avait que faire de ce qu’on pouvait lui dire. Elle était juste perturbée. Même si elle se doutait que le flic n’aurait rien fait, elle n’avait pas apprécié la menace. En même temps, qui aurait apprécié ? Lorsque le policier quitta, Dawn se retourna vers le propriétaire du bar afin de lui demander s’il le connaissait. Il avait semblé très troublé par la présence d’Ezio et il avait préféré fuir sans donner la contravention à la blondinette. Pourtant, un instant plus tôt, il était bien déterminé à lui donner ce bout de papier. « Non, je ne le connais pas mais disons que ses supérieurs me connaissent probablement. Il ne vous embêtera plus, rassurez vous Dawn. » Pouvait-elle vraiment en être rassurée ? Dawn se renferma et elle croisa les bras sous sa poitrine. « Vous êtes certain ? » ne put s’empêcher de demander la jeune femme en recommençant à jouer avec son alliance comme à chaque fois où la nervosité prenait le dessus sur le rationnel. Elle ne devrait pas, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de s’imaginer le pire même si elle savait pertinemment que le pire ne se serait pas produit.

La chanteuse ne put répondre au sourire rassurant d’Ezio et l’observa plutôt ouvrir la portière afin d’y installer Roxy qui se trouvait toujours dans un autre monde. Dawn ne bougea pas le moindre orteil et observa l’homme. « Permettez moi de vous raccompagnez jusqu'à chez vous. » La blonde haussa un sourcil. Même si elle comprenait les intentions du propriétaire de la boîte de nuit, elle restait septique. « Ce n’est pas une nouvelle tentative foireuse pour essayer d’avoir une verre ? » demanda-t-il à moitié sérieuse et à moitié avec une pointe d’humour. Elle le narguait un petit peu malgré les tensions qu’il y avait eu entre eux au début. « Je pense que ça devrait aller… Nous allons rentrer et tout devrait bien se passer. » dit-elle finalement même si on pouvait sentir une certaine hésitation dans sa voix. Elle espérait vraiment que tout allait se passer comme elle l’espérait.


Now, He's all I need

No hope, no love, no glory. No happy ending.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Inscrit le : 17/04/2017
J'ai emménagé en : août 2016
Ezio Salvatore
« »
En ligne
Re: Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Jeu 1 Juin - 18:17 - #

Aller, juste un verre !

 Ezio Salvatore & Dawn Weaver-Kennedy  


Brisbane, centre ville. Boîte de nuit le Cercueil lors de la soirée d'inauguration le 3 Septembre.
Du scepticisme, voilà ce que voyait Ezio lorsque Dawn croisa les bras en l'observant. Elle était sceptique. En même temps, qui ne le serait pas ? La blonde ne connaissait pas Ezio et lui non plus, il ne la connaissait pas. Mais il disait vrai, Ezio ne s'amusait que très rarement à mentir, surtout dans des situations comme ça. Ce flic n'allait plus jamais s'approcher de près ou de loin d'une femme ressemblant à Dawn. Il fallait être stupide pour oser contre-dire Ezio et visiblement les flics de Brisbane s'étaient passés le mot.

- Je vous promet que ce flic ou ses collègues ne s'en prendront pas à vous. Faites moi confiance sur ce coup.

Après avoir installé Roxane dans la voiture, Ezio s'était tourné à nouveau vers Dawn. La blonde semblait toujours aussi perplexe. Décidément, l'italien était loin d'avoir gagné la confiance de cette jeune femme mais il comptait bien réussir à la convaincre. Il haussa les sourcils face à la question de Dawn avant de se rendre compte qu'elle plaisantait.

- Je n'ai pas besoin de ce genre de stratagème pour vous convaincre d'aller boire un verre, voyons.

L'italien esquissa un léger sourire en observant la blonde. Il avait eut quelques secondes d'égarement mais Ezio Salvatore était toujours ici. Il n'était pas du genre à manquer une occasion de taquiner quelqu'un. Sans attendre une seconde de plus ou même la permission de Dawn, Ezio s'installer derrière le volant. Il ouvrit en grand la fenêtre de la voiture et sortit la tête pour observer Dawn qui était restée sur le trottoir.

- Vous aviez compris que je vous laissais le choix ? La phrase était rhétorique. Montez !
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.







Cherchez au fond de mon âme, vous tomberez plus bas que vous ne l’êtes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aller, juste un verre ! - Ft. Dawn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Décembre 549] Juste un verre de trop [PV Lytès]
» Boit un verre 'avec son ex [ pv Victoire]
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: La ville : Brisbane :: Brisbane, centre-ville :: Le cercueil-
Sauter vers: