Partagez | 
 

 Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Sam 22 Avr - 2:20 - #


C'était un samedi et Jimmy ne travaillait pas. Il avait posé sa nuit de samedi à dimanche pour passer un peu de temps avec un de ses amis qu'il n'avait pas revu depuis son emménagement à Willow Lane. Cet ami lui avait donc proposé de le rejoindre chez lui, au centre de Brisbane histoire qu'il lui raconte toutes les choses qu'il lui étaient arrivées depuis son départ. Mais ce qui était prévisible et que Jimmy n'avait pas vu venir, c'est qu'au bout d'une heure seulement à squatter sur le canapé, un coca à la main, son ami lui proposa, ou du moins il l'incita vivement à venir avec lui boire un verre dans le bar se trouvant dans sa rue. Ne pouvant refuser, Jimmy suivit son ami jusqu'au bar en question où ils s'installèrent à une table tous les deux alors que la salle était encore calme. Ils commandèrent des bières et continuèrent tranquillement leur discussion ici.

Mais après un certain temps à discuter, après avoir enchaîné un bon nombre de bières, le bar se faisait de plus en plus bondé de monde. C'était samedi soir et forcément, tous les jeunes du quartier étaient de sortie, tous prêts à faire la fête jusqu'au matin. Jimmy lui, ça n'était pas trop son style. Il était bien trop timide pour ce genre de fêtes et il n'osait même pas regarder les gens -ou du moins, quand il était sobre, ce qui n'était pas totalement le cas à cet instant. Son ami, contrairement à lui était très ouvert et ne tarda pas à mettre son grappin sur une des plus jolies filles du bar. Et à peine la nuit tombée, il était déjà en train de l'embrasser fougueusement de l'autre côté du pub, vers la salle de bain. En bref, Jimmy avait une nouvelle fois fini seul à une table, ce qui avait du lui arriver plus d'une fois malheureusement...

Jimmy était donc là, accoudé à la table avec son énième verre d'une boisson qui lui était inconnue à la main, sûrement un verre qui lui avait été offert par Dieu sait qui dans le bar. Il regardait le siège vide devant lui, les yeux vitreux à cause de l'alcool, se demandant qu'est-ce qu'il faisait encore ici. Peut-être espérait-il encore que son ami reviendrait avec lui ? C'était très peu probable vu la manière dont le jeune homme et sa petite amie d'un soir s'étaient échappés du bar. Enfin... Jimmy était en trop mauvais état pour s'en rendre compte donc bon, il resta au bar et continua de commander des verres avec des étrangers, preuve même qu'il n'était pas dans son état normal.  

C'est vers les coups de minuit que Jimmy fut abandonné par ses "nouveaux amis" qui décidèrent d'aller finir leur soirée dans une boîte de nuit proche d'ici. Ils avaient essayé de forcer Jimmy à y aller mais son caractère avait réussis à prendre le dessus sur l'alcool pour refuser, prétextant qu'il devait aller rejoindre un ami. Ouais.. vous savez, l'ami qui l'avait lâché pour une fille quelques heures plus tôt ? Et bien voilà, c'est ainsi que Jimmy se retrouva une nouvelle fois seul, à fixer le siège vide en face de lui. C'est comme si l'histoire se répétait en boucle pour lui, et ce depuis qu'il fréquentait ce gars là, et tous les gars en général en fait. Jimmy se frotta les yeux et décida d'aller se rafraichir et reprendre ses esprits. Il alla donc dans la salle de bain du pub, au milieu de tous les autres gars louches qui s'y trouvaient et se mouilla le visage. Il prit une grande bouffée d'air frais et, se regardant dans le miroir, il se répéta innocemment que son ami allait revenir, qu'il devait simplement l'attendre comme celui-ci le lui avait demandé. Il s'essuya donc le visage d'un rapide coup de manche puis retourna du côté du bar.

C'est à ce moment là qu'il découvrit que la table où il était assis avec son ami lui avait été volée. Quelqu'un qu'il ne connaissait pas s'y était assis. Mince, comment allait-il faire maintenant ? Où allait-il pouvoir attendre son ami ? Jimmy ne supportait pas les changements à cause de sa maladie, ça le rendait malade, il était hors de question qu'il aille à une autre table ! Cependant, ne sachant pas comment agir, il se contenta de rester droit comme un "I" à regarder la personne en question, à seulement quelques mètres d'elle, comme s'il allait pouvoir la faire partir avec un soudain don de télépathie. Halala, tu rêves Jimmy, tout ce que tu vas réussir à faire c'est effrayer cette pauvre personne à force de la fixer comme ça du regard...



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Sam 22 Avr - 3:50 - #


Nathanaël passa une main dans ses cheveux trempés afin de replacer ses bouclettes qui lui tombaient sur les yeux. L’homme était couvert de sueur et il avait chaud. Il avait l’habitude à cette chaleur causée par du sport. La pratique du jour venait de se terminer sur une note plutôt positive. Le groupe s’en sortait très bien et chaque danseur apprenait assez rapidement les chorégraphies. Certes, chacun avec quelques détails à travailler, mais en général, le résultat était très bien. Sauf que ça allait devoir être parfait avant l’avant-première. Heureusement, il restait encore plusieurs mois pour peaufiner le tout. Entre temps, les danseurs allaient devoir apprendre à danser avec les costumes et dans les décors. Ça ajoutait du travail, mais Naël aimait. Après tout, la danse c’était toute sa vie.

« Tu viens manger un morceau avec nous Naël ? » Le bouclé tourna la tête vers son collègue et il hocha la tête. Il était complètement mort de faim. Il allait aller manger avec ses amis et collègues danseurs ensuite, il allait rentrer, se préparer et sûrement sortir comme il le faisait régulièrement. En plus, demain la répétition commençait en début d’après-midi, donc Nath’ n’avait pas besoin d’être raisonnable. Ayant besoin de peu de sommeil, il allait pouvoir se permettre de rentrer tard et de prendre quelques verres. Bien sûr avant de quitter l’édifice, les danseurs se rendirent dans les vestiaires et se douchèrent. Ils n’allaient pas sortir dans cet état. Tout le monde était trempé, les cheveux dans tous les sens et ne sentait pas nécessairement la rose. Tandis que l’eau chaude lui coulait sur le visage, Nath’ avait fermé les yeux et profitait du moment. Il avait toujours apprécié ces moments sous la douche, ça lui faisait un bien fou. Ça faisait du bien à ses blessures de guerre. Deux sortes de blessures. Celles causées par la danse et l’usure et celles causées par son mari qui n’avait jamais su gérer son stress. Heureusement depuis son arrivée ici, Nathan allait mieux. Andreas ne l’ayant pas suivi, les bleus sur son corps avaient totalement disparu. Ça faisait plaisir. Ça faisait des années qu’il devait se cacher, prendre sa douche en dernier ou en premier, cacher ses bras, son cou, ses jambes en tout temps… Là, il avait l’impression de revivre. Physiquement, il allait bien. Certes, il avait encore quelques douleurs aux cotes, mais il était confiant que ça irait mieux d’ici deux-trois semaines.

Nathanaël se sécha et s’habilla avant de rejoindre ses amis au petit restaurant du coin. Il n’avait pas réalisé qu’il avait passé plus de temps que prévu sous la douche. L’homme s’était complètement perdu dans ses pensées. Il prit donc la dernière place disponible. Il se retrouva face à Dylan qui lui sourit doucement. Les deux hommes avaient eu une aventure et heureusement, ça n’avait rien affecté entre eux. Après tout, ils voulaient la même chose. Un amant sans lendemain. C’était tout ce que Nathanaël désirait. Des amants. Après tout, il était marié, il ne pouvait pas se permettre une histoire sérieuse.

Comme prévu, Nath’ rentra une fois le repas du soir terminé. Vers la fin de soirée, le danseur entra dans un bar du coin. Il les connaissait tous. Il y passait beaucoup de temps. Il en profitait pour faire des nouvelles rencontres. Parfois, il repartait seul, parfois, il repartait en bonne compagnie… Ça dépendait des soirs. L’homme ne sortait pas nécessairement avec une envie précise. Il sortait surtout pour prendre un verre voire deux ou trois… La place était bondée ce soir. Le bouclé avait complètement oublié qu’on était samedi soir. Il n’avait pas nécessairement de problèmes avec la foule, mais il appréciait moins dans un bar. Il n’aimait pas ne pas avoir d’espace pour se déplacer et de foncer dans tout le monde. Mais cela n’empêcha pas Naël de remarquer un jeune homme à une table. Ce dernier était en compagnie d’un autre homme. Un ami ? Un amant ? Son petit-ami ? Peu importe, le bouclé buvait lentement tout en observant les deux hommes jusqu’à ce que le moins mignon des deux quittent pour rejoindre une femme. Même si pour le moment, Nathanaël restait dans son coin, ça ne l’empêchait pas de passer une bonne partie de la soirée à observer l’homme. Habituellement, il était plus entreprenant, mais là, il avait la sensation que cet homme était très timide, très calme voire solitaire… Enfin ce fut sa première impression, mais réalisa quelques minutes plus tard qu’il s’était trompé. Plusieurs hommes le rejoignirent, prirent quelques verres et repartirent… Ils repartirent seuls. Le petit brun resta à sa table encore un bon moment avant de quitter. Déjà ? Il était tôt… Ah non ! Il se dirigea plutôt vers la salle de bain, donc Naël en profita pour commander un second verre et alla rejoindre la table abandonnée par l’inconnu mignon.

Au bout de quelques minutes, il finit par ressortir de la salle de bain et il se figea. Il semblait complètement déstabilisé de voir Naël à sa table. Ce dernier lui fit un sourire rassurant avant de lui faire un petit signe de tête. Sauf que l’inconnu était planté-là et ne semblait pas vouloir bouger. Le libanais finit par se lever et fit les quelques pas pour rejoindre le petit brun. Heureusement qu’il n’était pas costaud, car il aurait pu paraître imposant. Il était seulement grand. « Votre ami ne reviendra pas. Je viens de le voir partir avec sa nouvelle copine. » dit-il en faisant un signe vers la sortie. Très observateur, le danseur avait continué de surveiller l’ami du jeune homme et ce dernier était réellement partie. « Et comme je trouve ça complètement lâche de vous abandonner comme cela, je me propose pour vous tenir compagnie. Si vous avez envie, il y a un verre qui vous attend sur la table. » Le grand homme posa son regard mordoré dans celui de du jeune homme et il lui fit son si charmant sourire Colgate avant de retourner s’asseoir à la table et d’attendre de voir si l’homme allait se décider à le rejoindre.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Sam 22 Avr - 4:37 - #


Alerte. Le radar à contact humain de Jimmy s'activa tout à coup quand il vit que l'étranger qui s'était installé à sa stable s'était levé pour s'approcher de lui. Lui qui n'osait habituellement pas regarder les gens dans les yeux, cette fois-ci, il n'y eut pas trop de problèmes. Il fixa ses yeux couleur noisette dans ceux de l'hommes qui lui souriait, le suivant du regard au fur et à mesure qu'il s'approchait. Que lui voulait-il donc ? Jimmy se posait un nombre incalculable de questions quand il se retrouva à devoir relever la tête au maximum pour garder le contact visuel avec cet inconnu... Il était si grand ! S'il devait rester comme ça encore longtemps, il allait très certainement se choper un Torticolis, ça c'était certain.

« Votre ami ne reviendra pas. Je viens de le voir partir avec sa nouvelle copine. »
Jimmy fut surpris de cette nouvelle. D'où cet homme connaissait-il son ami et depuis quand les espionnait-il ? Et bien ça n'avait aucune importance. Jimmy était bien trop fatigué par l'alcool qui lui pesait sur le crâne pour commencer à réfléchir à propos de son ami qui s'était enfuit avec une fille. Et puis de toute manière, une partie de lui savait déjà qu'il l'avait lâché, même s'il se refusait d'y croire.

« Et comme je trouve ça complètement lâche de vous abandonner comme cela, je me propose pour vous tenir compagnie. Si vous avez envie, il y a un verre qui vous attend sur la table. »
C'est dans ces moments là qu'on peut dire que l'alcool est utile, ou du moins sur le petit brun puisque cela a tendance à le faire sortir de sa naïveté et de sa timidité excessive. Et à cet instant même, cela lui permit de ne pas fuir comme il le faisait d'habitude pour à la place avoir la force de faire comme s'il était normal, comme si la situation ne l'effrayait pas. L'inconnu qui venait de retourner s'assoir à sa table avait dit vrai et sa proposition semblait venir d'une bonne intention: pourquoi refuser ? Jimmy pris alors son courage à deux mains et alla s'assoir à sa place de tout à l'heure, juste en face de l'homme qui venait de lui adresser la parole.

Il n'avait encore lâché aucun mot, sa gorge était nouée et ses mains tremblaient mais il devait prouver qu'il n'avait pas besoin de son ami pour s'amuser et qu'il savait très bien se débrouiller. C'est pourquoi il fit un léger sourire à l'inconnu en face de lui, un sourire nerveux, avant de se décider à lui adresser la parole.

« Ok euh.. je reste pas longtemps. » dit-il d'une faible voix en regardant cette fois le verre posé sur la table, juste en face de lui. Et oui, c'était repartis, il avait de nouveau peur du contact visuel, et il se détestait pour cela. Mais pour ne pas s'avouer vaincu aussi rapidement, il enchaîna:

« M-moi c'est Jimmy, et vous ?  » ajouta-il pour finir, luttant pour ne pas bégayer plus qu'il ne le faisait déjà.



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Dim 23 Avr - 2:37 - #


Nathanaël avait toujours su s’adapter très rapidement à toutes circonstances et à toutes personnes. Il évaluait très vite les personnes et agissait en fonction des préférences de tous et chacun. Il savait s’adapter avec les hommes plus timides et les plus entreprenants. C’était l’expérience. De ce qu’il avait observé depuis le début de la soirée, le brun avait l’air d’être un grand timide dont l’alcool aidait à discuter autour de lui. Après contrairement à d’autres hommes, Naël n’était pas du genre à profiter des autres. Certes, ça lui était déjà arrivé d’être complètement bourré et de se réveiller dans un lit étranger le matin, mais dans un cas où l’alcool ne lui avait pas embrouillé l’esprit, il n’avait jamais profité d’un garçon complètement saoule qui l’attirait physiquement.  

Le libanais avait abordé le jeune homme en lui parlant de son ami qui avait quitté. Le pauvre semblait l’attendre depuis le début de la soirée tandis que ce dernier semblait complètement s’en foutre ayant trouvé une autre chaussure à son pied. Même si semblait clair qu’il n’allait pas revenir, le mignon petit brun l’avait cherché constamment du regard tout en tentant d’attirer son attention. Si Naël avait vu juste, le brun ne se sentait peut-être pas à l’aise dans un endroit comme celui-ci et avait besoin de la présence de quelqu’un. Après, Nath’ ne voulait pas y aller trop brusquement avec le brun. Il lui parla du verre sur la table, mais en laissant la porte ouverte si l’inconnu ne voulait pas accompagner Naël pour le reste de la soirée. Sans un mot de l’homme abordé, Nathan retourna prendre place sur la table. Il évita tout contact visuel pour ne pas avoir l’air insistant. Un court instant plus tard, le jeune homme le rejoint et s’installa en face du danseur. Un simple regard permit à Nath’ de voir qu’il était nerveux. Ça collait parfaitement avec ce qu’il avait examiné depuis que son attention avait été dirigé vers l’homme. « Ok euh.. je reste pas longtemps. » Nath lui sourit doucement. « Vous pouvez rester aussi longtemps que ça vous fera plaisir. » 5 minutes ? 15 ? Deux heures ? Jusqu’à la fermeture ? Nathan n’avait aucun problème avec cela. Il voulait vraiment que l’homme se sente à l’aise et ce n’était pas encore le cas. « M-moi c'est Jimmy, et vous ?  » Lentement, le bouclé pencha la tête sur le côté. Le pauvre avait l’air extrêmement nerveux. Délicatement, le plus vieux alla poser une main des plus rassurantes sur le poignet du jeune homme. « Ne soyez pas nerveux. Je ne suis pas méchant. Je veux seulement vous éviter de passer le reste de la soirée seul après cet abandon. Je devine que c’est votre ami qui a insisté pour que vous l’accompagniez ? » Lorsque Nathan prévoyait de venir dans un bar pour se trouver un amant, il y allait seul. Il ne voyait pas l’intérêt d’inviter un ami pour l’abandonner pour quelqu’un d’autre par la suite. « Enchanté Jimmy, je m’appelle Naël. » L’homme avait retiré sa main pour attraper son verre qu’il leva légèrement vers sa connaissance. « À notre nouvelle rencontre ? » proposa-t-il afin de trinquer avec Jim’. « Vous habitez à Brisbane ? » questionna-t-il, curieux.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Dim 23 Avr - 3:23 - #

Même s'il avait accepté de s'assoir auprès de cet homme qu'il venait tout juste de rencontrer, Jimmy, à peine assis, cherchait toujours du regard son ami. Ses yeux balayant le bar et plus précisément en direction de la sortie montraient qu'il espérait toujours qu'il reviendrait le chercher. Mais cette idée s'envola rapidement de son esprit quand il remarqua que la vieille horloge du bar montrait déjà minuit et demi. Il soupira très légèrement quand l'inconnu en face de lui lui répondit. Non, ce n'était pas lui qui le dérangeait, c'était seulement une manière d'exprimer son désespoir vis-à-vis de son ami mais aussi parce que cette situation l'obligeait à souffler pour ne pas que le stresse l'emporte.

« Vous pouvez rester aussi longtemps que ça vous fera plaisir. »
Jimmy reposa son regard dans celui du grand brun et fit un léger geste de la tête pour le remercier de ne pas être insistant. D'habitude, les gens étaient plutôt du genre à se jeter sur lui sans le connaître et à le forcer à aller dans des endroits où il ne désire pas aller. Un peu comme tout à l'heure, quand son ami lui a proposé de venir dans ce bar. Mais cette fois, l'homme en face de lui avait l'air moins entreprenant. Ou du moins, c'est ce qu'il pensa avant que celui-ci ne pose sa main sur son poignet.

« Ne soyez pas nerveux. Je ne suis pas méchant. Je veux seulement vous éviter de passer le reste de la soirée seul après cet abandon. Je devine que c’est votre ami qui a insisté pour que vous l’accompagniez ?  - Enchanté Jimmy, je m'appelle Naël. »
À cet instant, c'était comme si les cheveux de Jimmy s'étaient hérissés sur sa tête. Aaah, foutue phobie du contact humain ! Il n'osa pas bouger tout de suite, il se contenta de rester là, à fixer la main de l'homme sur la sienne en se demandant pourquoi il faisait ça, combien de temps allait-il le toucher et comment devait-il réagir face à ça. Mais les paroles du plus vieux finirent par le rassurer. Apparemment, il n'avait pas prévu de l'importuner et se montrait même compréhensif. Du coup, Jimmy entreprit de lui répondre en essayant de paraître le plus naturel possible, en cachant un maximum sa gêne.

« Je- euh ouais, c'est lui voulait qu'on vienne ici... » dit-il simplement, en retirant délicatement sa main pour agripper le verre d'alcool en face de lui. Et étonnamment, il se mit à sourire légèrement quand ce prénommé Naël l'invita à trinquer. « Yep, ravi d'vous connaître. » ajouta Jimmy en allant toucher le verre de son "nouvel ami" en faisant attention de le regarder dans les yeux car on lui avait bien trop souvent fait la remarque que sinon, cela pourrait porter malheur, et il ne voulait porter malheur à personne, bien au contraire. Il bu ensuite une bonne gorgée de son verre, en espérant que l'alcool agisse en bien et lui atténue encore un peu de sa timidité.

« Ouais j'ai emménager dans le quartier de Willow Lane y'a quelques jours, j'étais dans le centre avant... Et vous ?» C'était pas souvent qu'on s'intéressait à sa vie du coup Jimmy était plutôt content. Peut-être allait-il se faire un nouvel ami sur Brisbane ? Même si cela faisait deux ans qu'il était en Australie, des amis, il en avait très peu. Et le peu qu'il avait étaient si proches de lui qu'ils l'abandonnaient dans les bars.. ahah, triste ironie.



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 24 Avr - 4:39 - #


Nathanaël n'avait jamais été à plaindre. Il avait percé dans le domaine de la danse, il était connu aux États-Unis, il avait trouvé l'amour et il s'était marié. Physiquement, il n'était peut-être pas le plus beau, mais il avait un certain charme. Il avait un beau sourire et dégageait une certaine confiance. Après, c'était l'image qu'il projetait. Derrière le portrait, Nath' n'avait pas la plus belle vie du monde. Après, il avait appris à voir le bon côté des choses. Depuis qu'Andreas le frappait, Nathanaël avait pu faire des nouvelles rencontres ce qu'il ne se serait jamais permis dans un tout autre contexte. Parfois, Naël se prenait des vents et dans ces temps-là, l'homme ne cherchait pas plus loin. Il n'insistait pas et passer son chemin. Certes, ça faisait toujours un petit mal à son orgueil, mais il savait s'en remettre. Mais bon... Heureusement pour lui, le jeune homme qui lui était tombé dans l'œil ce soir vint le rejoindre. Ce dernier était nerveux ce qui le rendait encore plus mignon. Le bouclé ne savait pas pourquoi, mais il avait toujours été attiré par les hommes plus jeunes que lui et timide. C'était peut-être une façon pour lui d'avoir le contrôle et de se protéger d'un deuxième Andy qui allait se servir de lui comme objet d'un soir. Naël pouvait être entreprenant tout comme il pouvait être doux, il désirait seulement avoir le contrôle et ne pas se faire dominer.

Nathanaël s'était risqué au contact physique dans l'espoir de calmer Jimmy. Même si le jeune homme ne retira pas immédiatement son bras, Nath' put très bien remarquer son malaise. Néanmoins, le bouclé laissa sa main le temps de terminer sa phrase. « Je- euh ouais, c'est lui voulait qu'on vienne ici... » Nathan l'avait deviné. Il fit une moue désolé à Jimmy. Son ami l'avait abandonné très rapidement dans la soirée. Ça ne se faisait pas. « Je suis désolé qu'il ait préféré cette pure inconnue à vous. Je n'aurais pas fait le même choix que lui... » dit-il en haussant les épaules. Après tout, c'était très rare - voire impossible - que Nath préfère une femme à un homme. « Yep, ravi d'vous connaître. » Nathan avait réussi à le refaire sourire légèrement. C’était une première petite victoire en soit.

Le bouclé était un curieux. Il aimait connaître un minimum les personnes qu’il rencontrait. Contrairement à d’autres, il ne cherchait pas à passer directement à l’action. Même que parfois, il se découvrait des nouvelles amitiés sans que ça aille plus loin et c’était tant mieux. Nouveau dans le pays, il était important de se bâtir un entourage. « Ouais j'ai emménager dans le quartier de Willow Lane y'a quelques jours, j'étais dans le centre avant... Et vous ?» Oh Willow Lane. Ce mignon jeune homme était dans son quartier. Intéressant ! « Oh, j’habite également à Willow Lane depuis quelques mois. C’est une belle place, j’espère que vous allez vous y plaire. Et d’où venez-vous pour être à Willow depuis quelques jours ? » Le bouclé prit une gorgée de son verre avant de se lancer pour mettre encore plus le jeune homme en confiance : « Pour ma part, j’arrive des États-Unis. Plus précisément de Los Angeles. » C’était peut-être difficile à croire avec son accent anglais très prononcé. Après tout, il était né à Londres et y avait passé une bonne partie de sa vie. C’était pour le travail qui avait quitté pour les États-Unis. Au départ, ça avait été Las Vegas pour finalement aller à Los Angeles. Mais grâce à son mari, Nathan avait des demeures un petit peu partout autour des États-Unis. Naël avait toujours voyagé et il appréciait bouger. Le bouclé reprit une gorgée de son verre posant son regard dans celui de l’homme afin de lui laisser le champ libre pour répondre et qui sait pour lui permettre de faire le curieux à son tour.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Mer 26 Avr - 3:53 - #


Jimmy quant à lui n'avait peut-être pas fini par avoir la vie dont il rêvait mais il était heureux. Bien qu'il y a trois ans toute sa vie avait été chamboulée et qu'il avait du tout quitter pour une nouvelle vie ici, en Australie, il s'en était plutôt bien sortis. Il avait maintenant de nouveaux buts dans la vie et se forçait de ne pas trop penser au passé bien que ses proches lui manquaient et en particulier son meilleur ami dont il n'avait plus eu de nouvelle depuis longtemps. Ouaip, même ses parents adoptifs lui manquaient. Même s'ils l'avaient mis à la porte et l'avaient renié, c'était eux qui l'avaient élevé et il ne pouvait s'empêcher de les aimer. Enfin... À maintenant vingt-trois ans, Jimmy se disait qu'il fallait peut-être écouter les conseils de ses amis - comme ceux de celui qui venait de l'abandonner dans ce bar - et démarrer une vie dite "normale", comme tous les jeunes de son âge et ne pas hésiter à faire comme son ami plus tôt dans la soirée: vivre au jour le jour.

Et cette discussion avec un inconnu autour d'un verre à une heure des plus déraisonnables était une bonne épreuve pour Jimmy. Il avait devant lui l'occasion de prouver au monde qu'il n'était pas si différent des autres et qu'il était capable de socialiser, comme tout le monde. Et c'est avec beaucoup de chance qu'il était tombé sur quelqu'un de simple et suffisamment compréhensif pour avoir réussi à s'adapter à lui. Rares étaient les personnes à faire cet effort. Généralement, soit ils ne remarquaient même pas qu'il était "différent", soit ils le reniaient tout simplement. Jimmy avait donc toutes ses raisons de profiter de la situation.

« Oh, j’habite également à Willow Lane depuis quelques mois. C’est une belle place, j’espère que vous allez vous y plaire. Et d’où venez-vous pour être à Willow depuis quelques jours ? - Pour ma part, j’arrive des États-Unis. Plus précisément de Los Angeles.»
Le plus jeune fut surpris de découvrir que ce Naël vivait dans le même quartier que lui. Il ne connaissait quasiment personne de ce côté là de la ville et il n'allait pas dire non à quelques connaissances dans son voisinage, ça n'avait jamais été mauvais à prendre. Mais ce qui l'étonna le plus, c'est lorsque le bouclé ajouta qu'il venait des États-Unis, et plus précisément de Los Angeles. Il avait reconnu un certain accent anglais et ne pensait donc pas qu'il venait du même pays que lui. Certes, ce n'était sûrement pas son pays natal - et à lui non plus d'ailleurs - mais ça leur faisait un point commun et donc un nouveau sujet pour meubler leur conversation.

« Aw bah justement, moi aussi j'viens des États-Unis ! 'fin j'ai grandis à Columbus, dans l'Ohio avant de v'nir à Brisbane y'a deux ans. »
Avec son petit mètre soixante, Jimmy pouvait se permettre de balancer légèrement ses jambes sous la table - un peu comme un enfant - puisqu'il ne touchait pas totalement le sol avec ses pieds. C'était une de ses nombreuses manières de calmer son stresse, mais aussi d'exprimer une certaine joie. Et pour le coup, il était plutôt content de trouver un nouvel expatrié. De plus en plus à l'aise, Jimmy ressentit plus de facilité à s'exprimer. Il se laissa alors tenter de poser d'autres questions à ce sympathique Naël.

« Désolé mais... J'aurais jamais pensé que vous viendriez de L.A., vous êtes pas américain non ? »
Sa question n'avait rien d'un reproche puisque Jimmy aimait avoir des amis venant de partout dans le monde. Il était curieux d'en connaître plus sur le monde en général. Enfin, à cet instant même, c'était surtout Naël qui avait piqué sa curiosité !



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Mer 26 Avr - 19:05 - #


Willow Lane était un petit quartier et pourtant Naël croisait beaucoup de ses habitants. Pour un quartier neuf avec encore la moitié des maisons à vendre, c’était surprenant de croiser autant de monde du quartier au Centre-Ville de Brisbane. « Aw bah justement, moi aussi j'viens des États-Unis ! 'fin j'ai grandis à Columbus, dans l'Ohio avant de v'nir à Brisbane y'a deux ans. » Ah un ami américain ! C’était encore plus intéressant. Ils avaient quelque chose de plus en commun. Certes, Nathanaël ne venait pas de l’Ohio, mais il n’y avait pas un état qu’il n’avait pas visité. Quand votre mari à son jet-privé et son hélicoptère, difficile de se priver de voyager. Surtout pour un homme comme Naël qui a voyagé toute sa vie. Sa passion du voyage lui vient d’avant sa rencontre avec Andreas. Et d’ailleurs, s’il n’avait pas quitté son Londres adoré pour les États-Unis, il n’aurait jamais rencontré son mari. Naël se surprenait à essayer d’imaginer sa vie sans sa rencontre avec Andy… Mais bon avec des si on refaisait le monde. Après, l’homme savait qu’il aurait réussi sa carrière sans son mari. Ce dernier ne l’avait jamais aidé là-dessus, Nath’ n’avait pas voulu qu’il s’en mêle. Il savait se débrouiller tout seul. Il l’avait prouvé plus qu’une fois. « Colombus est un très joli endroit. J’ai eu la chance d’y passer quelques semaines, j’ai bien aimé. » confia-t-il. Il y avait passé un bon moment. Il avait accompagné son mari en voyage d’affaire et étrangement tout s’était bien passé. Toutes ses rencontres d’affaire s’étaient passées comme il le voulait et il n’avait pas ressenti le besoin de frapper sur son homme. Alors Nathan avait passé un bon moment. Un très bon souvenir. « Désolé mais... J'aurais jamais pensé que vous viendriez de L.A., vous êtes pas américain non ? » Le bouclé sourit doucement et il hocha la tête pour approuver les paroles de Jimmy. « Je suis démasqué ! Même après plus de 10 ans aux États-Unis, je n’arrive pas à me débarrasser de mon accent londonien. » commença-t-il en haussant les épaules. Certains trouvaient cet accent sexy, d’autres moins, Ça dépendait des goûts. Pour sa part, il avait toujours préféré l’accent anglais. Il trouvait que les mots étaient mieux prononcés. Il trouvait que la plupart des américains parlaient comme avec une patate chaude dans la bouche. Ce n’était pas agréable. « Mais je ne vais pas vous cacher avoir passé une partie de mon enfance en France. » ajouta-t-il assumant complètement ses nationalités mélangés. Il était né au Liban, mais sa famille avait dû fuir le pays à cause de la guerre. Ils s’étaient retrouvés en France pour partir 8 ans plus tard vers Londres. Nathanaël était donc un Britannico-Libanais avec la citoyenneté américaine – grâce à son mari – et un permis de travail Australien. « C’est le travail qui me fait bouger. Quand je suis arrivé aux États-Unis, j’ai travaillé un moment à Las Vegas, un petit peu à New York avant de me stabiliser quelques années à Los Angeles. » Et encore… Stabilité était un grand mot, car il profitait des maisons secondaires de son mari pour s’évader quelques week-ends. « Et vous ? Aimez-vous voyager ? Et avez-vous eu la chance de voyager ? » demanda-t-il. Nathanaël avait fait le tour du monde, il pouvait en parler pendant des heures, mais il voulait également entendre les histoires de sa nouvelle rencontre. Avait-il eu cette chance de visiter le monde et surtout était-ce quelque chose qui l’intéressait ? Naël n’allait pas insister sur le sujet si Jimmy n’y voyait pas d’intérêt. Après, le jeune homme s’était intéressé à ses origines et Nath’ était le genre de personne qui ne savait pas se contenter de répondre à une question. Il aimait broder autour et ajouter plus d’éléments que prévu à sa réponse.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Ven 28 Avr - 18:53 - #


Brisbane était une ville très populaire pour les touristes ou les étrangers venant travailler en Australie, c'est donc sans trop d'étonnement que Jimmy avait déjà croisé la route de quelques américains depuis son arrivée. Il y avait même été forcé au début puisqu'il avait réussi à avoir son Visa grâce à une agence australo-américaine qui mettait en relation les jeunes américains avec les entreprises australiennes. Il avait d'ailleurs partagé son studio au centre de Brisbane pendant deux ans avec un autre expatrié américain. Il était originaire de la côte ouest et même s'ils étaient différents sur bien des choses, ils s'étaient plutôt bien entendus. Enfin, c'était sûrement parce qu'ils partageaient le même canapé réversible et les mêmes vingt mètre carrés qu'ils étaient devenus aussi proches. Si proches que l'ami en question l'avait encore abandonné dans un bar ce soir même. Mais au Diable les rancunes, si son ami n'était pas partis sans lui, Jimmy n'aurais jamais rencontré Naël.

« Colombus est un très joli endroit. J’ai eu la chance d’y passer quelques semaines, j’ai bien aimé. »
Jimmy fut joyeusement surpris d'apprendre que son ami avait déjà visité sa ville natale - bien qu'elle ne le soit plus vraiment puisqu'il a été adopté et que sa mère biologique est australienne. Peu de monde ici connaissait cette ville et le fait que Naël la connaisse faisait qu'il montait un peu plus dans son estime. Il sourit même encore une fois lorsque celui-ci dit qu'il la trouvait jolie. De là, il avait ressentis l'envie d'en savoir plus sur lui et s'était donc permis de lui poser des questions sur ses origines.

« Je suis démasqué ! Même après plus de 10 ans aux États-Unis, je n’arrive pas à me débarrasser de mon accent londonien. - Mais je ne vais pas vous cacher avoir passé une partie de mon enfance en France.»
Décidément, le monde était petit. Et il semblait l'être encore plus pour ce Nathanaël. La France, l'Angleterre, les États-Unis et maintenant l'Australie ? Toutes ses destinations mirent des étoiles dans les yeux du plus petit. Jimmy se mit à l'envier. Voyager était son rêve depuis tout petit, il avait même abandonné les études pour pouvoir faire le tour de monde avec son meilleur ami. Mais malheureusement, certains événements l'en avait empêché. Mais n'ayant aucune haine envers ceux qui avaient la chance de pouvoir faire ce qu'il n'avait pas pu faire lui, il se contenta de rêver et de profiter de ce que son nouvel ami pouvait lui en dire.
« Waw, vous avez beaucoup voyagé ! Mais alors... Vous êtes anglais ou français ? Les deux ? » lui demanda-t-il après avoir essayé de faire le calcul entre toutes les destinations qu'il lui avait cité. Cet homme devait sans doute avoir un travail qui l'obligeait à voyager, ou alors il était tout simplement très aisé pour avoir la chance de visiter tous ces pays.

« C’est le travail qui me fait bouger. Quand je suis arrivé aux États-Unis, j’ai travaillé un moment à Las Vegas, un petit peu à New York avant de me stabiliser quelques années à Los Angeles. »
Ses pensée furent confirmées, c'était bel et bien le travail qui le faisait bouger à travers le globe. Mais qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Un homme d'affaire ? Il n'avait pas trop la tête à faire ça. Jimmy se posa alors de nombreuses questions avant de se décider à le lui demander directement.
« Et c'est quoi votre job ? Sans vouloir être indiscret... » se contenta-il de demander par curiosité. Il voulait savoir quel genre de travail permettait de voyager autant, même s'il savait pertinemment qu'il ne pourrait jamais faire un job pareil vu son faible niveau d'étude. C'est là que vient la question à laquelle il prit un plaisir à répondre :

« Et vous ? Aimez-vous voyager ? Et avez-vous eu la chance de voyager ? »
Alors là oui, comme dit précédemment, c'était même une de ses raisons de vivre ! Bien qu'il n'en avait pas encore eu l'occasion, mis à part en venant ici en Australie il y a deux ans, il espérait toujours voyager. Après tout, il n'avait que vingt-trois ans, il avait encore toute la vie devant lui.
« Baah... À part Brisbane j'ai pas vu grand chose. Mais j'compte bien voir le reste du monde un jour ou l'autre !» dit-il simplement, un petit sourire nerveux au coin des lèvres. Il ajouta ensuite quelque chose d'une voix plus faible : « J'ai plus le choix de toute façon.» Il ne voulait pas attirer la pitié ni quoique ce soit, il ne disait que la vérité. Il était satisfait de sa vie même si elle avait pris un mauvais chemin quelques années plus tôt et ne s'en plaignait pas. L'Australie était déjà un assez gros voyage pour lui. Et en plus, il n'est même pas encore sortis de la région de Brisbane. Autant dire qu'il a encore beaucoup de choses à voir ne serait-ce qu'on Australie.



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Ven 28 Avr - 23:14 - #


Naël avait énormément voyagé et il aimait beaucoup cela. D’ailleurs, il se surprenait à ne pas encore avoir quitté l’Australie pour quelques jours. Sauf qu’ici, il était très occupé avec la comédie musicale, il n’avait pas le temps de bouger autant qu’il le voudrait. Après, il se sentait bien ici. Loin d’Andreas, il ne ressentait pas le besoin de s’éloigner et de fuir quelques temps pour respirer. Il pouvait respirer ici, car il était seul et complètement libre. « Waw, vous avez beaucoup voyagé ! Mais alors... Vous êtes anglais ou français ? Les deux ? » Le bouclé sourit légèrement. Contrairement à d’autres, il avait eu la chance de découvrir le monde très jeune et d’y prendre goût. « C’est un petit peu plus compliqué que cela… Je suis Britannico-Libanais. Je suis né au Liban d’une maman libanaise et d’un papa anglais. » confia-t-il n’ayant aucune honte de ses origines. Certes c’était assez compliqué à suivre étant donné qu’il avait vraiment fait le tour du monde et qu’il avait vécu plusieurs années à certains endroits. Mais c’est son accent anglais qui avait pris le dessus et qui donnait une piste de ses origines. Sauf que l’homme avait cette chance d’avoir une facilité avec les langues. Naël avait beaucoup de mal à lire et à écrire, donc il avait développé très jeune son oreille. Il avait appris l’italien en deux mois sans ouvrir un seul livre. Il avait une excellente mémoire.

Nathanaël se doutait que la question allait venir lorsqu’il avait précisé que c’était son travail qui l’avait fait bouger. Certes, ce n’était pas uniquement le travail, c’était surtout ses intérêts. Certains danseurs pouvaient passer toute leur vie au même endroit. Pour sa part, il avait pris un plaisir à découvrir la danse d’ailleurs. « Et c'est quoi votre job ? Sans vouloir être indiscret... » Même si Nathan avait un travail considéré comme plus féminin, il l’assumait totalement et il l’avait toujours assumé. C’était comme sa sexualité. Il vivait très bien avec. « Je suis danseur. J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs projets. Je suis ici pour une comédie musicale qui va voir le jour après les fêtes. Après, je ne sais pas où la vie va me mener ! » Il avait fini sa phrase sur une pointe de mystère. Allait-il trouver un autre contrat en Australie ? Allait-il devoir retourner aux États-Unis ? Naël aimerait bien se rapprocher de sa famille et aller travailler à Londres. Pourquoi pas au Canada ? Bref, il n’était pas fermé. « Je dois admettre que j’ai beaucoup de chance. Ce n’est pas tous les danseurs qui peuvent voyager et aller travailler à l’étranger comme je le fais. » confia-t-il avec un doux sourire. Nath’ était conscient de ce qu’il avait et de la chance qu’il avait. Il était fortuné, il était marié, il avait une belle carrière. Il y avait une partie de chance, oui, mais également de travail.

« Baah... À part Brisbane j'ai pas vu grand chose. Mais j'compte bien voir le reste du monde un jour ou l'autre! J'ai plus le choix de toute façon.» Naël était content d’apprendre que Jimmy avait comme projet de découvrir le reste du monde. Ça valait tellement le détour. Il y avait des pays magnifiques et des cultures incroyables à découvrir. « C’est tout ce que je vous souhaite Jimmy. Visiter le monde est tellement incroyable. Vous avez une préférence ? Un endroit que vous aimeriez visiter en premier ? » Nath’ était le genre d’homme complètement fou qui pouvait partir du jour au lendemain pour visiter une ville ou un pays et revenir quelques jours plus tard. Ça ne lui était jamais arrivé de le proposer à une connaissance, mais pourquoi pas. C’était une technique de drague comme un autre, non ?


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Sam 29 Avr - 4:48 - #


Jimmy avait fini son énième verre mais il le tenait toujours dans ses mains. Il avait besoin d'avoir quelque chose à triturer des doigts, ça l'aidait à se sentir à l’aise et occupait son esprit afin de ne pas trop penser aux choses qui l’entouraient et qui pouvaient potentiellement le rendre nerveux. Il était déjà nerveux, certes, mais bizarrement la compagnie du bouclé ne l’avait pas fait fuir, et c’était un certain exploit pour lui. À croire que cette discussion avec lui l’avait captivé, au point de lui faire oublier qu’il ne devait « pas rester longtemps » comme il l’avait précisé plus tôt dans la soirée. Il écoutait alors les paroles du plus grand, passionné par ce qu’il pouvait lui raconter à propos de ses nombreux voyages et de ses origines.




« C’est un petit peu plus compliqué que cela… Je suis Britannico-Libanais. Je suis né au Liban d’une maman libanaise et d’un papa anglais. »

Chose sûre, ça n’était pas une nationalité commune. Mais Jimmy trouvait ça cool, ça n’était pas tous les jours qu’on rencontrait quelqu’un comme ça en Australie et il se sentait chanceux d’être tombé sur lui dans ce bar alors que cela aurait pu être n’importe qui d’autre. Jimmy acquiesça alors les paroles du bouclé d’un mouvement de la tête au fur et à mesure qu’il parlait, et ce jusqu’à ce qu’il lui confie son métier.



« Je suis danseur. J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs projets. Je suis ici pour une comédie musicale qui va voir le jour après les fêtes. Après, je ne sais pas où la vie va me mener ! »

Même si la plupart des gens se seraient moqué d’un métier comme celui là pour un homme, Jimmy lui, pensait toujours l’opposé de tout le monde, et ça n’était pas plus mal ! Pour lui danseur était synonyme d’art, de musique… tout ce qu’il adorait ! C’est pourquoi il sourit à cette annonce, heureux de connaître quelqu’un du monde du spectacle.

« Je dois admettre que j’ai beaucoup de chance. Ce n’est pas tous les danseurs qui peuvent voyager et aller travailler à l’étranger comme je le fais. »
À en écouter les paroles de Naël, Jimmy se dit tout de suite qu’il devait être très convoité dans le milieu et qu’il devait être très talentueux pour avoir cette chance en plus par rapports aux autres danseurs. Il avait du beaucoup travailler et le méritait sûrement. C’est pourquoi il se pu s’empêcher de faire son éloge avec beaucoup de respect:



« C’est génial, pouvoir vivre de sa passion… Vous devez être super doué ! - Je m’y connais pas en danse ni en comédie musicale mais franchement, respect pour le niveau que vous avez du atteindre ! » dit-il d’une traite, sans même bégayer sur un mot. Jimmy pouvait être fier de lui, cette conversation avait réussi à le débloquer un temps soit peu et il avait désormais une certaine aise pour s’adresser au libanais. Et même s’il ignorait encore beaucoup du personnage en face de lui, il lui vouait un certain respect. C’était sûrement parce qu’il paraissait sûr de lui, confiant… Tout ce que Jimmy n’était pas en fait. 



« C’est tout ce que je vous souhaite Jimmy. Visiter le monde est tellement incroyable. Vous avez une préférence ? Un endroit que vous aimeriez visiter en premier ? »

Jimmy savait exactement où il voulait voyager, il avait déjà programmé une série de destinations précises avec son ami depuis leur enfance. Et avec sa maladie, il n’avait pas pu s’empêcher de tout prévoir à l’avance, bien que leur projet n’était qu’un rêve et qu’il n’avait qu’une infime chance qu’il se réalise vu leurs situations respectives… Mais bon, au moins, le petit brun pu répondre sans trop de soucis à Naël, comme si c’était « logique »:
« Le Japon ! Parce que… bah pour beaucoup de raisons mais ça on s'en fiche. »
Jimmy se mit à se gratter la nuque, gêné. Contrairement à la majorité des gens qui apprécient l’aise pour sa culture, lui s’était surtout pour tout ce qui était mangas, jeux vidéos et animations pour enfant. Il avait grandis dans cette culture là et avait pour rêve d’aller au DisneyLand japonais ainsi que de rencontrer le vrai Pikachu… Un rêve d’enfant oui, mais un rêve comme un autre ! Après tout, à cause de son autisme il était un peu plus resté en enfance que la plupart des garçons de son âge, et ça se respectait.



Enfin, il était enfantin peut-être, mais ça ne l’avait pas empêché ce soir là de vider tous les verres d’alcool qu’on lui avait servis, au point où à cet instant même, il était saoul. Bon ok, il ne l’était pas beaucoup vu qu’il avait bu sur une longue durée, mais il l’était assez pour ne plus trop faire attention à ce qui l’aurait perturbé en temps normal. C’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles il paraissait si à l’aise alors que ça n’était sûrement pas le cas… Peut-être allait-il enfin profiter d’une soirée comme il se doit ? En tout cas, il était prêt à tout là.



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Dim 30 Avr - 2:55 - #


« C’est génial, pouvoir vivre de sa passion… Vous devez être super doué ! - Je m’y connais pas en danse ni en comédie musicale mais franchement, respect pour le niveau que vous avez du atteindre ! » En effet, vivre de sa passion était géniale. Nathan ne savait pas ce qu’il aurait fait de sa vie sans ça… Aurait-il réalisé le rêve d’Andreas et devenir homme au foyer ? Naël ne se voyait pas ne pas travailler du tout, mais il n’aurait rien pu faire d’autre de sa vie. Il n’avait jamais été très doué à l’école, au contraire, il avait toujours eu des grosses difficultés à lire et écrire. Même en danse, il aurait pu ne jamais obtenir son diplôme s’il n’avait pas eu le soutien de ses professeurs. Pendant toute sa scolarité, il avait excellé en pratique, mais la théorie c’était autre chose… Il se débrouillait avec le par cœur, mais quand il devait écrire ou lire, c’était autre histoire. Le bouclé lui sourit doucement. « Merci c’est très gentil. C’est énormément de travail, mais ça vaut vraiment la peine de le faire. Je ne me voyais pas faire autre chose de toute manière, donc je suis content d’avoir réussi. » Confia le danseur avec franchise. La danse était toute sa vie et il suffisait de voir ses yeux briller lorsqu’il en parlait pour le comprendre. Nathanaël ne pourrait jamais remercier assez ses parents d’avoir été ouvert d’esprit et de l’avoir poussé à réaliser ses rêves. La danse chez les hommes était moins commune et pourtant ses parents l’avaient laissé danser. Ils auraient très bien pu se moquer de lui et le forcer à faire un sport plus masculin. Mais non… Jamais. Nath’ n’avait jamais attiré par le hockey, le football ou le baseball. Même si son père était un mordu de foot, il avait respecté que son seul et unique fils ne voulait pas pratiquer ce sport. Et c’est grâce à cette confiance gagnée très jeune que Nathanaël n’avait pas eu peur de faire son coming out à ses parents et qu’il avait été fier de leur présenter Andreas. Ce dernier avait été accepté dans la famille dès la première rencontre.

Naël demanda par la suite à Jimmy le pays qu’il désirait visiter en premier. Même si une personne décidait de faire un tour du monde, il y avait toujours un pays de prédilection où le voyage allait débuter. 
« Le Japon ! Parce que… bah pour beaucoup de raisons mais ça on s'en fiche. » Oh le Japon ! « Je suis persuadé que vous allez aimer le Japon. C’est impossible de ne pas apprécier. J’y ai enseigné quelques mois entre deux contrats et ce fut un moment incroyable. J’aimerais beaucoup y retourner. » Il ne put s’empêcher de faire part de sa courte expérience au Japon à sa nouvelle connaissance. « Par contre, je ne me fiche pas des raisons qui vous poussent à aller là-bas. J’aimerais beaucoup savoir si vous avez envie de m’en parler… Sinon, je respecte votre décision. » Même s’il était curieux, il respectait le choix des autres de garder le silence et de garder quelques mystères. On n’était pas obligé de tout dire, surtout pas à un inconnu.

Le regard mordoré se posa sur le verre du jeune homme. Oh déjà ? Nathan avait à peine bu le sien réalisant qu’il avait peut-être trop parlé – encore une fois -. Le bouclé attrapa son verre et le termina cul-sec afin que Jimmy ne se sente pas seul. « Vous avez envie d’un autre verre ? » proposa-t-il doucement en faisant un petit signe de tête vers le verre vide son ami. Naël avait posé sa question d’une manière délicate et de manière à ce que Jimmy se sente à l’aise de refuser s’il avait atteint sa limite d’alcool. Nathanaël était encore loin de sa limite, mais il ne voulait pas abuser ce soir. Il sentait qu’avec Jimmy, il devait garder l’esprit clair afin de ne pas faire un geste déplacé qui allait le mettre mal à l’aise. Naël le sentait instable sur sa confiance et il ne désirait pas le chambouler.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 1 Mai - 2:08 - #


« Merci c’est très gentil. C’est énormément de travail, mais ça vaut vraiment la peine de le faire. Je ne me voyais pas faire autre chose de toute manière, donc je suis content d’avoir réussi. » Quand le libanais lui confia qu’il avait pris du plaisir à exceller dans son métier, Jimmy n’en douta pas. Il savait ce dont ont pouvait être capable quand c’était par passion et il était ravi que son nouvel ami ait réussis à mêler les deux. Ça n’était pas tout le monde qui avait la chance de vivre de sa passion et ceux qui y arrivaient avaient tout son respect. Lui-même rêvait de pouvoir faire pareil, mais malheureusement il n’en avait pas encore eu l’occasion et au final, vivre des cookies n’était pas une idée qui lui déplaisait. - Le sujet dévia ensuite sur le fait de voyager, et plus précisément sur leurs destinations préférées. C’est là que le bouclé lui avait demandé où il souhaitait aller en premier et que Jimmy lui avait répondu qu’il voulait avant tout visiter le Japon.



« Je suis persuadé que vous allez aimer le Japon. C’est impossible de ne pas apprécier. J’y ai enseigné quelques mois entre deux contrats et ce fut un moment incroyable. J’aimerais beaucoup y retourner. » Pour le coup, Jimmy ne fut pas surpris de savoir que Naël y avait déjà séjourné. Après tout, il avait l’air d’avoir fait le tour du monde et personne de censé n’aurait fait l’impasse sur le Japon, pays de ses rêves ! D’ailleurs, la danse là bas est inscrite dans la culture nippone, pas étonnant qu’il y ait été réclamé pour ses talents. « Par contre, je ne me fiche pas des raisons qui vous poussent à aller là-bas. J’aimerais beaucoup savoir si vous avez envie de m’en parler… Sinon, je respecte votre décision. » Le plus grand semblait insister pour en savoir plus au sujet de son choix, du pourquoi il voulait cette destination au lieu d’une autre. Lui aussi avait l’air passionné de voyage, ça ne l’aurait pas fait si Jimmy avait refusé d’aller plus loin à ce sujet… Mais malheureusement, le plus jeune se braqua et ne voulu pas aller plus dans les détails. Il se contenta alors de secouer légèrement la tête, accompagnant son geste d’un léger sourire, s’excusant de ne pas vouloir se confier: « C’est pas contre vous mais… C’est pas super intéressant. Z’êtes là pour vous amuser, pas vous ennuyer avec moi après tout. » 



Jimmy se sentit mal à l’idée de vexer la personne en face de lui, il n’aimait pas être méchant ni froid mais l’alcool lui montant quelque peu à la tête, il se souvint qu’il avait dit qu’il n’allait pas rester longtemps et qu’il n’était pas censé discuter aussi longtemps avec un étranger. C’était comme s’il s’était lui même posé des limites à ne pas dépasser. De plus, le groupe de personnes qui s’amusait et dansait à côté de leur table lui rappelait à quel point les bars pouvaient être oppressant à cette heure là. Mais heureusement pour lui, Naël le sortit de ses pensées pesantes pour lui poser une nouvelle question:



« Vous avez envie d’un autre verre ? » Jimmy reposa soudainement son attention sur l’homme en face de lui, un peu comme si en l’espace d’une seconde il avait oublié qu’il était avec lui. Il toussa alors doucement dans sa manche à cause de l’alcool qui lui avait brûlé la gorge avant de lui répondre gentiment:  « Je- euh non merci, ça va aller. J’crois j’ai assez abusé pour ce soir… » avoua-t-il, un petit air gêné sur le visage. « Mais j’peux vous en offrir un à mon tour si vous voulez ? » ajouta-t-il ensuite par politesse quand une des jeunes filles qui s’amusait près du comptoir du bar se mit à crier qu’elle payait sa tournée à tous ceux qui venaient danser. Au même moment, ses amies mirent une musique plus entrainante au Jukebox. Ça y est, la majorité de filles qui se trouvaient dans le bar étaient prêtes à se déchaîner, et elles n’allaient sûrement pas laisser le peu de garçons présents dans le bar rester assis à rien faire…



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 1 Mai - 5:57 - #


Nathanaël était un être curieux qui s’intéressait vraiment aux autres, à leur passion et à leurs préférences. Chaque personne était différente et l’homme prenait toujours un malin plaisir à découvrir les autres. Du coup, l’homme voulut mettre le jeune homme à l’aise de lui parler des raisons qui le poussaient vers le Japon. Naël ça avait été pour la danse et pour la curiosité de découvrir le pays. Mais il y avait tellement de choses à faire et à voir au Japon qu’il aurait vraiment voulu savoir ce qui menait Jimmy à vouloir commencer par-là. « C’est pas contre vous mais… C’est pas super intéressant. Z’êtes là pour vous amuser, pas vous ennuyer avec moi après tout. » 

 Le bouclé poussa un petit soupir silencieux et il haussa les épaules. « Je préfère m’ennuyer en bonne compagnie que prendre du plaisir en mauvaise compagnie. » répondit-il tout simplement. « Mais je ne vais pas insister davantage, nous avons tous notre jardin secret. » Et c’était même normal d’avoir ses secrets. Nathanaël était le premier à cacher beaucoup de choses sur lui. Son mari violent et dominant, les blessures lorsqu’il dansait, sa dyslexie, son infidélité… Bref. Rien qu’il avait envie de parler. Autant avec un inconnu qu’avec un bon ami. C’était ses secrets et ses problèmes. Et pour prouver à Jimmy qu’il n’était pas vexé, Nathanaël lui fit un grand sourire. Son traditionnel sourire Colgate qui en faisait craquer plus d’un.

Par la suite, Naël offrit un nouveau verre à sa nouvelle rencontre. Il s’était douté du refus, mais il avait voulu proposé par politesse. Nath’ devait être l’homme le moins radin du monde. Il ne calculait pas le nombre de verres qu’il offrait quand il sortait. En fait, il ne calculait pas grand-chose. Il serait le genre d’homme à offrir deux billets d’avion pour la Japon à une connaissance qu’il aimait bien. Généreux ? Très. Surtout avec l’argent avec son mari. De toute manière, son mari était tellement fortuné qu’il ne remarquait même pas lorsque Naël dépensait plusieurs dizaines de milliers en vêtements ou autre. Au contraire, Andreas l’encourageait même à le faire. Comme si l’argent et les cadeaux régleraient tous les problèmes entre eux. « Je- euh non merci, ça va aller. J’crois j’ai assez abusé pour ce soir… Mais j’peux vous en offrir un à mon tour si vous voulez ? » Nathan regarda son verre vide et il secoua négativement la tête. « Non merci, ça va aller pour moi aussi ! » L’homme n’avait pas beaucoup bu ce soir, mais c’était un choix volontaire afin de garder l’esprit complètement clair. De plus, Naël refusait de se faire inviter. Il payait pour les autres, pas le contraire. « Vous dansez messieurs ? » Nath’ tourna la tête vers deux jeunes femmes qui s’étaient avancées vers les deux hommes lorsque le Jukebox s’était lancé. Les deux femmes étaient très entreprenantes et l’une d’entre-elles attrapa Naël par les mains afin de le faire se lever pour danser. La seconde avait fait la même avec Jimmy et Nath’ devina tout de suite que ça n’allait pas plaire au jeune garçon. Il préféra intervenir immédiatement et se dégagea de la femme entreprenante pour se diriger vers Jimmy. Il passa un bras autour des épaules du petit brun et l’attira légèrement vers lui. « Oui, nous dansons, mais nous allons danser ensemble lui et moi. » répondit-il en faisant un clin d’œil aux deux femmes. La déception gagna leur visage comprenant que les deux garçons étaient ensemble et n’avaient aucun intérêt à danser avec elles. Elles finirent par partir s’attaquer à des hommes plus loin. Naël s’éloigna légèrement de Jimmy pour ne pas le mettre plus mal qu’il en avait besoin et dit : « Maintenant que je leur ai dit que nous dansions, je pense qu’on n’a pas le choix. En plus, j’adore cette chanson !! » S’exclama-t-il comme un enfant à qui on venait de proposer d’avoir un nouveau jouet. Nathanaël tendit une main vers le jeune homme. Malgré son envie de l’attraper par un poignet de l’attirer sur la piste, Nath’ voulait lui laisser la décision. Il le sentait trop instable pour risquer un geste brusque.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 1 Mai - 18:34 - #


Après avoir fait un blocage qui remit en question leur discussion, Jimmy s'en voulu vraiment d'avoir refroidis l'ambiance qu'il y avait entre lui et son nouvel ami. Le pire c’était qu’en réalité, ça ne l'aurait pas dérangé de lui dire pourquoi il voulait aller au Japon. C'est pourquoi il s'agaça lui-même d'avoir refusé d'aller plus loin dans la conversation. Heureusement pour lui, Naël prit sa réponse avec beaucoup de compréhension et fut même particulièrement gentil avec lui : « Je préfère m’ennuyer en bonne compagnie que prendre du plaisir en mauvaise compagnie. Mais je ne vais pas insister davantage, nous avons tous notre jardin secret. » Celui-ci lui adressa même un magnifique sourire qui rassura le plus jeune. C’est fou comme cet homme pouvait être charismatique…



Suite à cela, Jimmy n’osa plus trop croiser le regard de son interlocuteur. Il était gêné bien que cela devait être la première fois qu’on le qualifie de « bonne compagnie ». Il se contenta alors de lui répondre d’un petit hochement de tête, de manière à lui montrer qu’il appréciait le fait qu’il n’insistait pas et qu’il s’excusait pour tout ça. C’est là que le bouclé l’invita à prendre un autre verre, ce que Jimmy déclina pour lui proposer à son tour. Mais Naël n’en voulu pas non plus. Les deux hommes restèrent donc ainsi, verres vides devant eux. C’est à ce moment là que deux des femmes qui dansaient vinrent à leur rencontre : « Vous dansez messieurs ? » leur demanda la première alors qu’elle se saisit des mains du plus âgé pour le forcer à se lever. Celui-ci suivit le mouvement, sûrement par politesse tandis que la seconde femme vint faire de même à Jimmy.



Pris par surprise, le petit brun se vit saisir ses mains par la jeune femme et se laissa entraîner par celle-ci. Mais une fois debout, il se rendit vite compte que l’alcool qu’il avait bu faisait bel et bien effet sur lui. Son équilibre en avait pris un coup et le fait que la demoiselle vienne le tirer vers elle lui fit un peu peur. Premièrement, il ne voulait pas être secoué tout de suite, il lui fallait un temps d’adaptation pour retrouver son équilibre et deuxièmement: Vous savez tous à quel point Jimmy est à l’aise en société et qu’il aime le contact humain ? Bref,  tout ceci était vraiment une très mauvaise idée. Fort heureusement, Naël vint rapidement à son secours, comme s’il connaissait très bien les réactions du plus jeune.



Sauvé, Jimmy ne réagit pas lorsque le libanais vint passer ses bras autour de ses épaules. Après tout, il avait bien plus confiance en lui qu’en ces jeunes femmes saoules. C’est à ce moment là que le bouclé pris les choses en main pour se débarrasser de celles-ci: « Oui, nous dansons, mais nous allons danser ensemble lui et moi. » leur répondit-il, accompagnant ses paroles d’un petit clin d’oeil qui se voulait très explicite.  Les deux jeunes femmes comprirent tout de suite et déçues, elles repartirent s’attaquer à d’autres hommes du côté du comptoir du bar. Lorsqu’elles furent loin d’eux, Naël le lâcha gentiment pour lui laisser un peu d’air, ce que Jimmy apprécia particulièrement.



Décidément, ce gars là tout droit sortit de nul part semblait mieux le connaître que certains de ses amis. C’est alors que celui-ci se tourna vers lui et, visiblement motivé, s’exclama: « Maintenant que je leur ai dit que nous dansions, je pense qu’on n’a pas le choix. En plus, j’adore cette chanson !! » Il avait raison, s’ils voulaient être crédibles face aux filles ils devaient aller danser. Mais bien que danser ne dérangeait pas Jimmy en soit, le faire au milieu de la foule par contre le gênait assez. Mais bon, en voyant à quel point son nouvel ami avait l’air heureux d’aller danser, il ne pouvait pas le lui refuser. Et encore moins depuis qu’il avait refusé de lui répondre au sujet du Japon…



C’est pourquoi Jimmy, bien que gêné, fit un très gros effort en prenant la main de Naël, accompagnant son geste d’un léger sourire. « Yep, z’avez raison, on a pas le choix ! » répondit-il alors avant d’entreprendre les choses lui-même. « Vous v’nez ? » Il était prêt à tout pour rattraper les choses et faire plaisir à son ami, c’est pourquoi il passa devant et entraîna le plus grand par la main vers le Jukebox en face duquel les filles dansaient. Il n’avait certes pas en tête le projet de jouer les couples gay mais il comptait bien s’amuser, pour une fois que l’alcool lui avait permis de s’ouvrir un minimum aux autres. 



Ils se faufilèrent alors entre la foule et finirent dans un coin un peu plus écarté du groupe de jeunes filles excitées. Ici, ils allaient pouvoir danser sans qu’elles viennent leur sauter dessus. Jimmy se retourna alors vers celui à qui il tenait la main et ajouta une dernière chose, comme pour clore la petite phase de gêne qu’ils avaient eu précédemment: « Ah et oui, le Japon c’était pour les Pokémons et DisneyLand. » Le plus jeune lui fit alors son tout premier « vrai » sourire, un sourire sincère et amusé qu'il accompagna d'un léger rire d'auto dérision qui les incitait à profiter de ce moment sans se prendre la tête.



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Mar 2 Mai - 5:22 - #


Sans se venter, Nathanaël se faisait souvent inviter à danser. Parfois par des filles, parfois par des garçons. Parfois il acceptait, parfois il refusait. Ça dépendait comment il se sentait et en compagnie de qui il était. Ce soir, il n’avait pas envie de laisser Jimmy de côté pour aller danser avec une femme qui ne l’intéressait guère. Au contraire, il préférait danser avec lui et il ne tarda pas à le faire comprendre au jeune homme. Certes, si Nath’ essuyait un refus, il n’allait pas en mourir. Il serait peut-être un petit peu déçu, mais il comprenait très bien que tout le monde n’aimait pas danser. Même lui, danseur de profession, préférait danser sur une scène que dans un bar. En même temps, il était un danseur classique, très souple qui avait besoin de place pour ses mouvements. Dans un bar, il était très restreint s’il ne voulait pas marcher sur les pieds de tout le monde. De plus, la musique dans ce genre d’endroit était très loin du classique et même si Nath’ maîtrisait d’autres styles, il avait sa préférence depuis longtemps.

Heureusement pour Naël et pour Jimmy, les deux femmes n’insistèrent pas plus et allèrent chercher deux autres partenaires de danse. Pour être honnête, Nath’ avait profité de l’ouverture. Même s’il aimait discuter avec le jeune homme, il avait envie de tâter le terrain. Honnêtement, il n’avait pas grands espoirs, mais qui sait, il pouvait être surpris. Et dans le pire des cas, il se serait fait un ami ou une connaissance ce soir. Parfois, c’était beaucoup plus important qu’un amant qu’on ne voyait qu’une seule fois. En toute franchise ? Nathan s’attendait tellement à se prendre un vent qu’il ne put cacher sa surprise lorsque Jimmy attrapa sa main. « Yep, z’avez raison, on a pas le choix ! Vous v’nez ? » Un court instant, Nath’ avait figé en fixant le jeune homme. Pourtant ce dernier semblait très motivé à aller danser avec lui. Le bouclé se laissa aller à la suite de son nouvel ami. Le grand homme regarda autour de lui afin de chercher un point plus tranquille, mais Jimmy finit par trouver une place qui lui plaisait. Tant mieux, si c’était Jimmy qui avait choisi la place, il allait peut-être être plus à l’aise. De plus, les deux amis étaient dans un coin plus tranquille où ils ne risquaient pas de se faire bousculer par n’importe qui. Ça serait l’idéal pour danser.

« Ah et oui, le Japon c’était pour les Pokémons et DisneyLand. » Nathan posa son regard mordoré sur le jeune homme et il ne put s’empêcher de sourire en le voyant sourire à son tour. C’était la première fois qu’il lui souriait comme cela et il était vraiment mignon. « Je te laisse les Pokémons, mais sache que JE suis le plus grand fan de Disney ! » répondit-il en riant légèrement. Naturellement, le grand bouclé l’avait tutoyé. Il le sentait plus à l’aise et voulait le mettre encore plus en confiance. Le juger ? Pas du tout ! Nathanaël n’avait pas d’intérêt pour les animations japonaises et pour Pokémon, mais Disney faisait partie de ses plus grandes passions. Un vrai gamin quand il regardait un Disney et quand il se rendait dans un parc d’attraction. Il les avait tous visité. Paris, Orlando, Japon, Californie, Chine...

Nath’ profita de sa main présente dans celle de Jimmy pour commencer à se mouvoir et à attirer le jeune homme dans son mouvement. Il était peut-être danseur et il bougeait bien, mais il ne se prenait pas la tête sur les chansons dans un bar. Il laissait son corps bouger au rythme de la musique ne pouvant s’empêcher de chanter la chanson qu’il connaissait par cœur. Se prendre la tête ? Jamais, il voulait seulement s’amuser. Plus les secondes avançaient et plus le libanais se laissait aller. Il avait fait tourner Jimmy sur lui-même avant d’attraper sa seconde main et de le faire bouger. Le bouclé faisait bien attention à ne pas serrer les mains trop fort de son nouvel ami pour que ce dernier se sente à l’aise de s’éloigner s’il en ressentait le besoin.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Mer 3 Mai - 2:10 - #


Lorsque les deux hommes arrivèrent dans leur petit coin tranquille, Jimmy se sentait plutôt bien. Pour une fois, la situation ne le stressait pas trop et il avait envie de s’amuser. C’était très certainement grâce à son taux d’alcoolémie dans le sang mais bon, du moment qu’il était conscient de ce qu’il faisait, ça ne pouvait en rien lui être mauvais. Et puis, il fallait bien avouer que la compagnie de ce Naël ne lui déplaisait guère. Au contraire, lorsque celui-ci lui souriait, comme il le fit à l’instant même, le plus jeune se sentait comme rassuré. À croire que le libanais avait une bonne influence sur lui, c’était comme s’il arrivait à le canaliser, chose que peu de personnes arrivent à faire avec lui.



« Je te laisse les Pokémons, mais sache que JE suis le plus grand fan de Disney ! » Face à cette réponse, Jimmy ne pu s’empêcher de rire à nouveau, preuve même qu’il se sentait à l’aise. Il était cependant surpris qu’un homme pareil, avec autant de classe puisse s’intéressait aux Disney. Mais ce fut une bonne nouvelle, au moins ils avaient ça de plus en commun. Le petit brun  lui répondit alors sans hésiter : « Ah oui, t’es sûr de toi là ? » lui dit-il d’un air taquin, comme pour entrer en compétition avec lui vis-à-vis de leur passion commune. Mais puisque ça n’était pas sérieux et qu’il ne disait ça que pour rigoler, Jimmy rappliqua rapidement. Il s’était mis à le tutoyer lui aussi, comme si c’était tout naturel pour eux. Après tout, Jimmy n’aimait pas vouvoyer les gens, il trouvait ça impersonnel. « Mouais… Si tu l’dis, j’te crois ! Par contre Mickey il est à moi, désolé. » Il haussa ensuite les épaules en le regardant avec son petit air d’idiot provocateur. Qu’est-ce qu’il pouvait être joueur parfois ! Encore une fois, l’alcool n’en était sûrement pas pour rien mais bon, il n’avait rien à perdre.



Entre deux paroles, Jimmy ne s’était même pas rendu compte que Naël l’avait entraîné dans sa danse. Il avait tout naturellement suivi le mouvement sans réfléchir, bien trop pris à taquiner son nouvel ami. Ils bougeaient simplement au rythme de la musique comme tous les autres dans le bar et ne se prenaient pas la tête. Ils étaient là pour passer le temps et s’amuser, rien de plus, et cela plaisait au plus jeune qui se laissait diriger sans problème par son cavalier qui lui tenait désormais les deux mains. 



Bien qu’il n’était pas un grand fan de contact physique, Jimmy savait se lâcher une fois qu’il se sentait à l’aise avec quelqu’un, et c’est justement ce qui se produit ce soir là. L’alcool l’avait aidé à vouer une certaine « confiance aveugle » envers Naël et même si cela était en majeure partie une bonne chose, cela pouvait très bien se transformer en quelque chose de particulièrement dangereux. Le plus petit pouvant être naïf suivant les situations, il lui était déjà arrivé que certaines personnes profitent de lui, et cela n’avait qu’aggravé le peu de confiance qu’il accordait en l’humanité. Mais heureusement, le bouclé n’avait pas l’air d’être comme ça, se retrouver avec lui l’avait finalement peut-être « sauvé » de quelqu’un de mal intentionné. 



C’est une de raisons pour lesquelles Jimmy se laissa aller plus facilement avec lui qu’il ne l’aurait fait avec un autre homme. Déjà, de base, Jimmy avait du mal à qualifier l’homosexualité, dans sa tête il ne devait même pas l’être. Pour lui, la famille « normale » était constitué d’un père et d’un mère, c’est tout. Et pourtant, il était tombé amoureux d’un garçon quand il était plus jeune, tout l’opposé de ce qu’on lui avait enseigné. Mais tout ça appartenait désormais au passé et à ce jour encore, il ne savait même pas où se ranger. Se marier avec une fille pour faire plaisir à ses parents ou tomber à nouveau amoureux d’un garçon ? Ça n’était pas sa préoccupation actuelle. L’amour pour lui était un truc qui n’arrivait qu’aux autres et le sexe alors, c’était du total inconnu…



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Mer 3 Mai - 4:19 - #


Aux premiers abords, Naël n’en donnait pas l’impression, mais il était un grand gamin. Il aimait les dessins animés, il avait des tonnes de peluches, il aimait jouer et s’amuser, il aimait faire des blagues… Bref, il était très loin d’être un homme sérieux. Il savait s’amuser et avec n’importe quoi. « Ah oui, t’es sûr de toi là ? » Nath’ ne put s’empêcher de sourire à cette question. Bien sûr qu’il était sûr. « Mouais… Si tu l’dis, j’te crois ! Par contre Mickey il est à moi, désolé. » C’est d’un rire franc qu’éclata le danseur à cette remarque. Il ne s’était pas du tout attendu à cela de la part du jeune homme. Ça avait été tellement spontané. « Ça me convient parfaitement. Je vous laisse Mickey, de toute manière, ma préférence va vers le prince Éric. » Bah quoi ? Nathanaël avait toujours eu une préférence pour les hommes, ça ne changeait pas pour les Disney. Il rêvait du prince Éric depuis tellement longtemps. Au nombre de fois où il avait regardé la petite sirène uniquement pour admirer le prince de ses rêves.

Par la suite, les deux hommes se mirent à danser. Nath’ menait la danse, mais il en avait l’habitude, il était un meneur depuis très longtemps. Il s’était limite spécialisé là-dedans. Le bouclé s’amusait vraiment en compagnie du petit brun. En début de soirée, il n’aurait pas cru cela possible… Quand il avait commencé à observer le jeune homme, il l’avait senti tellement timide et renfermé. Naël n’avait même pensé réussir à l’approcher et pourtant, ils avaient eu une bonne discussion. Maintenant, ils étaient sur la piste de danse à se laisser aller. C’était comme s’ils étaient seuls dans le bar en ce moment. Nathanaël ne faisait pas attention à ce qui se passait autour. Il y avait uniquement la musique et Jimmy qui avaient de la place dans son esprit.

« C’est sympa de danser avec toi ! » confia-t-il avec un sourire sincère. Naël s’amusait et il espérait vraiment que ça soit la même pour Jimmy. Pendant plusieurs minutes voire dizaines de minutes, les deux hommes s’amusèrent jusqu’à ce que la chaleur et la fatigue commence à se faire ressentir. Le bouclé avait l’habitude de danser, mais pas avec un veston du coup, il sentait son dos trempé de plus que ses boucles commençaient à tomber sur son front. Ses pauvres bouclettes qui prenaient tellement de temps à coiffer. « J’ai chaud… Pas toi ? » hurla-t-il afin d’enterrer la musique. « Tu veux qu’on sorte quelques minutes ? » proposa-t-il dans l’oreille du jeune homme en faisant un signe de tête vers la sortie. Il ferait sans doute un petit peu plus frais à l’extérieur et ça ferait du bien à leurs oreilles de quitter la musique du bar. De plus, Nath’ n’avait pas remarqué, mais l’heure avançait de plus en plus pour laisser place aux petites heures du matin. Ça ne gênait pas le libanais qui avait l’habitude de se coucher tard et de dormir très peu. Après si Jimmy ressentait le besoin de rentrer chez lui, il se serait peut-être plus à l’aise de le faire si les deux hommes se retrouvaient dehors.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Ven 12 Mai - 10:24 - #


« Ça me convient parfaitement. Je vous laisse Mickey, de toute manière, ma préférence va vers le prince Éric. » Et bien pour le coup, Jimmy fut surpris. C’est pas tout les jours qu’on croisait une homme qui s’intéressait au prince de La Petite Sirène ! Mais bon, Nathanaël n’était pas monsieur tout le monde et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles le plus jeune l’appréciait. Il était différent des autres, et lui aussi, comme ça au moins il n’y avait pas de problèmes entre deux. Jimmy sourit donc à sa réponse, chacun pouvait garder son héros d’enfance préféré.



De là, les deux garçons s’étaient mis à danser pendant un bon moment. Ils s’amusaient et ne faisaient attention à rien de ce qui pouvait se passer autour d’eux. Même les jeunes filles qui criaient sur certaines musiques et celles qui tombaient, saoules ne les dérangeait pas dans leur moment. « C’est sympa de danser avec toi ! » lui avait confié Nathanaël pendant qu’ils dansaient encore. Jimmy lui avait souris avant de lui répondre à son tour : « J’m’amuse bien avec toi aussi ! » Même si la soirée était mal partie, tout semblait finalement bien se passer. Comme quoi, ils avaient fini par se laisser aller au fil des heures, au fur et à mesure que les petites heures du matin arrivaient

.

D’ailleurs, l’aiguille en bois de l’horloge du bar s’était bien avancée depuis que Jimmy était arrivé, et avec l’alcool, la chaleur et la faible luminosité du bar, il ne pouvait même pas distinguer l’heure qu’il était. La seule chose qui lui signalait qu’il était tard était son corps, qui commençait doucement à faiblir. Heureusement, il n’était pas le seul à ressentir que l’ambiance du bar commençait à peser, son ami lui aussi commençait à fatiguer. « J’ai chaud… Pas toi ? » S’exclama le bouclé. Le plus jeune hocha de la tête en réponse. « Tu veux qu’on sorte quelques minutes ? » Vint ensuite ajouter Nathanaël à son oreille. Jimmy, épuisé par la chaleur du bar ne pu donc qu’accepter sa proposition :  « Ouais, j’veux bien. »



Le plus petit repéra ensuite la sortie et partis devant en essayant de se frayer un chemin parmi la foule. Sur le chemin, il eu le temps de se faire aborder par plusieurs filles - la plupart étant saoules - et s’était même pris quelques mains aux fesses. Ok, c’était bizarre, mais Jimmy en avait étrangement l’habitude, c’était pas la première fois qu’il sortait avec des amis. Il s’était donc contenté de traverser tout ce petit monde sans réfléchir, tout en cherchant son téléphone au fond de ses poches.



Lorsqu’il atteignit enfin la porte, il utilisa le peu de forces qu’il lui restait pour la pousser et gagner l’extérieur. Il descendit la petite marche qui se trouvait devant le bar et garda la porte ouverte pour laisser son ami sortir à son tour. Eh oui, c’est qu’il était bien élevé le petit ! Dehors, il faisait frais et il y avait une légère brise, il pouvait enfin respirer. L’air frais venait lui refroidir la nuque et il s’en sentit beaucoup mieux.



Son bras tenant toujours la porte, Jimmy tenait son téléphone de son autre main. Il l’avait pris pour regarder l’heure mais malheureusement, son portable n’avait plus de batterie donc c’était impossible. Il avait beau forcer sur le bouton ON, rien n’y faisait. Tant pis, il le rangea de sa poche, vérifiant au passage qu’il n’avait pas encore perdu ses clés. Une chance, elle étaient toujours au fond de la poche serrée de son jeans slim. Il pu enfin relever les yeux vers son ami : « On est tout de suite mieux ici, t'avais raison. »



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Dim 14 Mai - 4:00 - #


Danser ça lui faisait toujours du bien que ça soit pour le plaisir comme ce soir ou pour le travail. En même temps, ce n’était pas sa passion pour rien. Certes, il y avait des jours plus difficiles que d’autre comme dans tout travail. Souvent ces jours plus difficiles de danse avaient été provoqués par Andreas et ses coups. Danser blessé n’était pas agréable du tout. Mais aujourd’hui, il allait bien. Il était au mieux de sa forme. Il ne s’était pas senti aussi bien depuis longtemps, depuis son mariage. « J’m’amuse bien avec toi aussi ! » Le bouclé sourit doucement au jeune homme. En début de soirée, Naël n’aurait jamais cru réussir à le faire danser ni même pouvoir l’aborder… Et qui sait… Même si l’heure était avancée, la soirée était encore tôt pour les deux jeunes hommes et personne ne savait comment ça allait se terminer. Tout ce que Naël savait c’est qu’il n’allait pas le laisser filer comme cela. Il y avait quelque chose chez Jimmy qui lui plaisait vraiment et il avait envie de le découvrir davantage.

La chaleur se fit rapidement ressentir. Elle devenait même légèrement étouffante. C’est pour cette raison que le bouclé proposa à Jimmy de sortir quelques minutes. Un peu d’air extérieur ne pourrait pas leur faire de mal, au contraire. « Ouais, j’veux bien. » Nath’ laissa le petit brun partir devant et se mit à sa suite. Tout comme sa nouvelle connaissance, il se fit arrêter à plusieurs reprises par des femmes un petit peu trop avancée. Une femme attrapa Naël par le collet et tenta d’attirer le libanais vers elle, mais Nathan qui s’y attendait ne se laissa pas surprendre. Il se dégagea doucement de l’emprise de la femme qui avait tenté de l’embrasser sans lui demander son avis. Sans rien ajouter à son égard, Nath quitta le bar pour se retrouver à l’extérieur avec Jimmy qu’il remercia d’un signe de la tête pour lui avoir tenu la porte. Le bouclé prit une grande inspiration qui lui fit le plus grand bien. La petite brise extérieure lui provoqua même un frisson. En même temps, il avait les boucles en sueur.

Nath’ était installé devant Jimmy et observait chacun de ses gestes. Ce dernier tenta d’ouvrir son téléphone, mais ça ne sembla pas lui réussir. Le bouclé ne dit rien, se contentant de le fixer. « On est tout de suite mieux ici, t'avais raison. » Sans s’en apercevoir, en le regardant, Nathanaël avait commencé à se mordiller la lèvre inférieure. Sous la lueur de la lune, Jimmy était vraiment mignon… Le genre d’homme qui lui plaisait. Plus jeune, plus timide voire inexpérimenté. Le bouclé n’ajouta rien et s’approcha lentement de Jimmy jusqu’à se retrouver à quelques centimètres de lui. Délicatement, il posa deux doigts sous le menton du brun et lui fit relever la tête. Naël se pencha et alla sceller leurs lèvres ensemble. Rien d’agressif, rien de fougueux. Uniquement de la délicatesse pour ne pas effrayer sa nouvelle connaissance. Il ne voulait pas qu’il se sente attaqué, il voulait qu’il se sente à l’aise de le repousser au besoin. Nath’ ne le prendrait pas mal, au contraire, mais il savait pertinemment que s’il ne faisait pas les premiers pas, Jimmy et lui allaient repartir de leur côté sans jamais se revoir.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 162
Inscrit le : 12/04/2017
Mon âge : 23 ans
J'ai emménagé en : /
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Jimmy Lee
« Cookie Monster »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 15 Mai - 1:12 - #


Quand Naël le rejoignit dehors, Jimmy garda la porte ouverte le temps que deux des filles du bar sortent à leur tour. Une fois parties, il laissa la porte retomber dans ses gonds. De là, il put enfin se tourner vers son ami, son téléphone à la main. Mais celui-ci n’ayant plus de batterie, il finit par le glisser au fond de sa poche, soupirant légèrement. Tant pis, de toute façon, il n’attendait d’appel de personne et même s’il ne savait pas quelle heure il était, ça n’allait pas l’empêcher de rentrer chez lui à pieds comme il avait l’habitude de le faire.



Mais sans qu’il ne s’en rende compte, le libanais s’était rapproché de lui. Sur le coup, Jimmy n’avait pas signalé sa présence, il s’était habitué à lui pendant qu’ils dansaient tout à l’heure de toute façon. Cependant, lorsque que celui-ci vint se saisir de son menton pour lui relever la tête, il fut légèrement surpris. Toute son attention se vit alors portée vers le bouclé et il se mit même à le regarder dans les yeux, ce qu’il ne faisait pas généralement. Il voulu alors le questionner du regard mais il n’en eu pas le temps : Nathanaël l’embrassa.



Ce fut comme si tout se stoppait autour de Jimmy. Même son coeur manqua un battement. Il n’eut pour seule réaction qu’un petit gémissement de surprise. Un petit bruit qui ne se veut pas sexy mais qui peut très rapidement l’être. Du même temps, sa main droite s’était saisie de la manche du plus grand, comme s’il avait ressentit le besoin d’agripper quelque chose pour se rassurer. Mais étonnamment, Jimmy ne se retira pas. Il ne le repoussa pas non plus. Ça n’était pas le genre de choses qui lui arrivaient souvent et pourtant, cette fois-ci il ne refusa pas. 


Cependant, l’effet de surprise fit qu’il ne répondit pas au baiser sur le moment. Bien que peut-être il en avait envie, son corps ne réagit pas. Il faisait déjà de gros efforts étant donnés sa pathologie et il allait sûrement lui falloir un petit peu de temps pour se lacher. Comme pour la danse, c’était quelque chose où il fallait y aller doucement avec Jimmy. Enfin, rien n’empêche qu’à cet instant, le petit brun n’avait pas l’air de dire non…



smile (smīl) n. -  A facial expression characterized by an upward curving of the corners of the mouth and indicating pleasure, amusement, or derision.
Absent pour exams > 25/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 33
Messages : 130
Inscrit le : 29/03/2017
Mon âge : 33 ans ☼
J'ai emménagé en : juin 2016
Mon statut civil : Marié et malheureux ☼
Mon image : ;)
Nathanaël L. Crawford
« You're so intoxicated »
Re: Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Lun 15 Mai - 2:03 - #


Rien n’avait été prémédité. Naël avait surfé sur la vague du moment, sur son envie envers le petit brun. Il le trouvait mignon, adorable et attachant… Certes, il aurait pu arrêter là, repartir chez lui et faire de cette rencontre un bon souvenir, mais il s’en serait voulu. Nath’ n’aimait pas laisser filer entre ses doigts les hommes qui l’attiraient. Encore moins lorsque le courant passait bien. Après tout, le libanais avait réussi à le faire danser. Est-ce que Jimmy aurait imaginé cela en début de soirée ? Ça avait semblé soudain, le jeune homme avait semblé mal à l’aise au début, mais il avait fini par se laisser aller.

C’était tout naturellement que le bouclé s’était penché – énormément penché – pour aller capturer les lèvres de Jimmy. D’abord très doucement, très délicatement. En très peu de temps, Nathanaël avait cerné le jeune homme et il faisait de son mieux pour ne pas le rendre mal à l’aise. Un petit gémissement étouffé s’échappa de la gorge du plus jeune lorsque Nathanaël l’embrassa. C’était sans doute l’effet de surprise. Il était vrai que ce baiser semblait si soudain et sortir de nulle part. Le danseur ne s’était pas attendu à une autre réaction. Il aurait été très surpris si Jimmy lui avait soudainement sauté dessus et avait été entreprenant. Le jeune brun resta plutôt sans bouger s’accrochant à la manche du bouclé.

Nathan retira sa main du menton de Jimmy et la glissa vers sa joue afin d’encadrer son visage. Au bout de quelques secondes, il se détacha, mais garda son visage très près de celui de sa nouvelle rencontre. Il le fixa dans les yeux quelques secondes et lui sourit doucement. Le brun ne se sentit pas rejeté, ni repoussé et il se risqua même à un second baiser. Cette fois-ci, il commença à bouger tendrement ses lèvres sur celle de Jimmy pour lui donner un vrai baiser. Toujours doux, toujours tendre, rien de brusque. Le bouclé savait faire dans la délicatesse autant que dans la fougue, dans la passion ou dans la brutalité.


Only love you when I’m drunk
I had a dream last night
I slept with someone else
Does that mean that I cheated on you?
It was amazing
And I couldn’t stop myself
© Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
 
Sweet drinks are made of this ♪ - Naël & Jimmy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sweet dreams are made of you ♦ Dalia
» (Tear) sweet dreams are made of this.
» Sweet Dreams Are Made Of This ~ Leda Cygnus ~ [ TERMINE]
» Sweet Dreams Are Made Of This - Wasae
» ☞ sweet dreams are made of this.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: La ville : Brisbane :: Brisbane, centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: