Partagez | 
 

 Mission d'exploration chez les koalas [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mar 23 Mai - 18:22 - #

Mission d'exploration chez les koalas
- Libre -

Septembre 2016

Le soleil brillait fort dans le ciel et Faith s’arrêta pour contempler la vue. Elle s’était certes éloignée du sentier tracé pour les touristes, mais se retrouver dans un environnement silencieux avait du bon. Et puis, elle ne risquait pas grand-chose. Le parc animalier était délimité par un immense grillage qui l’empêcherait de se perdre complètement. Dans le pire des cas, elle tournerait en rond. Elle avait prévu cette sortie au Lone Pine pour les filles depuis un moment. Quinn et Grace rêvaient depuis toujours de voir des koalas. Leur père les avait bien emmenées dans un zoo à Melbourne mais les animaux, enfermés dans des cages, étaient dans un état si lamentable qu’elles n’en avaient pas gardé un bon souvenir. Profitant qu’il soit samedi et qu’il n’y ait pas école, elles avaient donc pris ensemble le bus direction la fameuse réserve ! Une sortie qui leur ferait oublier un peu les tourments du divorce parental.

Faith avait laissé les filles à une activité réservée aux enfants pour les sensibiliser à l’écologie et avait décidé de faire un petit tour en solitaire. Du moins jusqu’à ce que l’affluence de touristes en tout genre, bruyants et envahissants, ne viennent à bout de sa patience et qu’elle décide de bifurquer en pleine forêt. Comme ça, sur un coup de tête. Les plantes grimpantes commençaient déjà à mordiller ses chevilles et les arbres, de plus en plus proches, à rendre la vue de plus en plus réduite. Elle réussit toutefois à arriver dans un espace un peu plus dégagé. Une sorte de mini-clairière avec une vue époustouflante sur l’ensemble du parc. Elle resta bouche bée. En contre-bas, elle apercevait les baraquements, ainsi que le petit attroupement dont faisaient parties ses filles à l’intérieur d’un grand jardin. En vérité, elle n’avait bel et bien jamais risqué de se perdre. Le chemin se trouvait même tout prêt.

Le brouhaha des visiteurs parvint de nouveau désagréablement jusqu’à elle et elle s’enfonça à nouveau dans la forêt. Ses toutes nouvelles baskets aux couleurs claires ne tardèrent pas à être recouvertes de terre et elle s’arrêta un instant pour regarder autour d’elle. Elle reprit sa marche et arriva finalement à un autre point d’observation. Arrivée à destination, elle sortit une bouteille de son sac à dos pour boire, puis l’appareil photo. La vue était idéale, il fallait l’immortaliser. Elle se recula, mais l’objectif n’arrivait toujours pas à saisir un champ assez large, même avec des réglages. Incognito, elle jeta un coup d’œil autour d’elle. Personne. Tant mieux ! Elle attacha le ruban de l’appareil à son poignet et commença à grimper dans un arbre. Il fallait qu’elle prenne de la hauteur pour que sa photo soit parfaite.

L’ascension, même de seulement quelques mètres, fut difficile. Une chance qu’il n’y ait pas eu de témoin pour la voir escalader l’arbre comme un paresseux courbaturé. Se hissant sur une branche, elle tenta de trouver un relatif équilibre et tendit de nouveau l’appareil en direction du paysage. Fantastique ! Elle manqua tomber en voulant déclencher la prise. Elle se rattrapa de justesse. Il en faudrait pourtant plus pour venir à bout de sa détermination. Elle allait retenter l’expérience quand des bruits de pas raisonnèrent au pied de l’arbre. Mince. Qu’allait-on dire si on la découvrait ainsi en équilibre sur un arbre du parc ? Une femme de presque cinquante ans en plus ! Elle se plaqua contre le tronc. Avec un peu de chance, elle ne se ferait pas repérer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Liliana
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Doublement divorcé
Mon image :
Aidan Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Lun 5 Juin - 18:18 - #

Faith, Eirin & Aidan ★ septembre 2016

Aujourd’hui j’ai décidé d’emmener Eirin à Lone Pine. Je lui ai déjà fait pas mal visité la ville, mais je n’étais encore jamais venu ici. Et je suis sure qu’elle appréciera de découvrir les animaux australiens et de pouvoir prendre une photo avec un koala. Moi en tout cas, j’ai hâte de la voir observer les animaux. Et puis, ça sera l’occasion pour moi de faire une vraie pause. Pas de téléphone, pas d’ordinateur, juste ma petite et moi, au milieu d’un parc animalier rempli de touristes. Bon, au moins, nous allons nous amuser. Pas de boulot, juste la famille. Pas de devoir, pas d’étudiant désespéré, rien du tout. Et si jamais j’en croise un par malheur, je le pousse au milieu des kangourous pour voir s’il s’en sort. Nous voilà donc à visiter cet endroit pour profiter de la journée. Je n’ai pas pris la poussette que je trouve trop encombrante d’autant plus qu’Eirin marche bien maintenant. Deux ans et 4 mois. Le temps est passé beaucoup trop vite, c’est fou. Elle est grande maintenant, et elle n’hésite pas à me dire de plus en plus non. C’est une vraie sale gosse parfois. Mais elle est adorable quand même. Et plus le temps passe, plus je l’aime. C’est étrange de me découvrir autant d’instinct paternel. Et je suis de plus en plus attentif. J’ai de moins en moins de loupé ou d’oubli et je ne laisse pas traîner d’affaires dangereuses pour la petite fille.

Nous avons donc eu l’occasion de voir pas mal de choses : des kangourous, des oiseaux, des rongeurs, des félins et aussi bien sûr des koalas. Beaucoup de koalas dans ce refuge qui est vraiment sympathique. C’est une découverte pour moi, puisque je n’ai pas vraiment eu l’occasion de visiter Brisbane depuis que nous nous sommes installés là. Mais je ne suis pas déçu. Eirin a beaucoup marché, mais je l’ai aussi porté. Je n’ai pas pris le porte bébé parce qu’elle ne rentre plus dedans et que j’ai le sac dans lequel j’ai pris des affaires pour la journée, notamment de quoi manger. Elle est légère, donc la porter n’a pas forcément été difficile. Et à plusieurs reprises je l’ai hissée sur mes épaules pour qu’elle puisse voir par-dessus les têtes des autres. Alors elle a bien profité de la visite. Mais là, nous sommes un peu sortis du sentier. L’avantage c’est qu’il y a aussi un peu d’arbres et de forêt donc j’ai profité d’un moment pour l’emmener découvrir aussi les plantes. Je lui ai montré les fougères, mais aussi les différents arbres avec leurs feuilles différentes et même des traces d’animaux. Arrivant près d’un arbre, je m’arrête celui-ci pour montrer à Eirin des champignons : « Regarde ! Ce sont des Dictyopanus pusillus ! Tu as vu comment ils sont, on dirait qu’ils ont des petits trous partout. Et certains disent qu’à la tombée du jour, ils sont encore un peu lumineux ». Certains disent qu’effectivement, ce champignon est luminescent dans l’obscurité, mais je n’ai jamais eu l’occasion de le vérifier. Eirin s’accroupit pour le regarder, puis elle sourit et me demande : « Eirin peut manger ? ». Je ris un peu et je lui dis : « Je ne sais pas s’il se mange celui-là, mais comme on est dans une réserve, on ne va pas les cueillir d’accord ? ». Elle acquiesce et se relève. En se relèvant, elle regarde le tronc et elle lève les yeux pour regarder les branches de l’arbre. Elle recule un peu puis lève la main en disant : « Quelqu’un là ! ».

Je recule alors et je regarde dans l’arbre pour voir une femme. Je la regarde, et je ne peux que m’empêcher de sourire un peu amusé. Elle n’a pas l’air en difficulté immédiate, mais on ne sait jamais, non ? Après tout, il y a pas mal de gens qui savent monter aux arbres mais qui éprouvent ensuite des difficultés pour redescendre. Alors je demande : « Tout va bien là-haut ? ».



HJ - Coucou ♥ Je me permet de répondre, c'est typiquement une situation dans laquelle Aidan aurait pu se retrouver 02 Et Eirin nous rejoindra aussi normalement, si ça te va ! ♥



T'en fais pas, ça va bien se passer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Lun 5 Juin - 23:03 - #

Faith n’avait rien d’un super commando capable de se fondre dans un environnement globalement sauvage et de s’y sentir en plus à l’aise. Alors rester perchée comme ça en haut d’un arbre lui permettait de constater qu’elle aurait peut-être mieux fait de réfléchir à deux fois avant de se prendre pour un écureuil. Elle n’avait plus qu’à attendre maintenant. Attendre de se retrouver seule. Et pour deux raisons. Premièrement, elle ne voulait pas se faire repérer. Deuxièmement, elle n’était pas certaine que la descente se fasse sans dégât. Ça risquait même d’être encore plus comique que l’ascension !  Baissant les yeux vers les voix qu’elle entendait un peu plus bas, elle se sentit prise de vertiges et s’appuya un peu plus contre le tronc. Elle n’osait même pas se retourner pour faire face à l’arbre. Ce qui aurait été préférable pourtant.

Elle fut témoin de l’admiration d’une petite fille pour un champignon. Ce qui aurait été très mignon dans un contexte tout différent l’exaspérait maintenant au plus haut point. Voilà que son papa se mettait à lui faire un cours de biologie… Ils n’allaient pas passer la journée là quand même ? Elle apprit au moins une chose, les Dicta… Dicto… Dictyo… Enfin bref, ces fameux champignons, étaient légèrement fluorescents à la tombée de la nuit. Toujours utile à savoir. Elle se retint de rire quand la fillette, apparemment dénommée Eirin, demanda si elle pouvait le manger. Vu la tête du champignon, il ne valait peut-être mieux pas… Son père lui expliqua alors ne pas savoir mais qu’il ne fallait de toute façon pas les cueillir comme ils se trouvaient dans une réserve. Faith approuva ; si on mettait de côté le fait qu’elle était grimpée dans un arbre de ladite réserve.

Et là, oh malheurs !, la petite fille lève les yeux et croise le regard de Faith. Pitié… La femme n’a pas le temps de porter un doigt à sa bouche pour lui signifier de ne rien dire que la petite fille la dénonce déjà ! Evidemment, quoi de plus drôle que de partager ça avec papa ? Cette fois, Faith est complètement découragée, elle les laisse admirer le spectacle. Le monsieur recule, la regarde, sourit, Faith ne sait plus où se mettre. Franchement. Même ici, au fin fond des bois d’une réserve, on ne peut plus prendre une photo en paix ! « Tout va bien là-haut ? » Faith baisse les yeux vers eux. Mauvaise idée. Elle se rattrape promptement à une branche et se retrouve les pieds d’un côté et les bras tendus vers une branche quelques centimètres plus loin. En dessous, se tient la petite famille. Mais la fierté est plus forte que le reste. Elle pourrait se faire passer pour un employé de la réserve, mais sa tenue la trahirait certainement. Que faire ?

« Très bien, je vous remercie. » Elle pousse sur ses bras une première fois pour revenir en arrière. Hyper, giga, mauvaise idée ! Si elle se rate, elle tombe tête la première… Bon, elle prend une profonde inspiration pour se calmer. Surtout, elle ne doit pas montrer qu’elle ne maîtrise pas du tout la situation. La meilleure solution ? Faire diversion. Ou pas. « Si j’étais vous, je me décalerais de quelques mètres... » Et vite. Ils allaient se pousser, oui ! A moins que le spectacle soit à ce point génial. Une cinquantenaire qui joue les Tarzan ça vaut le coup d’œil, mais quand même. « A moins que vous vouliez finir aplatis comme des crêpes ? » Elle inspira une dernière fois. Peut-être pouvait-elle essayer de sauter ?

HRP - Super, merci ! Et Eirin peut bien sûr nous rejoindre avec plaisir. ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Liliana
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Doublement divorcé
Mon image :
Aidan Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mar 6 Juin - 20:09 - #

Faith, Eirin & Aidan ★ septembre 2016

Lorsque la femme qui est dans l’arbre manque de tomber, je fronce les sourcils. Il faudra qu’un jour quelqu’un m’explique ce qui peut bien pousser les humains à se mettre dans des situations pareilles. Grimper aux arbres est une chouette aventure, c’est sûr, encore faut-il savoir redescendre sans risquer de faire une chute de quelques mètres. La femme se retrouve en équilibre, mains appuyées sur une branche et pieds sur une autre. Elle répond que tout va bien, et se redresse un peu. Enfin, elle essaye déjà, semblant effectivement maîtriser la situation. Mais mon instinct d’expérimentateur qui se retrouve parfois dans des situations incontrôlables et dangereuses me dit que tout ne va peut-être pas aussi bien qu’elle n’en a l’air. Elle reprend la parole pour nous proposer de nous décaler de quelques mètres si on ne veut pas finir aplatis comme des crêpes. Au moins, elle ne manque pas d’humour même dans une telle situation. Je tends la main à Eirin pour qu’elle recule avec moi. Elle s’accroche à ma main puis à ma jambe en regardant la femme à la fois curieuse et un peu effrayée. C’est plutôt haut pour elle. Alors je reprends la parole pour demander : « Vous êtes sure que ça va aller ? ». Je la regarde toujours et je lui dis : « ça a l’air un peu haut pour sauter. Peut-être que si vous arrivez à vous asseoir, vous pourrez atteindre la branche d’en dessous plus facilement ? ».

Je n’y connais pas grand-chose en escalade. Je fais du jogging, un peu de musculation, mais l’escalade, ce n’est pas tellement mon domaine. A part sur un mur artificiel ou en faisant de l’accrobranche, mais soyons honnête, ça n’a pas tellement de rapport. Et puis ça doit faire quelques années que je n’ai pas réalisés ce genre de prouesses physiques et ça n’est pas prévu au programme des prochains jours. Je vieillis tranquillement et je ne compte pas mourir prématurément, encore moins maintenant que j’ai une petite fille dont je dois prendre soin. Cette femme a de la chance, je suis médecin, si jamais elle se blesse je pourrais l’aider, mais bon, j’aimerais autant éviter d’en arriver là si c’est possible. Je baisse un instant les yeux sur Eirin et je la rassure d’un sourire en lui disant : « Tout va bien d’accord, et si tu allais jouer près de cet arbre là-bas ? ». Je lui indique un arbre au niveau duquel il n’y a pas de dangers apparent et je vais y poser mon sac aussi avant de revenir vers l’arbre dans lequel l’inconnue est toujours perchée, tout en restant à bonne distance pour lui laisser un peu d’espace le temps de décider comment descendre.



T'en fais pas, ça va bien se passer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mer 7 Juin - 17:43 - #

La vue était toujours aussi magnifique. Malheureusement, ce n’était pas ce qui comptait le plus pour le moment. Faith était montée dans cet arbre en sachant pertinemment qu’elle arriverait à redescendre. Elle ne l’aurait pas fait sinon. Elle était parfois impulsive, mais ça avait ses limites. Oui, elle pourrait parfaitement redescendre. Si elle avait réussi à monter, il n’y avait pas de raison qu’elle ne puisse pas faire le chemin inverse. Ce serait à son rythme tout simplement. Et un rythme plus proche du paresseux que du ouistiti. Et puis, elle ne s’attendait pas à avoir de la visite ! Du coup, à ses lacunes en escalade s’ajoutait le stress du fait d’être observée. Ils devaient bien se marrer en bas. Elle les vit se reculer et réussit à lâcher la branche d’une main pour lever un pouce. « Super ! » Au moins, elle ne ferait aucune victime.

Elle réfléchissait à quoi faire quand l’homme lui demanda à nouveau si elle était sûre que tout allait bien. Au moins, il était sympa. Il aurait pu se contenter de se moquer d’elle, voir sortir son portable pour la filmer. C’était très en vogue apparemment. Il lui déconseilla de sauter. Au moins, ils étaient d’accord sur ça. Si elle s’y tentait, son arrivée au sol ressemblerait sûrement plus à un bon vieux plat qu’à un atterrissage gracieux et maîtrisé. « ça a l’air un peu haut pour sauter. Peut-être que si vous arrivez à vous asseoir, vous pourrait atteindre la branche d’en dessous plus facilement ? » Parfait, elle ne pouvait pas très bien voir en dessous elle, alors son conseil lui était très utile. « Je vais faire ça, oui… » Mais comment lâcher ses mains sans tomber ? La petite fille en bas ne semblait pas très rassurée. La pauvre, elle devait ressentir le stress des adultes et s’inquiétait en retour. Faith aurait bien dit ou fait quelque chose pour la rassurer, mais elle s’éloignait déjà avec son papa. Les branches cachaient en partie le sol et elle s’imagina qu’ils repartaient.

Bon… Au moins, elle pouvait tenter des trucs sans craindre le ridicule maintenant. Elle commença par s’agripper fermement à la branche et laissa tomber ses pieds. Elle se retrouva suspendue et tâtonna dans le vide pour trouver un endroit où poser ses pieds. Vite. Vite ! Elle entendit alors des bruits de pas qui se rapprochaient. L’homme revenait. Il avait dû éloigner sa fille. La situation paraissait donc si inquiétante vue d’en bas ? Faith trouva finalement où poser ses pieds et s’assit. Elle descendit ensuite sur une autre branche. C’était franchement pas facile ! « Doucement… Voilà. Très bien. C'est très bien comme ça. » C’est peut-être bête, mais ça la rassurait. Parler toute seule était réconfortant. A travers les branchages, elle aperçut le visage du monsieur toujours levé vers elle. « Vous pouvez partir. Je ne voudrais pas gâcher votre visite. » C’est vrai. Si elle était assez bête pour monter dans un arbre, elle ne voulait pas impliquer les autres. Ils pouvaient retourner tranquillement à leurs champignons sans s’inquiéter pour elle.

« Si vous attendez que je sois en bas pour partir, vous risquez d’être encore là demain vous savez ? » L’humour, ça rassure aussi. Elle passait d’une branche à l’autre quand le ruban toujours accroché à son poignet glissa, entraînant avec lui l’appareil photo. Elle vit l’objet entamer sa chute jusqu’au sol sans pouvoir rien faire. « Oh, non... Attention à vous ! » Elle s’immobilisa, le regard rivé au pied de l’arbre. Ce n’était pas très lourd, mais le prendre en pleine tête ne serait sûrement pas agréable. L'homme avait beau s'être éloigné, elle ne le voyait plus et craignait qu'il ne soit pile dans la trajectoire de l'objet. Et dire qu’elle avait fait tout ça pour une photo. Photo qui risquait d’être réduite à néant… Un terme souvent employé par sa fille aînée lui vint à l'esprit. Un seul mot qui semblait parfait pour résumer la situation : « Boulet ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Liliana
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Doublement divorcé
Mon image :
Aidan Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mer 7 Juin - 18:08 - #

Faith, Eirin & Aidan ★ septembre 2016

Mon idée de s’asseoir sur une branche pour réussir à descendre par étape semble lui plaire puisqu’elle me répond qu’elle va faire ça. C’est plutôt une bonne chose. Après peut-être que je me fais des idées et qu’elle maîtrise totalement la situation mais de là où je suis ça n’a pas l’air totalement le cas. Malheureusement, je ne peux rien faire pour l’aider, sauf peut-être appeler les gardiens du parc, mais étrangement j’ai comme l’impression qu’elle préférerait éviter ça. Alors tant qu’on peut effectivement l’éviter, je vais me contenter d’essayer de la guider au mieux. Je ne peux qu’imaginer que grimper est plus facile que redescendre, les mauvaises idées sont toujours comme ça. Sur le moment, elles paraissent bonnes et faciles, on se dit que tout va rouler qu’on y arrivera, et en cours de route, on se rend compte qu’on a surestimé nos capacités ou que le monde est contre nous. A voir. Pendant que j’écarte Eirin, la femme grimpée dans l’arbre commence sa descente mais je ne la vois pas. Je reviens ensuite et je la vois assise sur une branche. Avec précaution elle descend sur une branche plus basse. Je l’entends se parler pour s’encourager. Je ne me permettrais pas de me moquer ou de la critiquer parce qu’honnêtement, je me parle souvent à moi-même. C’est une façon de réfléchir, ou de combler la solitude, je ne sais pas trop. Mais peu importe. Je ne vais pas la stresser maintenant.

Elle s’adresse ensuite à moi en me disant qu’elle ne voudrait pas gâcher notre visite et que si on attend qu’elle soit en bas, on risque d’être encore là demain. Elle a le sens de l’humour c’est déjà bien. Je ris un peu et je lui dis : « Ça tombe bien il nous reste à manger ! ». Je ris à nouveau puis je lui réponds : « Non vraiment, je ne suis pas pressé. Je préfère être sûr que ça va aller pour vous, on est un peu loin du chemin principal… ». Je comprends totalement pourquoi elle est venue jusqu’ici l’endroit est superbe et calme. Mais du coup, si elle tombe, les gardiens du parc ne la trouveront peut-être pas tout de suite et elle pourrait rester longtemps seule et blessée. Comme j’ai toujours les yeux levés sur elle, je vois son appareil tomber. J’ai un peu mouvement de sécurité en m’écartant puis j’essaie d’évaluer où il va tomber et je me jette lestement pour essayer de l’attraper, bras tendus. Le sol est dur, plutôt bas mais avec une chance incroyable j’ai attrapé le dit appareil alors je me tourne sur le dos, et je lui dis : « Nous sommes entiers tous les deux ! ». Et je ris à nouveau, très fier de mon habile rattrapage et de ma débilité profonde. Enfin bon, pas vraiment profonde, moi aussi j’ai le sens de l’humour et de la dérision !



T'en fais pas, ça va bien se passer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Inscrit le : 16/09/2016
Crédits : (c) Dinosaure
Mon âge : 2 ans & 2 mois
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : avec Nounours !
Mon image :
Eirin Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mer 7 Juin - 19:25 - #



Mission d’exploration


« avec Eirin, Papa & Faith »



Aujourd’hui Papa il m’a dit qu’on allait sortir de la maison et aller explorer un grand parc pour aller voir les koalas et les autres animaux de l’Australie. Moi je suis trop contente parce que j’aime bien les zoos et les parcs et les animaux aussi alors dans mon siège dans la voiture j’étais trop contente et même que j’ai sautillé un peu. Même que Papa il m’a dit que je devais me calmer et être sage parce que sinon j’allais faire peur aux animaux dans le parc. J’ai laissé Nounours dans la voiture – mais j’ai demandé à Papa de laisser un peu la fenêtre ouverte pour pas que Nounours il meurt de chaud dans la voiture – et puis Papa et moi on est rentrés dans le parc pour aller voir les animaux !

Moi je trouve ça trop cool parce que y’a tout plein d’animaux que j’avais jamais vu avant et même que j’ai pu voir des gros kangourous avec des poches. Moi je suis sûre qu’ils mettent leurs téléphones dans leurs poches et que les bébés kangourous ils mettent leurs doudous dedans ! Moi j’aimerais trop avoir une poche comme ça mais j’ai juste un sac à dos qui est quand même trop cool ! Dedans j’ai mis mon goûter et aussi une petite bouteille d’eau pour pas avoir trop soif parce qu’on marche beaucoup dans les parcs pour voir les animaux. Papa il m’a porté un peu, surtout quand j’étais trop petite pour voir les animaux mais sinon j’ai marché comme une grande et même que j’ai couru un peu parfois mais Papa il m’a dit d’arrêter d’essayer de me sauver et de rester près de lui parce que y’a des gens partout. Et puis après ça, Papa il dit qu’on va monter un peu et aller voir d’autres animaux alors moi je le suis et puis j’écoute bien quand il me raconte que le champignon il brille dans la nuit. « Eirin peut manger ? » Moi je demande parce que c’est bon les champignons et que si celui-là il brille il doit être encore meilleur. Mais papa il veut pas parce qu’il faut pas les cueillir. Moi je suis un peu déçue mais je dis rien et je relève les yeux et je vois une dame dans un arbre. Alors je lève la main puis je dis à Papa que y’a quelqu’un là.

La dame elle est montée dans l’arbre et elle a l’air d’être coincée, comme le chat de la voisine quand il fait le fou et qu’il monte dans les arbres aussi. Alors moi j’écoute la dame quand elle répond à Papa et j’écoute Papa aussi, même que la dame elle parle de crêpes à un moment et moi ça me donne trop faim. Et puis Papa il me demande d’aller jouer plus loin près d’un autre arbre alors moi je fronce un peu les sourcils et puis je recule un peu quand Papa il me pousse mais je vais pas jouer plus loin, parce que moi je veux regarder ce que Papa il va faire. « Papa va aider la dame ? » Papa il a posé son sac à dos alors peut-être qu’il va monter dans l’arbre pour aller aider la dame, comme le monsieur il a fait la dernière fois pour aller sauver le chat de la voisine. Mais Papa il se jette par terre et moi je comprends pas trop pourquoi alors je le regarde avec de gros yeux parce que je crois que Papa il devient un peu fou. Mais après il dit que tout va bien et moi je vois qu’il a attrapé l’appareil photo de la dame. Alors moi je lève les yeux vers la dame et je lève le pouce en faisant un sourire. « Mon papa c’est un super Papa ! » Comme ça l’appareil photo de la dame il est pas cassé. Et je relève les yeux pour regarder la dame et je me demande si elle va descendre toute seule ou si elle est coincée comme le chat de la voisine. « Estceke faut appeler le pompier ? » Comme dans le dessin animé, faut appeler Sam le pompier quand on est coincé dans un arbre.

J'arrive ! Pardon pour le pavé, j'ai du rattraper xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mer 7 Juin - 20:34 - #

Alors qu’elle continuait de chercher le chemin le plus sûr à travers les branchages, elle pensa à sa mère, qui serait certainement l’une des seules personnes réjouie de la voir ici. Elle se dirait alors que sa grande fille a enfin décidé de se reconnecter avec la nature. Sauf que la nature, elle en avait en vérité un peu trop là. Restant prudente, elle conseilla à ses spectateurs de reprendre leur visite, ce à quoi il lui répondit qu’il n’y avait aucun souci. Ils avaient à manger ! Toujours très concentrée, Faith sourit à sa remarque. « Si le spectacle vous plaît alors... Je ne vais pas vous en priver. » Des popcorns étaient vendus à l’accueil aussi s’il voulait. Se rappelant de la question de la petite Eirin un peu plus tôt, elle songea aussi qu’il leur resterait toujours les champignons. Elle glissa légèrement sur une branche plus fine. Mince… Il fallait sérieusement qu’elle arrête de penser à des bêtises. A croire que le grand air la rendait complètement euphorique.

Plus sérieusement, l’homme lui expliqua alors qu’il préférait rester au cas où elle tomberait. Très sympathique. Et c’est vrai que le chemin tracé pour les touristes était un peu loin… Elle pensa à ses filles. Elle n’allait pas les abandonner comme ça quand même ? Et l'idée de finir desséchée sous cet arbre ne l’enchantait guère. « Merci dans ce cas. » Continuant ses petites péripéties, elle se rapprocha progressivement du moment fatidique. Celui où son appareil photo décida de prendre la direction du sol. Il ne manquait plus que ça… Et le premier réflexe de Faith fut d’avertir pour minimiser les dégâts. Elle s’accrocha à une branche et regarda vers le sol. Elle n’y voyait pas clair. Sur le moment, elle se dit alors qu’elle n’avait pas eu besoin de crier autant. L’homme était plutôt loin. Les choses dérapèrent quand elle le vit finalement se jeter au sol pour rattraper son appareil.

« Oh, mon dieu ! » Elle plaqua sa main sur sa bouche. Très vilain de jurer. Mais elle s’attendait à tout sauf à ça. Et voilà qu’il se retrouvait complètement au sol. Sous les yeux de sa fille en plus ! Faith se remit en marche, accélérant sa descente. Mais qu’est-ce qu’elle avait fait ! Elle s’arrêta de nouveau en l’entendant rire. Soit il souffrait affreusement et se tordait de douleur, soit il était juste amusé. Et apparemment, la deuxième option était la bonne. « Nous sommes entiers tous les deux ! » Quelle adresse ! Et son appareil était intact apparemment. Faith orienta à nouveau son regard vers le sol et croisa celui de la petite-fille. Soulagée, elle la vit sourire et lever son pouce en l’air. « Mon papa c’est un super Papa ! »  Les enfants, heureusement qu’ils étaient là. Ils rendaient toujours tout moins dramatique. Faith lui fit un clin d’œil, approuvant complètement. « C’est sûr ! James Bond est un vrai rigolo à côté ! » Pas sûr qu’elle comprenne la comparaison. Elle paraissait un peu trop jeune. Faith attendit un peu avant de descendre à nouveau d’avoir repris son souffle. Que d’émotion… L'avantage, c'est que du coup elle était descendue super vite.

« Estceke faut appeler le pompier ? » Faith regarda à nouveau en bas et sourit. Devait-on appeler un pompier pour son papa ou pour elle ? Elle se remit en action. « Ça devrait aller. Je suis bientôt en bas. » Eirin devait s’inquiéter avec son papa au sol et la dame coincée dans l’arbre. C’est sûr, la fillette était la seule apte à leur venir en aide désormais. « Plus que quelques mètres, centimètres… Et… Me voilà ! » Elle venait de poser un pied au sol. Enfin ! C’était étrange de se retrouver face aux personnes avec lesquelles elle avait échangé à quelques mètres de hauteur. Elle épousseta ses vêtements et s’approcha d’eux. Elle tendit la main au papa pour l’aider à se relever. « Je vous aide ou vous vous sentez bien ici finalement ? » Elle s’adressa ensuite à la petite Eirin. « C’est déjà l’heure de la sieste, tu crois ? » Bon, elle était un peu gaga. Mais Eirin était trop chou aussi.
HRP - Bienvenue !  Yeah  Pas de souci ! J'étais inspirée aussi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Liliana
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Doublement divorcé
Mon image :
Aidan Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Ven 23 Juin - 20:30 - #

Faith, Eirin & Aidan ★ septembre 2016

Pourquoi est-ce qu’il m’arrive toujours des choses si étranges ? Je ne sais pas. Je crois que c’est comme ça depuis que je suis né. Même bébé, il m’arrivait toujours des choses étranges, je le voulais, et je les attirais un peu contre mon gré. Mais ça n’a jamais changé et je suis plutôt heureux comme je suis. J’en suis fier, je peux a moins dire qu’on ne s’ennuie jamais avec moi. Je me retrouve donc par terre, un appareil photo dans les mains. Tout ça pour dépanner une inconnue qui descend plutôt péniblement de son arbre. Quelle était la probabilité pour que nous passions par-là juste à ce moment-là ? Mais quand j’entends ma fille dire que je suis un super papa, je ne peux m’empêcher de sourire à la fois fier, touché et attendri. Comme quoi, même si j’ai eu des petits ratés avec elle, je m’en sors plutôt bien. Je suis vraiment heureux. Toujours au sol, parce que je me fais un peu vieux pour faire ce genre de choses, je souris à Eirin et en levant les yeux vers la femme qui répond que James Bond est un vrai rigolo. Je ne suis pas sûr que ma fille comprenne mais je ris un peu. C’est le moins qu’on puisse dire. J’ai tellement plus la classe que lui…

En tout cas, elle descend bien, sans prendre de risque. Elle s’en sort vraiment bien, je suis un peu admiratif. Eirin demande s’il faut appeler les pompiers et c’est la femme qui répond qu’elle est bientôt en bas et que ça va aller. Effectivement, cela semble être le cas. D’ailleurs, assez vite, elle pose le pied au sol. La voilà de retour sur le plancher des vaches, en sécurité. Enfin… Il y a des gens qui arrivent à se blesser en posant le pied sur un rebord de trottoir alors je ne suis pas sûr qu’elle soit plus en sécurité ici avec nous. Mais au moins, elle ne fera pas de chute de quelques mètres, cela semble être une évidence. La voilà par terre et elle ne tarde pas à me proposer de m’aider puis elle se tourne vers ma fille pour s’adresser aussi à elle. De toute évidence, elle a l’habitude de s’adresser aux enfants et je ne peux m’empêcher de sourire avant d’attraper sa main et de me relever avec son aide. Je ris un peu et je lui dis : « Vous allez bien ? Pas de casse ? ». Je la regarde simplement. Je ne peux nier qu’elle est vraiment jolie. Mais bon, la drague ça n’a jamais été vraiment mon fort et en plus j’ai ma fille, je ne peux pas me permettre de le faire là, devant elle. Je me rappelle que j’ai toujours son appareil et je le lui tends : « Oh voilà votre appareil ! ». Je souris un peu avant de lui dis : « Je suis Aidan et voilà ma fille Eirin… ».




T'en fais pas, ça va bien se passer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 55
Inscrit le : 16/09/2016
Crédits : (c) Dinosaure
Mon âge : 2 ans & 2 mois
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : avec Nounours !
Mon image :
Eirin Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mar 27 Juin - 22:37 - #



Mission d’exploration


« avec Eirin, Papa & Faith »



Moi je sais que mon Papa c’est un super Papa, parce que c’est le mien ! Mon Papa il est trop cool parce qu’il sauve des appareils photos et aussi des koalas, comme la fois où il m’a raconté qu’il a trouvé un koala dans la rue avec Tata Kendall. Même qu’il l’a amené chez le docteur des animaux. Moi j’aurais préféré qu’il le ramène à la maison comme ça j’aurais pu avoir un koala à moi, mais il a pas voulu parce qu’il a dit que les koalas ça vit dehors dans la forêt des koalas. Moi je regarde dans l’arbre où la dame elle est coincée parce que peut-être qu’elle est montée pour attraper un koala, vu que les koalas ça vit dans les arbres. Mais je vois rien, même en plissant les yeux. Et puis moi je me demande s’il faut appeler Sam le pompier parce que la dame elle est coincée dans l’arbre et que peut-être elle va avoir besoin de l’échelle des pompiers pour redescendre. Mais la dame elle dit que ça va aller alors moi je la regarde descendre et puis je ferme un peu les yeux parce que j’ai peur que la dame elle tombe et qu’elle se casse un os ou quelque chose comme ça. Mais la dame elle tombe pas et elle met ses deux pieds sur le sol, alors moi je tape un peu dans mes mains pour la féliciter.

Papa il est toujours par terre quand la dame elle redescend de l’arbre et moi je ris quand elle demande si c’est l’heure de la sieste. « C’est pask’on a marché longtemps. Papa né fatigué ! » Bah oui, on a marché beaucoup dans le parc des koalas et des autres animaux et moi je suis sûre que Papa il est un peu fatigué et qu’il a envie de faire dodo par terre. Mais Papa il se relève et il rend l’appareil à la dame. Et puis Papa il dit comment il s’appelle et même qu’il donne mon prénom aussi. Alors moi je m’approche de la dame et puis je tends la main comme font les grands. « Moi c’est Eirin. Et toi madame ? » Je la regarde un peu en levant le cou parce que la dame elle est grande. « Y’avait quoi dans l’arbre ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mar 4 Juil - 14:45 - #

Si Faith n’avait pas eu sa fille Grace, elle aurait sûrement pensé en cet instant qu’Eirin était la petite fille la plus adorable du monde. A défaut, elle gagnait quand même la deuxième place. Elle lui adressa une moue compréhensive. Evidemment, son papa devait être très fatigué. Et puis, il en avait vécu des aventures en à peine quelques minutes. Papa qui se décida finalement à se relever avec l’aide de Faith qui lui confirma avec un sourire qu’elle n’avait rien de cassé. « Tout va bien ! Je pense avoir fait mon sport pour les six prochains mois, mais sinon ça va. » Sans méchanceté aucune, elle le détailla de la tête au pied pour voir s’il en était de même pour lui. Ce qui lui permit aussi de constater qu’Eirin avait un papa tout aussi courageux que fort agréable à regarder. « Et vous ? » Une chance que le sol ait été dépourvu de toute pierre ou autre obstacle.

Faith attrapa son appareil et vérifia machinalement qu’il était bien en bon état. Puis elle le rangea dans son étui. « Je vous remercie. » Elle avait dessus les photos de sa sortie à la plage avec les filles du week-end dernier. Elle aurait beaucoup regretté de les voir s’évaporer. Les présentations commencèrent alors et Faith sourit respectivement à Aidan et Eirin. La similarité de rythme dans leurs prénoms attira l’attention de Faith qui trouva cela assez mignon. Mais pas autant que la fillette qui s’approchait d’elle la main tendue. Une vraie professionnelle ! Faith se pencha pour lui faire face et serra doucement sa petite main dans la sienne. « Enchanté mademoiselle. » Puis, elle se redressa. C’était à son tour de se présenter. « Moi, c’est Faith. »

Elle avait posé la main sur son cœur en disant cela. Ce qui, ajouté à la simplicité de la phrase, donnait des airs de salutations à un peuple inconnu et au dialecte tout aussi étranger. Puis, la terrible question tomba. Qui avait-il dans l’arbre… Faith ne pouvait quand même pas avouer s’être comportée avec insouciance et pour une simple photo. Premièrement, ce n’était pas donner l’exemple à une enfant. Deuxièmement, elle risquait de la décevoir avec cette explication. Troisièmement, elle avait tout simplement honte. Elle leva donc à son tour les yeux vers le sommet de l’arbre. « J’aurais bien aimé observer quelques koalas. Mais à part des nids d’oiseaux, il n’y avait pas grand-chose malheureusement. »

Si elle entrait dans le jeu de la fillette, elle risquait de passer pour complètement à l’ouest aux yeux du papa. Des koalas, il y en avait partout dans le parc. Elle en avait même vu à l’entrée. Ce qu’elle avait vu aussi, c’était des stands de confiseries. « Et si je vous offrais une glace pour vous remercier de votre aide ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 268
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Liliana
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : Doublement divorcé
Mon image :
Aidan Powell
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Mar 11 Juil - 21:33 - #

Faith, Eirin & Aidan ★ septembre 2016

Quand elle me répond, je ne peux m’empêcher de rire un peu. Elle a une certaine dose de courage quand même pour monter si haut. Et elle a le sens de l’humour de toute évidence. C’est plutôt agréable de voir quelqu’un qui ne se prend pas trop au sérieux. Malgré la galère qu’elle vient de traverser, elle reste souriante et tout à fait sympathique. Elle me détaille ce qui me fait sourire amusé et me retourne la question. Je la regarde et je lui dis : « J’aurais surement un bleu ou deux, mais sinon je suis entier… ». Même si je ne suis pas un grand sportif je suis plutôt actif encore et mon rythme de vie suffit à faire de moi quelqu’un d’endurant aussi. Je cours partout, tout le temps. Je lui rends son appareil tout en nous présentant Eirin et moi. D’ailleurs, ma fille ne tarde pas à prendre la parole à son tour pour se présenter. Je la trouve vraiment mignonne cette gamine. Bon, c’est la mienne alors ça aide c’est sûr, mais elle est plutôt polie pourtant je ne suis pas du genre à être le père parfait c’est certain…

D’ailleurs, Faith lui répond et lui explique qu’elle n’a rien trouvé et qu’elle aurait aimé voir les koalas. Alors je repense à ce koala que j’ai trouvé dans notre quartier et que Kendall m’a aidé à amener chez le vétérinaire alors qu’elle était enceinte jusqu’aux yeux. Je souris un peu amusé et je lui dis : « Ils savent bien se cacher ici, ils sont chez eux ! ». Je souris de plus belle avant de dire : « Mais parfois, ils s’égarent dans les quartiers résidentiels… ». Je sors mon portable et je trouve les photos que j’avais prises à l’époque du koala caché dans la haie, sorti sur la pelouse et bien caché dans la boite de transport pour gros chien. Je souris un peu puis finalement je réponds à sa proposition par l’affirmative : « Je suis bien partant pour une glace, et toi Eirin ? ». Je baisse le regard sur ma fille pour la regarder. Je me doute bien qu’elle sera plus que d’accord aussi. Je tends la main pour récupérer mon téléphone la remerciant d’un sourire puis, je vais rechercher mon sac et celui d’Eirin que je lui tends : « Tiens ma puce… ».



T'en fais pas, ça va bien se passer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission d'exploration chez les koalas [Libre]
» Mission Jedi : Exploration Scientifique [Echec]
» P3X932 (Mission d'exploration Basique.)
» Réunion Chez Newman Entreprises [Libre]
» Une nouvelle arrivée chez les gryffondor [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Lone Pine-
Sauter vers: