Partagez | 
 

 Alison E. Lightwood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 09/07/2017
Mon âge : 33 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : en couple et très amoureuse
Mon image :
Alison E. Lightwood
« »
Alison E. Lightwood
Dim 9 Juil - 1:37 - #


ALISON E. LIGHTWOOD


Je suis un : (x) personnage inventé  () scénario



Toi derrière l'écran


Ton pseudo/prénom : Manon.
Ton âge : 20 ans.
Comment t'es arrivé là ? sur pub rpg desing.
Que penses-tu du forum ? il est trop beau, il a l'air trop bien  coeur 2
Présence : ça dépend de la période de l'année  nini
Un truc à dire ? /


Informations :


Nom de famille : Lightwood, c’est le nom de sa dernière famille adoptive…et celle qu’elle aime de tout son cœur. Lorsqu’elle s’est rendu compte qu’ils ne l’abandonneraient jamais, elle a décidé de prendre leur nom - Prénom(s) : Alison, c’est le nom qui était brodé sur la couverture dans laquelle la petite fille a été trouvée et c’est celui qui lui a été donné par la directrice de l’orphelinat - Lieu de naissance : officiellement, sur la route 201 entre les petites villes de Moscow et Bingham, dans le Maine - Nationalité : c’est un produit purement Américain qu’est Alison - Date de naissance : on suppose qu’elle avait quelques heures, lorsqu’elle a été trouvée sur le bord de la route mais…c’était un très petit bébé, donc rien n’était sûr mais comme il lui fallait une date de naissance, c’est la date à laquelle la petite fille a été retrouvée sur le bord de la route : le 4 juillet 1983 - Âge : 33 années dans ce monde à se poser tant de questions sur sa famille biologiques, à essayer de survivre dans ce monde cruel, à devenir la meilleure version d’elle-même qu’elle pouvait être - Orientation sexuelle : durant l’adolescence, elle s’est entichée d’une femme qui avait quelques années de plus qu’elle…mais désormais les courbes féminines ne l’intéressent plus et elle n’aime que les hommes - Statut civil : en couple avec l’homme qui fait désormais battre son cœur, celui qui a su faire tomber ses barrières et qui l’a rendu plus heureuse que jamais.  - Métier : elle a été serveuse dans un café à l’âge de 18 jusqu’à 25 ans, pour payer ses études que ses parents ne pouvaient pas payer. Aujourd’hui, elle est institutrice en école primaire - Groupe : cherries - Date d'arrivée dans le quartier : août 2016

Avatar utilisé : Jennifer Morrison

Caractère/Physique :



D’un âge à l’autre, Alison n’a jamais été la même personne. Les changements qu’elle a subit tout au long de sa vie l’ont changé, si bien que la petite fille qu’elle était n’était pas pareil que l’adolescente qu’elle fut plus tard. C’est normal, me direz-vous…mais les changements d’Alison étaient radicaux, les moments difficiles qu’elle a vécu n’ont rien arrangé. Bébé, elle ne pleurait presque jamais et elle était très calme…ce qui finalement, est resté jusqu’à la fin de l’enfance. C’était une petite fille souriante et plutôt sociable pour une enfant qui venait de l’orphelinat…Néanmoins, elle n’approchait jamais ceux qu’elle ne connaissait pas, par pudeur et par peur de faire capoter ses chances d’adoptions si elle brusquait une des personnes. Il fallait faire le premier pas, avec elle...mais elle n’était pas sauvage. La petite fille ne rêvait que d’amour, d’affection, de tendresse et d’une famille qui voulait d’elle.

Cet optimisme qui l’animait, commença à s’éteindre à l’âge de 5 ans et plus tard, elle avait perdu tout espoir. Elle ne croyait plus en l’amour et en la famille, les déceptions l’ayant rendu pessimiste. Petit à petit, elle s’était renfermée sur elle-même. Elle s’était créé une carapace, un mur tout autour d’elle. Personne ne pouvait accéder à ses sentiments, personne n’arriverait à la faire souffrir de nouveau. Maintenant, elle faisait cavalier seul. On l’avait littéralement brisée.

A l’adolescence, un couple eut le courage de l’adopter. Il fallut du temps, pour qu’elle commence à s’ouvrir à eux…mais ce fut une mauvaise idée, parce qu’ils l’abandonnèrent. Déçue, le cœur brisé, de nouveau détruite par l’abandon ; elle décida de ne plus jamais ouvrir son cœur. Elle se renferma de nouveau, reconstruisant sa carapace autour d’elle. C’était pour moins souffrir, pour se protéger du monde extérieur. Elle était devenue cynique, froide, désintéressée de tout, directe et même agressive. Elle fit tout pour repousser ceux qui voulaient l’aider, faisant des conneries autour d’elle en croyant que ça la défoulait. Elle s’était trompée, parce que c’était surtout pour ne pas penser à la douleur qu’elle ressentait au fond d’elle, qu’elle faisait n’importe quoi.

A partir du moment où elle comprit que sa famille adoptive n’allait pas l’abandonner, à partir du moment où elle se concentra sur son fils : tout changea dans sa vie. Elle n’a jamais été aussi épanouie de toute sa vie. Elle a pu se reconstruire, devenant une jeune femme totalement différente. Souriante, douce, attentionnée et très maternelle avec ses proches, voir même extrêmement protectrice. Toujours un peu réservée, mais beaucoup plus ouverte aux autres qu’avant. Néanmoins, la peur de l’abandon persistait au fond d’elle, bien qu’elle essayait de travailler dessus pour l’anéantir. Il restait des traumatismes de l’enfance, qui ressortaient dans sa manière d’être de temps en temps, mais elle faisait des efforts pour changer et devenir une autre personne.

Son physique a toujours été quelque chose qui la frustrait beaucoup, parce qu’elle ne pouvait pas dire de quel parent elle tenait sa chevelure blonde, son beau sourire et ses yeux verts...Ça faisait partie des nombreuses questions qu’elle se posait sur ses origines et ça restait toujours un des grands problèmes dans sa vie. C’était clairement un problème d’identité, qu’elle essayait de combler avec un style de vêtement toujours différent selon les âges. Surtout durant l’adolescence où elle a eu une période très courte, avec peu de tissus sur la peau…ou un style plutôt rock. Cuir, jeans troués et tout le bordel. A 20 ans, c’était plutôt un style bohème. Très doux, qui allait avec son état d’esprit apaisé et sa nouvelle vie. Aujourd’hui, elle s’habille beaucoup plus simplement… elle n’a pas réellement de style défini, ça dépend des périodes. Elle a également un tatouage sur le poignet gauche, il n'y a que Peter et elle qui connaissent la signification.

Histoire :



« Comment s’appelle-t-elle ? », demanda une jeune femme brune, pointant la petite blondinette avec un certain intérêt. « Alison », commença la directrice de l’orphelinat qui observa la fillette relever la tête en entendant son nom. « Elle a 5 ans, c’est un vrai petit ange ». La petite fit son plus beau sourire à la dame, plongeant ses yeux remplis d’espoir dans les siens. Peut-être que cette fois, c’était la bonne. « Elle est trop vieille », répliqua le mari d’un ton froid et sans appel. La blondinette baissa les yeux, une certaine tristesse envahissant son regard. Aujourd’hui, une chance d’être accueilli dans une nouvelle famille s’était envolée…et quand le couple repartit, elle ne put s’empêcher de sortir devant la grande bâtisse et de les regarder s’éloigner. « Bientôt, ça sera ton tour. », murmura la directrice de l’orphelinat en posant une main sur l’épaule de la blondinette, qui regardait la voiture partir au loin.  « Non », commença la petite fille en relevant les yeux vers la vieille dame, une lueur triste brillant dans les yeux. « On ne m’adoptera jamais, je suis trop vieille ». Malheureusement, Alison avait raison et...c’était la dure réalité des orphelinats, qui voulait qu’un enfant de 5 ans n’ait que peu de chance d’être adopté.

« Je n’ai pas de lieu de naissance précis, je n’ai pas de date de naissance précise, on ne peut pas me dire à qui je ressemble. J’ai été recueilli à l’orphelinat. On m’a adopté, pour m’abandonner de nouveau lorsqu’un couple attendait son propre enfant. », commença Alison d’une voix tremblante. C’était la première fois qu’elle adressait autre chose qu’un bonjour à sa psychologue. « Personne n’arrive à comprendre pourquoi j’ai autant de mal à m’attacher aux autres, personne n’a vécu en orphelinat. C’est destructeur, là-bas, parce que…parce qu’un beau jour, tout l’espoir qu’on mettait dans chaque personne qui passait la porte s’envole quand on comprend qu’on est trop âge pour être adopté. C’est peut-être pas qu’on est pas assez souriant, pas assez mignon, pas assez gentil, pas assez poli…alors qu’on fait de notre mieux pour qu’un couple veuille de nous. Et puis...on se dit qu’on n’est pas assez bien et que personne ne veut de nous. On a été abandonné, dès la naissance on nous a rejeté, alors pourquoi on aurait une famille un jour ? Bah oui, c’est ridicule. Alors… On se créé une carapace, on se créé un mur autour de nous et… Quand vient le moment où on est finalement adopté, on se méfie. On se dit que cette famille sera comme toutes les autres et qu’un beau jour, elle nous laissera tomber. Elle nous rendra à l’orphelinat, parce qu’on n’est pas assez bien et qu’on ne mérite pas d’avoir une famille. ». La psychologue, assise en face de l’adolescente de 15 ans, prit quelques notes en se contentant d’hocher la tête. C’était déjà un grand pas en avant, qu’elle faisait et elle espérait que les parents adoptifs de la jeune blonde ne détruiraient pas tout en l’abandonnant. Alison avait l’air d’être une adolescente charmante, bien qu’elle soit renfermée sur elle-même. Il fallait qu’ils s’accrochent, qu’ils laissent le temps au temps et peut-être qu’elle s’ouvrirait.

« Qu’est-ce que tu as à me regarder comme ça, dégage de là ! », vociféra la blonde, croisant les bras et s’adossant à la paroi de l’ascenseur. Il l’agaçait à la fixer, tous les mercredis, de cette manière. A chaque fois, elle ne pouvait pas s’empêcher de râler parce qu’il l’énervait… et pourtant, elle ne disait rien jusqu’à aujourd’hui. Il n’y eut rien pendant des semaines, jusqu’à ce que l’un d’eux ne crève l’abcès et qu’ils deviennent les meilleurs amis du monde. De l’ascenseur, ils passèrent au parc. Elle s’ouvrait à lui, c’était tellement facile de lui parler, il l’aidait à se sentir bien, il la faisait sourire et...pour la première fois de sa vie, elle savait qu’on ne l’abandonnerait pas, quand elle posait son regard dans le sien.  Peter. Quand on l’avait ramené à l’orphelinat, alors qu’elle commençait tout juste à se sentir bien, elle savait qu’elle ne l’oublierait jamais. Alison avait envoyé une lettre à son ami, qui était resté sans réponse. Quelques semaines plus tard, elle partait en Australie, le cœur lourd parce qu’elle ne retrouverait pas un ami comme lui.

« Bienvenue chez toi, Alison », s’écria joyeusement la brune en ouvrant la porte de la maison. L’adolescente soupira profondément, bien décidée à ne pas s’attacher à eux pour ne pas être déçue une nouvelle fois. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils lui paient un billet retour vers l’Amérique. « C’est pas chez moi, ici ». Diana et Mickael s’échangèrent un regard désolé, on les avait prévenus que l’adolescente s’était forgé une carapace, qui serait extrêmement difficile à briser. Son cœur était rempli de rancœur, de tristesse et d’amertume. On l’avait abandonnée, rejetée, brisée un trop grand nombre de fois et elle était persuadée qu’elle resterait orpheline pour toujours. Sa carapace, ce n’était qu’une protection, face à cette douleur insurmontable. Aujourd’hui, ils avaient fait le difficile pari de ne jamais l’abandonner. Quoi qu’il arrive. Quoi qu’il en coûte. Peu importe le temps que ça prendre. Qu’elle le veuille, ou non. Il ne pouvait pas la détruire une fois de plus, ils allaient devoir s’armer de patience mais ils étaient persuadés d’y arriver.

« Alison, tu veux un peu d’herbe ? ». Alison hocha la tête, avec un sourire aux lèvres, en tendant son bras pour saisir la clope qu’on lui tendait et qu’elle mit à sa bouche. Les conneries, ça la connaissait. Ça l’aidait à se sentir mieux, ça la tenait éloignée de sa nouvelle famille et ça lui évitait de s’attacher, pour qu’ils la détruisent en l’abandonnant. Au fond, c’était peut-être un moyen de les tester et de voir jusqu’où ils étaient prêts à aller. Alors…Elle faisait tout. Drogue, alcool, vols, sexe à foison. Tout. C’était devenu son nouvel échappatoire, jusqu’à ce que le ciel lui tombe sur la tête.  

« Papa… », murmura-t-elle en lançant un regard apeuré à Mike. « Maman… », ajouta-t-elle en détournant le regard vers Diana. Ça faisait deux ans qu’Alison habitait avec eux, ça faisait deux ans qu’ils bataillaient pour lui faire comprendre qu’ils n’allaient pas la laisser tomber comme les autres familles, ça faisait deux ans qu’ils essayaient de faire tomber ses murs qu’elle s’était construire au fil des ans et…c’était la première fois qu’elle osait les appeler comme ça. Ils auraient voulu ressentir du bonheur à ce moment-là, mais face à la peur qu’ils lisaient dans les yeux d’Alison, ils ne pouvaient que s’inquiéter pour elle. « Je… », hésita-t-elle un instant. Ce devait être grave, pour qu’elle ait autant de difficultés à le dire, ce qui inquiéta encore plus le couple. Diana s’approcha d’Alison et prit sa main pour lui donner le courage nécessaire. « Je suis enceinte », avoua-t-elle en baissant ses yeux remplis de larmes. Il eut un long silence. Ni Diana, ni Mike, ne savait comment réagir face à ce que leur fille adoptive venait de dire. Ils se regardèrent un instant, pas certains de ce qu’il allait se passer par la suite. « Quoi que tu décides », répondit Mike en posant sa main sur l’épaule de celle qu’il considérait comme sa fille. « On sera là pour toi. On ne te laissera pas tomber, d’accord ? ». Alison hocha la tête. Elle savait qu’ils ne la laisseraient pas tomber, parce qu’ils ne l’avaient jamais abandonné en deux ans.  

« Tu sais comment tu vas l’appeler ? ». Alison haussa les épaules, en relevant les yeux vers sa mère adoptive. « J’en sais rien. », répondit-elle en soupirant. Ça faisait des semaines qu’elle y pensait, ça faisait des semaines qu’elle hésitait. Killian, Will, Jonathan, Liam, Matthew. Il y en avait tellement, elle n’arrivait pas à se décider. Ça l’angoissait tellement de ne pas réussir à faire un choix, ce que Diana ressentit immédiatement et elle déposa sa main sur l’épaule d’Alison, qui releva les yeux pour les plonger dans les siens et y chercher une lueur rassurante. « Quand tu auras trouvé le nom de ton petit ange, ça te paraitra évident ». Son petit ange. Son petit ange… Mais oui. Il était là, son nom. Il était son ange, qui avait tout chamboulé sa vie, mais qui l’avait sûrement sauvé d’une mort certaine. Il l’avait aidé à reprendre sa vie en main, à commencer une vie stable et à arrêter toutes ces conneries qu’elle pensait être une échappatoire. Aujourd’hui, elle s’était ouverte à sa nouvelle famille, elle apprenait à connaître et à aimer ses parents adoptifs. Aujourd’hui, elle avait trouvé un travail qui lui permettait de payer ses études. Sa grossesse rendait les choses difficiles, tellement plus effrayantes…mais grâce à son bébé, elle avait trouvé une nouvelle force au fond d’elle. Il l’avait aidé à devenir plus heureuse, plus épanouie et apaisée comme elle n’avait jamais été. Oh que oui, il était son petit ange. C’était décidé, il s’appellerait Gabriel. Gabriel Mickael Lightwood.

« Bonjour ! », s’écria joyeusement Alison quand la porte du café s’ouvrit, laissant entrer un homme. « Qu’est-ce que je… ». Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase, qu’elle reconnut directement les beaux yeux de Peter. Il était en vacances, il attendait que sa fiancée le rejoigne. C’était…inattendu et surprenant, de le voir à cet endroit, autant de temps après qu’ils se soient séparés. Elle n’eut pas le temps de parler de son fils, qu’une tête blonde déboula et vint se blottir contre ses jambes. Alison déposa une main dans les cheveux du garçon de sept ans, les caressant tendrement. « Je te présente ma belle erreur de jeunesse, l’homme de ma vie… ». Alison n’eut pas le temps de décliner l’identité de son fils qu’il fit un pas, le torse bombé comme pour montrer qu’il était le plus fort. « Je m’appelle Gabriel », se présenta-t-il. Décidément, les deux amis avaient beaucoup de choses à rattraper… et les quelques semaines qu’ils passèrent en tête à tête suffirent pour qu’Alison ressente de nouvelles choses pour son ami. Ceci-dit, au moment où la fiancée fit son apparition…la blonde en voulu à Peter, de l’avoir laissé se faire des illusions et surtout, d’épouser une pimbêche comme la fille qui était sa fiancée. Bien sûr qu’elle la connaissait, ça avait été une de ses harceleuses pendant un an, quand elle avait côtoyé le même établissement que Peter. Elle n’avait pas réussi à comprendre ce qu’il lui trouvait, jusqu’à ce qu’ils s’expliquent au bout d’une semaine.

« Chéri, qu’est-ce qu’il se passe ? », s’écria la blonde en arrivant derrière son petit ami, qu’elle entoura de ses bras en posant sa tête sur son épaule. « Cet homme… ». Elle n’écouta plus son fiancé, lorsqu’elle se rendit compte qu’en face d’elle, se trouvait Peter. Un long soupire s’échappa de ses lèvres, avant qu’elle ne déposer un baiser sur sa joue. « Je vais m’en occuper, chéri ». Il allait protester, mais Alison secoua légèrement la tête. « Peut-être que Gabriel a besoin d’aide pour ses devoirs, tu devrais aller le voir ». Il abandonna, trouvant sa fiancée têtue comme une mule. Il lança un regard assassin à l’homme en face de lui puis embrassa les lèvres d’Alison, comme pour marquer son territoire. Ils discutèrent longuement. Peter travaillait en tant que zoologiste, il était venu pour étudier les koalas et il n’était plus fiancé, Anna l’ayant laissé quelques jours avant de l’épouser. Alison apprit à son ami qu’elle s’était fiancée, qu’elle était devenue enseignante au collège de Bairnsdale après la fin de ses études et que son fils grandissait beaucoup trop rapidement à ses yeux.

« Il m’énerve ! », vociféra-t-elle pour la énième fois, depuis le début de la conversation. Julian trouvait qu’elle passait trop de temps avec son ami, il avait posé un ultimatum à Alison. Leur relation, contre son amitié avec Peter. Franchement ? C’était la chose à ne pas faire, elle ne supportait pas qu’on lui pose des ultimatums, ce qu’il aurait dû savoir. Enervée, elle était partie frapper à la porte de son ami qui avait proposé de marcher jusqu’à la fête foraine pour parler tranquillement. «  Je te jure que s’il… ». Alison n’eut pas eu le temps de finir sa phrase, que Peter avait posé ses lèvres sur les siennes pour la faire taire (et par envie). Il s’était enfuit, elle l’avait rattrapé. Qu’est-ce qu’elle avait fait, par la suite ? Elle avait rompu sa relation avec Julian, pour se mettre avec Peter.

« Dylan, tu devrais poser cette arme. », essaya la jeune femme. Ça faisait plusieurs heures que sa classe était prise en otage par un élève fou, qui voulait se venger pour le harcèlement qu’il subissait depuis plusieurs années. «  La ferme ! », hurla-t-il en pointant son arme sur elle. Il ne voulait rien entendre, son animosité était la seule chose qui l’animait dans l’immédiat. La blonde était terrifiée, elle avait déjà une élève a terre et un qui faisait une crise d’asthme. Il fallait qu’ils sortent. D’ailleurs, c’est à la septième heure d’attente…que le fameux Dylan, dont Alison n’oublierait jamais le nom, piqua une nouvelle crise. Il eut une balle perdue, qui atteignit l’épaule de la jeune femme avant que l’adolescent ne s’écroule au sol. Un snipper l’avait eu.

« Peter… », murmura la blonde, figée devant l’établissement qui la hantait jusque dans ses rêves, où elle revoyait les heures les plus longues de sa vie. « Je n’y arriverais pas » et il avait beau l’encourager, elle n’oubliait pas les longues semaines à l’hôpital, à faire de la rééducation pour son épaule abimée et la cicatrice qu’elle portait sans aucune fierté. Elle était traumatisée par cet évènement, elle n’arrivait plus à faire un pas dans la rue sans qu’elle n’y repense. Tout, à Bairnsdale, lui rappelait ce cauchemar et c’est pour ça qu’ils prirent la décision de déménager à Brisbane pour recommencer une nouvelle vie. Aout 2016, ils y déposaient leurs bagages. Désormais, Alison enseigne à l’école primaire de la petite ville, incapable de retourner dans un collège de peur que ça ne recommence. Elle commence tout juste à se reconstruire et à guérir.

Infos en plus :


Je souhaite des colocataires : non
Je souhaite être pris en charge à mon arrivée dans le quartier : oui s'il vous plait ♥
Code pour le bottin :
Code:
JENNIFER MORRISON<span class="pris">▬</span> Alison E.
 Lightwood
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 22
Messages : 662
Inscrit le : 13/03/2017
Crédits : Tumblr: Firebreather (gifs signature)

Mon âge : 24 ans
J'ai emménagé en : janvier 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Dwayne Carter
« Semper Fi »
Re: Alison E. Lightwood
Dim 9 Juil - 2:00 - #

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Wink


    Scars of the past
    I'm so sick of faking things, masking life with all these drinks and I can't find no other way, so I'll sit here and fade away. I'll sit here and fade away, drinking all this pain away and I'll sit here and fade away 'cause I can't find no other way. ♫

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 28
Messages : 979
Inscrit le : 02/12/2015
Crédits : (c) Liliana
Mon âge : 28 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : en bordel... y'a pas d'autres mots pour définir ça xD
Mon image :
Kendall Monroe
« admin en mousse »
http://la-boite-a-avatars.tumblr.com/
Re: Alison E. Lightwood
Dim 9 Juil - 15:08 - #

Bienvenue parmi nous Coeur

Sebastian va être content d'avoir une collègue institutrice 02
Bon courage pour terminer ta fiche, le début a déjà l'air cool ! N'hésite pas à le dire si tu as des questions ou un soucis =)


Kendall Monroe
Fonda ✘ N'hésite pas à me contacter par MP si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Alison E. Lightwood
Dim 9 Juil - 15:48 - #

Bienvenue sur le forum !

C'est cool de faire une institutrice ! J'ai hâte de lire la suite de ta fiche. Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 677
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : liliana (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Alison E. Lightwood
Lun 10 Juil - 2:15 - #

Bienvenue parmi nous ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24
Messages : 754
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Polarize
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lauren Evans
« modo en carton »
Re: Alison E. Lightwood
Mar 11 Juil - 14:56 - #

Bienvenuuuue ! hello
Bon courage pour l'écriture de ta fiche Coeur


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 09/07/2017
Mon âge : 33 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : en couple et très amoureuse
Mon image :
Alison E. Lightwood
« »
Re: Alison E. Lightwood
Ven 14 Juil - 22:35 - #

Merci à tous ♥
Est-ce que c'est possible d'avoir un délai jusqu'à mercredi prochain s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 28
Messages : 979
Inscrit le : 02/12/2015
Crédits : (c) Liliana
Mon âge : 28 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : en bordel... y'a pas d'autres mots pour définir ça xD
Mon image :
Kendall Monroe
« admin en mousse »
http://la-boite-a-avatars.tumblr.com/
Re: Alison E. Lightwood
Sam 15 Juil - 11:11 - #

Coucou !

Pas de souci pour le délai ! N'hésite pas à le dire si tu as un souci Coeur


Kendall Monroe
Fonda ✘ N'hésite pas à me contacter par MP si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 09/07/2017
Mon âge : 33 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : en couple et très amoureuse
Mon image :
Alison E. Lightwood
« »
Re: Alison E. Lightwood
Mer 19 Juil - 4:57 - #

Merci pour le délai, normalement j'aurais terminé dans la journée ooh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 09/07/2017
Crédits : Hallows
Mon âge : 26
J'ai emménagé en : octobre 2016
Mon statut civil : Célibataire
Marybeth L. Cullen
« »
Re: Alison E. Lightwood
Mer 19 Juil - 10:02 - #

Bienvenue sur le forum !!! Quel magnifique choix d'avatar ! coeur 2


and now we are alive
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d'être vécue. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Inscrit le : 09/07/2017
Mon âge : 33 ans
J'ai emménagé en : août 2016
Mon statut civil : en couple et très amoureuse
Mon image :
Alison E. Lightwood
« »
Re: Alison E. Lightwood
Mer 19 Juil - 22:26 - #

Merci ♥
Voilà, ma fiche est terminée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24
Messages : 754
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Polarize
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lauren Evans
« modo en carton »
Re: Alison E. Lightwood
Jeu 20 Juil - 15:25 - #

Coucou ! hello
Ta fiche est nickel, je te valide donc directement et te place au numéro 6 sur Cherry Street, avec Peter donc. krkr Si tu souhaites toujours être accueillie dans le quartier par un membre du comité, tu peux aller poster par ici pour demander un rp d'arrivée Coeur


Félicitations !


Maintenant que ta fiche a été validée, tu vas pouvoir te lancer dans le jeu avec ton beau personnage Coeur. N'oublie pas de remplir ton profil afin qu'on ait toutes tes infos en un coup d'oeil ! Voici aussi quelques petites choses qui pourront t'aider un peu :

♦ Tu trouveras la liste des logements par ici, pour voir qui sont tes voisins proches et moins proches. Et si tu as un métier, il t'est demandé d'aller le recenser dans ce sujet =].

♦ Grâce à la zone "recherche de rp" tu pourras très vite te trouver des camarades pour jouer ! Mais tu peux aussi ouvrir un rp libre et venir donner le lien par là, ou répondre à un rp qui attend une réponse aussi, c'est comme tu veux ! Pour les fiches de suivi/liens de ton personnage, c'est dans cette zone que ça se passe !

♦ La section "flood & jeux" et la chatbox t'attendent si jamais tu veux discuter avec d'autres membres. Surtout n'hésite pas à lancer des conversations et des jeux par toi-même ♥.



Si jamais tu as une question ou un problème, n'hésite pas à contacter le staff coeur 2
Amuse-toi bien parmi nous !
copain


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: Alison E. Lightwood
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Alison E. Lightwood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Alison Granger [Validée]
» Alison Hampden • Proma • [Terminée]
» Jour 2: Qui a tué Alison?
» (F/Libre) Alison Mosshart
» Alison ''Ali'' Blaire / Dazzler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Administration :: Les annonces du staff :: Les voisins acceptés-
Sauter vers: