Partagez | 
 

 Marybeth L. Cullen [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 09/07/2017
Crédits : Hallows
Mon âge : 26
J'ai emménagé en : octobre 2016
Mon statut civil : Célibataire
Marybeth L. Cullen
« »
Marybeth L. Cullen [terminé]
Dim 9 Juil - 9:52 - #


Marybeth Louise Cullen


Je suis un : [x] personnage inventé  [ ] scénario



Toi derrière l'écran


Ton pseudo/prénom : Marine
Ton âge : 25 ans
Comment t'es arrivé là ? grâce à PRD
Que penses-tu du forum ? Il est génial ! J'adore le concept !
Présence : du mieux que je peux ^^ Disons, plus pendant les vacances scolaires et les week end
Un truc à dire ? cela fait des années que j'avais déserté les forums RPG, j'ai choisi le votre pour m'y remettre. Soyez indulgent  niéhé


Informations :


Nom de famille : Cullen- Prénom(s) : Marybeth Louise - Lieu de naissance : Sydney- Nationalité : australienne - Date de naissance : 29 janvier 1990 - Âge : 26 ans - Orientation sexuelle : hétérosexuelle - Statut civil : célibataire - Métier : ancienne danseuse professionnelle, étudiante aujourd'hui. - Groupe : cherries- Date d'arrivée dans le quartier : 14 octobre 2016

Avatar utilisé : Rachel McAdams

Caractère/Physique :


Je suis tellement habituée à ce genre d'exercice... Après tout, avant une audition, j'avais l'habitude de priver mon corps de toute substance pouvant nuire à ma silhouette svelte et tonique. Je suis une danseuse, enfin, je l'étais. Alors pour répondre à la question « comment je suis ? », je vous dirais que je suis plutôt petite pour mon ancien métier, un mètre soixante six. Quand je suis entrée à l'opéra, j'étais à la limite de la taille minimale. Bien sur, comme toute danseuse qui se respecte, je suis plutôt fine, bien que je ressente finalement l'arrêt de ma carrière.
Mon caractère ? Changeant, bien que j'essaye de rester celle que j'ai toujours été. C'est-à-dire, une jeune femme enjouée, optimiste et toujours souriante. J'aime rire, enfin j'aimais. Car ce changement brutal de vie n'a pas été aussi simple que ce que j'aurais voulu. Alors j'essaye de rester la même, de me réjouir du beau temps, de cette si petite ville que j'ai choisi, j'essaye de me faire des amis, bien que je sois la plus vieille étudiante de ma promo, j'essaye de rester sociale, de dire bonjour aux gens lorsque je vais acheter mon pain. J'essaye d'être celle que j'ai toujours été. Mais est-ce encore possible ?

Histoire :


J'ai toujours écris, du plus loin que je me souvienne. Même du haut de mes six ans, je notais tout ce que je faisais, tout ce qui me faisait rêver. Je tiens ce carnet depuis mon adolescence, c'est à ce moment de ma vie où je me suis rendue compte qu'il était important de garder une trace de mon histoire. Je savais qu'à un moment ou un autre de ma vie, j'aurais besoin de me rappeler qui je suis et comment je le suis devenue. Peut être même qu'un jour, ces lignes seront mon dernier souvenir pour mes enfants. Je me rappelle bien du jour où ma mère m'a offert ce carnet, j'avais treize ans et je venais d'entrer au conservatoire de Sydney. Ma mère m'avait alors dit en me l'offrant « Pour ne jamais perdre le fil, pour ne jamais rien oublier ». Quand j'ai commencé à écrire ma vie entre ces lignes, j'étais persuadée que ce journal serait la trace de ma vie, que mes enfants verraient un jour à quel point leur mère a vécu, à quel point elle a aimé sa vie et à quel point elle était passionnante et envoûtante. Alors oui, à l'aube de mes vingt-sept-ans, je peux le dire, j'ai vécu de ma passion pendant toutes ces années, mais ai-je vraiment vécue ? Car aujourd'hui, je suis là, dans cette petite ville, à plusieurs centaines de kilomètres de ma famille, de mes amis, à relire les pages de ce journal. Était-ce donc ce que j'imaginais ? Sûrement pas... Suis-je heureuse ? Je le serai certainement... Comment en suis-je arrivée là ? Lisez ces quelques lignes et vous comprendrez tout...Je m'appelle Marybeth Louise Cullen, et je vais vous raconter mon histoire, page après page.

Je suis née à Sidney le vingt-neuf janvier mille-neuf-cent-quatre-vingt-dix, mes parents m'ont appelé ainsi car mes grands mères s'appelaient respectivement Mary et Beth. Louise est le nom de mon arrière grand mère maternelle. Mes parents ont voulu que je porte l'amour de ces femmes qui ont marqué leur vie par l'éducation affectueuse et respectueuse qu'elles leur ont prodigué. Je suis fière de porter leurs noms. Mes parents sont issus d'un milieu modeste. Nous n'avons jamais eu beaucoup d'argent, mais je n'ai manqué de rien.
Petite, j'étais une enfant heureuse, je respirais le bonheur. Rapidement, mes parents ont compris que ma passion ne pourrait pas être autre chose que la danse : j'ai toujours dansé. Ma mère me racontait qu'avant même de marcher, je gigotais dans tous les sens dès que j'entendais une note de musique. Alors à mes quatre ans, mes parents m'ont inscris dans une petite école de danse, celle de mon quartier. Rapidement, je me suis fais à l'évidence : je danserai, toute ma vie. J'ai progressé à une vitesse exceptionnelle, si bien que mon professeur de danse a rapidement conseillé à ma mère de m'inscrire dans une meilleure école qui pourrait me donner la chance d'en faire un jour mon métier. Mes parents avaient eux aussi compris que la danse pouvait me porter loin, alors ils n'ont pas hésité à emprunter de l'argent à la banque pour pouvoir m'inscrire en internat sport-étude à mes sept ans. C'était la meilleure école de danse du pays, c'était dans cette école que le ballet national de Sidney recrutait ses étoiles.
J'ai travaillé dur toute ma jeunesse, et c'est finalement peu avant les treize ans que j'ai rejoint le conservatoire de l'opéra de Sidney. Je touchais enfin mon rêve du bout des doigts.
La suite était logique, de petit rat d'opéra, je suis devenue danseuse classique dans le corps de ballet. A mes dix-sept ans, je suis finalement devenue danseuse professionnelle. La consécration de toutes ces années de souffrances et de travail. J'ai vécu mon rêve. Côté vie personnelle, j'avais mon groupe d'amis, des danseurs et des danseuses comme moi, nous vivions la même chose. Nous résidions tous dans une résidence réservée aux danseurs de l'opéra. Ils étaient plus que mes amis, ils étaient ma famille. Car mon rythme de vie n'était pas le plus simple, ma vie ne dépendait que d'une chose : la danse. Les spectacles étaient ma priorité absolue, je dormais, mangeais, respirais pour la danse. Et bien que ma famille me soutenait toujours, je dois avouer que je ne les voyais pas beaucoup.
Durant ces années, j'ai vécu quelques amourettes, mais rien qui ne dura. Je n'avais pas le temps, mes seuls aventures étaient avec des danseurs et eux comme moi, nous avions comme priorité notre carrière.
J'étais heureuse, et je pensais que cette vie là pourrait durer. Bien sur, je savais que la danse s'arrêterait un jour, mais comme la plupart des danseurs, je pensais pouvoir me reconvertir dans un métier lié à la danse : devenir professeur ou encore travailler à l'opéra en tant que costumière ou autre. J'avais dédié ma vie à cet univers, pourtant, il allait me claquer la porte à la figure.

C'est arrivé à mes vingt-quatre ans, un soir de représentation. Nous avions enchaîné cinq soirs d'affilés, c'était la fin de l'année, j'étais épuisée physiquement. Mais je n'avais pas le droit de fléchir, j'ai continué à m'entraîner six heures par jour avec les autres, à me présenter en spectacle durant deux heures chaque soir. J'étais la vedette ce soir là, je jouais le rôle principal, je devais être parfaite. Et puis, lors de mon dernier solo, j'ai enchaîné ces pas, je les connaissais par cœur, ces sauts, grands jetés et autres tours piqués. Et il y a eu cette mauvaise réception où j'ai senti ma cheville se briser sous mon poids. Malgré l'orchestre qui jouait, je me souviens de ce bruit, ce craquement qui je le savais, allait marquer la fin de ma carrière. La douleur était insoutenable. J'étais au sol devant cette salle pleine. En coulisse, je voyais déjà ma remplaçante enfilée son costume, elle prenait ma place. Le rideau s'est fermé, deux personnes sont venus me porter dans ma loge, en silence pour ne pas déranger le public. J'ai été transportée à l'hôpital et opérée dans la nuit. Ma cheville était cassée, mes os avaient finalement cédé, déchirant tous les muscles et ligaments présents autour. C'était la fin.
Je suis restée des jours sans parler, sans manger. J'étais incapable de me débrouiller seule, alors je suis retournée vivre chez mes parents le temps de ma convalescence. Des mois durant, j'ai espéré un miracle. Et puis, au bout d'un an où je remarchais à peine, la lettre est arrivée. A la vue de ma situation, l'opéra rompait mon contrat, je n'étais plus en mesure de remplir les conditions de mon contrat, l'opéra me versait tous les mois une partie de mon salaire sans que j'y mette les pieds, je leur coûtais de l'argent donc ils me mettaient dehors, tout simplement.
Le choc fut dur, je n'avais jamais imaginé la vie sans la danse et j'y étais brutalement confrontée. Moi qui avait toujours été un exemple d'optimisme et de joie de vivre, je sombrais alors dans la dépression... Je n'avais plus goût à rien, je fondais comme neige au soleil. Mes parents étaient là pour moi, ils n'ont jamais cessé de m'épauler dans cette période, mais rien n'y faisait, je ne voyais aucun avenir pour moi.
Les mois ont passé, le temps me paraissait être une éternité. Petit à petit, je retrouvais ma mobilité mais j'avais finalement abandonné tout rêve de danser un jour. J'avais repris ma vie de petite fille : je me levais et déjeunais avec mes parents. La journée, je tournais en rond en me cherchant une quelconque occupation qui m'occuperait quelques heures, le soir je préparais le dîner avec ma mère et je finissais par faire la vaisselle avec mon père. Mes parents ne semblaient pas dérangé par ma situation, ils profitaient enfin de leur petite fille qui avait consacré tout son temps à la danse toute sa vie durant.
Et puis un soir où je rangeais mes affaires de danse dans des cartons, je suis tombée sur mes carnets, mes journaux intimes. Assise dans ma chambre d'enfant qui n'avait jamais évolué, je me suis mise à les lire. La vérité m'a frappé en pleine figure. Ces lignes ne traduisaient que la souffrance et le sacrifice, elles ne traduisaient que l'abandon de ma vie d'enfant et d'adolescence pour un sport qui m'avait tourné le dos sans remord. Finalement, je n'avais jamais vécu. Je ne pouvais pas continuer ainsi à me morfondre dans ce quotidien morose, je devais commencer à vivre.
Alors je me mis à faire des recherches sur internet en vue de reprendre des études. Rapidement, la psychologie m'attira et je décidais de m'inscrire à l'université. L'université de Sidney n'était qu'à quelques dizaines de minutes de la maison. Mais comment changer de vie en gardant ce même environnement ? Non, je devais partir et recommencer ma vie à zéro ailleurs, loin de ce quartier qui m'a vu grandir. En poursuivant mes recherches, je découvris l'université de Brisbane, une toute petite université mais qui semblait plutôt de qualité. Après avoir parlé de mon projet à mes parents, je me mis en quête d'une colocation.
Et me voilà aujourd'hui dans cette nouvelle ville, bien plus petite que tout ce que j'ai pu connaître auparavant. Je ne connais personne ici, mais une chose est sure, il est temps d'arrêter d'écrire ma vie mais de commencer à la vivre. Voici venir la nouvelle Marybeth Louise Cullen.


Infos en plus :


Je souhaite des colocataires : oui, je recherche un ou une colocataire pour m'aider à payer cette grande maison vide.
Je souhaite être pris en charge à mon arrivée dans le quartier : avec grand plaisir !
Code pour le bottin :
Code:
Rachel McAdams <span class="pris">▬</span> Marybeth L. Cullen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 22
Messages : 662
Inscrit le : 13/03/2017
Crédits : Tumblr: Firebreather (gifs signature)

Mon âge : 24 ans
J'ai emménagé en : janvier 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Dwayne Carter
« Semper Fi »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Dim 9 Juil - 14:46 - #

Bienvenue sur Willow et bonne chance pour la suite de ta fiche o/


    Scars of the past
    I'm so sick of faking things, masking life with all these drinks and I can't find no other way, so I'll sit here and fade away. I'll sit here and fade away, drinking all this pain away and I'll sit here and fade away 'cause I can't find no other way. ♫

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 28
Messages : 979
Inscrit le : 02/12/2015
Crédits : (c) Liliana
Mon âge : 28 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : en bordel... y'a pas d'autres mots pour définir ça xD
Mon image :
Kendall Monroe
« admin en mousse »
http://la-boite-a-avatars.tumblr.com/
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Dim 9 Juil - 15:14 - #

Bienvenue parmi nous Coeur

Si tu recherches des colocataires : il y a Evan ou Nathanaël qui cherchent des colocs dans Cherry Street // Dwayne qui cherche un coloc (en plus de son scénario) dans Blueberry Lane // Sebastian, Luke et Maggie qui cherchent un quatrième coloc pour compléter leur maison dans Orange Street ! Du coup, si tu souhaites rejoindre une colocation existante, tu as le choix Coeur. Sinon je peux te placer seule en attendant, mais le coloc n'arrivera sans doute pas de suite xD. A toi de voir du coup Wink

Bon courage pour terminer ta fiche en tout cas ! N'hésite pas à le dire si tu as des questions ou un souci Coeur


Kendall Monroe
Fonda ✘ N'hésite pas à me contacter par MP si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 21
Messages : 68
Inscrit le : 22/05/2017
Mon âge : 49 ans
J'ai emménagé en : septembre 2016
Mon statut civil : occupée à divorcer
Mon image :
Faith Thompson
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Dim 9 Juil - 15:50 - #

Bienvenue !

Quel choix d'avatar ! ** Et bon courage pour la suite de ta fiche ! coeur 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 09/07/2017
Crédits : Hallows
Mon âge : 26
J'ai emménagé en : octobre 2016
Mon statut civil : Célibataire
Marybeth L. Cullen
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Dim 9 Juil - 17:44 - #

Merci à vous ! Oh ben oui je vais rejoindre une colocation ça sera plus sympa et en plus, plus crédible pour mon histoire Hi


and now we are alive
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d'être vécue. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 677
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : liliana (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Lun 10 Juil - 2:16 - #

Bienvenue parmi nous, miss ! ♥️

Tu es la bienvenue dans ma coloc si tu veux Wink


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 28
Messages : 979
Inscrit le : 02/12/2015
Crédits : (c) Liliana
Mon âge : 28 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : en bordel... y'a pas d'autres mots pour définir ça xD
Mon image :
Kendall Monroe
« admin en mousse »
http://la-boite-a-avatars.tumblr.com/
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Lun 10 Juil - 20:49 - #

Re !

Alors ta fiche est nikel, juste un petit point cependant ; Willow Lane est un quartier au nord de la ville de Brisbane, du coup c'est à l'université de Brisbane qu'elle ira étudier =). Avant de te valider, j'aimerais savoir quelle colocation tu souhaites rejoindre pour savoir où te placer du coup et quelle couleur te donner Coeur

Voilà voilà !


Kendall Monroe
Fonda ✘ N'hésite pas à me contacter par MP si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 09/07/2017
Crédits : Hallows
Mon âge : 26
J'ai emménagé en : octobre 2016
Mon statut civil : Célibataire
Marybeth L. Cullen
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Mar 11 Juil - 8:23 - #

J'ai fais la modification pc Et comme Evan me l'a si gentiment proposé, je vais le rejoindre dans sa colocation copain copain aaah


and now we are alive
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d'être vécue. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 754
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Polarize
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lauren Evans
« modo en carton »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Mar 11 Juil - 14:55 - #

Bienvenuuuue hello Coeur


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 677
Inscrit le : 10/01/2017
Crédits : liliana (avatar), justayne (signature)
Mon âge : 25 ans
J'ai emménagé en : juillet 2016
Mon statut civil : Célibataire
Mon image :
Evan Scott
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Mar 11 Juil - 16:34 - #

Chouette ! Bienvenue chez moi saute copain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 71
Inscrit le : 09/07/2017
Crédits : Hallows
Mon âge : 26
J'ai emménagé en : octobre 2016
Mon statut civil : Célibataire
Marybeth L. Cullen
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Mar 11 Juil - 16:53 - #

On va bien s'amuser hello copain


and now we are alive
Eleanor Roosevelt a dit un jour : Faites chaque jour quelque chose qui vous fait peur. Pousse-toi à réaliser les choses qui t’effraient, ma chérie. Prends des risques et vois où ils te mènent, car, grâce à eux, la vie vaut la peine d'être vécue. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 25
Messages : 754
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Polarize
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lauren Evans
« modo en carton »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
Mar 11 Juil - 18:21 - #

Du coup, puisque tout est en ordre, je te valide et je te place donc en colocation avec Evan, au numéro 4 sur Cherry Street donc. krkr Si tu souhaites toujours un rp d'arrivée, tu peux poster par ici pour demander à ce qu'un membre du comité vienne t'accueillir comme il se doit dans le quartier. Coeur


Félicitations !


Maintenant que ta fiche a été validée, tu vas pouvoir te lancer dans le jeu avec ton beau personnage Coeur. N'oublie pas de remplir ton profil afin qu'on ait toutes tes infos en un coup d'oeil ! Voici aussi quelques petites choses qui pourront t'aider un peu :

♦️ Tu trouveras la liste des logements par ici, pour voir qui sont tes voisins proches et moins proches. Et si tu as un métier, il t'est demandé d'aller le recenser dans ce sujet =].

♦️ Grâce à la zone "recherche de rp" tu pourras très vite te trouver des camarades pour jouer ! Mais tu peux aussi ouvrir un rp libre et venir donner le lien par là, ou répondre à un rp qui attend une réponse aussi, c'est comme tu veux ! Pour les fiches de suivi/liens de ton personnage, c'est dans cette zone que ça se passe !

♦️ La section "flood & jeux" et la chatbox t'attendent si jamais tu veux discuter avec d'autres membres. Surtout n'hésite pas à lancer des conversations et des jeux par toi-même ♥️.



En cas de souci ou de question, n'hésite surtout pas à contacter le staff coeur 2
Amuse-toi bien parmi nous ! copain


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
Re: Marybeth L. Cullen [terminé]
- #

Revenir en haut Aller en bas
 
Marybeth L. Cullen [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Administration :: Les annonces du staff :: Les voisins acceptés-
Sauter vers: