Partagez | 
 

 Jack - écrire dans une nouvelle ville !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 31
Messages : 68
Inscrit le : 14/04/2016
Crédits : Liliana ! <3
Mon âge : 31 ans
J'ai emménagé en : avril 2016
Mon statut civil : Fiancé
Mon image :
Jack Monroe
« »
Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Jeu 14 Avr - 18:34 - #


Jack Monroe


Je suis un : [ ] personnage inventé  [X] scénario



Toi derrière l'écran


Ton pseudo/prénom : Frost
Ton âge : 24 ans
Comment t'es arrivé là ? J’ai sauté du canapé !
Que penses-tu du forum ? J’adore, je suis incrustée dans les murs, toussa
Présence : Souvent
Un truc à dire ? Encore un mec ehouais !


Informations :


Nom de famille : Monroe - Prénom(s) : Jack - Lieu de naissance : New York - Nationalité : Américaine - Date de naissance : 8 septembre 1985 - Âge : 31 ans dans l’année ! - Orientation sexuelle : Ericasexuel - Statut civil : Fiancé - Métier : Ecrivain - Groupe : Chestnuts.

Avatar utilisé : Matt Bomer

Caractère/Physique :


La plupart des gens qui me rencontrent ont l’impression que je vais être un type sympa, plutôt calme et agréable. Pour le coup, ils n’ont pas tout à fait tort, mais pas totalement raison. Effectivement j’ai une gueule d’ange. Mais je ne suis pas sûr que tout le monde soit d’accord pour dire que j’en suis vraiment un. En fait non, j’ai pas mal de défaut c’est clair. Je suis chiant, pénible, trop protecteur – presque étouffant, oui – un peu rigide, un peu trop méticuleux. J’aime que les choses aillent dans le bon sens. Celui que j’ai décidé pour elles. Bon, faut le dire aussi, en général ça ne fonctionne jamais vraiment comme prévu, mais bon. Ça ne coûte rien d’essayer non ? Comme je suis parfois insupportable et que je n’aime pas trop qu’on me fasse changer d’idée, la plupart du temps je travaille seul. Et lorsqu’il arrive qu’on me propose d’adapter mes livres sur grand écran, en général j’aime bien pouvoir mettre mon nez dedans, pour voir si ça convient, si ça correspond. Je déteste voir mes livres gâchés, oui, j’avoue. Je suis un poil arrogant aussi, peut-être. Mais bon, avec mes yeux bleus intenses, mes cheveux châtains toujours un peu décoiffés et ma mâchoire carrée, j’ai une bouille qui fait craquer et qui inspire confiance, c’est sûr !

Enfin bon, heureusement, je ne suis pas que ça. Je suis aussi doux, attachant et drôle. Je suis très tendre et affectueux avec mes proches, toujours présent. J’ai beaucoup d’humour et aussi beaucoup de comique de situation, il faut bien l’avouer. Alors oui, je ne suis pas le dernier à m’amuser, je ne suis pas du genre pompeux même si j’aime bien être bien habillé. Les apparences sont parfois trompeuses il faut croire ! Je suis énergique et assez sportif, j’aime bien me dépenser physiquement pour me vider la tête de ces millions d’idées qui y pullulent tout le temps. Cela me permet de rester svelte et un poil musclé pour entretenir mon mètre 90. Et j’entretiens aussi mon esprit, je lis, j’apprends, je fouille les journaux, les infos, tout ça. Oui, je suis curieux, j’aime bien tout savoir, je vais chercher mes inspirations partout, dans toutes les cultures, pour en tirer le pire aussi bien que le meilleur. Alors je crois qu’au final je ne suis pas si terrible. Même si je ne suis pas parfait, je ne m’en sors pas trop mal je pense. J’ai mon petit caractère mais je ne suis globalement pas méchant, même si je ne suis pas du genre à me laisser faire, je sors les crocs quand il faut !

Histoire :


Quand j’y pense aujourd’hui, je me demande souvent ce que mon père a pu trouver à ma mère. Parce qu’honnêtement elle n’avait rien d’agréable. La seule raison pour laquelle je suis né est qu’il lui a demandé, demandé et demandé encore jusqu’à ce qu’elle cède. Ainsi, les neufs mois de grossesse sont pour ainsi dire les seuls contacts que j’ai eus avec ma mère. Mais bon, je ne m’en suis pas si mal sorti que ça sans elle. Mon père était aimant et tendre mais il n’était pas non plus papa poule. Enfin, disons qu’il n’a pas cédé à tous mes caprices. Heureusement d’ailleurs, c’est le plus beau cadeau qu’il m’ait fait. M’inculquer des valeurs. Trois ans plus tard, mon père a à nouveau réussi à convaincre ma mère d’avoir un enfant. Je dois dire que cet homme a le plus grand sens de persuasion qu’on puisse faire. Il faut bien le souligner quand même hein. Et Kendall est entrée dans nos vies. Une fille pour deux mecs. En grandissant je me souviens avoir souvent pensé que nous étions plus fort à trois pour affronter les absences maternelles. On aura beau dire, une présence maternelle, enfin un second parent aide à la stabilité. Mais finalement, vu le comportement de ma mère je me dis aujourd’hui que certains couples gays sont plus équilibrés que certains couples hétéro, ça c’est une certitude.

Durant mon enfance j’étais plutôt populaire. Gentil, joyeux, plutôt mignon, j’aimais bien l’école et j’avais des bonnes notes tout en sachant amuser les autres. Alors j’avais pas mal de copains, quelques amoureuses et les profs m’aimaient bien. Je jouais souvent avec Kendall. J’étais plus vieux qu’elle mais cela ne m’empêchait pas de l’aimer et de la protéger. Comme une sœur évidemment, n’allez pas croire des choses déplacées... Parfois je me prêtais même à jouer à la poupée ou à la dînette, après tout quel mal cela pouvait faire? Et puis cela la rendait heureuse c’était le principal. Je ne voulais pas la voir souffrir de l’absence de notre mère. C’était déjà bien assez dur pour nous, il était hors de question de ne pas se serrer les coudes. Et quand notre mère l’envoyait balader, j’imaginais à quel point cela devait être pénible même si elle n’en a jamais rien montré, même encore aujourd’hui. J’avais 11 ans lorsque notre père se décida enfin à demander le divorce. Même si dans les faits cela ne changeait pas grand-chose pour nous. Elle offrit même un chèque à notre père pour qu’il nous garde même si au final il n’en aurait pas eu besoin pour le faire. C’était clair, elle ne voulait pas de nous, ni maintenant, ni jamais. Parfait, nous ne voulions pas d’elle non plus.

Plus je grandissais et plus mon imagination se développait. Là où le monde de l’enfance avec ses dragons et ses princes charmants est censé disparaître pour laisser place à un esprit plus cartésien, le mien s’est développé, étoffé. Je dévorais les mythes et légendes de notre pays puis des autres, pour nourrir tous ces univers qui se développaient dans mon esprit. Et très vite j’ai commencé à écrire. D’abord des nouvelles. Puis des nouvelles liées entre elles. Petit à petit j’ai commencé à créer des univers, des mondes reliés les uns aux autres. Des familles, des histoires, des récits entremêlés, intriqués les uns aux autres, dont certains étaient liés de façon si subtiles que ces liens ne seraient révélés que plus tard. Comme une grande révélation pour les lecteurs de comprendre que tout était finalement bel et bien lié. Très vite donc je délaissais les matières scientifiques pour me tourner vers les matières littéraires telles que l’histoire et la littérature. J’aimais également les cours de latin et de grecs emplis de récits mythologiques et de créatures merveilleuses. Au milieu de toutes ces fééries, je n’en oubliais pas de me faire des amis, d’avoir un petit harem d’admiratrice, d’avoir mes premières romances et de m’occuper de Kendall. Mon père et elle étaient ce que j’avais de plus important et je ne voulais pas les voir souffrir.

Puis, mon père eut une proposition de boulot intéressant. J’étais en âge de faire mes études, et les universités qui m’ouvraient leurs portes étaient plus intéressantes dans mon pays natal que dans le nouveau pays qui proposait de m’accueillir, d’autant plus que je ne connaissais pas la langue. Je suis donc resté aux Etats-Unis. Cela m’a attristé au début, mais très vite entre les mails et les téléphones je retrouvais un rythme de vie normal. J’ai choisi une faculté renommée pour sa formation dans la littérature et l’écriture tout en continuant à suivre plusieurs cours de cultures étrangères ou de mythologies et contes pour en apprendre plus. En même temps je suivais de loin les progrès de Kendall en danse, dont j’étais particulièrement fier. Pour commencer à me faire un nom dans le milieu de l’écriture, j’ai commencé à envoyer des nouvelles à différents journaux réputés pour publier de jeunes auteurs. Et très vite, cela a fonctionné. Alors j’étais fier.  Mais aujourd’hui, ce qui me rend le plus heureux c’est d’avoir rencontré Erica. En réalité, j’avais rencontré la blondinette au Japon en rendant visite à ma famille. Mais nous ne nous étions vu qu’une ou deux fois rapidement. Alors que là, nous nous sommes revus plusieurs fois, nous avons eu l’occasion de discuter, de nous découvrir. Et finalement de sortir ensemble. Pendant deux ans. Deux longues années. C’était un record pour moi.

Lorsque la maladie de ma sœur a été diagnostiquée nous avons tous été ébranlés. Elle parce que cela mettait prématurément un terme à sa carrière et nous parce que nous avions peur de la perdre. C’est à ce moment-là que je me suis montré comme le grand frère attentionné et attentif que j’étais. Je suis allé là-bas, Tokyo avait beau être une ville magnifique cela ne m’intéressait guère. Mon seul but était bien d’essayer de lui remonter le moral pour ne pas qu’elle ne décide de faire une bêtise. Bien sûr, je la comprenais mais elle n’avait pas vraiment besoin d’être plainte, juste d’être épaulée et de voir que la vie ne s’arrêtait pas là. Pour moi c’était le plus important. Bien sûr, j’avais toujours montré le côté affectueux et protecteur, mais je ne voulais pas me contenter des coups de téléphone et mails habituels. C’était prendre trop de risque, et elle méritait bien un petit voyage. Sauf que ce voyage a tué ma relation amoureuse. Kendall ne voulait pas que les gens sachent, surtout pas Erica. Donc je l’ai quitté abruptement, j’ai disparu du jour au lendemain comme un connard pour préserver le secret de ma sœur qui ne voulait pas s’attirer la pitié des gens. Lorsque je suis rentré, j’ai tenté de reprendre contact avec Erica pour m’excuser, mais faute d’excuse valable, elle m’a envoyé balader. Pour être gentil. J’ai donc repris ma vie et mes études sans ma petite amie. Mais dans le fond je le méritais amplement. Après mes études j’avais fait un tour des États-Unis pour visiter, pour en découvrir les différentes ambiances, les différentes cultures. Puis, j’ai commencé à écrire. Plus sérieusement, afin de pouvoir commencer à publier de vrais romans. Même si publier un roman s’avéra plus compliqué. Le parcours du combattant des maisons d’éditions ne fut pas de tout repos. Mais le tout était de sortir le premier. Le premier d’une longue série.

Quelques années plus tard, j’ai décidé de rejoindre ma famille au Japon. Je pouvais écrire de partout. Et mon père s’inquiétait pour ma sœur. Alors j’ai pris l’avion pour changer d’air, de culture et retrouver ceux que j’aimais. J’ai passé quelques temps à Tokyo à découvrir la ville et ses banlieues avant de débarquer à Osaka pour retrouver ma très chère petite sœur qui n’avait pas une vie très équilibrée. Je l’ai aidé un peu à se remettre en selle. Sa vie s’est tellement stabilisée qu’elle a fini par tomber enceinte… Elle qui jurait ne pas vouloir d’enfant pour ne pas lui transmettre sa maladie. Elle qui était sure et certaine de ne jamais vouloir donner naissance était tombée enceinte d’un type qui n’était rien de plus qu’un plan cul. Bon.. Question stabilité on pouvait repasser finalement… Mais le fait de voir ma sœur évoluer ainsi m’avait fait prendre conscience de beaucoup de choses dans ma vie. Enfin de tout ce qu’il manquait dans celle-ci. Erica.

Mon ex petite amie avait fini par se marier à un militaire quelques temps après notre séparation. Cet homme était déjà papa d’une petite fille de deux ans, Sara. Mais il est mort au combat. Et lorsque Erica a voulu conserver la garde de la petite fille, ses grands-parents l’en ont empêchée. J’avais bien sûr accepté de témoigner pour elle à l’audience, mais cela n’avait pas suffi. Après cela, elle a choisi de changer d’air et de revenir au Japon où elle avait déjà passé un an avant de revenir suivre ses études aux États-Unis. C’est à Osaka que nous nous sommes retrouvés. Kendall m’a envoyé livrer un carton dans une boutique en rénovation. La boutique d’Erica. Dès lors, ma sœur a tout fait pour tenter de nous remettre ensemble. Nous nous sommes retrouvés avec plaisir et nous avons à nouveau fait connaissance des adultes que nous étions finalement devenus. Et face aux questionnements laissés par la soudaine grossesse de ma sœur, j’ai finalement pris conscience de ce que je voulu. De ce que j’avais toujours voulu. Elle. Enfin, elle et Sara, bien sûr. Alors je suis allé chercher un cadeau pour la jeune femme, j’ai acheté une bague et un soir je suis allé faire ma demande. J’ai posé un genou au sol et je lui ai demandé de m’épouser au milieu des cupcakes. La pire demande de toute la planète. Du monde entier. Nous n’étions même pas ensemble, même pas un couple. Tout juste des amis qui se tournaient autour. Mais à ma grande surprise, elle a accepté de m’épouser. Je ne sais pas qui est le plus fou de nous deux. Celui qui a demandé alors que nous n’étions pas ensemble ou celle qui a accepté la demande.

Et finalement, Kendall a à nouveau chamboulé nos vies. Elle a accepté de suivre Liam, le père de son enfant en Australie à Brisbane. Alors à mon tour j’ai convaincu Erica de partir pour l’Australie. Enfin, il m’a fallu quelques semaines pour y parvenir. Ce départ a plusieurs avantages : le fait de pouvoir surveiller Kendall qui n’a pas vraiment d’instincts maternels d'abord et le fait de vivre dans un pays anglophone au cas où un jour, l'accueil de Sara chez nous deviendrait possible. Voilà comment j’ai débarqué à Willow Lane, dans Chesnuts drive sans prévenir ma sœur qui a accouché d’une belle petite Kennedy entre temps. Un peu avant Erica, le temps de trouver une maison et d’organiser tout le déménagement ainsi que de faire quelques repérages pour sa nouvelle boutique.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Jeu 14 Avr - 18:52 - #

Re-bienvenue parmi nous ! hello

C'est cool que tu aies pris un scénario.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Jeu 14 Avr - 23:29 - #

Re-bienvenue !

Amuse-toi bien avec ce nouveau personnage ! Yeah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 24
Messages : 656
Inscrit le : 03/12/2015
Crédits : Polarize
Mon âge : 22 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : célibataire
Mon image :
Lauren Evans
« modo en carton »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Ven 15 Avr - 11:51 - #

Re-bienvenuuuue ! Coeur
C'est cool, un copain écrivain pour Lauren ! xD copain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 31
Messages : 68
Inscrit le : 14/04/2016
Crédits : Liliana ! <3
Mon âge : 31 ans
J'ai emménagé en : avril 2016
Mon statut civil : Fiancé
Mon image :
Jack Monroe
« »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Ven 15 Avr - 21:41 - #

Merci à toutes les trois Coeur
Lauren : Ouiii ! Jack pourra te harceler toussa il sera content Yeah


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 27
Messages : 943
Inscrit le : 02/12/2015
Crédits : (c) Liliana
Mon âge : 28 ans
J'ai emménagé en : décembre 2015
Mon statut civil : en bordel... y'a pas d'autres mots pour définir ça xD
Mon image :
Kendall Monroe
« admin en mousse »
http://la-boite-a-avatars.tumblr.com/
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Mar 19 Avr - 22:44 - #

MON FRANGIN ! Coeur

C'est cool de le voir arriver, il va pouvoir faire du babysitting tiens niark. Je n'ai rien à redire sur ta fiche, je te valide donc directement et te rajoute ta couleur noisette. Tu seras dans la maison située au n°10, Chestnut Drive. Amuse-toi bien avec ce personnage, sans oublier les deux autres mâles viriles que tu trimballes dans tes bagages xD.

Bon jeu canard


Félicitations !


Maintenant que ta fiche a été validée, tu vas pouvoir te lancer dans le jeu avec ton beau personnage Coeur. N'oublie pas de remplir ton profil afin qu'on ait toutes tes infos en un coup d'oeil ! Voici aussi quelques petites choses qui pourront t'aider un peu :

♦ Tu trouveras la liste des logements par ici, pour voir qui sont tes voisins proches et moins proches. Et si tu as un métier, il t'es demandé d'aller le recenser dans ce sujet =].

♦ Ici, il n'y a pas de zone de recherches de liens parce que, comme l'indique le sujet "le rp libre", tout se fait en jeu, comme avant. Cependant, pas de panique ! Grâce à la zone "recherche de rp" tu pourras très vite te trouver des camarades pour jouer avec toi ! Ou sinon, tu peux aussi ouvrir un rp libre et venir donner le lien par là. Ou répondre à un rp qui attend une réponse aussi !

♦ Si tu souhaites poster une fiche de suivi/liens pour ton personnage, c'est dans cette zone que ça se passe ! Il y a un code en libre-service mais tu peux utiliser ce que tu veux !

♦ La section "flood & jeux" et la chatbox t'attendent si jamais tu veux discuter avec d'autres membres. Surtout n'hésite pas à lancer des conversations et des jeux par toi-même ♥.



Kendall Monroe
Fonda ✘ N'hésite pas à me contacter par MP si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 31
Messages : 68
Inscrit le : 14/04/2016
Crédits : Liliana ! <3
Mon âge : 31 ans
J'ai emménagé en : avril 2016
Mon statut civil : Fiancé
Mon image :
Jack Monroe
« »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Mar 19 Avr - 22:47 - #

Merciiii ! Coeur
Pas de souci ! Je vais commencer par venir te faire la petite surprise de mon arrivée ! Je viendrais avec des muffins pour faire passer la nouvelle niark


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
Re: Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Mer 20 Avr - 14:34 - #

(Re)bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Jack - écrire dans une nouvelle ville !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder
» Kaitlyn Clark// Une nouvelle vie dans une nouvelle ville
» Un départ dans une nouvelle région
» Demande d'affectation dans un autre Corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Willow Lane :: Administration :: Bienvenue nouveau voisin ! :: Les voisins acceptés-
Sauter vers: